Comment vaincre un trouble de l'érectionNotre précédent article sur le thème de la panne sexuelle (à lire ici) ayant eu un franc succès, j’ai souhaité continuer dans cette voie et vous propose donc un nouvel article écrit conjointement avec l’expert en épanouissement sexuel Christian Lakomski qui est l’auteur du guide sur l’éjaculation précoce le plus téléchargé en France. Et encore une fois, nous allons ici nous intéresser à un sujet qui touche les hommes mais qui peut également intéresser les femmes car il en va du bien-être du couple. Il s’agit du trouble de l’érection. Bien entendu, après évoqué les différents aspects expliquant pourquoi vous (ou votre homme si vous êtes une femme) avez du mal à bander, nous vous apporterons les clés afin de résoudre un problème d’érection.

Le trouble de l’érection est un symptôme que beaucoup d’hommes connaissent au cours de leur vie intime et il faut parfois un simple déclic pour lutter contre ce phénomène qui atteint aussi bien la vie intime que la confiance en soi. Surtout ne paniquez pas car ça risquerait de vous déstabiliser encore davantage et sachez qu’il existe des méthodes naturelles pour lutter contre un trouble érectile. Nous vous expliquons en détail dans ce dossier spécial comment s’y prendre pour en finir avec les problèmes d’érection, alors lisez le intégralement car nous vous révélerons quelques secrets et surtout appliquez ces conseils sans perdre un instant 😉

Pourquoi peut-on être atteint par un trouble de l’érection ?

Un trouble de l’érection se décline en réalité en trois problèmes différents :

1/ Impossibilité d’obtenir la moindre érection, il s’agit donc du phénomène d’impuissance masculine seul ou avec une partenaire qui souvent est suivie par une baisse générale de libido.

2/ Panne sexuelle qui correspond dans la plupart des cas à une perte totale d’érection au moment même de pénétrer sa partenaire.

3/ Le fait de bander mou, une difficulté persistante à obtenir de belle et forte érection.

Peu importe le problème érectile qui vous touche, la raison première pour laquelle nous avons un trouble de l’érection est liée principalement à un manque de connaissance de soi mais aussi de son corps. Nous sommes programmés pour nous reproduire, l’homme et la femme sont naturellement compatibles pour s’accoupler et donner naissance à un petit être. La sexualité est donc quelque chose qui est génétiquement en nous, exactement comme pour dormir, manger, éviter un danger etc.

Pour vous donner un exemple, pas besoin d’attendre de vous écrouler de fatigue pour aller dormir, ou encore, pas besoin d’attendre de mourir de faim pour aller manger.

Pour le sexe c’est exactement la même chose, vous n’avez pas besoin d’obtenir une érection pour avoir envie de quelqu’un qui vous plaît.

Alors j’en entends déjà certains me dire : « Oui mais Coach, contrairement au sommeil et à l’alimentation, le sexe n’est pas vital ».

A cette question,  je vous répondrai deux mots, oui et non.

Bien évidemment que si vous ne faites pas l’amour vous n’allez pas mourir demain, mais exactement comme pour le sommeil, si vous décidez de ne plus dormir à partir de maintenant, à un certain moment vous allez vous écrouler et tout de même finir par dormir. Par contre, répétez cette action à chaque fois que vous vous réveillerez et il y a de fortes chances pour que vous réduisiez tout de même votre durée de vie.

Dormir vous permet de recharger les batteries, vous permet d’avoir une énergie de qualité afin de pouvoir faire toutes les tâches que vous devez effectuer dans la journée.

Faire l’amour vous permet de régénérer votre énergie. L’énergie sexuelle est celle qui vous permet de passer à l’action, pas seulement pour oser aborder cette fille mais aussi pour vous fixer des objectifs et vous y tenir, pour vous lever chaque matin, aller au travail et vous permettre de nourrir, sécuriser, améliorer votre vie de famille, pour aller au sport trois fois par semaine pour vous sentir bien dans votre peau, pour vous sentir beau.

C’est là qu’est l’énergie sexuelle positive qui vous permet de passer à l’action.

On néglige souvent cette énergie qui, utilisée à mauvais escient, vous emmène vers des chemins plus négatifs comme celui de la consommation excessive de pornographie, l’accumulation de partenaires, la fréquentation régulière de prostituées, les relations extra-conjugales etc etc.

Cette énergie doit être respectée et contrôlée pour ne pas tomber dans l’excès de sexe qui nous rendra malheureux.

Alors pourquoi je vous parle d’énergie, de sommeil, d’alimentation, alors que le sujet de l’article est le trouble de l’érection ?

C’est que tout est lié !

Oui tout est lié car la réaction du corps à la suite d’une stimulation sexuelle intense est l’érection.

– Ne dormez plus pendant trois jours vous n’obtiendrez pas d’érection !

– Mangez pizzas, tacos, burger, donuts pendant deux mois et vous verrez apparaître le phénomène de bander mou.

– Masturbez-vous dix fois par jour et vous n’aurez même plus la force de bander devant votre femme le soir.

– Découvrez votre conjointe dans le lit d’un autre homme et la panne sexuelle deviendra régulière dans vos futures relations.

Votre mental est directement lié à votre énergie, a contrario votre énergie est le reflet de votre mental (vos pensées).

Par exemple, si votre femme vous apprend qu’elle attend un enfant venant d’un autre, il y a de grandes chances que cela ait un impact négatif sur votre énergie.

Donc le trouble de l’érection apparaît soit à la suite d’un choc émotionnel qui va impacter sur votre mental, donc votre énergie sexuelle, soit par une mauvaise hygiène de vie (excès de tabac, alcool, malbouffe) qui va tout simplement empêcher le corps de faire correctement son travail. Mauvaise circulation sanguine, diabète, obésité, hypertension etc etc. Tout cela joue à la fois sur votre endurance sexuelle mais également sur votre absence d’érection.

Tout ceci montre à quel point le manque de connaissance de soi-même, « émotionnelle et physique » joue un rôle prépondérant dans les troubles de l’érection.

Que se passe-t-il quand on a problème d’érection ?

Une fois que les premiers signes d’un trouble de l’érection apparaissent que se passe-t-il physiquement et psychologiquement à l’intérieur de vous ? Premièrement votre réaction va être l’incompréhension : qu’est-ce qui se passe ? Vous qui d’habitude n’aviez aucun problème de ce côté-là, vous qui arriviez si bien à faire jouir une femme !

Alors il se peut très bien que ce soit tout simplement un mauvais jour : fatigue, mauvaise journée, stress, ou plus simplement un jourproblème pour bander « sans ». Dans ces cas-là, ne tirez pas le signal d’alarme, vous êtes tout simplement humain.

Mais que se passe-t-il si cela réapparaît et persiste ? Et bien là, les complications vont s’accumuler. L’incompréhension va disparaître et laisser place à vos propres jugements.

Perte de confiance : un sentiment de honte va vous envahir car l’érection est le symbole même de la virilité.

Vous allez vous montrer dur avec vous-même, vous allez vous en vouloir, vous allez avoir des mots qui vont vous enfoncer au lieu de vous faire avancer, « je n’y arrive pas, je suis nul, je suis faible, je ne suis pas un homme » parfois même des mots beaucoup plus durs.

Que se passe-t-il psychologiquement à la suite de cela ?

Comme je le disais plus haut, votre énergie est le reflet de vos pensées. C’est donc votre mental qui dirige votre énergie dans telle ou telle direction ! Où pensez-vous envoyer votre énergie en ayant un jugement négatif sur vous-même ?

Pensez-vous qu’en vous répétant sans cesse, «  je suis nul, je suis incapable, je suis un faible » vous allez soulever des montagnes ? Je peux vous affirmer que non ! Vous allez au contraire amener vos pensées vers la négativité qui aura un impact néfaste sur votre énergie. Ce qui va vous amener à avoir des comportements excessifs car vous allez vouloir combler une faille. Consommation excessive d’alcool, désordre alimentaire, agressivité, obsession, dépression, bref vous vous détruirez.

Le trouble sexuel peut être destructeur pour un homme ! Ce comportement psychologique va avoir une réelle influence physiquement sur votre érection. Certes une bonne érection permet de donner du plaisir à sa femme car vous allez ainsi exciter votre partenaire. Mais ce n’est pas ce qui fait toute votre masculinité non plus !

L’impuissance totale apparaît très rarement la première fois. Bien souvent, la panne sexuelle ou une baisse d’érection même légère est un premier signal pour vous dire « attention quelque chose ne va pas bien ».

Comme son nom l’indique, le trouble de l’érection est un « bug » dans le mécanisme naturel et total de l’érection. C’est une anomalie qui empêche notre corps de faire ce dont il est capable.

Bien souvent, l’attitude négative que l’on va déclencher suite à ce « bug »,  va faire passer ce problème de trouble à une impuissance totale ce qui va par conséquent amplifier le choc émotionnel ou bien aggraver notre état de santé à la suite de notre comportement excessif et compulsif.

Comment réagir quand on a un trouble de l’érection ?

Beaucoup d’hommes, sûrement dû à un sentiment de honte, vont essayer de régler leur problème seuls, en pratiquant les mauvaises méthodes. La plus courante va être d’insister, de forcer cette érection à apparaître. Et cela va souvent se traduire par des masturbations excessives.

Il est vrai qu’on pourrait se dire qu’il faut habituer son corps à obtenir cette érection pour qu’elle apparaisse vraiment.

Ce principe est tout à fait valide dans beaucoup de domaines :

Tu veux être meilleur au tennis ? Va plus souvent taper la balle.

Tu veux plus d’argent ? Travaille plus.

Tu veux mieux jouer du piano ? Répète encore.

Mais pour l’érection ça ne fonctionne pas du tout comme ça. Pourquoi ?  Car l’érection est vitale pour l’homme et pour son plaisir sexuel.

Alors je sais le mot est fort, mais il prend tout son sens quand on repense à l’alimentation et au sommeil.

Que se passe-t-il si vous décidez de mieux manger et que pour ce faire vous décidez de manger dix fois plus ? Et si vous voulez mieux dormir, que vous dormez dix heures de plus (en plus de vos sept heures) ? Cela ne fonctionne évidemment pas, et au contraire cela vous fragilise.

Pour l’érection c’est pareil. Trop de masturbation tue la masturbation.

Alors comment faire ?

Si un trouble de l’érection apparaît et qu’il se présente fréquemment dans vos relations, vous devez d’abord l’accepter, l’accepter pour mieux le comprendre. Vous devez l’accepter tout en continuant votre relation avec votre partenaire, et essayer d’analyser ce qui s’est passé à la fin de ce moment intime.

Je comprends tout à fait la difficulté que cela peut représenter de continuer la relation en faisant abstraction de cette perte d’érection, mais cette réaction va transformer radicalement le problème, va dédramatiser la situation et va vous permettre d’avancer.

Les questions que vous devez vous poser une fois que cet échange de plaisir est terminé sont :

  • Que s’est-il passé ? Impuissance, baisse d’érection légère, moyenne, forte, ou perte totale ?
  • A quel moment ? une position particulière, un acte bien précis, au début, pendant, à la fin ?
  • Qu’avez-vous ressentit ? Un vide, une peur, un rejet, aucun ressenti ?
  • Y-a-t-il eu du changement quand vous avez continué l’acte ? Légère amélioration, l’érection est revenue etc etc ?

Ces interrogations vont vous permettre de cerner le problème, mais surtout de résoudre votre problème érectile de la meilleure façon.

Comment vaincre un trouble de l’érection ?

Une fois que vous adoptez la bonne réaction comment faire pour retrouver une belle et forte érection ?

Une hygiène de vie équilibrée va devoir être mis en place pour pouvoir régler votre trouble de l’érection

A commencer par l’alimentation et je vous conseille non pas d’arrêter le sucre et les fast-food qui vont être évidents mais aussi et surtout d’optimiser votre alimentation dans le but d’augmenter naturellement votre taux de testostérone, l’hormone de la virilité.

C’est ce messager chimique qui va avoir un impact sur votre prise de muscle mais pas que.

La testostérone agit fortement et positivement sur notre état de santé en général, mais aussi sur nos émotions, notre comportement et notre intellect. La testostérone est créée à partir des testicules et est ensuite contrôlée par le cerveau. Plus votre mental s’améliore plus vous demandez de la testostérone à vos testicules qui en produisent de plus en plus. Une fois produites ces hormones sont envoyées sur chaque cellule de votre organisme qui améliore votre état de santé, donc votre mental, et qui en redemande encore et toujours plus.

C’est un point important à prendre en considération pour améliorer sa santé mais aussi son érection.

Evidemment à cela, pratiquer une activité physique va être un soutien de poids pour accélérer et faciliter la perte de ce trouble de l’érection.

Je tiens à préciser que lorsque je parle de sport, je ne vous dis pas de pratiquer six séances de footing par semaine et de viser le prochain marathon de Paris, non ! Mais il s’agit de pratiquer une activité qui vous fait du bien tout simplement, à votre rythme et aussi à votre niveau. Ne demandez pas à votre voisin qui pratique le triathlon, de l’accompagner à sa  prochaine sortie vélo.

Je sais que certains diront : « j’ai déjà essayé et ce n’est pas pour moi ».  Et je suis convaincu que vous avez déjà essayé. Mais je peux vous affirmer que si vous avez éprouvé ce sentiment là, c’est soit parce que vous n’avez essayé qu’une seule fois, soit vous y êtes allés mais dans un état d’esprit de compétition et non pas de plaisir.

Le but de l’activité physique n’est pas de battre des records mais simplement de se faire du bien, et ça les hommes ont tendance à souvent l’oublier.

Cumulez une alimentation saine avec une activité physique régulière et un sommeil de qualité et vos troubles de l’érection ne seront plus, surtout pour les plus de quarante ans, qu’un lointain mauvais souvenir.

Mais il reste encore les blocages psychologiques, les chocs émotionnels qui s’intériorisent en nous et qui pour certains sont très difficiles à accepter.

Un peu plus haut je vous parlais de l’impact néfaste de s’infliger des mots durs envers soi-même.

Quel impact sur le plan sexuel peut-il y avoir sur un homme quand durant toute son enfance il entend son père prôner une haine sans limites de l’homosexualité alors que lui ressent une attirance pour les hommes ?

Quel impact peut-il y avoir sur un enfant s’il voit sa mère accumuler les hommes durant des années en le mettant au second plan à chaque fois ?

Quel impact peut-il y avoir sur un homme si sa femme lui dit durant des années et sans aucune délicatesse : « Tu ne me donne aucun plaisir.  » ?

Les chocs émotionnels sont parfois difficiles à ressortir, difficiles à accepter, mais pourtant, vous allez devoir leur faire face si vous souhaitez résoudre vos troubles de l’érection.

Vous allez devoir prendre de la hauteur et vous élever plus haut que ce que vous pensez être capable, plus haut que ce que l’on vous a rabâché durant des années.

Casser ses blocages psychologiques est un chemin fabuleux vers son épanouissement personnel mais très difficile à faire seul.

Je conseille à chacun de se faire accompagner d’un coach, d’un sexologue, d’un expert, quelqu’un qui saura vous écouter, vous apporter toute son expertise pour détruire ces émotions négatives en vous, qui vous empêchent d’être heureux et qui vous enlèvent un peu d’espoir chaque jour.

Il faut être clair, les troubles érectiles sont le reflet de votre vie, de vos choix, ou peut-être malheureusement de votre histoire, vos rencontres, vos parents… La finalité n’est pas de savoir de qui vient la faute mais de surmonter son problème pour bander.

L’important c’est que vous avez les moyens aujourd’hui de changer le cours de votre histoire et de donner lui donner fin la fin que vous souhaitez avoir.

Erection difficile ? Parlez-en aussi à votre partenaire !

Ne faites pas l’erreur de vous braquer. Une relation intime c’est un échange de plaisir entre deux personnes.

Vous donnez du plaisir mais vous acceptez aussi d’en recevoir. Vous vous donnez entièrement à l’un et l’autre, cette acceptation de s’offrir à l’autre est telle qu’elle ne s’arrête pas simplement qu’au bon moment.

Vous devez prendre et accepter les difficultés de chacun, les peurs mais aussi les blocages qui peuvent survenir à tout moment.

Donc ne vous renfermez pas sur vous-même et échangez avec celle qui partage votre lit.

Votre coach en épanouissement sexuel

Christian Lakomski accompagné d’Alex Cormont