Comment gérer divorce et enfantsQuand le couple a été au bout de son histoire et que plus rien n’est rattrapable la séparation est inéluctable. Pourtant, on ne mesure pas toujours les conséquences car le couple ne sera pas le seul affecté par cette décision conjointe ou unilatérale. Dans certains nombre de cas c’est toute une famille est en jeu et il n’est donc pas simple de bien gérer les choses notamment lorsque nos enfants ont été les témoins de nos disputes et de la séparation. Il est souvent difficile de concilier divorce et enfants car c’est un chamboulement pour leur existence, surtout lorsqu’ils sont jeunes, mais lorsque le couple ne fonctionne on ne peut pas rester avec un(e) partenaire pour qui l’on ne ressent plus rien.

Comment faire quand mes enfants souffrent de mon divorce ? Quelles sont les choses à faire pour que cette séparation ne laisse pas trop de traces ? Comment se comporter avec son ex après un divorce avec enfants ? De quelle façon les enfants de divorcés peuvent peuvent-ils mieux vivre cette période douloureuse ? Il est légitime de se poser des questions car on peut s’en vouloir de ne pas offrir une forme de stabilité familiale à son fils ou fille et on peut en plus avoir du mal à conjuguer à la fois la rupture et la détresse dans laquelle nos enfants peuvent se trouver surtout lorsque le divorce est subi.

Force est de reconnaitre qu’il s’agit d’un événement susceptible de laisser un traumatisme pour toute une vie et qu’il fut par conséquent bien gérer la chose. Le sujet est donc loin d’être simple à traiter mais je me rends bien compte que bon nombre d’entre vous vivent dans ce contexte et que vous avez besoin de réponses. Je tenais donc à l’aborder, et à vous accompagner du mieux possible.

Pourquoi le divorce est si difficile à accepter pour les enfants ?

Il s’agit d’un thème qui nécessite d’analyser les choses en profondeur et à travers mon expérience j’ai déjà été amené à gérer des situations de crise dans lesquelles il fallait préserver les intérêts de chacun des partenaires mais également celles des enfants. Ainsi, lorsque j’aide une personne qui souhaite reconquérir son ex, et que je sais que l’avenir d’enfants est en jeu, c’est une pression supplémentaire sur mes épaules car la vie des enfants de parents divorcés peut être totalement bouleversée suite à cette décision.

On se dit souvent que plus ils sont âgés et plus le divorce sera facile à accepter mais ce n’est pas systématiquement le cas. Il est certain que la maturité peut aider à mieux supporter une séparation car vos enfants ont plus de recul, mais il ne faut pas pour autant négliger l’impact que cela peut avoir sur des ados ou même sur des jeunes adultes. Chaque personne possède son propre caractère et la sensibilité va donc jouer un rôle majeur. Avant d’en parler avec vos enfants, il convient donc de bien réfléchir à la question suivante : comment annoncer un divorce ?

Quand ils sont plus jeunes ils peuvent signifier clairement leur tristesse par des pleurs, des questionnements, ou une attitude nouvelle comme de la jalousie, de la violence ou un repli sur soi. Quand ils sont plus âgés ils parviennent tout de même à mieux comprendre la situation pourtant la peine est la même simplement ils vont être en mesure de l’intérioriser et de ne pas montrer ce qu’ils ressentent. Très souvent les enfants souffrent de cette séparation car ils ont du mal à la comprendre et surtout parce que le futur sans l’un de leurs deux repères peut faire peur. Il y a donc une appréhension qui va naître. A leurs yeux il y a Papa et Maman qui sont ensemble et pas séparés.

C’est donc la peur qui explique leur réaction car le divorce des parents c’est un saut dans l’inconnu.
Mais ce n’est pas la seule explication que l’on puisse apporter lorsque l’on parle divorce et enfant. En effet, il peut également y avoir un sentiment de culpabilité qui peut les envahir et susciter un profond mal être. Ils peuvent se dire que c’est de leur faute, qu’ils sont responsables de la situation et que si leurs parents ne s’entendent plus ou que des disputes éclatent c’est du fait de leur comportement. Bien évidemment, vous les aimez et ils n’ont rien à voir avec ce qui se déroule mais l’esprit d’un enfant ne fonctionne pas comme le vôtre car son esprit d’analyse et sa prise de recul sont quasi inexistants.

Lorsque l’on évoque le contexte du divorce et enfants il faut aussi comprendre qu’ils peuvent souffrir depuis plus longtemps et pas forcément à partir du moment où vous avez enclenché la procédure. Si pendant des années vous vous êtes disputés devant eux que ce soit dans le salon, ou même à l’écart dans votre chambre pour cacher vos discordes, ils l’ont forcément mal vécu mais sans pour autant le montrer. En effet, les enfants ne vont pas chercher à aller vers les adultes pour les questionner, ils auront tendances à subir les choses sans broncher et parfois à aller vers vous pour en savoir plus mais sans être trop explicite.

Par exemple si un trajet en voiture se transforme en moment durant lequel vous passez votre temps à vous faire des reproches vos enfants ne prendront pas forcément la parole à l’instant T, mais ils risquent de revenir dessus afin de comprendre pourquoi papa et maman étaient énervés. Ce n’est donc pas anodin. Les enfants ont conscience que lorsque les adultes se disputent beaucoup ça ne tourne pas rond dans le couple. Il faut donc redoubler de pédagogie afin de leur explique pourquoi les parents divorcent.

Mes enfants souffrent de mon divorce que faire ?

Il faut bien se rendre compte que c’est un changement de vie pour eux car l’un des parents va déménager. Il y a les problématiques de garde, mais surtout votre progéniture va perdre ses repères, il est clair que la séparation des parents le/la fragilise mais c’est aussi tout ce que cela implique qui n’est pas bon pour lui/elle. Le fait de devoir commencer quelque chose de nouveau peut le/la pousser à se poser des dizaines de questions.

Afin que cette séparation soit moins difficile à supporter pour vos enfants, la première des choses à faire et d’éviter coute que coute d’entrer en guerre avec son ex du moins pas devant votre famille. En effet, je ne vous comment annoncer une séparation à ses enfantsdemande pas de devenir les meilleurs amis du monde et de faire semblant de toujours l’adorer, simplement plutôt que de faire des reproches en permanence ou de le/la critiquer lors de vos discussions avec d’autres adultes, surveillez que votre enfant ne soit pas à vos côtés.

Si vous vivez toujours sous le même toit avec votre ex, ne commencez pas à vous disputer alors que vos enfants font leur devoir ou qu’ils se trouvent à proximité, s’il le faut et s’ils sont assez grands pour rester seuls à la maison, sortez et expliquez-vous à l’extérieur. Il est important que vos mésententes n’influent pas sur votre rôle de parent car ce sont deux choses bien distinctes. Il est important de déplacer vos querelles de couple en dehors du cadre familial car même si vous n’êtes plus ensemble, pour votre enfant vous êtes toujours une famille. Il n’y a que dans les films que les enfants se disent chouette mes parents divorce ! Au contraire, plein de doutes vont apparaitre comme qui va avoir la garde des enfants en cas de divorce et cela aussi peut les perturber.

Si vous êtes dans cette situation, vous devez leur expliquer avec des mots qu’ils pourront comprendre qu’il y aura une nouvelle organisation et que vous allez devoir le garder tous les deux. Il faut lui expliquer les modalités mais sans en faire trop et ne surtout pas lui demander avec qui votre fils ou votre fille voudrait aller. Surtout n’entrez pas dans une sorte de conflit ou une lutte pour savoir quel est le parent préféré.

Si c’est votre partenaire qui provoque, le mieux est de prendre de la distance, et de ne pas répondre, quitte même à sortir quelques instants. Je suis conscient que ce n’est pas simple mais vous ne le faites pas pour vous mais pour vos enfants, parce que vous tenez réellement à eux et à leur bien-être.

Le dernier conseil est probablement le plus important. Il ne faut en aucun utiliser son enfant pour se venger de son/sa partenaire ou pour le/la faire revenir. Les histoires d’adultes restent entre adultes. Le fait de refuser absolument les droits de garde par exemple ou bien de ne pas lui laisser de temps ensemble uniquement pour faire du mal à celui ou celle qui partageait votre vie depuis des années est évidemment à bannir !

Divorce et enfants : Faut-il tout faire pour garder sa famille ?

Il s’agit d’une question qui me revient régulièrement et je tenais donc à aborder ce thème. Tout le monde autour de vous y va de son petit commentaire et en réalité seul(e) vous possédez la réponse car chaque personne à sa propre conception de l’amour, de la vie à deux et de la famille.

Quand on se dit les enfants du divorce ne supportent pas cette situation, on peut avoir l’idée de tout faire pour reconquérir son ex non pas pour soi mais uniquement pour les mettre à l’abri et avoir une vie de famille comme « tout le monde ».

Pourtant, il est important de ne pas se précipiter dans cette décision car les regrets peuvent très rapidement survenir. En effet, si on veut se remettre avec quelqu’un qui nous a trompé, qui a pu être violent(e), qui nous ment, qui ne s’investit pas, en d’autres termes qui ne nous rend pas heureux(se) c’est faire un bond en arrière. Vous devez également penser à votre épanouissement. Cela n’a rien d’égoïste rassurez-vous.

Il ne faut pas faire semblant car on risque un jour d’exploser et on aura toujours ce pincement au cœur, cet aspect qui nous empêche de connaitre le véritable bonheur et il y a de fortes chances pour que vos enfants le ressente également. Récupérer son ex doit se faire pour de bonnes raisons, il faut le vraiment le vouloir car la sincérité est nécessaire dans ce type de situation.

Si vous souhaitez échanger avec coach sur cet aspect de la gestion entre divorce et enfants, vous pouvez réserver une séance de coaching ici : Je veux profiter de conseils personnalisés pour aborder les questions qui me tracassent !

 

Amicalement

Le coach quand on se demande comment annoncer une séparation à ses enfants

Alexandre CORMONT