Le Silence Radio peut-il faire fuir mon ex La technique du silence radio est la plus connue du grand public pendant une rupture mais il ne s’agit pas de la seule méthode efficace pour faire revenir son ex. Comme je le rappelle souvent chaque situation est spécifique et par conséquent il faut veiller à employer les bonnes actions, c’est-à-dire celles qui auront un impact aussi positif que possible. Alors il est certain que le SR n’est pas une méthode miracle, sinon tout le monde l’emploierait et parviendrait à récupérer un amour perdu. Malheureusement ce n’est pas aussi simple…

Dans le courrier des lecteurs du jour, Fanny* nous explique qu’elle était en couple depuis 6 années et que la rupture était plutôt inattendue. Elle a donc débuté une prise de distance assez nette mais elle se demande toutefois « le silence radio peut-il faire fuir mon ex ou pas ? ». Si j’ai décidé de retenir son message c’est qu’il s’agit d’une excellente question que l’on me pose fréquemment et par conséquent je vous invite à découvrir ma réponse, mais juste avant le récit de Fanny.

Alexandre, le silence radio peut-il faire fuir mon ex définitivement ?

Bonjour Alexandre,

J’ai commencé à lire votre article par curiosité et j’ai décidé de vous écrire pour savoir quelle attitude est la meilleure à adopter dans mon cas et s’il y a une chance pour récupérer mon amour.

Je suis actuellement en mode « silence radio » , depuis que mon copain m’a quittée il y a presque 3 semaines, mais ce qui me fait peur avec cette option c’est qu’il se rende compte que peut-être il n’a pas tellement besoin de me contacter et peut concevoir son avenir sans moi.

Pour vous en dire un peu plus sur notre relation: nous étions en couple depuis 6 ans et demi, j’avais eu 2 vrais copains avant lui mais l’amour que j’ai éprouvé et que j’éprouve encore pour lui a été largement au-dessus de tout ce que j’avais pu ressentir avant. Pour moi, cet homme-là c’est l’homme de ma vie. Quant à lui, j’étais sa première dans tous les sens du terme.
Il faut aussi savoir que cet homme a un lourd passé, il a perdu sa mère Tunisienne quand il avait 6 ans et son père Français est décédé il y a 5 ans, lorsque ça faisait un peu plus d’un an que nous étions ensemble. Il a eu une relation très compliquée avec sa famille tunisienne et ne les a pas vu depuis plus de 10 ans.

Nous nous sommes rencontrés en Angleterre alors qu’en France nous ne vivions qu’à 60 km l’un de l’autre. Nous avons fait nos études en Angleterre, nous avons eu une année où nous ne vivions pas dans le même pays car j’étais en ERASMUS mais nous avons survécu à la distance sans aucun problème. Nous avons fini nos études et nous sommes partis en voyage en Amérique du Sud pendant 1 an et demi. Le voyage a été une sorte de déclic chez lui, il a remis en question pas mal de choses, il souhaitait recontacter sa famille tunisienne et il a aussi émis des doutes concernant notre relation, comme quoi il sentait qu’on s’éloignait et ce depuis un petit bout de temps. Nous avons été séparés une journée et à la fin il est revenu en pleurs en me disant qu’il avait été stupide et que j’étais tout pour lui. Le voyage nous a éloigné puis rapproché, mais dans ma tête, si on revenait ensemble d’une expérience comme ça, c’était que nous 2 c’était pour la vie.

Nous sommes rentrés en France il y a 4 mois, lui hébergé par sa « seconde » famille à Paris et travaillant pour la mère d’un ami d’enfance et moi de retour chez mes parents, pour voir la famille et les amis avant de commencer une boulot saisonnier. Je sentais bien que je n’avais pas trop ma place à Paris et lui ne se voyait pas non plus passer l’été chez mes parents à Niort. Il était censé venir passer l’été avec moi, sachant qu’il ne pouvait plus vraiment être hébergé à Paris et qu’étant orphelin, il n’a pas énormément de point de chute. Mais il y a 3 semaines il m’a annoncé qu’il resterait sur Paris et qu’il souhaitait mettre un terme à notre relation, en bref il m’a brisé le coeur.

Il m’a dit qu’il n’avait rien à me reprocher et que c’était d’autant plus difficile pour lui de me faire souffrir. Qu’il m’aimait toujours mais plus de la bonne façon, qu’il me voyait comme une très bonne amie, mais plus comme son amour. Sur le moment j’ai pleuré, je lui ai dit ce que moi je ressentais pour lui, je l’ai supplié qu’on essaye de traverser cette passe difficile, que j’étais prête à faire une pause s’il en avait besoin mais pour lui, et c’est qui m’a fait le plus de mal, c’est que c’est définitif. Il n’était plus heureux et veut que je refasse ma vie et espère que dans quelques années, je serai plus heureuse que je ne l’ai jamais été avec lui.

Mais voilà, je l’aime plus que tout, je pense qu’on est fait l’un pour l’autre, on était un couple qui allait bien, qui s’aimait, qui s’engueulait presque jamais, je m’entendais très bien avec ses amis et lui avec les miens, même nos potes s’entendaient à merveille, tout le monde nous répétait qu’on était un beau couple plein d’amour, et je ne peux tout simplement pas accepter que ce soit terminé. Il est tout pour moi, pas seulement mon amour mais aussi mon meilleur ami, mon complice, mon confident et je perds l’être que j’ai de plus cher.

J’ai bien fait de lire votre article car en effet le silence radio permet aussi de prendre du recul. J’ai eu des phases de pure désespoir et de tristesse où je ne pensais qu’à le voir et tout tenter, puis une phase de haine où j’avais juste envie de l’insulter et de le faire souffrir, je suis de nouveau dans la tristesse mais je suis contente de ne pas être rentrée en contact avec lui et de ne pas avoir dit des choses que j’aurais pu regretter par la suite. Mais du fait qu’on ne soit pas dans la même ville, que les mois précédents on ne se voyait pas beaucoup, je ne sais pas si le silence radio a beaucoup d’impact sur lui et j’ai peur qu’il se dise qu’il n’est pas plus mal sans moi.

Il faut savoir aussi que toutes ses affaires sont chez moi, les meubles de ses parents, tous ses papiers, bref tout est chez mes parents plus précisément. Ils ont aussi son chien qu’ils gardent depuis le décès de son père. Quand nous avons rompu je lui ai dit que je lui laissais jusqu’à la fin de l’été pour trouver une solution et récupérer ses affaires sachant qu’il n’a pas de chez lui mais voilà, j’ai peur que le seul contact que je vais avoir avec lui ce sera pour ça et qu’une fois qu’il aura tout repris, ce sera vraiment fini.

Je ne pense pas qu’il ait rencontré quelqu’un d’autre, en tout cas il m’a dit que non mais il a changé ses mots de passe etc et je ne sais pas trop pourquoi, s’il a des choses à me cacher…

Ce qui me semble difficile dans mon cas, c’est que ce n’est pas moi le problème, en tout cas selon les dires de mon copain. Je n’ai pas un comportement à changer en particulier, donc je ne peux pas le reconquérir en changeant quelque chose si je ne sais même pas ce que c’est. Le problème c’est qu’il s’est lassé et qu’il s’imagine avec une autre, qu’il veut aller explorer d’autres choses, comme je l’ai dit précédemment, je suis son premier amour. Je pense aussi qu’étant tous les deux un peu paumés dans nos vies (peur de l’avenir professionnel, pas de projets concrets..), il était difficile d’aller de l’avant sans objectif, sans perspective commune. Il a peut-être besoin aussi de se construire un peu seul, je ne sais pas. Mais pour moi, lui c’était ma force et mon avenir je ne l’imaginais pas sans.

Bref je suis désolée, j’ai écrit un très long message mais je voulais essayer de bien exposer la situation pour avoir de meilleures réponses à mes questions. Je vous serais très reconnaissante de lire ce message et de me guider dans les démarches à suivre s’il y a une chance de récupérer cet homme et savoir comment le recontacter.

Merci beaucoup.

Est-ce que le Silence radio est une technique dangereuse ?

Tout d’abord je tiens à dire que le SR ne permet pas uniquement de faire réagir son ex, c’est aussi un moyen pour se reconstruire de son côté et lutter contre la dépendance affective. Dans le récit de Fanny, cet aspect ressort très clairement et on sent une énorme dépendance à l’autre. Il y a donc un travail à réaliser sur cet aspect. Ce qui est surprenant toutefois est le fait que cela ne semblait pas exister lorsqu’il y avait de la distance entre vous durant vos semestres à l’étranger loin l’un de l’autre.

Je pense justement que cette distance a été problématique à un moment donné, au moins pour lui, et j’aurais aimé savoir à quelle fréquence vous pouviez vous voir car cela aura forcément un impact sur mon analyse. Même si vous aviez des projets de vivre ensemble ou de vous revoir une fois les études terminées, il n’est pas simple d’entretenir une relation longue distance. Je pense sincèrement il l’a moins bien vécu que toi.

Il faut aussi tenir compte d’un paramètre important, c’est qu’il avait déjà manifesté son mal être à travers son souhait de rompre une première mais il n’avait pas été au bout des choses car il était à l’étranger. A présent il est France et il est entouré par conséquent c’est différent car il peut se libérer plus facilement et se confier ou penser à autre chose avec ses proches. J’imagine que c’est pour cette raison que tu demandes « le silence radio peut-il faire fuir mon ex et l’éloigner encore plus de moi ? », en ce sens ta question est pertinente.

Après la rupture il y a eu des interdits avec les supplications mais rien de dramatique car après tu as sû te ressaisir. Par contre, il y a un élément primordial et sur lequel je ne partage absolument pas ton avis. Tu expliques que vous étiez un couple qui allait bien. Je ne suis pas d’accord…

J’ai plutôt l’impression que de ton côté tu étais bien dans votre histoire et qu’en réalité tu n’as tout simplement pas vu son mal être, ses attentes vis-à-vis de la relation, ou ses besoins. C’est un garçon qui ne communique pas de la même façon que toi et c’est de ce fait que tu n’as pas été en mesure d’appréhender ce qui se passait. Il ne dit pas les choses de façon claires et encore une fois après la rupture tu es dans le doute sur ce qui se passe dans sa tête. Je suis certain que c’est quelqu’un qui prend sur lui et qui évite autant que possible la confrontation.

Tu ne dois pas t’en vouloir pour cela car tu n’es pas la seule à être dans cette situation. En plus c’est extrêmement difficile de s’apercevoir de cela surtout lorsque son partenaire ne communique pas sur son ressenti.

Vous étiez peut-être aussi un peu trop fusionnel car j’ai du mal à concevoir que vous ayez chacun le mot de passe de l’autre. Ce n’est pas sain dans une relation et cela peut vite devenir étouffant.

Enfin, le dernier paramètre à prendre en compte est en effet cette instabilité post vie étudiante et la recherche d’un emploi. Cela provoque forcément des doutes sur son avenir et influe donc sur sa personnalité sur moment.

Mais de manière plus globale, tu te demandes sur tout si le Silence Radio est une bonne technique pour récupérer son ex ou si elle est un danger pour ta reconquête.

Déjà je peux te répondre que tu n’étais pas dans un CFP car vous étiez ensemble depuis 6 ans. A priori le SR est donc indiqué… Mais, il y a un autre paramètre à prendre en considération car chaque détail doit être analysé lors d’une reconquête. Il s’agit de la distance qui vous sépare et à ce niveau, si j’ai bien compris tu vis à Niort et lui sur Paris. Par conséquent le fait de couper le contact peut ne pas être aussi intéressant que ça.

A mon sens, il faut plutôt lui montrer une véritable prise de conscience sur le fait que votre histoire n’était pas aussi idyllique que tu le pensais et que tu es prête à changer certains aspect, d’autant plus que la problématique de la distance qui était omniprésente durant vos études ne se pose plus désormais.

 

Amicalement

Alexandre Cormont,

Coach pour savoir si le SR est une technique dangereuse

* Pour préserver l’anonymat de la personne ayant rédigé ce témoignage, le prénom a été modifié.