Célibataire à 30 ansEn disant qu’être célibataire à 30 ans est loin d’être évident je ne vous apprend probablement rien. En effet, il y a la pression de la famille avec les questions récurrentes comme quand est-ce que tu vas nous présenter quelqu’un ? Il y a également la pression sociale car tous les amis sont en couple et on a donc l’impression d’être mis ou mise de côté. Mais en plus lorsque l’on se décide à se lancer dans une histoire et à trouver l’amour, c’est souvent un échec car l’on ne tombe jamais sur une personne qui nous correspond ou qui possède les mêmes attentes.

Pourtant j’imagine bien que vous utilisez tous les moyens possibles et imaginables afin de vaincre votre célibat et de trouver la perle rare. En réalité, et je vais peut-être vous surprendre en vous disant cela, mais je considère que trouver un homme ou une femme n’est pas aussi complexe qu’il n’y parait en réalité. Je constate au quotidien que les femmes que j’accompagne notamment, parviennent à avoir des rendez-vous ou même à passer à l’étape suivante, et il en va de même pour les hommes.

En revanche, là où ça pêche, c’est lorsque qu’il faut officialiser les choses ou faire en sorte qu’elle prenne une tournure plus sérieuse. En effet, bien souvent c’est à ce moment-là qu’un blocage survient, et ce n’est pas forcément la faute à la peur de l’engagement ! Il est donc important de comprendre les différents mécanismes psychologiques susceptibles d’intervenir durant cette phase, et d’y remédier. De plus en plus on s’intéresse à ce phénomène et des solutions sont trouvées. Je tenais donc à vous en présenter une qui risque bien de bouleverser votre quotidien de femme célibataire à 30 ans ou d’homme célibataire trentenaire.

Pourquoi est-ce compliqué de trouver l’amour après 30 ans

J’échangeais dernièrement avec une coachée qui utilisa ces mots : « 30 ans et célibataire il n’y a rien de pire ! J’ai l’impression d’être une extraterrestre. En fait le plus dur à vivre ce n’est pas d’être seule, c’est d’avoir l’impression d’être mise de côté, de ne pas faire partie de la société voire même d’être déconsidérée en tant que femme ».

Il y a donc un double complexe à être sans chéri(e) après 30 ans. Et plus vous vous focalisez dessus et plus vous avez l’impression que ça va être compliqué de trouver quelqu’un de bien. C’est parfois vrai mais c’est aussi parce que vous tombez dans des pièges sans même vous en rendre compte.

Célibataire trentenaire : internet n’est pas toujours votre ami !

Il faut être clair, internet a eu un impact sur les rapports amoureux et sur la séduction. Mais en fonction de ce que l’on cherche il est plus ou moins facile de trouver. Quand on a la vingtaine et que l’on se contente d’une amourette pas de soucis.

Mais passé la trentaine la donne est un peu différente car c’est souvent le moment où l’on souhaite se poser.

Malheureusement il n’est pas simple d’être sur la même longueur d’onde que quelqu’un rencontré sur un site de parce que mis à part le physique il est difficile de faire vraiment connaissance. Nous sommes dans un monde ou tout va plus vite et l’autre va donc vouloir accélérer. Difficile d’avancer au même rythme quand on ne possède rien en commun.

Bref, que ce soit les sites classiques ou les appli de rencontre, il est loin d’être simple de trouver l’amour et de sortir du célibat après 30 ans.

Célibataire de 30 ans : le cercle social n’aide pas forcément

Je suis seule à 30 ans et tout le monde autour de moi est casé, je ne peux donc pas faire de rencontre. Cette phrase je l’ai entendue à maintes et maintes reprises et si votre célibat dure depuis un petit moment je suis presque convaincu que vous avez déjà prononcé ces paroles !

Pourtant il n’y a jamais eu autant de célibataires en France qu’au cours de la dernière décennie… Oui vous lisez bien ! Messieurs, il n’a jamais été aussi accessible de trouver une femme célibataire de 30 ans voire un peu plus ou un peu moins. Et pour vous mesdames c’est exactement la même chose. Il n’y a jamais eu autant d’hommes célibataires à 30 ans passés ! Pourtant énormément de femmes se demandent où sont passés les hommes comme l’explique cet article du magazine Elle.

La réalité est qu’il existe des raisons à cela et notamment que vous avez peut-être idéalisé l’amour ou la personne idéale. Alors si vous ne trouvez personne dans votre cercle social susceptible de vous convenir, c’est simple votre niveau d’exigence est trop élevé et vous avez raison. N’allez pas baisser vos prétentions à cause d’échecs. Du moins pas tout de suite.

Par contre vous allez absolument devoir élargir votre cercle social afin d’augmenter vos chances de faire une rencontre.

On tombe sur des personnes blessées

Outre le fait de ne pas toujours utiliser les bons outils et d’avoir un cercle social pas suffisamment développé, on peut être célibataire à 30 ans parce que l’on ne tombe que sur des personnes blessées ou pire encore sur des manipulateurs.

Le passé sentimental joue un rôle prépondérant sur le présent et il est parfois difficile de se projeter avec une personne qui a souffert récemment ou qui a connu des désillusions. Il existe non seulement la crainte de n’être qu’une relation pansement mais également la peur de tomber amoureuse ou tomber amoureux de la mauvaise personne.

En plus, lorsque l’on a connu des déceptions amoureuses ou pire encore des ruptures à répétition et avec le même schéma, on doit se protéger. Et c’est ce blocage qui d’un côté comme de l’autre met des barrières et empêche de montrer sa vraie personnalité.

Y at-il un profil type du célibataire de 30 ans ?

Il est en réalité extrêmement difficile de donné un profil type du célibataire trentenaire.

En effet, le premier cliché est lié au sexe. On peut avoir l’impression qu’il y a davantage de femmes que d’hommes qui se plaignent d’avoir passé la trentaine et d’être seul. Certes il y a le phénomène de l’horloge biologique quo peut jouer, mais pourtant, je peux vous garantir que ce phénomène touche également la gent masculine.

Enormément d’hommes ont du mal à trouver une femme de 30 ans célibataire qui n’a pas été déstabilisée par son passé amoureux et qui recherche de la stabilité. Pour beaucoup être célibataire à 30 ans est mal vécu car ils ont l’impression de ne pas trouver de femmes ayant déjà construit quelque chose avant eux. Ces dernières ont souvent des enfants ou des casseroles sentimentales qu’elles trainent comme des boulets et dont elles ont du mal à se détacher.

Il y aussi les hommes qui ont du mal à passer un cap et faire en sorte que la femme tombe amoureuse et soit folle d’eux.

Mais force est de constater que ce sont les femmes qui sont le plus touchées à l’idée d’être sans compagnon une fois passé la trentaine.

Bien souvent il y a deux raisons à leur célibat. Soit elles sont privilégié leurs études ou leur vie professionnelle et se questionnent au sujet de leur vie sentimentale après avoir stabilisé leur rang social. Soit il s’agit de femmes qui se sont mises en couples très tôt et pour qui la routine ou une lassitude est survenue et elles ont souhaité changer de vie. Enfin, le dernier cas de figure le plus courant, elles étaient avec relation mais celle-ci n’a rien donné. Quel que soit la situation elles se demandent j’ai 30 ans et célibataire, que faire ?

Mais ce n’est pas une pathologie ! Simplement il faut mettre en place une réflexion poussée et non pas se contenter de s’apitoyer sur son sort en se disant 30 ans et célibataire je ne suis pas normal(e). Il n’y a pas d’âge pour tomber amoureuse ou amoureux !

Il faut au contraire cesser de se lamenter ou d’avoir des attitudes ou des pensées négatives et agir. Mais attention, si jusqu’ici tout ce que vous mettiez en place est tombé à l’eau ou n’a pas porté ses fruits c’est qu’il faut changer d’attitude, de stratégie ou de communication. Et pour cela, j’ai quelque chose de concret à vous proposer, comme je l’explique plus bas.

62 %, c’est le nombre de femmes célibataires de 30 ans déçues…

Rassurez-vous, elles ne sont pas déçues de l’amour mais par les sites de rencontre. Et lorsque l’on sait que la majorité de ces femmes ont déjà testé les sites de rencontre classique, on se dit que le chiffre doit être colossal !

Selon une étude menée par des personnes du secteur de la rencontre amoureuse, il apparait que près de 7 hommes sur 10 recherches un coup d’un soir. Difficile dans ces conditions de se projeter et même de rendre une histoire sérieuse. Mais ce n’est pas tout, il y aurait en réalité seulement 10 % de mecs recherchant une histoire sérieuse et donc 90 % de boulets !

Mais est-ce une fatalité ?

Pas vraiment lorsque l’on utilise les bons moyens et que l’on a compris les règles de base de la séduction que j’explique dans mon livre le Code de l’Amour. D’autant plus qu’il existe un outil qui a été lancé récemment et qui va révolutionner la rencontre amoureuse. Il s’agit de the good match !

Célibataire à 30 ans vous pouvez faire changer les choses !

The good match est un site de rencontre… Oui mais pas de panique, il ne ressemble à aucun des sites auxquels vous pensez ! Il s’agit d’un outil nouvel génération pour trouver le bon ou la bonne avec une sélection draconienne à l’entrée.

Et c’est ce qui va faire toute la différence.

Le principe est on ne peut plus simple et est déjà employé dans tous les domaines de la vie ou presque et notamment dans le monde professionnel. Il s’agit de la cooptation ! Les créateurs de ce service expliquent : « Entre célibataire, on s’entraide ! Tous connaissent des hommes ou des femmes célibataires et sérieux. Il suffit de les présenter ! »

Et cela a notamment pour avantage de :

– Offrir un service sérieux et de qualité

– Rester privé : seuls les membres officiels peuvent entrer dans le monde de The Good Match

– Convivialité : Plus qu’un site de rencontres, the good match se définit comme une communauté au service de la belle rencontre. Exit les boulets et players, c’est la qualité et le sérieux qui priment ! Vous allez trouver un célibataire de 30 ans qui vous correspond.

– Cerise sur le gâteau tout est gratuit (pour le moment donc ne tardez pas avant de vous inscrire !). Aussi bien pour les femmes que pour les hommes.

Grâce à The Good Match, les célibataires hommes ou femmes peuvent enfin prendre le pouvoir sur leurs rencontres.

 

Je vous souhaite le meilleur,

Si vous avez besoin d’un soutien personnalisé retrouvez-moi sur la page coaching.

Votre conseiller pour aider chaque trentenaire célibataire

Vladimir