habiter avec son exAu moment de la séparation, l’un ou l’autre des ex ne mesure pas forcément bien les conséquences de ses actes et notamment lorsque les deux anciens partenaires vivent toujours ensemble. Habiter avec son ex est un phénomène plutôt cocasse mais qui est de plus en plus fréquente compte tenu de plusieurs facteurs.

Il va de soi que ce genre de situation ne doit pas s’éterniser car elle empêche de se reconstruire et de surmonter cette étape si douloureuse de la vie sentimentale. Néanmoins, le fait d’habiter avec son ex ne présente pas que des mauvais côtés et cela peut même accélérer la reconquête de son âme sœur. Il arrive donc que le faite de vivre avec son ex soit plus un choix délibéré qu’une obligation !

Habiter avec son ex, souvent une obligation

Force est de constater que vivre à son ex et le côtoyer au quotidien peut être plutôt gênant. Outre les questions basiques qui vont se poser du fait du changement de situation amoureuse, comme par exemple qui va dormir sur le canapé ? Ou encore dois aussi préparer à manger pour l’autre ? il n’est pas sain de rester vivre au domicile de la personne avec laquelle nous avons rompu quelques jours plus tôt. D’une part car cela peut favoriser les rapprochements uniquement physiques mais sans lendemain pour l’un et pendant ce temps c’est l’autre qui pensera avoir marqué des points, mais surtout il est impossible pour celui qui est quitté de pouvoir commencer sa reconstruction personnelle.

La plupart du temps, le fait de devoir habiter avec son ex n’est pas un choix délibéré et on subit donc la situation. Deux raisons conduisent essentiellement à ce type de situation pour le moins paradoxale.

Tout d’abord, et c’est le cas le plus répandu, il s’agit de la présence d’enfants qui peut conduire l’ancien couple à continuer de cohabiter. On change de statut certes, mais on conserve le plus important, c’est-à-dire celui de papa ou de maman. Afin de préserver sa progéniture, l’un comme l’autre peut décider de rester au domicile conjugal et de faire les choses en douceur. Pour cela, il est néanmoins indispensable de continuer à bien s’entendre avec son ex et de ne pas se rejeter la faute des problèmes de couple en permanence. Lorsque les parents ont une attitude différente, les enfants ne sont pas dupes et s’en rendent compte très vite, ce n’est pas pour autant qu’il faut agir de manière brutale avec eux. Il est important de les préserver et de leur expliquer ce qu’il se passe au fur et à mesure pour qu’ils ne soient pas sous le choc au moment où la séparation aura effectivement lieu pour de bon.

L’autre raison qui conduit un couple séparé à envisager de continuer à vivre ensemble est l’aspect financier qui bloque l’un ou l’autre et qui lui impose de rester chez son ex. Avec la crise financière mais aussi les tarifs de l’immobilier et plus particulièrement en île de France et dans les grandes agglomérations, il devient de plus en plus délicat de se loger sans que son budget ne soit totalement englouti dans le loyer. Il arrive aussi de façon fréquente que les partenaires aient emprunté une somme d’argent pour faire l’acquisition du logement et que du fait de cette somme à rembourser chaque mois, les finances de celui ou de celle qui souhaite partir ne lui permette pas d’envisager un départ. Il existe toutefois des solutions dans ces situations comme par exemple se rendre temporairement chez de la famille ou chez des amis et éventuellement de se mettre en colocation le temps que tout soit réglé.

Même si vivre avec son ex est parfois une obligation, il peut également s’agir d’un choix pas si surprenant !

Vivre avec son ex, est parfois un choix !

Il existe 3 raisons principales pour lesquelles on peut hésiter à vivre quitter le domicile conjugal.

C’est notamment le cas lorsque l’on est à l’origine de la séparation mais que l’on n’est pas sûr de ses sentiments. On peut parfois douter sur la conduite à tenir lorsque rien ne va plus dans le couple et ainsi décider de faire une pause tout en continuant à vivre sous le même toit que sa moitié. Il s’agit en quelque sorte d’une ultime tentative pour voir si rien ne peut changer et surtout pour savoir si l’on ressent toujours de l’amour envers la personne que l’on envisage de quitter. Cohabiter avec un ex n’est pas chose facile et il faut donc savoir comment procéder pour ne pas l’offusquer. Il faut savoir s’adapter et ne pas faire comme si rien ne s’était passé.

On peut également décider de jouer les colocataires avec son ex afin de ne pas bouleverser l’équilibre familial. Les parents ne sont officiellement plus ensemble, font même chambre à part, mais ils continuent de vivre dans le même logement pour le bien être de leur famille. Passé un certain âge, certains hommes et certaines femmes n’envisagent pas de retrouver quelqu’un et souhaite simplement bénéficier d’un peu de liberté. Lorsqu’il s’agit du souhait des deux anciens époux, la cohabitation peut se faire sans difficulté. Cette façon de vivre devient d’ailleurs de plus en plus fréquente, car même si l’amour n’est plus aussi intense que par le passé, les deux anciens tourtereaux continuent de partager des passions communes, de fréquenter des amis communs et n’oublient pas qu’ils ont une histoire qui les lie.

Enfin, on peut parfois faire le choix d’habiter avec son ex tout simplement parce que l’on souhaite secrètement (ou pas !) le récupérer. Lorsque l’on vit avec un homme qui a pris la décision de nous quitter mais que ce dernier ne semble pas prêt à nous laisser partir, il va de soi que le fait de continuer à vivre à ses côtés peut permettre un nouveau rapprochement. Il s’agit donc d’une manœuvre pour rester auprès de celui pour qui l’on a toujours des sentiments malgré la séparation et que l’on souhaite donc récupérer. Il faut cependant faire attention à ce type de réflexion car en cas de dispute tous les espoirs peuvent être réduits à néant.

Amicalement,

Votre coach pour choisir de loger avec un ex

Alexandre CORMONT