Grève du sexeLorsque l’on ne couche pas avec sa moitié depuis un certain temps, et que l’on se dit on ne fait plus l’amour, c’est loin d’être anodin notamment quand l’un des deux explique clairement qu’il/elle ne souhaite plus avoir de rapport sexuel. Le fait de tomber dans un amour platonique peut avoir des conséquences dramatiques surtout s’il y a une réelle problématique entre les deux partenaires ou que l’un des deux ne conçoit pas la perte de désir de l’autre. C’est ce que vous vivez actuellement car votre partenaire, refuse d’avoir des relations intimes avec vous. Non seulement cela provoque une frustration car partager le lit d’un homme ou d’une femme qui nous attire mais qui nous repousse est assez blessant mais surtout on a du mal à comprendre sa réaction.

La grève du sexe est-elle le signe d’un problème plus grave ? Faut-il s’inquiéter du comportement de son/sa partenaire ? Comment retrouver une vie intime et faire l’amour malgré les différents soucis du quotidien ? On se pose des tas de questions en se retrouvant dans cette situation et ce n’est pas toujours simple à gérer, quand on ne sait pas du tout quoi faire et quoi penser. Chaque personne cherche son bonheur et bien entendu vous souhaitez que votre moitié soit heureuse à vos côtés mais les actions que vous entreprenez ne semblent pas porter leur fruit et il va donc falloir changer de méthodes !

Les problèmes de couple liés à la vie intime sont plus nombreux que l’on pourrait le croire et il est important de ne pas les négliger. Vous faites donc le bon choix cherchant à mieux comprendre les intentions de votre partenaire. Il ne s’agit pas d’un sujet simple et vous avez parfois du mal à assumer votre désir sexuel mais lorsque vous êtes confronté à un désir moindre de votre moitié il est important d’en trouver l’origine et surtout de mettre en place une stratégie pour faire renaitre l’envie.

Qu’est-ce que la grève du sexe ?

Lorsque l’on est en couple il y a une chose que l’on pense acquise, c’est la vie intime et l’osmose sexuelle. On partage le même lit, on passe toutes ses nuits ensemble on part donc du principe que l’on peut coucher avec son homme ou sa femme dès qu’on le souhaite. Néanmoins, la grève du sexe provoque justement tout le contraire et remet en doute vos principes. Vous êtes repoussé(e) par la personne que vous aimez et paradoxalement plus vous l’êtes, plus vous avez envie de faire l’amour. Quand l’on ne parvient pas à satisfaire une attente ou un besoin cette dernière se décuple et on veut à tout prix y parvenir.

D’autant plus que la grève sexuelle est un procédé qui est souvent utilisé comme une vengeance. D’ailleurs, davantage par les femmes que par les hommes ! Votre homme est rentré plus tard que prévu, il vous a menti sur un élément, ou il est éjacule trop vite… Vous mettez donc de la distance physique et par conséquent à chacun de ses approches soit vous inventez une fausse excuse ou bien vous êtes beaucoup plus directes et vous lui dites clairement que ce n’est plus possible entre vous.

C’est souvent un moyen de le/la faire réagir mais cela peut-aussi être la conséquence d’autres problématiques. On va y revenir dans la prochaine partie de l’article justement. Plus qu’une grève des rapports intimes, il y a aussi une grève des gestes d’attention, moins de bisous, moins de câlins, moins de mots doux.

Il s’agit dans ce cas-là plus d’un réel problème de couple plus profond et pas uniquement une simple qui dispute que votre partenaire ne veut pas forcément pardonner pour le moment.

Pourquoi ma moitié ne veut pas coucher avec moi ?

Quand on subit une grève du sexe il y a bien évidemment une envie de vous faire payer un mauvais comportement. Dans beaucoup cas, après une infidélité ou bien lorsqu’un flirt a été commis, votre partenaire a besoin de retrouver confiance et veut vous savoir sincère. Dans ces conditions, la meilleure manière pour lui/elle d’avoir des réponses à ses questions est justement de vous priver de sexe de manière à voir si vous revenez uniquement pour le sexe ou pour les sentiments. Il est vrai que l’on doute énormément après une trahison amoureuse et que l’on cherche alors davantage de preuves d’amour. Clairement, on ne se demande plus comment satisfaire son homme ou sa compagne mais plutôt comment va t-on pouvoir surmonter ce qui s’est passé.

On peut aussi avoir tout simplement un problème physique. Je sais que certains hommes utilisent la distance et font croire que leurs femmes ne les attirent plus tout simplement parce qu’ils ont un problème de santé, ils n’arrivent plus à être aussi vigoureux qu’auparavant et par conséquent ils se cachent derrière une éventuelle crise dans le couple. Je sais vous pouvez trouver cela ridicule mais la fierté des hommes est ultra importante et si vous vous mettez à sa place vous n’allez peut-être pas accepter mais comprendre son geste. Les problèmes d’érection ne doivent plus être tabou et rien que le fait de les évoquer c’est les résoudre en partie.

Il peut aussi avoir une autre raison liée au physique et celle-là ne concerne pas uniquement les problèmes très masculins. Beaucoup ont une certaine honte de leur corps qui change avec le temps et notamment les grossesses. Après une prise de kilo assez importante, après une problématique physique, un complexe que l’on a et qui ressurgit on a tendance à se cacher et donc à ne plus s’exposer nu(e) ce qui par conséquent a des conséquences sur la vie sexuelle.

Parfois le fait de ne plus coucher avec sa moitié est un choix forcé, du moins ce n’est pas une situation qui nous convient tout simplement, on trouve cela plus fort que nous et on ne veut pas qu’il/elle ait une mauvaise image de nous, il y a une certaines peur d’envenimer les choses mais le manque d’envie, le manque de désir sexuel est trop fort.

Comment retrouver une complicité sexuelle avec son/sa partenaire ?

Reprenons la dernière raison donnée dans la précédente partie. Si notre conjoint(e)a des complexes il n’est pas négatif d’aborder le sujet et d’apporter des solutions ou même de le/la réconforter car c’est essentiel à la complicité sexuelle. Il faut se montrer compréhensif(ve) tout en s’imposant car c’est l’avenir de votre couple qui se joue. Vous devez insister sur le fait que vous le/la comprenez et que vous êtes en mesure si ce n’est de l’aider, d’au moins l’accompagner et que le sexe ne représente que très peu dans cette histoire.

Quand on se demande pourquoi mon mari ne me touche plus, on peut aussi raviver la passion en combattant la routine. On peut par exemple faire de nouveaux jeux de rôles pour pimenter la soirée, on peut créer une ambiance un peu plus sexy avec des bougies, des jouets intimes, de la musique plutôt que de se rapprocher dans le lit alors que la télé et encore allumée et qu’une émission pas terrible est diffusée.

Bien évidemment, quand on a commis une erreur, il ne va pas falloir supplier mais accepter la décision de son/sa partenaire qui est légitime. On peut s’excuser une seule fois et ensuite pas de lettre de pardon, pas de messages tous les jours. On peut discuter de son erreur et l’expliquer, apporter des solutions pour le couple de manière à faire descendre la pression et à faire monter la tension sexuelle justement !

 

Amicalement

Le coach quand on est dans une grève sexuelle

Alexandre CORMONT