je ne suis rien sans mon exAh l’Amour, ce sentiment qui permet de déplacer des montagnes… Et je ne parle pas de comédies à l’eau de rose mais bel et bien de la réalité. Certains de mes coachés ou de mes lecteurs ont fait d’immenses sacrifices, pour leur âme sœur. Aimer quelqu’un est merveilleux et se sentir aimé en retour l’est peut-être même encore plus. Mais une question me revient très souvent. Est-ce que l’on peut « trop aimer » une personne ? Est-ce que les sentiments peuvent être si forts qu’ils nous font perdre la raisons.

Il faut bien reconnaitre que certains hommes se comportent d’une manière particulière quand ils sont amoureux. Je ne parle pas de ceux qui annulent des soirées entre garçons pour ne pas fâcher leur femme, ou bien des jeunes ados qui veulent passer tout leur temps avec leur copine, il est compréhensible d’agir de cette manière. Non, je parle de ceux qui n’arrivent pas du tout à s’imaginer sans leur moitié et pire qui considèrent que sans elle le bonheur n’existe pas. N’est-ce pas un peu exagéré que de donner autant d’importance à une personne, même si on l’aime plus que tout ?

Loin de moi l’idée de dire que l’amour est néfaste et que le célibat est préférable car cela irait à l’encontre de ma philosophie mais se dire « je ne suis rien sans mon ex » est-ce vraiment une preuve d’amour ou bien plutôt le signe d’une dépendance affective exacerbée ?

Il s’agit d’un sujet qui n’a pas été encore assez abordé à mon gout et c’est pour cette raison que je m’y intéresse tout au long de cet article.

Je ne suis rien sans mon ex : la dépendance affective des hommes

Messieurs, sachez que beaucoup d’entre vous, même si vous jouez les machos insensibles, souffre de dépendance affective. Alors si vous ne le savez pas encore c’est pour 2 raisons principalement.

La première est que vous êtes dans le déni, vous ne voulez pas accepter que la femme avec qui vous étiez ou bien celle dont vous êtes amoureux (la distinction doit parfois se faire), contrôle votre vie.

La deuxième option envisageable est tout simplement le fait que vous ne sachiez pas ce que signifie cette notion, pour vous, ce que vous rencontrez n’a rien à voir avec la dépendance amoureuse.

C’est pourtant une notion assez simple à comprendre. Vous ne pouvez pas dire « non » à celle que vous aimez. Quoi qu’elle fasse, vous n’arrivez pas à vos imposer, à mettre de réelles limites pour vous permettre de vous épanouir. Vous ne lui refusez rien et par conséquent, elle en profite obligatoirement.

C’est humain d’agir de cette manière, on peut la comprendre. Mais ce n’est pas tout, vous vous dévalorisez par rapport à elle.

C’est une personne parfaite et vous vous ne la méritez pas, c’est dans cet état d’esprit que vous voyez la relation. Si la mettre sur un piédestal est une erreur, se dévaloriser l’est encore plus ! Je ne prétends pas que vous devez être prétentieux et vous sentir supérieur mais en aucun cas vous ne devez vous rabaisser ou bien la laisser vous rabaisser.

Se dire « je ne suis rien sans elle » c’est se fermer de très nombreuses portes. Vous êtes quelqu’un d’exceptionnel et vous n’avez pas attendu sa présence pour l’être, c’est donc une erreur de penser que vous dépendez d’elle. Attention, cela ne veut pas dire que vous devez tout faire pour ne pas l’aimer, ne pas être proche, au contraire vous devez vivre votre couple à fond ou tout faire pour la reconquérir mais cela ne veut pas dire se renier et ne plus penser à soi.

La rupture amoureuse comme révélateur de la dépendance

Comme souvent en amour, il faut un électrochoc pour se rendre compte des problèmes ou des difficultés. La situation est la même pour les hommes qui sont en pleine dépendance affective. C’est lorsque celle qu’ils aiment s’en va et décide de rompre que la dépendance survient et c’est à cet instant que vous vous en rendez compte. Le harcèlement, les supplications, les pleurs, tous ces éléments se font remarquer quand vous tentez de revenir vers elle. Plus vous agissez de la sorte, plus votre dépendance prend de l’ampleur. A première vue on pourrait penser que c’est normal d’être triste et de réagir ainsi mais ce n’est absolument pas le cas.

Evidemment, ressentir de la déception et même pleurer est tout à compréhensible, vous aviez une famille, un logement, des habitudes et ce n’est pas simple de passer à autre chose. Néanmoins, baser sa reconquête sur ces éléments et surtout les répéter plusieurs semaines après la séparation est totalement à proscrire ! Plus vous vous dire je ne suis rien sans mon ex et moins vous serez en mesure de relever la tête. Alors changez d’état d’esprit dès à présent.

C’est dans ce moment-là que vous vous rendez compte que vos sentiments peuvent parfois être excessifs. Même si votre esprit prend conscience que ce n’est pas la bonne solution et que vous savez au fond de vous-même que ces techniques ne marcheront pas, la dépendance affective vous entraine vers le fond et ne fait qu’empirer la situation. Non seulement parce que vous n’arrivez pas à vous reconstruire mais surtout parce que cette méthode ne fonctionne pas ! Pour récupérer son ex il n’y a qu’un seul endroit où vous devez aller et c’est ici !

Comment ne plus être accro à mon ex-femme ?

Cette question vous ne devez pas vous la poser après la rupture amoureuse mais bel et bien pendant que vous êtes encore en couple. Rassurez-vous, si vous venez de rompre ce n’est pas dramatique mais vous allez devoir aller encore plus loin.

Si vous vous sentez dans une dépendance amoureuse c’est dès maintenant qu’il faut agir, ne perdez plus de temps si vous souhaitez faire changer les choses et enfin vous épanouir. Certains hommes ont peu d’agir de cette manière mais sachez qu’il ne s’agit pas de prendre un billet d’avion et de partir très loin de celle que vous aimez mais simplement de mettre en place des petites actions au quotidien pour améliorer les choses. C’est en avançant pas à pas que l’on peut faire progresser les choses.

Il est tout d’abord primordial, pour ne plus être acquis à son ex conjointe, d’apprendre à dire non ! Vous devez poser des limites lorsque vous sentez que vous risquez de souffrir, il ne faut pas devenir un tyran mais lui faire comprendre que vous n’êtes pas à sa disposition et que vous comptez bien changer d’attitude. Vous êtes deux personnes, avec des attentes distinctes et des points de vue différents, qu’il faut respecter, vous comme elle. Vouloir reconquérir son ex-femme ce n’est pas dire amen à tout pour lui faire plaisir.

Si vous vous reconnaissez depuis le début de cet article c’est que vous avez un réel problème de confiance en soi qu’il faut impérativement régler pour avancer dans votre vie. A travers le sport en complément d’un suivi coaching pour travailler votre développement personnel, vous allez enfin pouvoir être fier de vous et ne plus considérer que votre bonheur ne dépend pas uniquement d’une autre personne. En ouvrant les yeux, vous allez vous rendre compte, que vos amis, votre famille, vos passions, vos collègues ne sont pas à négliger.

Amicalement,

Votre coach pour prendre confiance en soi

Alexandre CORMONT