Impuissance masculineIl faut savoir que le terme impuissance masculine et sexuelle est de moins en moins utilisé par les médecins eux-mêmes, qui aujourd’hui, préfèrent parler de dysfonctionnement érectile ou de trouble de l’érection. En effet, on considère que le mot « impuissance » est beaucoup trop agressif et psychologiquement beaucoup plus fort que le terme « dysfonctionnement », ce qui peut accabler fortement l’homme qui est atteint par ce trouble.

Or, l’aspect psychologique est prépondérant en matière de sexualité, comme je l’explique dans mon article sur les facteurs permettant de retarder l’éjaculation précoce. Et en ce qui concerne l’impuissance sexuelle, même si ce n’est pas le seul facteur, cet aspect est également à prendre en considération.

Pour remédier à une impuissance au lit, il est donc essentiel de prendre en compte certains éléments que je présente plus bas.

Qu’est-ce que l’impuissance ?

L’impuissance chez l’homme est le fait d’être incapable de façon récurrente d’avoir une érection entrainant une incapacité sexuelle au moment de faire l’amour. Il faut donc distinguer ce phénomène de la panne sexuelle qui elle est passagère. Par conséquent on ne peut pas parler d’une impuissance passagère.

Les causes de l’impuissance masculine sont multiples et il est essentiel de la déterminer avec précision afin d’y remédier convenablement et surtout durablement. Il peut s’agir de causes organiques c’est-à-dire que l’on va identifier facilement comme la prise d’un médicament, une mauvaise alimentation, ou l’âge d’un homme impuissant. Mais parfois la cause d’une insuffisance sexuelle est plus délicate à déterminer notamment lorsque cette dernière survient alors qu’il n’y a pas eu de véritables changement.

Il s’agit d’un sujet tabou mais près d’un homme sur cinq est concerné et heureusement des solutions existent contre un problème d’impuissance qui peut ruiner votre vie sexuelle.

Le dysfonctionnement érectile concerne 20% des hommes

Le plus gros problème est tout simplement que l’on n’en parle pas assez. Beaucoup n’osent pas se l’avouer et cherchent sans cesse des excuses à leur problème : la fatigue, une mauvaise passe…Certains rejettent même la faute sur leur partenaire en les faisant culpabiliser de ne plus être assez attirante, excitante.

L’impuissance touche directement l’amour propre d’un homme, ce qui peut l’emmener parfois à faire ou dire des choses qui peuvent détruire une relation jusqu’au point de faire souffrir l’autre. Lorsqu’une femme en vient à se dire je n’arrive plus à faire jouir mon homme voire même je n’arrive plus à le faire bander, elle peut perdre confiance et aller jusqu’à entrer dans une dépression amoureuse.

Si l’érection rend un homme confiant, l’impuissance peut aussi le détruire…

Les conséquences du dysfonctionnement érectile peuvent être désastreuses sur le plan psychologique, dans la vie personnelle ainsi que dans la vie de couple.

Les hommes ayant des difficultés à obtenir une érection ressentent un sentiment de honte, ont l’impression de ne pas être capables de faire ce pourquoi l’homme est « programmé » ou ont tout simplement le sentiment de ne pas pouvoir satisfaire leur partenaire.

Pour bien comprendre le problème d’impuissance, vous devez bien comprendre comment l’érection se produit.

Comment survient l’érection ?

L’érection va  apparaître logiquement à la suite d’une pulsion sexuelle : l’envie de votre partenaire, une proposition indécente, une vision ou un environnement donnant envie de se reproduire ou d’éjaculer.

Par la suite, votre cerveau envoie un message que l’on appelle influx nerveux parasympathique à votre pénis. Cet influx nerveux va ralentir l’ensemble de votre corps pour conserver son énergie et activer l’excitation.

En envoyant ce message, vos artères vont naturellement se dilater ce qui aura pour conséquence d’augmenter la quantité de sang allant jusqu’a votre pénis.

La magie de l’érection commence donc à se créer à partir de cet instant.

Et ce n’est que le commencement car la nature étant bien faite, on retrouve ce qu’on appelle les corps caverneux tout autour du pénis, la mission de ces derniers étant de pomper un maximum de sang afin de rendre votre érection encore plus forte et dure.

La clé de d’une bonne érection est le cerveau !

A l’inverse des artères, les veines vont au contraire être compressées à la suite de cet engrenage, ce qui va obliger tout le sang accumulé à rester « prisonnier » à l’intérieur de ce mécanisme.

C’est donc cela qui va empêcher le sang de repartir et permettre à l’érection de se maintenir pendant plusieurs minutes.

Le corps humain est incroyablement complexe, la mécanique de l’érection nous permet de nous rendre compte à quel point il est important de prendre soin de nous, à quel point il est important d’avoir une hygiène de vie saine et équilibrée.

Article recommandé :  La séduction n’est jamais terminée,surtout si vous êtes déjà en couple…

On pourrait donc conclure que seuls notre forme, notre état de santé, seraient les causes des problèmes d’érections… Et bien non.

Un point important qui est souvent négligé, est que tout part d’un message que le cerveau envoie.

Comment se fait-il que même les hommes sportifs, avec une alimentation saine et une hygiène de vie irréprochable peuvent eux aussi avoir des pannes sexuelles ?

Quand cela arrive, c’est qu’il y a un dysfonctionnement au niveau du « câblage » de votre cerveau.

Certains hommes obtiennent de fortes érections sans aucun problème et une bonne complicité sexuelle; pourtant au moment de pénétrer leur partenaire, plus rien… Les causes de l’impuissance masculine ne sont donc pas simples à cibler.

Pourquoi ce phénomène, cette impotence sexuelle, se produit alors que tout allait très bien, à peine une seconde plus tôt ?

Beaucoup de causes psychologiques peuvent en être la raison :

  • peur de l’inconnue ;
  • peur de s’engager ;
  • stress ;
  • peur d’éjaculer trop vite, ceux qui peut par complément faire perdre l’excitation ;
  • pression de la performance ;
  • peur de mal faire ;
  • peur de faire mal ;
  • peur de faire quelque chose de mal ;
  • peur de ne pas être à la hauteur ;
  • peur de devenir père, inconsciemment et même en prenant toutes les précautions, faire l’amour est une action instinctive de reproduction.

La peur rend impuissant !

La peur est une émotion qui survient quand nous nous retrouvons dans une situation de danger où l’on ne maîtrise pas la suite des événements.

Nous sommes naturellement faits pour survivre et l’homme est capable de faire des choses incroyables s’il se sent en danger.

Mais quel est le premier réflexe lorsque nous avons ce sentiment de peur ? C’est bien évidement la fuite.

Et c’est exactement ce que nous reproduisons au moment de pénétrer notre partenaire : nous fuyons inconsciemment. Tout notre organisme va se mettre en mode survie et bien évidemment l’érection ne fait pas du tout partie du plan de sauvetage.

La psychologie a une grande part de responsabilité en ce qui concerne les problèmes d’impuissance et il est important de savoir d’où vient le problème tout comme pour les problèmes d’endurance sexuelle.

Pour savoir où aller il faut bien évidemment savoir d’où l’on part mais je pense personnellement qu’il est inutile de perdre son temps à comprendre le pourquoi du comment.

Beaucoup de thérapies contre une impuissance masculine nous font travailler sur « LE PROBLÈME » alors que je pense plutôt qu’il faut travailler essentiellement sur la solution.

L’érection comme on l’a vu plus haut, survient à la suite d’un message envoyé par le cerveau.

La peur (l’émotion) est aussi un message envoyé par le cerveau, il est donc préférable de “muscler” son cerveau pour faire disparaître cette peur et laisser place à cette érection qui n’attend que ce jour pour l’enterrer le plus profondément possible.

Comment remédier à un problème d’impuissance naturellement (ou presque) ?

Après avoir ciblé les causes de l’impuissance sexuelle, il convient désormais d’apporter des réponses afin d’y remédier. Pour cela, il existe une petite pilule bleue bien connue qui peut vous être prescrite par votre médecin, mais fort heureusement ce n’est pas la seule solution contre l’impuissance masculine.

1/ Le viagra et autres pilules permettant d’avoir une érection

Un des premiers réflexes surtout pour les hommes approchant de la cinquantaine est de se faire prescrire la fameuse pilule bleue.

Mais savez-vous vraiment comment cela fonctionne ?

On pense très souvent qu’avec le simple fait de prendre cette pilule, une érection va apparaître comme par magie. C’est très souvent le cas. Ce que l’on sait moins, c’est que ce n’est pas la pilule qui vous a donné cette érection, mais bien votre cerveau.

Le Viagra pris sans aucune stimulation sexuelle, visuelle ou manuelle, ne vous fera en aucun cas mettre votre membre au garde à vous. En effet, le Viagra va stimuler votre cerveau sexuellement et c’est donc votre cerveau qui va envoyer le message à votre pénis de se raidir puis de se lever.

Par conséquent le Viagra va booster votre mental.

Qu’est-ce que cela veut dire ? Et bien tout simplement que vous êtes physiquement capable d’avoir des érections.

Mais l’homme étant naturellement fainéant, il préfère se dire qu’il n’a plus l’âge, qu’il est trop vieux et que par conséquent , il va être obligé de prendre cette fameuse pilule miraculeuse jusqu’à la fin de ses beaux jours. Cette pilule va évidemment fragiliser, sur le long terme, encore un peu plus son état de santé.

Article recommandé :  Une rupture annoncée ? Voici la solution pour en sortir !

VOUS DEVEZ DONC TRAVAILLER ET AMÉLIORER VOTRE MENTAL ET VOTRE CERVEAU AFIN D’OBTENIR DES ÉRECTIONS PLUS FORTES ET PERFORMANTES.

2/ Cesser de commettre la plus grande erreur de l’Homme !

Les hommes ne s’occupent pas du vrai problème quand ils veulent améliorer leur performances, et ce, dans n’importe quel domaine de leur vie. Bien souvent ils ne se préoccupent que de la partie visible de l’iceberg.

Pour exemple je vais prendre un homme qui souhaite perdre du poids : quelle va être la première action entreprise ?

Il va bien évidemment se dire qu’il va manger plus sainement en arrêtant de consommer des boissons sucrées, des gâteaux, des viennoiseries, des pizzas, des bières… Il va aussi se décider à aller trois fois par semaine à la salle de sport, et son action est valable !

Pour perdre du poids, il suffit simplement de mieux manger et de pratiquer une activité physique.

Mais ça, c’est ce que j’appelle la partie visible de l’iceberg.

Pourquoi la plupart des gens reprennent du poids (hommes et femmes confondus) dans ce genre de « régimes » et finissent quoiqu’il arrive par craquer ?

Parce qu’ils ne travaillent pas sur le mental, le mindset, l’état d’esprit, la volonté. C’est cela, la partie immergée de l’iceberg qui représente 80% du problème et que l’on ne voit pas malgré tout.

Ces gens-là reprennent du poids non pas parce qu’ils remangent trois plus qu’avant leur régime, ces gens-là reprennent du poids parce qu’ils ne se sont focalisés que sur les 20% restant du problème : l’alimentation.

Les 80% du problème concernent le mental.

  • les pulsions excessives de sucre ou d’aliments trop gras ;
  • le manque de motivation pour pratiquer une activité physique ;
  • le niveau bas de volonté pour pouvoir garder toujours son objectif en tête
  • les sensations de manque qui pèsent dans notre cerveau quand on voit cette pâtisserie qui nous appelle tendrement ;
  • Le fait de tout arrêter juste à cause de ce petit écart qui nous donne l’impression d’avoir tout loupé.

Ce sont toutes ces choses qui nous font reprendre trois fois plus de poids, et toutes ces choses sont le reflet de notre mental.

Pour les problèmes d’érection, c’est exactement la même chose : les hommes se focalisent uniquement sur l’excitation. Pour la plupart, s’ils ne bandent pas correctement c’est uniquement parce qu’ils ne sont pas excités.

Le premier réflexe va donc être d’essayer d’être excité le plus souvent possible et beaucoup vont alors se retrouver dans une consommation excessive de vidéos porno avec par la suite, un excès de masturbation qui en aucun cas ne va améliorer les choses.

Tout comme pour le régime, nous ne nous occupons pas du vrai problème. La partie immergée de l’iceberg est aussi une question de mental ici.

La plus importante des choses à faire serait aussi de travailler sur son mindset :

  • apprendre à connaitre le corps de sa partenaire (peur de lui faire mal, de l’inconnu) ;
  • gagner en confiance en soi, en assurance (peur de mal faire les choses, de ne pas être à la hauteur) ;
  • prendre conscience de ses qualités et s’en servir plutôt que de les fuir ;
  • assumer et affirmer ses choix, ses convictions, ses envies (sentiment que le sexe est quelque chose de mal) ;
  • parler et échanger avec sa femme sur ce qu’elle désire, ce qu’elle ressent, afin de partager un véritable moment de plaisir.

Le refoulement, la peur, l’angoisse, la gêne, la crainte, ce sont toutes ces émotions qui sont au coeur même du problème. L’érection est une action enclenchée par une pensée. Vous devez être aussi fort mentalement que physiquement. Tout comme pour une voiture, vous pouvez avoir la plus grosse, la plus belle, la plus puissante, si en levant le capot il n’y a pas de moteur, vous n’irez pas bien loin.

Votre moteur à vous c’est votre cerveau. C’est pour cela que votre érection reflète votre mode de vie

Peu importe nos qualités ou nos défauts, chacun part d’un point de départ qui lui est propre.

Mais seuls ceux qui essayent tout au long de leur vie d’être des hommes meilleurs, de s’améliorer physiquement, de s’améliorer mentalement, pas pour impressionner les autres ou essayer de les dominer mais tout simplement pour évoluer en tant qu’homme, dans leurs relations sociales, amicales, familiales, sentimentales, intimes…Seuls ces hommes-là auront des résultats s’il leur arrivait d’avoir des dysfonctionnements érectiles.

Article recommandé :  Peut-on vraiment aimer 2 personnes en même temps ?

3/ Votre mode de vie représente votre santé, votre santé représente votre sexualité !

Un homme en mauvaise santé a forcément des problèmes d’érection et va donc être impuissant. Le phénomène de bander mou peut être dans certains cas un signal d’alarme fort, qui vous envoie comme message de faire attention à vous car cela peut être le début des problèmes de santé plus graves.

Le fait de prendre soin de soi et d’avoir une hygiène de vie correcte en prenant soin de son corps est d’une importance capitale pour votre sexualité d’aujourd’hui ou de demain.

Les hommes ayant un mode de vie où règnent alcool, soirées, cigarettes, drogues douces, restauration rapide, plats industriels etc auront très souvent un problème de diabète, augmenteront leur risque de maladies cardiovasculaires, de surpoids excessif et de problème de tension.

Pensez-vous vraiment qu’un homme en surpoids avec un début de diabète a des érections en béton ?

Beaucoup d’hommes et en particulier les plus jeunes ne pensent pas aux conséquences de leurs actes quand ils s’adonnent à ce style de vie de façon régulière.

Bien évidemment, une soirée arrosée, un fast-food ou autre n’est pas à bannir de votre vie définitivement si vous le souhaitez, tant que tout cela reste occasionnel. L’erreur à ne surtout pas faire est de tomber dans l’habitude comme celle de la cigarette par exemple.

Bien évidemment une cigarette ne vous rendra pas impuissant, mais l’accumulation du tabac qui bouche petit à petit vos artères (notamment à cause du monoxyde de carbone), ralentira à coup sûr l’obtention d’une belle et forte érection. En effet, une fois les artères bouchées, la circulation sanguine sera beaucoup moins fluide pour arriver jusqu’au pénis.

Alors oui, tous les fumeurs ne finissent pas impuissant, mais dire cela c’est comme dire : « Il faut bien mourir de quelque chose ». Nous somme tous différents face à la nature, mais fumer c’est comme tendre le bâton pour se faire battre.

Il faut savoir que le tabac est la première cause d’impuissance chez les patients les plus jeunes.

Une étude a été faite sur plusieurs patients et on s’est aperçu que le simple fait d’arrêter de fumer peut vous permettre de voir une amélioration en à peine quarante-huit heures seulement. Pour les fumeurs, l’arrêt du tabac est donc le meilleur médicament contre l’impuissance !

Par la suite, plus de la moitié des patients ayant arrêté de fumer ont totalement résolu leur difficulté à obtenir une érection au bout d’un an.

Le tabac est l’action la plus destructrice pour votre sexualité : problèmes de pénis impuissant, baisse de libido, réduction du taux de testostérone, risque élevé d’infertilité. Ajoutez à cela la consommation de drogues douces, c’est la formule parfaite pour être touché de plein fouet

4/ Bien manger pour des érections plus fortes

L’érection se produit notamment grâce à un influx sanguin venant des artères. Il va être donc indispensable de manger de façon à favoriser notre circulation sanguine en ajoutant beaucoup de légumes à son alimentation, en particulier la tomate qui est un excellent antioxydant et qui va stimuler naturellement la circulation.

D’autres légumes comme le céleri, le brocoli, la betterave ou les carottes (même crues) possèdent des bienfaits directement liés à vos artères et vont, en plus, naturellement augmenter votre taux de testostérone. D’ailleurs, très souvent, quand l’érection est mauvaise le taux de ce dernier et relativement bas.

La consommation de fruits sera bien évidemment préconisée, tout comme l’eau qui doit être prise en quantité suffisante pour ne pas être déshydraté. Sachez qu’un manque d’eau peut créer sur le long terme un épaississement de votre sang et donc augmenter le risque de formation de caillots, ce qui va favoriser l’impuissance.

 

Ainsi, pour pouvoir progresser face à l’impuissance masculine, il faut d’abord l’accepter soi-même pour ensuite accepter de changer des choses dans sa vie, accepter d’évoluer vers un état d’esprit plus fort. Il faut accepter de croire que vous êtes capable d’obtenir ce que vous voulez, que vous êtes capable de donner du plaisir et que vous êtes capable d’avoir de belles et fortes érections. Et si tout cela n’est pas suffisant, là vous pourrez avoir recours à des traitements contre l’impuissance. Mais avant d’en arriver là, assurez-vous que vous avez tout mis en œuvre de façon naturelle.

Vos rédacteurs et conseillers,

Christian Lakomski et Alexandre Cormont