Je suis amoureuse de mon collègueOn passe plus du tiers de sa journée au travail et inévitablement, à force de côtoyer les mêmes personnes au quotidien, des liens vont se créer au fur et à mesure. Au bout d’un moment on se demande s’il s’agit de simples connaissances de travail, d’amis et parfois même les sentiments viennent s’entremêler là-dedans alors vous vous mettez à draguer au travail !

Lorsque l’on tend un peu l’oreille durant un afterwork, Il n’est pas rare d’entendre des conversations autour d’un couple qui s’est formé sur le lieu de travail, ou même des révélations comme « je suis amoureuse de mon collègue de travail » ou « cette collègue me plait vraiment je pense que je suis sous le charme ».

C’est justement le sujet du jour puisque j’ai reçu le témoignage de Delphine*. Cette dernière explique qu’il y a quelque chose qui se passe avec son collègue mais elle n’arrive pas à savoir quoi, elle hésite entre l’amour et l’amitié et n’ose pas se livrer. Je vous laisse découvrir son récit ainsi que ma réponse un peu plus bas.

Je suis amoureuse de mon collègue mais je crains sa réaction

J’apprécie énormément un collègue de travail âgé de 7 ans de plus que moi et également célibataire depuis plusieurs années. Nous nous connaissons déjà très bien (3 ans) et partageons pas mal de choses ensemble (voyages, resto, sorties diverses) soit tous les deux (plus rare) ou avec des amis collègues.

On a pas mal d’intérêts communs et le courant passe très bien entre nous, on a le même caractère et un bon feeling mais aucune relation sentimentale entre nous. Nous avons reprogrammé deux voyages cette année avec uniquement sa sœur.

Je pensais plus à une belle amitié entre nous jusqu’alors. Mais depuis environ 6 mois, je trouve que c’est différent, il m’a ouvert les yeux car j’ai constaté plusieurs signaux non verbaux qui pourraient me laisser penser qu’il est attiré. Du coup, je craque pour lui maintenant ! Et il est souvent dans mes pensées… Là il est en vacances, ça fait 10 jours et il me manque déjà beaucoup

Je me fais peut-être des films, mais je le trouve proche de moi, à l’écoute, me propose de m’aider pour certaines choses, et il a des petites attentions comme venir me chercher au train par exemple.

Par ailleurs, je l’ai surpris à plusieurs reprises en train de me regarder lors de réunions, et avec un regard insistant, ce qui me fait baisser le regard, car je suis gênée. J’ai le droit régulièrement à des petits sourires. Il m’effleure également beaucoup plus qu’avant (bras, et une fois bas du dos alors que j’étais baissée) mais il agit encore différemment avec mes autres collègues féminines, beaucoup plus jeunes, avec qui il n’y a aucune réticence de sa part pour les taquiner. Il vient dans mon bureau régulièrement pour me voir et parler, on s’offre régulièrement le café à 10h. On rigole bien ensemble et est très ouvert sur toute sorte de discussion à titre privé, excepté côté sentimental.

Parfois, je peux même recevoir des sms de sa part, même lors de nos jours de repos. Depuis peu, j’ai l’impression qu’il s’intéresse à ce que je fais et comment je vais. Je le sens un peu jaloux dès que je taquine d’autres collègues masculins ou qu’ils viennent me taquiner (il détourne son regard pour ne pas voir ce qu’il se passe), il est gêné et de mon côté tout laisse à penser que je suis amoureuse de mon collègue.

J’en ai parlé à deux collègues féminines et elles pensent aussi qu’il y a attirance réciproque, « c’est flagrant » comme elles me disent. Elle a essayé de lui sortir les vers du nez et savoir ce qu’il pense de moi. Et il ne semble pas si réticent à l’idée d’une éventuelle relation avec moi, apparemment. Mais il ne dit ni oui ni non. On ne sait pas trop ce qu’il pense, il est très mystérieux.

A plusieurs reprises, des personnes nous ont pris pour un couple alors qu’on ne l’est pas du tout (pas encore !), et dès qu’on l’évoque, il est gêné et ne répond pas. Un collègue nous a fait une remarque un jour alors qu’on allait au restaurant tous les deux (la seule fois), en nous disant « gardez nous un petit », et pareil il n’a pas répondu et avait l’air gêné. Encore, le week-end dernier en soirée entre collègues, lui à côté de moi, (comme souvent d’ailleurs) ils nous ont lancé « le bisou, le bisou ».

Toujours fidèle à lui-même, il ne répond rien. C’est un homme, je pense timide sur le plan sentimental, et très secret, intriguant même. Je suis sortie prendre l’air, et il m’a suivie à l’extérieur, malheureusement, d’autres nous ont rejoints… grrrr !!!

Je sais juste qu’il ne veut pas d’enfant, moi non plus d’ailleurs et il le sait…

Je ne sais plus comment interpréter la chose. A-t-il peur de s’engager dans une relation plus sérieuse ? On a des projets professionnels différents et on va peut-être devoir se séparer dans quelques mois. Mais sst-il également attiré par moi sentimentalement ou amicalement? Que dois-je penser ou faire?

J’ai peur que ce ne soit plus comme avant si je me lance, et peur de le perdre, peur de sa réaction. Dois-je me lancer réellement ou pas, en plus je suis aussi timide que lui !

Merci d’avoir pris le temps de me lire et de me répondre.

Règle n°1 pour sortir avec un collègue : rester discret(e) !

Lorsque l’on souhaite séduire un collègue de travail, il faut absolument respecter cette règle qui consiste à ce que tout reste le plus discret possible. Je vais y revenir un peu plus loin dans mes explications et je vais reprendre le cheminement du récit de Delphine afin de structurer mes idées.

Tout d’abord, le premier aspect qui ressort est qu’il existe une véritable complicité entre ces deux collègues de travail. C’est ce qu’il faut faire ressortir au maximum et insister sur les points communs qui vous lient à ce(tte) collègue qui vous plait vraiment. De cette manière, il/elle se rendra compte que vous pouvez devenir plus qu’une connaissance de travail car ce sont vos affinités qui parleront pour vous. Il n’y a rien de mieux que la complicité pour se rapprocher d’une personne. On sent donc que Delphine est parvenue à mettre cela en place mais qu’il manque encore un soupçon de séduction.

Du coup, son collègue de travail est dans le doute lui aussi concernant l’attitude à avoir et s’il est de nature timide, il y a peu de chances pour qu’il saute le pas… C’est donc à toi Delphine de le mettre en confiance et de lui faire comprendre qu’il peut se rapprocher. Certes ton attitude actuellement est déjà plus ou moins orientée de cette façon mais tu dois avoir conscience qu’il craint peut être ta réaction. On pense que c’est les hommes qui font tout le travail en séduction mais les femmes ont également un rôle important à jouer pour faire comprendre qu’il existe une attirance réciproque.

Concernant le point que j’évoquais un peu plus haut, il me semble clair que le fait que vous soyez très souvent entourés d’autres collègues de travail pose problème. Il faut autant que possible leur demander de cesser leurs allusions car cela peut avoir un impact négatif. Certaines personnes refusent catégoriquement de mêler vie professionnelle et vie sentimentale. Le comportement enfantin risque donc de porter préjudice à une éventuelle histoire d’amour entre vous tout simplement parce qu’il aura l’impression que tous les regards seront tournés vers vous. Lorsque l’on est amoureux de sa collègue, on n’a pas forcément envie de le crier sur tous les toits, surtout qu’il est assez pudique semble-t-il.

Vos attitudes aussi bien l’un que l’autre sont pourtant claires, il y a une véritable osmose entre vous. Cette attirance entre collègue de travail est rarement aussi poussée et il va bien falloir agir à un moment donné pour lui montrer qu’il peut être confiant. En plus, vous avez les mêmes aspirations et des choix de vie qui coïncident.

S’il n’a pas encore pris son courage à deux mains, c’est à mon sens parce que tu entretiens une forme de flou entre cette relation amicale ou sentimental et qu’il ne parvient pas à se positionner. Si tu veux le faire réagir, il faut mettre en place un jeu de séduction moins subtil. Par contre, il ne faut surtout pas forcer les choses et il faut les amener progressivement.

A mon sens, tu ne dois pas craindre de le « perdre » et je pense que le fait de communiquer par texto sera la clé si tu parviens à également à combiner avec quelques appels et quelques sorties (dont il ne faudra pas parler aux autres membres de l’entreprise !). Il faut absolument des contacts directs en dehors du travail pour créer plus que de l’amitié. Ou alors peut-être attend-il tout simplement 6 mois et le fait que vous ne soyez plus amener à vous côtoyer au travail pour prendre les devants. Quelle que soit sa stratégie, tu peux parfaitement la bouleverser en lui faisant comprendre que vous avez des points communs et que vous ressentez une attirance réciproque qui ne demande qu’à se développer 😉

Amicalement

Alexandre Cormont

Coach pour charmer un collège de boulot

* Pour préserver l’anonymat de la personne ayant rédigé ce témoignage, le prénom a été modifié.