Quelle attitude adopter pendant un breakIl n’y a probablement rien de pire que l’incertitude et le doute ce qui est le propre d’un break dans le couple. En effet, l’être Humain est fait pour obtenir des réponses à ses questions, pour connaitre le dénouement à une situation afin de tout mettre en place pour en sortir. C’est justement le thème de ce courrier des lecteurs car Frank* est en pleine séparation avec sa femme qu’il connait depuis 10 ans. Il y a eu plusieurs soucis dans le couple et deux principalement ont conduit à la situation vécue à présent.

Il ne s’agit pas encore de son ex-femme car cette dernière est plutôt dans une situation d’attente, elle n’a pas annoncé la rupture car il s’agit d’une phase de réflexion active mais qui laisse penser que la séparation est proche. De ce fait, Frank s’interroge comme beaucoup d’autres personnes qui vivent la même chose : quelle attitude adopter pendant un break dans le couple ?

Il s’agit d’une question récurrente et je me devais donc d’y répondre. Pour découvrir mon analyse il vous suffit de lire la suite avec attention. Si vous souhaitez que je réponde personnellement à vos interrogations, il vous suffit de laisser un commentaire tout en bas de la page.

Je me demande quelle attitude adopter pendant un break avec ma femme !

Bonjour Alexandre,

Tout d’abord merci pour la qualité de vos articles qui sont très agréables à lire et merci d’avoir retenu mon commentaire pour le courrier des lecteurs.

Voici mon histoire :

Cela fait 10 ans que nous nous sommes rencontrés avec mon épouse, 8 ans de mariage et un petit garçon de 5 ans. Nous avons vécu de très heureux moments ensemble, mais aussi des périodes très dures. Nous avons eu notre petit garçon sous insémination (la deuxième tentative) car mon épouse ne peut pas avoir d’enfant naturellement.

Un an plus tard nous avons décidé d’avoir un deuxième enfant, nous n’y sommes pas arrivés naturellement alors nous avons décidé de repasser par les inséminations. Après 6 tentatives, ma femme a commencé un traitement FIV, après 4 tentatives, cela s’est terminé par un échec, très douloureux pour elle en tant que femme. Cela fait maintenant 2 ans que nous avons arrêté tout traitement, mais mon épouse aujourd’hui, se rend coupable de cet échec et se sent à moitié femme (des mots durs qu’elle évoque envers elle). Après cet échec nous avons continué à avancer croyant que le temps pouvait effacer nos blessures, mais cela ne se passe pas comme ça et nous aurions dû plus en discuter, nous faire aider. J’ai toujours été à ses côtés et je l’ai toujours soutenue dans les moments difficiles.

Après ça, la routine s’est installée au sein de notre couple, mon travail me prenait beaucoup de temps, souvent en déplacement, au début c’était dur pour elle, puis à force, elle s’est habituée et mes déplacements était devenu un soulagement. Cela fait maintenant 2 mois que mon épouse a décidé de faire un break, cela n’a pas été simple pour moi au début, car je n’avais pas vraiment pris conscience de la situation et mes sentiments étaient toujours présents. Après un gros travail sur moi-même, je suis arrivé à me reconstruire à avancer et à retrouver un équilibre psychologique. Nous avons commencé une thérapie de couple d’un accord commun, hier nous avons fait notre deuxième séance.

A l’heure actuelle mon épouse ne sait plus où elle en est sur ses sentiments envers moi, elle me dit qu’elle n’est pas sûre de vouloir que l’on se remette ensemble, car elle aurait l’impression de le faire uniquement pour moi et non pour elle, ce que je comprends tout à fait. Il a donc été décidé de trouver une solution pour notre bien-être mutuel et surtout pour l’équilibre de notre enfant, pour l’instant nous nous voyons uniquement pour lui et nous n’habitons donc plus ensemble, elle est chez sa mère quand je suis à la maison avec notre fils et moi chez un ami quand elle s’occupe de notre enfant.

Elle pense que la meilleure solution pour l’instant serait de prendre un logement chacun. J’en suis également persuadé, car pour l’instant je ne veux surtout pas l’oppresser et le fait de co-habiter ne fera que rendre la situation compliquée. Aujourd’hui, je l’aime encore, même si je me rends compte avec du recul, que je n’étais pas heureux car la routine nous a bouffé. Je suis persuadé au fond de moi que c’est la femme de ma vie mais par amour pour elle je respecte et accepte sa décision. Nous nous laissons l’été pour trouver une solution afin de protéger au mieux notre fils. Ces derniers temps j’ai alterné entre SR et démonstration de mon changement par des moments en famille, lui montré que j’avais pris conscience des choses, mais sans résultat. Je pense sincèrement qu’il est nécessaire pour mon équilibre de ne pas trop la voir les semaines qui vont venir. Nous avions programmé il y a plusieurs mois une semaine de vacances avec un couple d’ami et nous avons pris la décision il y a quelques jours de maintenir cette semaine, pour notre fils pour qu’il passe une semaine avec son papa et sa maman, car en ce moment, ce n’est pas simple pour lui, c’est même extrêmement difficile et l’on voit bien qu’il est en souffrance. Même si j’accepte la décision de ma femme, je voudrais vraiment tout faire pour la reconquérir, lui montrer que j’ai évolué et compris mes torts.

Elle me reproche de ne pas lui avoir accordé du temps, de s’être sentie abandonnée, de ne plus la surprendre, car c’est vrai qu’à la fin de notre relation on ne partageait plus grand chose ensemble mis à part l’éducation de notre enfant, on était des parents et plus un couple d’amoureux. Cette situation n’est pas simple pour nous deux, même si aujourd’hui, j’accepte la rupture et que j’arriverai à me reconstruire sans elle, ce n’est pas ce que je veux. Je voudrais vraiment lui prouver que dans mes bras elle peut être heureuse le restant de sa vie, comme elle l’a été au début de notre relation. Je l’aime vraiment d’un amour profond et je sais que ses sentiments sont encore là, certes éteints, mais présents, mais pour l’instant elle ne se voit pas revivre avec moi.

Que dois-je faire pour qu’elle change d’avis ? Quelle attitude adopter pendant un break ? La laisser partir sans rien faire ou lui montrer mon amour même si je pense aujourd’hui que ce n’est pas ce qu’elle veut. Elle m’a dit en ce moment qu’elle préférait être seule et s’occuper d’elle, qu’elle ne voulait pas d’une relation, qu’elle préférait se consacrer à son travail et à sa carrière professionnelle pour le bien être financier de notre fils. Je pense que je ne dois pas la brusquer et faire ne sorte de ne pas trop la voir avant cette semaine de congés qui aura lieu à la mi-août. Merci pour votre aide.

Le comportement à avoir pendant un break

Il va de soi qu’il n’existe pas qu’un seul comportement à adopter pendant un break. Chaque situation possède ses spécificités et par conséquent ce qui peut fonctionner pour Frank ne sera peut-être pas efficace pour votre histoire. Vous devez donc absolument tenir compte des attentes de votre moitié pour réagir et lui montrer qu’un nouveau chapitre peut s’ouvrir. Alors lorsqu’on se demande quelle attitude adopter pendant un break, il faut avoir à l’esprit qu’il existe des centaines d’actions à mettre en place et par conséquent qu’il n’y a pas de recette miracle pour sauver son couple.

Tous les jours des personnes me contactent afin d’avoir la solution de rêve, celle qui changera tout, c’est-à-dire parfois des années de tensions dans le couple, en l’espace de 2 ou 3 jours. Si vous pensez également de cette manière et bien vous risquez d’aller de déception en déception, d’échec en échec et finalement de vous retrouver dans quelques mois au même stade qu’aujourd’hui. Vous aurez donc perdu un temps fou et en matière de reconquête ce temps est souvent précieux. Il faut avoir conscience qu’il s’agit de rapports humains et que pour les améliorer il faut réaliser un travail sur soi qui prend plusieurs semaines. On ne change pas en l’espace de quelques heures et surtout la personne à qui vous souhaitez montrer votre changement ne pourra pas le voir du jour au lendemain. Il s’agit d’un processus qui nécessite une certaine et vous devez par conséquent avoir conscience de cet aspect.

Pour en revenir à l’essentiel, c’est-à-dire à l’histoire de Frank, il faut noter qu’il existe une double problématique. Il faut donc organiser des actions autour de deux axes.

Tout d’abord, il y a la dimension échec des FIV qui a provoqué une perte de féminité allant même jusqu’à une dévalorisation de sa femme. En étant un peu trop dans la retenue et pas suffisamment dans l’action, cela a entrainé une crise latente dans le couple. La problématique ici est que tout cela ne se fait pas en quelques jours. C’est un mal insidieux qui bouffe le couple petit à petit et conduit à une souffrance extrême. Il s’agit donc d’une souffrance psychologique que chaque personne vit à sa manière et qui en l’espèce a conduit la relation dans l’impasse jusqu’au break.

L’autre aspect à retenir n’est pas d’ordre psychologique mais véritablement au niveau de la vie de couple. Il y a eu une routine très forte qui s’est installée avec des non-dits, de l’ennui et elle s’est sentie abandonnée. Ce dernier mot est lourd de sens surtout lorsque l’on est passé par le stade précédent c’est-à-dire la dévalorisation.

Frank se demande « est-ce que je dois laisser partir ma femme ou alors lui montrer mon amour ?». Et bien au vu des éléments dont je dispose la réponse me semble clair… Avez-vous une idée de votre côté ? Quelle serait selon vous la meilleure action la laisser partir ou alors lui montrer de l’amour pour qu’elle revienne ?

Et bien je risque de vous surprendre mais ce n’est ni l’un ni l’autre !

Il va de soi qu’il ne faut pas la laisser partir et baisser les bras car il faut assumer ses envies. Cela ne signifie pas qu’il faut la harceler de messages mais il est préférable de garder une communication même après un SR ou une prise de distance. Ce serait le meilleur moyen de nourrir des regrets ad vitam aeternam. Alors Frank tu dois être à mon sens dans l’action, mais pas dans l’irréfléchi. Ton plan désormais doit être murement réfléchi et pour cela je t’invite à réserver une séance de coaching car chacune de tes actions devra être pensée à la perfection.

Mais en parallèle, le fait de montrer son amour pour mettre fin au break n’est pas la meilleure idée qui soit. En effet, selon ma philosophie ce ne sont pas les sentiments qui font revenir une personne et cela a été prouvé à maintes et maintes reprises. Ce qui va faire toute la différence ce ne sont pas les sentiments mais bel et bien le fait d’entrer dans une nouvelle philosophie de vie. Ce qui est positif c’est que cela a déjà été mis en place selon toute vraisemblance car c’est dit clairement dans le récit de Frank.

Il faut donc veiller à accentuer cet aspect pour qu’elle constate un véritable changement, mais pas de n’importe quelle façon. Il faut bien entendu prendre en compte ses envies, ses rêves pour y répondre. Pour faire simple, si elle veut que tu te transforme en petit bonhomme bleu et que tu te transforme en un géant rouge, alors tu n’obtiendras pas de réaction positive. Tu dois devenir ce qu’elle attend et il n’est pas trop tard pour changer… La semaine de vacances va être importante mais il ne faut pas pour autant tout baser dessus.

Effectivement il vaut mieux éviter de la brusquer et le fait de souffler le chaud et le froid peut porter ses fruits. Néanmoins, je ne peux pas aller plus loin dans l’analyse dans le sens où je ne dispose pas de certaines informations capitales. Un échange s’avère nécessaire pour que j’affine mon ce plan d’action pour éviter la rupture et sortir du break.

 

Amicalement

Alexandre Cormont,

Coach pour sortir d’un break dans le couple

* Pour préserver l’anonymat de la personne ayant rédigé ce témoignage, le prénom a été modifié.