Comment réagir après un Coup de Foudre Passionnel (CFP) ?

Coup de Foudre Passionnel En accompagnant des hommes et des femmes dans leur reconquête amoureuse et par conséquent en effectuant des analyses précises sur les différents cas de rupture, j’ai mis en avant une théorie qui a révolutionné l’approche de la reconquête amoureuse. En effet, suite à mes travaux j’ai démontré qu’il existe deux types de relation en fonction de leur durée. Naturellement les actions à mettre en place sont loin d’être identiques lorsque l’on envisage de faire revenir un amour perdu selon que l’on se situe dans l’un ou dans l’autre cas.

Lorsque vous vous trouvez dans une relation longue, vous devez mettre en place des actions classiques de reconquête. En revanche, et c’est le sujet qui nous intéresse aujourd’hui, si vous étiez dans une relation courte, oubliez les techniques habituelles car vous allez devoir vous concentrer sur d’autres aspects qui auront un impact bien plus conséquent sur votre ex.

Votre histoire n’a pas duré très longtemps et pourtant vous étiez attaché(e) à cette personne qui vous comblait ? Vous ne savez pas quoi faire car vous avez l’impression que tout peut repartir mais qu’il manque juste un petit quelque chose ? Vous vous demandez comment raviver la flamme lorsque vous n’avez pas eu l’opportunité d’aller plus loin que quelques mois ? Pour répondre à l’ensemble de ces questions qui vous minent le moral et même aux autres que vous devez vous poser actuellement, je vais reprendre avec vous la définition de la relation de type Coup de Foudre Passionnel ainsi que ses caractéristiques. Mais le plus important, je vous expliquerai la manière idéale de se comporter lorsqu’on est confronté à une séparation après quelques semaines ou quelques mois de relation.

Définition du Coup de Foudre Passionnel en reconquête amoureuse

La durée a donc inéluctablement un impact sur la force des sentiments. Il arrive certes parfois que deux personnes tombent sous le charme l’une de l’autre en l’espace de quelques semaines mais c’est plutôt rare en réalité. En amour, il y a souvent un déséquilibre, un qui aime plus que l’autre. Attention à ne pas vous méprendre, il ne s’agit pas d’un jugement mais d’un constat.

Alors, je sais qu’une question vous traverse l’esprit depuis le début de cet article et si vous vous la posez sachez que vous êtes sur le bonne voie. Et elle pourrait être la suivante : « Mon cher Alexandre, comment fais-tu la distinction entre une relation courte et une relation longue ? ».

Il s’agit d’une excellente question car c’est justement cette dernière qui va déterminer la suite de votre reconquête et des actions à mener.

Il va de soi que le critère de la durée est le plus important dans ces circonstances. Ainsi, j’ai mis en lumière qu’au-delà de 12 mois passé en couple, vous pouvez considérer que les sentiments sont extrêmement puissants et que la peur de l’engagement disparait. Bien sûr, il s’agit d’une moyenne et c’est parfois un peu plus de l’ordre de 15 à 18 mois ou parfois un peu moins 9 ou 10 mois. Tout va dépendre des circonstances de l’histoire qui lie les partenaires comme par exemple la distance, l’âge mais aussi le passé amoureux de l’un des deux.

La plupart du temps entre 10 à 14 mois, il intervient ce que j’appelle le syndrome des menottes. C’est une période de réflexion intense pour les hommes essentiellement (mais aussi pour certaines femmes) qui craignent de perdre leur liberté, alors qu’en réalité ce n’est qu’une appréhension liée à la durée de la relation. La peur de perdre sa liberté ou la peur de l’engagement ne sont pas tout à fait identiques mais souvent elles sont confondues car le résultat est le même : la rupture.

Les caractéristique du CFP

La principale caractéristique du CFP est donc la durée de la relation qui est comprise entre 10 à 15 mois, mais pas seulement. Il y aussi un lien avec la force des sentiments. Lorsqu’on était dans un coup de foudre passionnel, c’est qu’on ne connaissait pas la personne depuis longtemps mais que les sentiments (vos sentiments) étaient extrêmement forts. Il s’agissait donc d’une relation courte mais vraiment intense et c’est la raison pour laquelle vous ne parvenez pas à oublier votre ex.

Bien souvent, vous avez l’impression d’avoir perdu votre clone et vous ne comprenez pas les raisons pour lesquelles la rupture est survenue. Vous avez beau chercher et retourner le problème dans tous les sens, vous ne parvenez pas à trouver les problématiques, c’est-à-dire ce qui a engendré la séparation.

Vous avez l’impression que votre ex vous a abandonné(e) du jour au lendemain sans même se retourner alors que vous viviez une fantastique histoire.

Même si ce sont les hommes qui ont tendance à prendre peur au bout d’un an de relation, il faut savoir que le CFP concerne aussi les histoires beaucoup plus courtes que ce soit de quelques semaines à plusieurs mois. Dès 2 ou 3 semaines, il est possible de considérer que les sentiments peuvent naitre et c’est donc à compter de cette durée que l’on peut commencer à parler de CFP.

Lorsqu’une histoire de 4 ou 5 mois se termine, le choc peut être terrible même lorsque l’on a 18, 32 ou 45 ans. C’est l’intensité des moments passés ensemble qui compte et surtout la perte d’une chance qui est douloureuse. Celle de ne pas avoir la possibilité de montrer à son ex que l’on est son âme sœur

Il est bien entendu possible de récupérer son ex même si vous étiez dans un CFP. Mais pour arriver à vos fins, il ne faut surtout pas tenter de silence radio strict comme vous avez pu le lire sur d’autres sites, bien au contraire…

Comment se comporter durant une rupture après une histoire courte ?

Encore trop de personnes prennent contact avec moi en me laissant un message et me font part de leurs inquiétudes au sujet de leur reconquête en me disant « mon ex est en couple et m’a totalement rayé de sa vie ». Pour que vous compreniez mieux mes explications j’ai choisi de publier un commentaire reçu dernièrement sur le site :

« Bonjour Alexandre,
Je m’appelle S******* et je viens sur ton site pour essayer de mieux comprendre mon ex. Nous étions ensemble depuis 3 mois et demi et il a décidé de me quitter du jour au lendemain. Il n’avait pas une autre copine mais il trouvait que j’étais trop sur lui. J’ai donc décidé de couper les ponts pendant 2 mois puis je lui ai envoyé un message avant-hier auquel il n’a même pas répondu. Pourquoi réagit-il comme ça ?».

Tout d’abord, j’ai répondu à cette lectrice que dans une relation amoureuse il existe un juste milieu. Ce n’est pas parce qu’un homme vous dit que vous êtes oppressante qu’il ne faut pas donner de nouvelles durant plusieurs semaines.

Mais surtout, je ne sais pas si cela vous a choqué ou pas dans ce récit, mais pour ma part j’ai sursauté en lisant ces quelques lignes. La raison est simple et je vais vous l’expliquer. Les deux tourtereaux étaient en couple depuis 3 mois et demi lorsque monsieur a pris l’initiative de rompre. Il s’agissait donc d’un CFP. Mais après la rupture la lectrice a effectué un silence radio de 2 mois !!!

Vous vous rendez compte ? Elle n’a plus donné signe de vie durant une période qui représentait plus de la moitié de leur histoire ! Dans ces conditions comment voulez-vous que les sentiments renaissent. C’est tout bonnement impossible car vous pouvez être certain(e) que son ex compagnon est passé à autre chose entre temps.

Si vous êtes dans une relation de type coup de foudre passionnel alors vous devez appliquer un proverbe bien connu : il faut battre le fer tant qu’il est chaud ! Cela ne signifie pas qu’il faut se montrer harcelant(e) vis-à-vis de son ex, mais plutôt qu’il faut lui démontrer le plus tôt possible que vous êtes la bonne personne.

Pour aller plus loin et maîtriser l’ensemble des techniques à mettre en place après une relation courte, je vous propose d’accéder à mon programme audio d’une durée d’une heure accompagné d’un guide sur la manière idéal de se comporter pour récupérer son ex après un CFP. Pour l’écouter immédiatement et adopter le bon comportement c’est par ici !

 

Amicalement,

Alexandre CORMONT

Expert après un CFP

Dernières Vidéos

guest

66 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Laura
Laura

Bonjour Alex,

Je rencontre un problème, j’ai effectué un silence Radio de 1 mois, sachant que nous avions avant ça était en froid pendant 1 mois (sans se voir), les discutions étaient uniquement présentes pour se disputer.

Je n’ai plus contact avec lui sur les réseaux sociaux, je lui faisais des reproches sur le manque de temps qu’il m’accordait.
Il n’est pas du genre à s’énerver de base et prends bcp sur lui, je pense que c’est un ras-le-bol de sa part.

Aujourd’hui je n’ai plus de nouvelles de lui, j’ai compris la cause de la rupture.

Mais je ne sais pas ce que je dois mettre en place ou pas afin qu’il revienne vers moi.

Sachant qu’avant le SR, je lui avais envoyé un long message qui faisait office de Lettre manuscrite.

La relation était assez intense et on se projeté beaucoup.

Je ne sais plus trop quoi faire et si je dois faire qqchose ou pas ?

Dans l’attente, merci

Sam
Sam

Bonjour Alex et la team !

Je viens de vivre un intense CFP d’un peu plus de 2 mois mais qui vient de se terminer il y a quelques jours.

Souhaitant relancer la relation plus ou moins rapidement (si possible…), je suis arrivé sur votre site web où j’ai beaucoup appris, j’ai même commandé et écouté la formation « Récupérer son Ex après une relation courte » qui est super intéressante (d’ailleurs en passant, petite faute de frappe sur l’image du livre représentant la formation manque un L à reLation 😉 ).

Dans la formation vous parlez d’un forum que je ne trouve nul part, donc j’écris ici en espérant être lu et qu’on me réponde 🙂

Mon CFP est particulier dans le sens où mon ex sortait d’une relation longue de 4 ans avec un pervers narcissique dont elle a eu du mal à se démettre (je suis arrivé 7 mois après du coup) et qui malheureusement est encore très nocif pour elle, notre relation se passait très bien jusqu’à ce que je dévoile mes sentiments sans doute un peu trop vite, ce qui a mis un premier frein dans notre relation, sans pour autant l’arrêter.

Cependant après une super journée et un super début de soirée l’autre jour, on a eu un différent assez intense où j’ai montré de l’agressivité dans mes réponses ce qui l’a renvoyé en arrière avec son ex (le PN) et à coupé court à notre soirée.

Le lendemain elle a rompu en me disant qu’elle n’était pas prête à être en couple pour le moment car c’est trop dur pour elle…

Je suis un peu perdu, même si votre formation m’a donné pas mal de pistes, je ne sais pas si elles peuvent vraiment s’appliquer dans mon cas. Je n’ai malheureusement pas les moyens de me faire coacher (Alloc Handicapé comme ressource, c’est chaud de claquer plus de 100€ dans un coaching… :/ ) et donc j’espère au moins pouvoir être aiguillé dans une bonne direction pour pouvoir recommencer une relation avec elle au vu de sa situation particulière, notamment savoir si les conseils de la formation sont applicable dans mon cas (je précise qu’on est toujours en contact même si elle semble un peu froide et distante, ce que je comprends tout à fait).

Merci d’avance,
A bientôt !

Alexandra
Alexandra

Bonjour Alexandre je viens de passez énormément de temps a lire les trois quarts de tes articles et j’aurais vraiment besoins d’un avis concret..
J’ai vécu une relation de neuf mois, il m’a sauvé du calvaire de mon ancienne relation (trois ans) nous nous sommes rencontrés au travail et ça a été immédiatement le coup de foudre intégral des deux côtés une complicité folle si fusionnelle que autant dans nos familles respectives ils étaient étonnés de voir a quel point l’on étais nous même et heureux, on a eu des moments un peux difficiles suite a ma séparation ressente mais on a surmonter le cap ensembles on avançait et on ce poussais vers le haut a deux. Il y a deux-trois mois environ nous nous sommes séparés car il y avais quelques choses qui ne fonctionnais pas mais nous nous sommes vite aperçu que notre manque mutuelle et notre amour étais trop intense pour que nous restions loin l’un de l’autre ( pendant ces trois semaines de séparation nous nous parlions tout les jours) puis nous avons relancé notre relation tous ce passais merveilleusement bien ca a durée cinq jours.. La veille il me disais ‘ qu’il m’ aimais vraiment plus que tout, que piur rien au monde il ne voulais me perdre.. ‘ et le lendemain j’ ai eu ‘ je n’ y arrive plus.. ‘
J’ ai fauté énormément a notre séparation je suis en dépression totale, je l’ai harceler au début j’ai forcer devant chez lui pour avoir des explications et ces explications étais ‘ j’ ai besoin d’être seul, besoin de temps, besoin d’être dans ma bulle ‘
La derbiere fois ces nerfs on lâcher devant moi il a tout balancer dans ça maison et il c’est excuser milles fois de c’ être énervé contre moi.. Depuis deux jours j’essaye de lui parler amicalement ca ce passe plutôt bien mais il reste froid et distant a certain moment mais ca ne l’empêche pas de me dire qu’il n’aime pas me faire du mal.
On a une complicité si magnifique je ne peux pas le haïr je n’y arrive pas ca fais bientôt un mois qu’il est parti et comment dire sur Facebook nous sommes toujours ‘en couple’ nos collègues au travail ‘ surtout les sien ne sont pas au courant de notre rupture’ et deux personnes proches de lui de ca famille on été mise au courant il y a seulement trois jours de ce qu’il c’est passé.. Alors je ne sais pas ou me positionner. Car il me dis que peut-être dans quelques temps il regrettera son choix qu’il tient a moi. Le problème est que ces paroles disent certaines choses et ces actes prouves tout le contraire et je suis dans une situation pleines d’incompréhension.. Il n’y a jamais eu d’excès dans notre relation je suis une personne jalouse’ comme une personne normale ‘ mais pas dans l’excès je ne tape pas des crise je fais juste attention a la personne que j’aime..
Je ne sais plus comme je l’ ai dis plus haut ou me positionner je l’ui ai envoyé milles sms pendant la première semaine après j’ai commencé a comprendre et j’arrivai a ne plus lui envoyer des sms pendant plusieurs jour mais ca ne dirais pas longtemps quand j’ai eu besoin de lui pour un problème personnel il a débarqué aussitôt. Il est froid mais ne veux pas couper les ponts. Et je souhaite sincèrement tout faire pour retrouver cette homme qui est mon double au masculin, mon âme sœur et surtout l’amour de ma vie.
Et pour dire que même a ca cousine dont il dis tout il ne veux absolument pas expliquer ce qu’il sais passé personne be comprends et je sais j’ai cette sensation que cette histoire notre histoire n’est pas terminée.
Aurais tu des conseils vraiment adaptés car en lisant tes articles j’ai trouvée énormément de bons conseils mais rien qui pointe réellement ma situation et la je te demande sincèrement de m’aider si tu en as les moyens..
Je te remercie d’avance

Lilou
Lilou

Peut-on après ça entamer une séduction ?
Et quelle exemple ou de quelle manière faire ?
Ça peut marcher même si il n’a plus de sentiments ?

philippe
philippe

Que faire alex si notre ex nous répond par rapport au message que tu suggères.
pk me dis tu ça?
Ma réponse: parce que j’apprécie réellement nos échanges.
Ca rep: nan mais pourquoi tu me dis que l’on se parle plus
ma rep: parce qu’on s’appelle plus avec trois smiley mort de rire…

Est ce que cette réponse peut la faire réagir et me tel?

Aurélie
Aurélie

Bonjour,
Je ne sais pas si je suis concernée par le coup de foudre passionnel. Avec mon ex-copain, nous étions ensemble depuis 15 mois maintenant. On s’est rencontré sur Internet, et nous avons aujourd’hui 22 et 27 ans. On se voyait quasiment tous les week-ends sauf 2 ou 3 fois, on ne s’est pas vu pendant 2 à 4 semaines du fait de sa profession. Il ne souhaite plus rester avec moi depuis quelques jours maintenant, mais souhaite garder contact et continuer à se parler. Il m’avait fait un beau cadeau il y a 1 mois maintenant (qui vaut 700€).
Je lui ai dit que je l’aimais toujours beaucoup et il m’a répondu que lui aussi c’était le cas, mais il trouvait qu’on se disputait trop souvent et que cela lui faisait penser à ses parents qui ont divorcés depuis.
Il est parti en déplacement professionnel pour 1 mois encore. Il voulait m’annoncer cela à son retour mais n’arrivait plus à dormir la nuit. A son retour, il souhaite que nous parlons de nouveau sérieusement de ce qui n’allait pas dans notre couple.
Je ne vois pas comment faire pour lui montrer que je suis celle qui lui faut, et que je peux le rendre heureux. Merci pour votre réponse.

Gabrielle
Gabrielle

Bonjour,
46 ans (et oui l’amour n’a pas d’âge…) tombée dans le CFP sans avoir rien demandé ! Monsieur est entré (peut-être involontairement…) dans la relation par des SMS (avec des coïncidences troublantes par rapport à ce que j’atteniais), des RV espacés (dans lesquels il se dévoilait ; j’avais l’impression d’être dans une sorte de RV de site de rencontre sans m’y attendre), puis des coups de fil de sa part une à deux fois par jour (pour se parler, musique, comment s’était passée la journée, ce que je regardais à la télé, ce que nous allions dîner etc…). N’en pouvant plus, c’est moi qui ai craqué la première (sachant que j’allais le voir pendant 15 jours) et me suis déclarée : il a répondu positivement et 2 jours après dîner au restaurant et premier baiser à son initiative. Il a continué à me raconter beaucoup beaucoup de sa vie (même de ses anciennes relations et de celle qui avait compté le plus ; chaque fois c’est lui qui y avait mis fin). Je me suis moi aussi confié à lui. Nous nous sommes vu presque tous les jours ; il disait qu’il fallait prendre son temps et être discrets (mais à tenu ce que j’en parle à ma famille et l’a dit à sa mère et sa sœur). 15 jours « idylliques puis retour chez moi pour ma part et donc reprise des sms et appels. Puis il m’annonce qu’il n’est pas au top et qu’il a besoin d’aller voir ses amis et sa famille ; à son retour tout semble ok : le mercredi avant mon arrivée nous prévoyons (à son initiative) même une soirée tranquille chez moi pour profiter l’un de l’autre ; jeudi soir coup de fil normal mais je sens qque chose qd il me dit que ce n’est pas la grande forme ; le vendredi j’arrive, il me dit qu’il passe et m’annonce que « ça ne vient pas » mais qu’on peut rester amis. 15 jrs après cette rupture on se revoit vite fait (il est malade). 15 jrs après il m’annonce avant mon arrivée qu’il a rencontré qqun (je l’appelai pour qu’on s’organise un dîner sympa et amical ) et qu’il comptait me le dire. Il vient me chercher au train, on parle de tout (il me dit qu’elle est plus âgée que moi, qui ai déjà 2 ans de plus que lui, et à 3 grands enfants ; c’est qqun qu’il connaissait déjà ; il s’est retrouvé dans ma situation par rapport à elle (c’est lui qui s’est déclaré et elle n’était pas trop « chaude »); les sentiments semblent être réciproques. Il se déclare en couple ; m’a promis qu’on allait dîner ensemble cette semaine (ma présence est limitée)même si c’est compliqué (mais toujours rien). Je tiens réellement à lui et je ne sais pas quoi faire (je ne veux pas le faire fuir). Je sais juste qu’il ne faut pas que je lui montre que je suis dévastée (je viens de passer deux jours à pleurer comme une ado alors que je pensais que mon chagrin était passé !!!). Que faire ?!

Laurence
Laurence

Bonjour Alexandre. Aujourd’hui je me trouve dans un CFP les choses sont allées très vites car très tôt j’ai su qu’il y avait quelque chose de fort entre cet homme et moi. Le jeux de regard était très important entre nous mais par manque de confiance en moi je n’osais pas croire en cette relation cela a duré presque 1 an (timides et réserves tous les deux) sans qu’il ne se passe rien de plus concret. Pourtant les événements se sont accélérés quand cet homme est venu me parler d’un soucis personnel j’ai tout de suite compris qu’il me considérait un peu plus et qu’il me faisait confiance. A partir de la il s’ est montré plus entreprenant notamment dans sa façon de me faire la bise ou de se tenir près de moi. Loin d’être indifférente j’ai voulu lui dire que j’avais 2 enfants pour connaître un peu mieux ses intentions. Il a été très surpris sans pour autant être totalement réfractaire mais sa réaction m’a refroidi. Du coup j’ai pris quelques distances notamment en refusant la discussion a ce sujet avec lui… je m’en veux car je pense qu’il est sincère dans sa démarche… nous nous sommes revues presque 2 mois plus tard il avait l’air surpris et content de me revoir mais trop de non dits de malentendus pourrissent notre relation…. tout cela se passe sur son lieu de travail du coup pas facile de communiquer discrètement et efficacement…. alors même que nous ne nous sommes jamais embrassés ni même échanges nos numéros de tél je ressens une tres forte connexion entre nous…. je ne sais pas quoi faire cette relation m’echappe j’ai bien peur de tomber dans la dépendance affective…. comment reprendre le contrôle de cette situation où finalement nous sommes tous les deux prisonniers de nos sentiments… ‘j’ai peur de l’avoir déçu en refusant le dialogue par crainte de ses commentaires! Merci pour vos conseils!

Noémie
Noémie

Bonjour Alexandre!
Merci pour tous ses articles…ça permet d’y voir plus clair. Malheureusement je m’y suis certainement prise un peu trop tard.
Vous parlez de regrets et justement…j’ai un goût d’inachevé et des regrets « si j’avais fait autrement »…
C’est une histoire de 4 mois qui a démarré avec « je ne veux pas de relation »…peur de l’échec (suite au divorce)peur de souffrir (blessures d’autres relations) ET envie de profiter (crise de la 40 selon lui) …les choses ont pourtant évolué, j’ai connu ses enfants, on devait partir en vacances ensemble, l’exclusivité avait été prononcée et sur le dernier mois on dormait tous les soirs ensemble, parfois on s’endormait même devant la tv. Complicité et intimité indéniable, sexe au top!
D’un jour à l’autre, pendant mes vacances à l’étranger, changement de comportement. A mon retour il me dit droit dans les yeux…qu’il ne veut pas d’engagement, qu’il veut profiter du célibat..que les femmes sont pas sa priorité..que je trouverai plus riche et plus jeune que lui…ect…Il ne me quitte pas mais parce que le sexe est fabuleux et qu’il adore la compagnie…je suis comme une meilleure amie. Je me suis douté d’une rencontre…il m’a dit qu’il n’y avait personne mais qu’il a connu une fille avec qui il a déjeuné(donc « pas encore »..pour moi)
Ce jour là on couche ensemble mais qd il m’a recontacté 3/4 jours plus tard…je discutais mais j’étais froide, il m’a donc demandé si j’étais fâchée et j’ai répondu que j’avais compris la conversation… »I’m out ». Comme il ne s’y attendait pas, il pensait que je disais peut être que j’étais sortie « out…as in? » mais il a vite enchaîné avec « dois je ne plus te contacter? » J’ai répondu que c’était mieux…
2 jours plus tard on m’a éliminée de Facebook…m’a vu dans un café et est rentré pour me montrer qu’il faisait la gueule (il a fait comme si on se connaissait pas). Je n’ai pas réagit…j’ai envoyé un like par accident sur msn 5semaines plus tard qui a été ignoré..on s’est croisé par hazard qql jours plus tard mais j’ai senti une fausse indifférence ..voir une envie de me faire souffrir (par fierté ou vengeance de ma non réaction à sa colère).
Depuis j’ai fait qql pas vers lui (anniversaire..) mais je n’ai rien eu en retour à part de la politesse me semble t il…pas de messages pour mon anniv à moi…aucunes questions me concernant..aucune prise de contact. J’ai proposé un verre et il m’a répondu qu’il voyait qqlun..mais que ça lui ferait comme même plaisir de prendre un café. En attendant…rien…pas de message pour noël…pas de demande d’ami sur facebook…rien!
Je ne sais pas si j’ai merdé…il était tellement sûr de lui as un m’a dit ne pas vouloir d’engagement…je me suis dit qu’accepter son plan cul…ce serait y laisser ma dignité…sans parler de la jalousie que j’aurais ressentie…je sentais que je devais le laisser de rendre éventuellement compte qu’il regrettait..et aussi que de toute façon il ne me contactait que pour du sexe…d’où lui avoir dit que c’était mieux de ne pas me contacter. Je vis mal l’impression de n’avoir jamais rien été à des yeux…tourner la page…mais à ce point? je pense qu’ol a peut etre menti sur sa copine pour me faire comprendre que c’est mort…en même temps je me suis sentie blessée…2 mois avant il disait qu’être en couple c’est pas drole…peut etre qu’il a mal vecu la solitude ou il est tombe amoureux.Que dois je faire?

maud
maud

46 ans. ..je n aurai jamais pensé me retrouver à écrire ici!
Rencontre au boulot : nous sommes aux antipodes en style, caractère etc…on démarre par une engueulade et contre toute attente on devient ami. Contre toute attente aussi je craque pour cet homme. Nous avons un réel attrait intellectuel, des valeurs partagées, des goûts communs..
Il se livre et se révèle plein d angoisses, triste,jamais vraiment remis de son divorce depuis 3 ans après 30 ans de vie commune. pourtant nous sortons rions partageons et je m arrache les cheveux à  être dans la friend-zone!
Mais l attirance était réciproque  et après 8 mois de cette amitié trouble, il me déclare avoir une trouille maladive mais avoir craqué. Je lui dis que ça vaut le coup de tenter. ..et nous succombons !
Pas de mensonges, il est torturé, plus le moment est joli, plus il disparaît après, revient (je ne lui cours surtout pas après !) , se défend de craquer mais est inquiet à l idée que je parte qq jours avec des amis . Bref le chaud et le froid, on n est pas psy pour parler de phobie de l engagement mais au moins d une bonne névrose, et moi, je vois qui il est au-delà , et craque.
Sans surprise, après 4 mois il me dit qu’ il ne se sent pas tomber amoureux  « comme il avait craqué pour sa femme « ( à 17 ans, et enjolive son mariage bien sûr. Surtout ne pas lui dire que sa femme n est pas partie sans raison et n a jamais cherché à revenir!) et « prefere arrêter pq il ne se sent pas capable de vivre une histoire, qu’ il n est plus capable d aimer et ne vit que pour ses enfants etc etc » (je ne suis pas la 1ere post divorce et c est le même scénario. )
Pas de surprise, donc et je connaissais tout ça de nos longues conversations d’ avant relation. J’ai pris le risque en connaissance de cause !
Après la séparation en septembre, il m envoie qq messages. Que je suis jolie et qu’ il aurait sûrement craqué si on s était revu. Qu’ il a conscience de sa bizarrerie . Puis qq messages anodins (moi je ne lui en envoie jamais la 1ere et réponds avec gentillesse et humour alors que je rêve d hurler: retentons tu vois bien qu’ il y a un truc qui s est noué entre nous et que c est  un psy le chaînon manquant !)
On se croise de temps en temps au boulot. Il est adorable , assez extraverti avec moi (sous le regard effaré des collègues), et ne crois pas sur-interpréter quand je vois la manière dont il me suit du regard.  pourtant il a cessé de me contacter depuis qq semaines.  Moi aussi bien sur sauf  aujourd’hui pour son anniv ‘.
Réponse qq minutes après qui finit par  » on se voit l’année prochaine « suivie d’un clin d’œil.
Et bien pour la 1ere fois de ma vie,et  je n arrive pas à être clairvoyante !
Je suis rangée dans la catégorie « ex sympa redevenue copine qui aurait dû le rester  » et reste loin pour mieux avancer ?
Ou je peux retenter de le reséduire en toute discretion et pas à pas , cet ET pas simple qui a croisé et troublé mon chemin et qui ne serait pas aussi insensible mais juste bouffé par la trouille ?
Je réponds quoi moi à ce message ? un truc neutre ou un peu appuyé genre  » vivement l année prochaine alors? »
pfff fait pas bon retomber en adolescence !
Merci pour vos conseils !

Marie colombe
Marie colombe

Bonjour Alexandre. J’ai été avec un homme de 38 pendant une semaine tandis que moi jai 22ans.c’était un véritable coup de foudre au fil de quelques jours il a préfère rompre parce que sa grande mère est décédé et qu’il netait plus pret a sengage dans une relationensuite il a coupé les ponts avec moi. Et la il réapparaît 4 mois après en me disant qu’il a très souvent pensee à moi moi qu’il regrette et veux qu’on reprenne notre relation. Je précise que malgré tout le choc infligé je n’est jamais cessé de pensée à lui.que faire?

Jason
Jason

Bonjour Alexandre,

J’ai vécu un CFP de 4 mois avec une femme de 28 ans ayant eu une relation très difficile de 10 ans avec son ex avant moi. Au début de notre relation elle m’a rassurer en me confirmant sa volonté de s’engager et sur le fait d’avoir tourné la page sur son passé. De mon coté la relation était idéale, je lui proposais beaucoup d’activités différentes (spa, bowling, cinéma, restaurant, etc ..). De son coté tout est allé très vite, très attaché à moi dès le début, elle m’a présenté à sa famille (qui m’ont littéralement adopté), mais au bout de 3 mois d’un coup elle à décroché, plus aucune attentions envers moi, plus aucune propositions, cela ne la dérangeai pas que l’on ne se vois pas souvent. De ce fait je suis resté compréhensif en essayant de comprendre ses réactions, cependant après 3 semaines de distances je lui ai demandé des explications. Elle me dis ne pas avoir l’impression d’être prête, d’avoir un blocage et de ne pas réussir à tomber amoureuse, ne voulant pas me laisser sur le carreau malgré le fait qu’elle riens réellement à moi, elle me dis ne plus nous considérer en couple car elle pense avoir besoin de temps pour régler ses problèmes, que tout cela est surement lié à elle et son ancienne relation et qu’elle n’a rien à me reprocher.
Quelles action puis-je mettre en place afin de la faire revenir ?

Amine
Amine

Salut Alex

J’ai vécu un CFP de 5 mois avec ma copine dans le 4eme mois elle a commencé a prendre de distance par rapport qu’avant j’ai fais des erreurs et c’est pour celà elle a décidé de me quitté mais on parle tranquilement maintenant mais elle a toujours dans sa position sachant que j’ai fait trop d’interdits j’ai demander des explications une nouvelle chance mais toujours la même et maintenant on parle mais je ne sais pas comment prendre le contrôle a nouveau

Amicalement

Will
Will

Bonjour Alexandre
J’ai rompu avec mon ex compagne plusieurs fois en croyant la faire moins souffrir car je venait de quitter la mère de mon enfant enceinte car trop de conflits et impossible pour moi de faire vivre ça a mon enfant elle a accepter la rupture ( ) problèmes avec la justice permis sachant que ma compagne ..mon ex compagne habitait à 65 km de chez moi et j’y étais très souvent nous étions fin amoureux et à cause de ces problèmes peur de ne plus pouvoir la voir et galérer avec mon fils a ce niveau là aussi comment allais je faire mon ex la mère de mon enfant elle n’a pas accepter que je tombe follement amoureux de quelqu’un normal et à chercher à me faire énormément culpabiliser chose qu’elle a réussi de plus deux décès de mon côté enfin bref le ko trop de pression de stress sur mes épaules pour réussir à mepanouir et à épanouir mon amour que je voyais triste du a ma tristesse personnelle tout cette période est derrière moi est tout cest bien fini je voudrais maintenant étant dans un très bon état d’esprit sans craintes, de sérénité envers mon couple que j’ai réussi à briser du a mes comportements Je souhaiterais la retrouver et retrouver notre bonheur qui était si grand j’ai 26 ans et je n’ai jamais ressenti un tel bien être elle arrivait à me faire tout oublier quand c’était possible mais a la fin c’était de trop de mon côté et j’ai lâché prise toujours en contact mais un jours bisous un nous gros bisous et un jour rien du tout aider moi à ouvrir les yeux sur l’avenir merveilleux que mon peu avoir mutuellement et nous le savons elle a accepter mon enfant sa famille aussi cette femme est tout pour moi j’ai l’impression qu’il ne manque que elle dans ma vie pour atteindre les 100 % de bonheur peur elle revenir ?

Tom
Tom

Bonjour !

En ce qui me concerne, mon ex m’ a quitté au bout de 2 mois … car j’ étais trop oppressant … elle m’ a dit clairement de l’ oublier et surtout de ne plus lui envoyer de messages !
Dans mon cas de figure , je crois qu’ un SR est primordial ? Car elle ne veut plus être recontacter …

Merci

Max
Max

Bonjour Alexandre,
J’ai 15 ans et je viens actuellement de passer au lycée,
Je me suis mis avec une fille de ma classe de 3e juste avant les vacances, je l’ai embrassé au bal de fin d’année (c’est une fille compliquée qui a des problèmes de famille et qui apparemment aurait peut être peur d’être avec un garçon)
Bref nous nous sommes embrassés au bal puis nous avons fait quelques sorties ensemble, puis je suis parti en vacances, elle m’envoyait des messages tous les jours etc… Pendant 1 mois ça se passait super Après 1 mois de vacances je suis rentré chez moi, elle partait alors directement au cap d’agde dans un club ado, elle aurait apparemment des vues sur un autre garçon mais elle ne l’a pas vu depuis un an (je précise je suis son premier petit ami) Au bout de 1 semaine de vacances les contacts devenaient de moins en moins décontractés et je sentait qu’elle devenait distante, la semaine d’après elle était complètement froide et répondait très brièvement, je lui ai demandé si quelque chose n’allait pas, elle ma alors appelé et m’a dit qu’elle n’avait plus de sentiments et que je ne lui manquait pas, qu’elle me voyait plus comme un ami. Jai alors stoppé la communication avec elle pendant 1 mois mais je parlais à sa meilleure amie qui me donnait des « infos », mon ex doutait au début puis elle a fini par ne pas changer d’avis, jai beaucoup parlé avec ses amies, bref après 1 mois elle m’a rappellé pour qu’on puisse discuter. Après cela on ne s’est plus parlés.
Juste avant la rentrée je lui demande que l’on se voit, l’échange était super agréable, je l’ai fait rire etc, deux jours plus tard je lui ai demandé que l’on se voit, je lui propose alors pendant ce rendez vous que l’on se laisse une chance pour que l’on se remette ensemble, malheureusement elle est très gênée à mes approches et me dit qu’elle ne veut pas pour l’instant (je pense qu’elle a peur de me dire non). Nous sommes maintenant au lycée dans deux classes différentes et nous n’avons plus aucun contact, elle a de nouvelles amies etc… J’ai l’impression qu’elle a complètement tourne la page et j’ai l’impression de ne plus exister , j’ai peur qu’elle aille voir ailleurs.
Je pense que à ses yeux je suis acquis et je n’ai aucune idée de comment relancer des sentiments amoureux.

Bonne journée et merci infiniment…

Mira
Mira

Bonsoir Alexandre ,
Je comprend parfaitement que vous recevez autant de commentaires , ce n’est pas une reproche mais seulement que je suis en détresse total …
Est il possible de partager ce détresse par mail s’il vous plaît ? Si c’est oui … est il possible d’avoir l’adresse mail ?

Merci pour votre précieuse aide

team.cormont
Admin
team.cormont
Reply to  Mira

Bonjour Mira,

Comme tu l’as toi-même souligné, nous sommes très occupés. Si tu souhaites échanger avec Alex ou l’un des membres de l’équipe il faut réserver une séance de coaching.

Mira
Mira

Bonjour Alexandre,
J’ai posté un deuxième commentaire pour avoir vos conseils mais je ne le vois plus sur votre site.. est il normal ?

Mira

Rosy
Rosy

Bonjour,
Dans le cas d’une rupture après une relation de courte durée, il faut agir vite. Ma relation a duré 8 mois et j’ai tenté d’expliquer à mon ex que j’ai compris mes erreurs et que je ne l’ai reproduirai pas. J’étais dépendante affective. Il est très froid quand je lui envoie des messages et ne répond pas à mes appels. Alors comment faire pour lui prouver que je veux vraiment changer par des actions?

team.cormont
Admin
team.cormont
Reply to  Rosy

Bonjour Rosy,

Pour aller plus loin dans ta démarche, je te renvoie vers la formation d’Alex pour t’aider à prouver ton changement, que tu trouveras ici : https://boutique.alexandrecormont.com/produit/prouver-son-changement-a-son-ex/

Sarah
Sarah

Bonsoir Alexandre
Une rencontre en soirée, une cours de 2 mois très sympa de sa part, une belle histoire d un mois et il rompt.
On se revoit pour boire un verre, que j écoute ses raisons de façon plus ouverte, il m explique qu’ il ne se projette pas avec moi, qu’ il préfère stopper avant que ce ne soit plus dur, je suis plutôt une jolie femme mais même les yeux dans les yeux, il ne craque pas.
Au moment de se quitter, il me dit à bientôt, je lui réponds, je ne crois pas non. Et la, Je regrette. Cela fait une semaine. Puis je le recontacter.
Merci pour vos conseils.

marion
marion

Bonjour Alexandre,

Séparée depuis une semaine j’ai appris que mon ex fréquentait une autre femme. Celle ci est une collègue avec qui il s ‘est mis a courir depuis récemment et je lui ai fait une « crise » a cause de ça. On s’est séparé et j’ai toutes les raisons de penser que maintenant il la voit. est ce que la reconquête est impossible???

Stéphane
Stéphane

Cher Alexandre,

Je viens de lire cet intéressant article au sujet des CFP et je m’y retrouve tout particulièrement:
J’ai vécu une relation intense de deux mois entre octobre et décembre dernier avec une fille rencontrée lors du mariage d’une amie commune.
Cette fille me correspondait totalement et immédiatement une relation fusionnelle est née entre nous. Nous nous sommes beaucoup vu (3 fois par semaine en moyenne), avons couché ensemble rapidement et elle m’a même invité à passer un week-end complet avec ses meilleurs amis au bout d’un mois !

Néanmoins, cette fille vivait une relation professionnelle compliquée, en particulier avec son patron et elle ne pensait qu’à changer de travail. Elle a donc passé plusieurs entretien dont un qui pourrait la faire partir à New York au mois de Janvier.

Son attirance forte pour moi, avec la possibilité de la voire partir à l’étranger sans aucunes bases d’une véritable relation, m’a donc poussé à la séduire rapidement pour qu’elle tombe amoureuse de moi tout aussi rapidement…
Malhreusement l’effet inverse s’est produit, je me suis impliqué plus qu’elle dans la relation en organisant toutes nos sorties et projet et elle a finalement voulu « temporiser » puis mettre fin à notre relation fin décembre dernier.

À ce moment là, j’ai commis plusieurs interdits: silence radio pendant 2 mois puis reprise de contact avec un SMS pour prendre de ses nouvelles qui s’est suivie par une petite conversation entre nous, toujours amicale…Puis plus rien pendant 2 mois.
Aujourd’hui je suis parti faire un road trip à l’étranger et je lui ai envoyé une lettre manuscrite de deux pages lui racontant mon périple tout en lui faisant l’analyse de notre rupture, du fait que je m’en voulais de ne pas m’être assez battu pour elle, que l’on avait beaucoup de points communs et que ce voyage m’avait permis de réfléchir. Je lui précisait bien qu’il s’agissait juste d’un partage d’une réflexion personnelle et non pas d’une lettre de reconquête…je comprends très bien sa décision et la respecte.
Je n’ai pas eu de retour de sa part sur la lettre envoyée il y a 3 semaines. Je ne sais pas si elle l’a reçue et si elle la recevra un jour !

Aujourd’hui, que dois-faire ? Lui envoyer un message privé Facebook ? Attendre mon retour en France fin Mai pour tenter de la contacter de façon amicale et relancer notre complicité ?

Merci d’avance pour ton aide, j’admire tout le travail que tu fais.

Stéphane

Lucie
Lucie

Bonjour Alexandre,

J’aurais aimé prendre connaissance de vos conseils bien plus tôt.. Ma situation est la suivante : j’ai rencontré un garçon avec qui la confiance et la complicité était vraiment forte, mais aussi l’attirance. Je le qualifiais d’ami mais 2 mois après, on est tombés dans une relation bien plus intime pendant un mois. Je l’ai rejeté deux fois. Et il a décidé qu’on arrête de se voir parce qu’il voulait trouver une vraie copine. Une semaine après, il m’a annoncé qu’il avait trouvé quelqu’un (avec qui ça n’a pas tenu longtemps) et je suis emportée, premier conflit, j’ai décidé de couper les ponts pendant deux mois. Je me suis alors rendue compte que je développais de sincères sentiments pour lui. Quand on a repris contact par msgs tout allait bien mais il me parlait d’autres filles encore.
Finalement, on a eu un énième conflit où je sais que je suis allée trop loin et il m’a demandé de ne plus lui parler et a coupé tout contact. Ça fait 2 mois que c’est simence radio et entre temps il a trouvé une nouvelle copine (depuis quelques jours). Et 6 mois de « rupture ». Que faire pour arranger ma situation sachant qu’il a tourné la page ? Comment rétablir le contact et la confiance entre nous ?
Je suis réellement perdue, surtout que mon cas est bien pire que celui que vous évoquez dans votre article..
Merci d’avance !

Maely
Maely

Bonsoir Alexandre,
J’ai fréquenté durant 4 mois un collègue qui venait de sortir d une relation de 2 ans et encore blessé par l infidélité de son premier amour. Nous étions très complice. Il prenait toujours l initiative de nos rendez vous, m envoyait des messages durant la journée etc…mais après plusieurs interdits de ma part (dépendance affective, jalousie…) il a commencé à s éloigner et a fini par me quitter car selon lui je n etais pas heureuse et lui pas prêt à se mettre en couple. J ai accepté sa décision et ai commencé un silence radio. Au bout de 3 jours il m a recontacte par sms pour me parler du passé qu’ il pense souvent à moi, m’a dédicacé une chanson… cela a duré 2 semaines. De mon côté je répondais avec le sourire sans parler de mes sentiments et en essayant de mener les discussions sur d autres sujets tels que les cours de danse que j ai commencé ainsi que la reprise du sport…mais je me suis laissée envahir par mes émotions lorsque je l ai revu. C était lors d une journée shopping improvisee avec des amies en commun. J étais en colère de voir qu il était aussi bien. Par la suite jai paniqué et lui ai dit que c’était encore trop récent et que j avais besoin de temps. Il a donc cessé de me contacter. Je lui ai envoyé un sms 10 jours après pour avoir de ses nouvelles. Sa réponse a été très brève. Aussi, nous nous sommes revus lors d une réunion professionnelle. Il m a fait la remarque que j avais minci. Mais aucune nouvelle depuis. Je pense que j’ai gâché l occasion de le récupérer. Dois je poursuivre un SR ou chercher a rétablir la communication? Pourrais tu me conseiller.
Merci

Erwann
Erwann

Bonjour, moi et ma copine avons eu une relation de presque 6 mois, mais elle m’a quitté le 28 février 2017, j’ai rechercher plein d’astuces sur les cfp mais je n’arrive pas à trouver un site qui pourrait m’aider à trouver les messages à envoyé car on me dit souvent qu’il faut garder le contact mais je ne sais pas quel message lui envoyé sachant qu’elle ne veut jamais reprendre contact avec ses exs, pourriez-vous me donner des solutions ou exemples de messages à envoyé?

Léa
Léa

Bonsoir Alexandre,

Tout d’abord, merci beaucoup pour tous vos conseils très précieux, de vraies petites clés pour avancer dans une relation.
Néanmoins, j’ai une question par rapport à ma situation. Voilà, je suis une jeune femme et j’étais en couple avec une autre jeune femme.
Tout se passait bien jusqu’au jour où elle a décidé de mettre un terme à notre relation tout en voulant garder le contact. Elle veut rompre mais toujours me parler. La relation est, je pense, de l’ordre du CFP. Je pense m’être trop précipitée de mon côté et son passé n’est pas totalement résolu. Elle est en travail dessus.
A l’heure actuelle, j’ai pris de la distance, on s’écrit moins, on avait l’habitude de se parler continuellement.
Ma question est : combien de temps dois-je faire cette distance ? même si je sais que c’est la complicité qui doit primer. Sachant qu’en plus, en période de reconquête, il ne faut pas s’écrire régulièrement mais avec parcimonie.

Merci beaucoup,
Léa

fabienne
fabienne

bonsoir Alexandre

juste pour vous dire que je suis vraiment tres triste car le COUP DE FOUDRE PATIONNEL me rend vraiment vol j aime toujours mon ex et plus les jours passent je suis de plus en plus pessimiste car il ne connecte toujours sur le site ou nous nous sommes connu . LORSQUE JE ME CONNECTE IL SE MET EN MODE OCCUPE. ET IL NE SE CONNECTE PLUS SUR WHATSAPP . IL NE LIS PLUS AUCUN MESSAGE DE MOI . J AI VRAIMENT PERDU TOUT ESPOIR . C EST DANS L AME MEURTRIE QUE JE CRIS VERS VOUS A FIN QUE VOUS ME VENIEZ EN AIDE . J AI DECIDER DE PRENDRE IMMEDIATEMENT LE TELECHARGEMENT SUR COMMENT RECUPERER SON EX APRES UNE RELATION COURTE D UNE SEMAINE

Rosa
Rosa

Bonjour Alexandre,
J’ai vécu un CFP dernièrement. Cependant, l’homme que je fréquentais a commencé à être plus distant. Je trouvais que la relation devenait déséquilibrée. Alors, j’y ai mis fin il y a quelques jours et je regrette un peu. Je me suis procurée ton livre. Cependant, je ne comprends pas comment appliquer la méthode étant donné la situation. C’est moi qui est partie parce que lui était trop distant. Est-ce que je dois attendre? Combien de temps dois-je laisser avec de reprendre contact?
Merci!

Paule
Paule

Bonjour Alexandre,
J’ai lu plusieurs de vos articles mais une question reste sans réponse. Que faire quand on vient de vivre un CFP et que la personne a rompu car peur de l’engagement? Pas de silence radio, mais en même temps je ne peux pas être sur son dos…

Cédric
Cédric

Bonjour Alexandre,

Depuis 4 mois, j’étais avec une femme qui venait de vivre une rupture difficile.
Nous avons passé 4 mois formidables et elle me disait qu’elle vivait cette histoire au jour le jour. Et, sans prendre garde, je pensais déjà à notre future couple installé dans notre petite famille, car elle a des enfants.
Tout allait très bien quand elle m’a annoncé, sans jamais avoir eu de tensions, bien au contraire, la rupture.J’en ai été anéanti car notre complicité était telle que je ne m’y attendait pas du tout.
Elle ne savait pas si elle était capable de se remettre en couple, si elle avait fait le deuil de la précédente relation, et que tout avait été trop vite.
Après avoir déprimé, j’ai compris que j’avais mis une trop forte pression sur un futur sans avoir construit de bases solides.
Nous nous sommes revu, pour reprendre mes affaires, et ça s’est très bien passé. J’ai fait part de ma prise de conscience et nous avons parlé de tout en riant même parfois.
Je lui ai proposé de faire une sortie quand elle le voudrait, en simple sortie, et j’attends qu’elle me contacte.
Dois-je rester dans cette attente et si non, quel est le bon timing pour lui proposer quelque chose?

Merci de votre aide précieuse….

Cédric
Cédric

Bonjour,

Je sors d’une relation de 4 mois où tout paraissait parfait. L’entente et la complicité étaient incroyables. Elle venait d’avoir été quittée un mois plus tôt officiellement mais la séparation était effective depuis plusieurs mois.
Donc, je me rendais chez elle dès que je le pouvais et nous passions de bons moments.
J’ai rencontré sa famille, ses amis les plus proches et vice versa.
Elle disait vivre notre histoire au jour le jour et ne pas pouvoir se projeter alors que j’imaginais déjà notre installation pour notre future vie de couple.
Mais au bout de 4 mois, elle m’a dit qu’elle ne se voyait pas d’avenir avec quelqu’un, qu’elle avait été trop vite et qu’elle devait prendre du recul, se retrouver sans qu’il n’y ait jamais eu la moindre tension entre nous.
Après quelques jours, requinqué, je suis retourné chez elle prendre mes affaires. Je lui ai fait part de mon introspection, j’avais pris conscience de mon emballement, de la pression involontaire que j’avais pu mettre.
Nous avons discuté de tout et ri aussi. Je lui ai proposé de faire des sorties si elle le désirait dont certaines qui ne m’attiraient pas trop auparavant.
Je me sens beaucoup mieux depuis que j’ai pris conscience de mes erreurs et je reste dans l’attente qu’elle me recontacte.
Dois-je resté dans cette attente ou bien la relancer pour une sortie amicale ou simplement prendre des nouvelles? Et dans quels délais?
Merci par avance de vos conseils.

David
David

Bonjour Alexandre,

Ma copine vient de me quitter au bout de 4 mois, car elle se sent dépressive et n’a pas envie de partager son quotidien avec quelqu’un. Elle ne m’a pas vraiment fait de reproche au moment de la rupture mais a juste parlé de son besoin d’être seule. Elle est préoccupée par sa recherche d’emploi et un passé très difficile. En partant je lui ai donné une lettre que j’avais écrite en laissant ce que j’avais sur le coeur, mais rien qui l’accable. J’ai attendu quelques jours pour souffler et la laisser souffler. J’ai envoyé un SMS pour prendre de ses nouvelles, elle a répondu et a demandé comment j’allais. J’ai répondu en parlant de ce que je faisais de ma journée et ai évoqué l’organisation de mon week-end. Et elle a cessé de répondre. Comment l’intéresser et la sortir de cette déprime pour ensuite commencer lentement la reconquête, puisque le dialogue n’est pas totalement rompu?

hicham
hicham

Bonjour Alexandre,
Mon cas concerne un cfp de 2 semaines tout se passait super bien puis mon ex a décidé de rompre parce que le fait qu’on est collègue la dérangeait. Apres quelques jour on a repris contact tout se passait bien mais je la sentais un peu distante, quand je lui ai demandé elle m’a dit qu’elle hésite et qu’elle n’est pas prête à s’engager. Un jour elle a reporté notre RDV pour les jours qui suivent j’ai accepté mais le lendemain j’ai décidé de ne pas lui parler jusqu’à ce qu’elle me fasse signe, et la ca fait 8 jours qu’on s’est pas parlé et on se salue à peine au boulot. Qu’est ce que vous me conseillez de faire pour reprendre contact avec elle et avoir une relation avec de nouveau ?
Merci.
A votre avis

Céline
Céline

Bonsoir Alexandre !

Merci pour cet article très utile !
Mon cas concerne un CFP de quatre mois… Tout se passait à merveille, j’étais plus heureuse que jamais, et mon copain disait l’être aussi. Les preuves de son amour envers moi étaient très convaincantes, notre entourage était persuadé que nous étions le couple idéal. Puis, en seulement trois jours, il a commencé à changer. Faiblement, puisqu’à chaque fois que son comportement me faisait douter, mes doutes s’estompaient juste après, quand il me montrait qu’il m’aimait.
Il m’a quittée sous prétexte que ses sentiments envers moi avaient changé. Il faut savoir que notre moral n’était pas au plus haut ces derniers-temps, de par la période compliquée pour nous deux. Seulement, j’étais persuadée que nous surmonterions cela ensemble. Il a dit que le problème venait entièrement de lui, que je n’y étais strictement pour rien. Cependant, en y réfléchissant, je me suis rendue compte de certains points qui ont pu le pousser à cette décision, même inconsciemment ; tout d’abord, il est vrai que je le laissais beaucoup prendre les décisions, je ne prenais pas énormément d’initiatives de peur de déranger. Cela commençait peut-être à le peser… De plus, je pense que j’avais tendance à me montrer distante lorsqu’il me parlait des problèmes de ses amis dernièrement… Peut-être parce que j’estimais en avoir déjà assez de mon côté…

Désormais, nous n’avons pas coupé les ponts (nous sommes d’ailleurs obligés de nous voir une fois par semaine), mais cela fait deux jours que nous ne nous sommes plus parlés. J’ai l’intention de relancer une discussion sous peu, mais j’ai horriblement peur. A vrai dire, j’ai vraiment envie de le reconquérir, j’ai déjà tout remis en question de mon côté, je sais ce qu’il sera nécessaire de changer. Je fais mon possible pour voir la vie du bon côté et ne pas passer mes journées à me morfondre. Maintenant, j’ai peur d’être encore plus blessée que je ne le suis actuellement si je me lance dans une reconquête. Pourtant, je reste persuadée que ses sentiments n’ont pas pu disparaitre du jour au lendemain, surtout dans notre cas, nous avions une relation vraiment épanouissante. Il reste très affectueux avec moi quand nous nous voyons et a même dit qu’il voudrait bien m’embrasser sur le front pour me dire bonjour, car il n’aime vraiment pas me faire la bise. Mais, d’un autre côté, il affirme qu’avoir une petite copine est un poids pour lui, qu’il n’en dort plus. Je ne sais pas si j’ai encore une chance de le faire changer d’avis avec cette philosophie…

Merci d’avance pour vos éventuels conseils,
Céline

Dominique
Dominique

Bonjour Alexandre

J’aimerais assister à un spectacle médiéval avec mon ex mais je ne sais pas trop comment lui demander? Je suis dans la phase re-séduction après un cfp de 10 jours. J’ai bien sûr commis les interdits comme le harcèlement par SMS mais j’ai écrit un mail où je lui disais avoir compris la rupture et l’accepter. A la suite de ce mail nous avons eu une conversation téléphonique en toute amitié où il me conseillait pour le remplacement d’un phare de voiture pour mon fils.
Il a voulu rompre car il s’est senti rejeté je n’ai pas accepté qu’il « m’entretienne » malgré mes difficultés financières. Il a réagi comme ça car ses ex relations lui reprochaient de ne pas assez donner alors il a fait un travail sur lui et désire plus que tout donner de l’amour et assumer une femme complètement…et moi j’ai voulu participer aux frais… depuis il fait un blocage et ne désire plus me donner cet amour malgré notre bonne entente et nos nombreuses affinités. J’ai donc laissé 10 jours de sr avant de lui envoyer ce mail où je lui disais accepter la rupture et là je tente de reprendre le contact doucement mais je le sens assez réticent et j’ai peur qu’il refuse de voir le spectacle médiéval de samedi prochain…nous sommes tous les 2 passionnés par cette époque. Le but est de recréer un contact pour retrouver la complicité car nous avons beaucoup d’affinités et de passions communes telles les balades dans la nature et les balades en voiture de collection…
Dois je lui laisser du temps s’il se sent encore bloqué? Si oui j’ai peur qu’il m’oublie car notre relation était très intense mais courte (10 jours )
Pouvez vous me conseiller? Merci

Julie
Julie

Bonjour Alexandre,
D’abord félicitations pour vos articles j’en ai lu plusieurs !! Mais j’avoue que celui ci m’a particulièrement interpellée notamment le témoignage. En effet, je suis dans le cas d’un CFP de 6 mois qui s’est terminé en novembre. Mon partenaire se sentait oppressé par tout l’attachement et l’excès d’amour que je lui portais. Hélas, j’ai très mal supporté la rupture, j’ai eu besoin de beaucoup de temps pour m’en remettre (pleurs, petite déprime)… Ainsi un silence radio a été réalisé de novembre à mars, soit 4 mois alors que ma relation a duré 6 mois ! Néanmoins, ayant repris le dessus sur la situation et me sentant à nouveau mieux, je lui ai envoyé un message début mars pour savoir s’il voulait me reparler mais il a répondu qu’il n’est pas prêt de me reparler et il ne sait pas s’il le sera un jour car il a toujours cette mauvaise image de moi en tête (le jour de la rupture j’étais très mal, je pleurais beaucoup….)…. A votre avis, mon ex est passé à autre chose ?
S’il y a une chance de le reconquérir quelle attitude dois je adopter en sachant que je le vois tous les jours au travail ? De plus c’est bientôt son anniversaire, pensez vous que je dois lui souhaiter via les réseaux sociaux ? Le fait d’avoir fait un silence radio de 4 mois et d’avoir eu une relation de 6 mois m’inquiète beaucoup pour ma reconquête…
Merci d’avance Alexandre 🙂 !
Julie

Nina
Nina

Bonjour,

Je vous ai écrit un message sur l’article concernant le séminaire à télécharger en cas de reconquête après une cfp. Je suis restée 5 mois avec ma copine et elle m’a quitté brutalement, pour plusieurs raisons. Évidement, si je traîne sur votre site, c’est parce que vis très mal cette rupture et j’aimerais obtenir les meilleures chances, non seulement de la reconquérir, mais de rattraper mes erreurs.

Seulement voilà: c’est encore assez chaotique dans mon esprit et j’ai l’impression d’être ensevelie sous un monceau de paramètres à prendre en compte. Le fait qu’elle a été diagnostiquée bipolaire et borderline, ses expériences passées qui, elle me l’a dit l’affectent encore aujourd’hui, elle a aussi dit ne plus m’aimer, ne plus vouloir être avec moi, ça fait deux mois qu’elle y réfléchissait (elle m’a quittée définitivement samedi dernier). Le fait qu’elle se sent dans un tournant de sa vie, j’ai l’impression de ne plus avoir ma place à ses côtés. Elle pense aussi que nous ne sommes pas faites pour être ensemble, et constate que nous ne sommes pas heureuses ni l’une ni l’autre. Elle a été très amoureuse de moi, elle avait déjà vécu des passions mais m’a confié n’avoir jamais eu des sentiments aussi forts pour quelqu’un que pour moi… avant qu’ils ne disparaissent progressivement, à cause de tous ces paramètres cités précédemment. Autre problème: j’ai commis des interdits post-rupture: je l’ai harcelée, j’ai pleuré, je l’ai suppliée, je lui ai demandé des explications, tout ce ce qu’il ne faut pas faire en somme. Autre chose: il s’agissait d’une relation à distance (800km de séparation), nous nous sommes vus 5 fois en tout, de deux jours à deux semaines. Dès le début elle m’a prévenue ne pas vouloir d’une relation à distance. Elle est tombée très amoureuse très vite et a essayé de me faire comprendre maintes fois qu’elle avait besoin de m’avoir près d’elle, de se réveiller à mes côtés, prendre soin de moi, partager des moments réels. Elle n’a cessé aussi de me reprocher de ne pas lui proposer des choses concrètes et même lors de la rupture (qui en fait s’est étalée sur une semaine voir plusieurs, empirant au fil des jours), elle m’a dit « mais montre moi ce que t’as dans le bide! » ou « qu’est ce que tu as à me proposer? ». Avant d’en arriver à la conclusion qu’elle ne m’aimait plus, même lors de la rupture où elle me disait ne plus vouloir être avec moi, elle m’a par moment dit qu’elle m’aimait, que malgré tout ses sentiments n’avaient pas bougés. Puis elle a passé une soirée magique, avec des personnes et dans un environnement qui lui tiennent énormément à coeur et qui lui manquaient beaucoup, je l’ai définitivement perdue. Je m’y attendais. Mais du coup, lorsque je lui ai demandé pourquoi il y a quelques jours encore elle me disait que « non j’ai dit une bêtise en te disant que mes sentiments s’estompaient, ils n’ont pas bougés, je t’aime toujours », elle m’a dit que c’était l’effet de son traitement. Que le soir, lorsqu’elle prenait ses médicaments elle avait envie de me dire qu’elle m’aimait, mais qu’au réveil, le matin, elle se disait « non c’est pas possible ». Or, j’en ai discuté avec un ami bipolaire qui s’intéresse à la psychiatrie, et ça me semble assez logique, les médicaments auraient plutôt tendance à révéler ses réels sentiments, en annihilant une pathologie qui quelque part la parasite. Autre chose, lorsqu’elle m’a annoncé ne plus vouloir être avec moi, je me suis mise en colère et je lui ai dit qu’elle m’a prise pour une conne, que j’étais extrêmement déçue, qu’en fait elle est volage et indécise et autre joyeusetés qui, elle me l’a dit un peu plus tard lui on fait très mal.
Mon dernier échange avec elle s’est déroulé avant hier soir, au téléphone. C’est là que je l’ai suppliée, et qu’elle m’a dit « c’est terminé et je ne reviendrai pas. ». Pire, je lui ai fait de la peine: elle m’a dit qu’elle s’inquiétait de mon état et qu’elle allait appeler mes parents parce qu’elle même ne peut pas être là pour moi. L’horreur absolue. De plus j’ai perdu toute confiance en moi et en elle, elle a eu des paroles très blessantes aussi, et j’ai évidement perdu toute crédibilité et elle n’a absolument pas confiance en moi non plus.

J’ai l’impression que quelque chose s’est définitivement brisé. La situation me semble désespérée, d’autant plus que, pour résumer:
– Elle a deux maladies qui compliquent ses relations et en souffre
– Il s’agit d’un cfp, mais à distance en plus!
– J’ai commis de grosses erreurs (pleurs, supplications, colère, reproches, demande d’explications, harcèlement)
– Je n’ai pas du tout comblée ses attentes, ne l’ai pas écoutée ni comprise et elle réalise que je ne lui correspond pas (selon elle!).
– Ses sentiments auraient disparus.

J’ai réussi à la laisser tranquille depuis notre dernière communication (avant hier soir donc). Je commence à réaliser certaines choses et c’est une vraie claque, je suis morte de honte et n’arrive plus à me dire qu’une reconquête et possible… Elle a cessé d’écouter son coeur et me semble objectivement beaucoup plus lucide et censée que moi. La situation me semble désespérée. J’aimerais savoir déjà que faire à court terme dans la semaine qui suit, avant de prendre de réelles décisions ou d’établir un plan d’action, dois-je poursuivre mon silence? Ensuite, vers quoi devrais je me tourner? Un séminaire et si oui, lequel, puisque plusieurs de ceux proposés correspondent à ma situation! Je serais plus tenté par un coaching avec suivi, puisque chaque personne et relation est unique et que n’étant pas très psychologue, il me semble que l’avis d’un pros serait plus conseillé. Et puis, je veux mettre toutes mes chances de mon côté. Mais je suis au RSA (je n’ai donc pas beaucoup de moyens) et les séances me semblent un peu courtes et le suivi aussi. Que me conseilleriez-vous? Bien sûr vous savez ce que j’aimerais entendre, mais avez vous déjà été confronté à des cas semblables et pensez-vous qu’une reconquête soit possible?

Bien cordialement

Clara
Clara

Cher Alexandre,
J’avais publier un message mais je ne crois pas qu’il ai vraiment été envoyé.
Alors voilà, j’ai seulement 19 ans et je viens de subir ma première rupture qui a été extrêmement douloureuse et l’est toujours d’ailleurs.
J’ai été pendant seulement 7 mois avec mon copain mais ce que nous vivions… je ne pourrais pas vous le décrire. Je n’ai jamais voulu quelqu’un dans ma vie jusqu’à ce que je le rencontre et nous étions amoureux. Seulement voilà il m’a quitté pour des raisons que j’ai du mal a comprendre. Il se sentait menotté, comme vous l’avez décrit dans cotre texte. Il disait qu’il été encor jeune et ne se sentait pas près pour une relation malgré le fait qu’il m’aime (Il a 21 ans). Ensuit il y a la le problème de son meilleur ami. Son meilleur ami est tout pour lui. Il a eu une enfance difficile et mon ex se sent donc responsable de lui, surtout que depuis quelques mois ils habitent en coloc’ les deux. Il a tellement peur de délaisser son meilleur ami qu’il a commencer a me délaisser moi. Au début je le comprenais mais pour finir j’ai commencer a avoir un problème, surtout que lors ce que mon ex est avec son meilleur ami il n’est pas vraiment lui même. Il fait tout pour plaire a son meilleur ami et cela me brise le coeur.
Arrive le jours ou la copine du meilleur ami décide de la quitter. Mon ex a eu a ce moment la trop peur de me garder, il disait que si son meilleur ami nous voyait ensemble il serrait jaloux et il se distancerait. Mon ex choisi donc de me plaquer en disant que si il devait choisir entre le cauchemar de perdre son meilleur ami ou de me perdre, il préfère me perdre moi.
Le pire lors de la rupture a été qu’il arrêtait pas de me dire a qu’elle point il m’aimait. Que jamais il pourrait aimer quelqu’un comme il m’a aimé moi et que il ne pouvait pas s’imaginer un futur avec quelqu’un d’autre. Il m’a même dit que si je partais j’emportais son coeur avec moi. Cela m’a brisé complètement. Il m’a dit que des qu’il serrait près et que il n’aurait plus a s’occuper de son meilleur ami il viendrait me chercher pour me reconquérir.
Malheureusement je ne sais pas quoi faire et en plus de cela j’ai besoin de lui, il me manque et j’ai vraiment l’envie de le récupérer maintenant. Je n’imagine pas ma vie avec un autre homme.
Voilà maintenant depuis mercredi que nous nous sommes séparé (16 décembre 2015). Depuis je ne lui ai plus du tout écrit et lui ne m’a pas écrit. Maintenant je suis prête a tout pour le récupérer, que dois-je faire?
Merci d’avance pour vos conseilles.

Laly
Laly

Bonjour Alexandre,

Tout d’abord, je tiens à vous féliciter pour le travail que vous réalisez et qui semble-t-il aide énormément de gens.

Je m’adresse à vous aujourd’hui car je traverse une rupture après ce que vous appelez une CFP et je ne sais pas comment me comporter pour ne pas perdre le contact et, je l’espère, pouvoir effacer ce faux départ et recommencer sur de nouvelles bases…

J’ai 36 ans, pas d’enfant, et suis souvent sollicitée par des hommes de plus de 50 ans n’ayant rien à m’offrir.
Début octobre, je rencontre (enfin) un homme de 37 ans papa d’une petite fille de 3 ans. Il est chef d’entreprise, comme moi et le contact passe immédiatement. Nous sommes tous deux très investis dans le développement de nos entreprises et sommes très présents dans des « réseaux » professionnels locaux. C’est d’ailleurs lors d’une soirée « réseau » que nous sous sommes connus.
Le hic est que la séparation avec la maman de sa fille est encore récente puisque ça date du mois d’août (je précise qu’ils ont passé plus de 6 ans ensemble, devaient se marier et qu’elle l’a quitté peu de temps après l’annonce de leur union).
Le lendemain de notre première nuit ensemble il me propose de rester en contact, ce à quoi je ne crois pas étant donné la fraîcheur de sa rupture… A peine quelques heures plus tard, il m’envoie des sms pour plaisanter et chercher à me revoir. Séduite, j’accepte et finalement passons tout le week-end ensembles. Le lundi matin il me propose de venir passer la nuit suivante chez lui bien qu’il ait sa fille pour la semaine. Je lui fais part de ma réserve sur le fait de la rencontrer si rapidement, mais il insiste et je me laisse porter. A partir de ce jour-là, nous avons passé toutes nos soirées tous les deux et n’avons été séparés qu’une nuit car il était en déplacement. Je précise tout de même qu’il n’est pas particulièrement démonstratif à mon égard, car ça me semble important pour que vous puissiez m’aider à y voir plus clair.
Mi novembre, 1er couac : un samedi alors que nous n’avions pas sa fille ni d’obligation pro, il me plante pour la soirée… une invitation de dernière minute avec des personnes membres d’un autre réseau dont je ne fait pas partie. Un peu vexée d’être prévenue aussi tard et de ne pas être conviée, je lui souhaite tout de même une bonne soirée… Nous déjeunons ensemble le lendemain, je lui explique que c’est pas très sympa de m’avoir laissée sur la touche à la dernière minute sans avoir pu prévoir autre chose. Lui me dit que cette soirée lui a fait du bien. Bref, il fait mine de comprendre et nous poursuivons notre relation mais ça reste un peu tendu. A compter de ce jour, il termine ses journées de plus en plus tard, me retrouve de plus en plus tard chaque jours ce qui a tendance à m’agacer puisque du coup je l’attends régulièrement…
Fin novembre, 2e couac : un mercredi matin il part travailler en me disant à toute à l’heure… mais il n’est jamais revenu. Pendant 3 jours j’essaie de le joindre et de savoir ce qu’il se passe. Il a toujours pleins de choses a faire et esquive mes appels et mes sms. Je boue ! J’arrive toutefois à fixer un rdv avec lui le dimanche après-midi. Dans l’intervalle, j’ai également un soucis professionnel qui m’a mise en stress.
Au cours de cette rencontre nous discutons beaucoup, moi je lui fais part de mes interrogation sur son changement de comportement et je profite aussi de lui parler de mon souci pro car je voulais son avis sur le sujet. J’y tenais d’autant plus que le mardi suivant j’avais un rdv pour essayer de régler ce problème. Il joue le jeu et est réellement soucieux de ne pas me laisser en galère face à cette difficulté passagère mais il me dit tout de même qu’il préfère que notre relation en reste là. Il me dit avoir besoin de se retrouver, ne pas avoir envie de se s’imposer des obligations personnelles (du genre rentrer pas trop tard, prévoir des choses à deux…) et qu’il a l’impression que je suis déjà plus investie que lui dans notre relation et qu’il préfère stopper là plutôt que de me laisser l’attendre sans arrêt et me faire souffrir. Je lui réponds que si je l’attends c’est parce qu’il m’a donné l’habitude de nous voir tous les jours et que si nous espacions (ou avions espacé nos rencontres) ça me convenait parfaitement. Il n’empêche que ce jour là, nous finissons par dîner ensemble et finalement passer la nuit tous les deux. Le lendemain, je repars le coeur gros en me disant que c’était la dernière fois…
Ce qui est surprenant, c’est que mon ennui professionnel lui a servi d’excuse pour garder le contact dès le soir même. Nous ne nous voyons pas , mais il m’envoie des textos pour savoir comment je me sens, me motiver et me soutenir car il savait que l’échéance du lendemain m’angoissait quelque peu. Il termine en me demandant de le tenir informé, si je le souhaitais. Je saisi donc cette perche pour garder le contact. Le samedi suivant, nous nous croisons dans une de nos fameuses soirées « réseau ». Une gêne est présente, je prends sur moi et vais lui dire bonjour mais ça s’arrête là. A l’issue de cette soirée, des connaissances m’invitent à aller boire un verre ailleurs. En partant, ils lui font savoir où nous allons et lui proposent également de se joindre à nous. Et là surprise, il nous rejoint environ 1/2h plus tard. nous finissons par discuter de tout sauf de nous et notre relation. Les autres nous quittent, je me retrouve donc seule avec lui et pense que le soirée va s’arrêter là mais il m’invite à poursuivre. J’accepte, nous discutons beaucoup, il se confie et nous finissons par passer à nouveau une nuit ensemble.
La semaine qui a suivi, il continue à prendre des nouvelles et à m’en donner pas sms. Ca reste très neutre, mais le contact n’est pas rompu. Un soir il me demande ce que je veux et me dit que lui ne sait plus. Je réponds que ce que je souhaite c’est qu’il aille mieux et que je reste présente s’il estime que je peux l’aider. Samedi 12, nouvelle soirée réseau à laquelle je décide de ne pas me rendre. J’avais une autre invitation et j’avoue c’était un peu l’occasion de tester sa réaction s’il s’y rendait et ne m’y voyait pas. Gagné, il m’envoie un message pour me demander si je comptais y passer. Je réponds que non, que j’avais autre chose de prévu (une soirée qui risquait de se prolonger) mais reste évasive sur les personnes qui m’accompagne et ce que je fais exactement. Il termine par un « Attention à toi » auquel je n’ai pas répondu.
J’ai l’impression que le lien c’est un peu distendu depuis ce soir-là car avant c’était lui qui m’envoyait des messages et depuis la tendance s’inverse. Je rame pour garder contact, mais ne veux pas le harceler non plus. Nous avons tout de même déjeuné vite fait mardi dernier et il s’est à nouveau confié sur ses projets : il mets les bouchées double sur le développement se son entreprise, fait des travaux chez lui, les soucis qu’il a dans les relations avec son ex par rapport à leur fille et aussi le fait qu’elle n’ait toujours pas récupéré l’ensemble de ses affaires qui son encore chez lui… et là j’ai peut-être merdé ? Je lui ai dit que c’était bien de s’investir à fonds dans son entreprise mais que ça ne le rendrait pas forcément plus heureux. Je lui ai également dit que pour réussir à se sentir mieux il faudrait qu’il impose à son ex de venir reprendre ses affaires, ou que ce soit lui qui les lui apporte si elle ne vient pas le faire. Après cela, silence radio de sa part. Je n’ai rien envoyé non plus ne sachant pas comment briser la glace…
Vendredi dernier, nouvelle soirée réseau. Je ne l’y vois pas. Je fini par lui envoyer un message dans le même genre que celui qu’il m’avait envoyé la semaine précédente lorsqu’il ne m’y a pas vue. Il a fini par venir, nous avons échangé quelques banalités et il est rester discuter avec d’autres personnes. J’ai fini par partir avec une amie boire un verre. En partant, je lui ai souhaité bonne soirée mais il n’a pas entendu. Je lui ai envoyé un sms pour lui faire savoir que je lui avait souhaité bonne soirée mais il n’avait pas l’air d’avoir entendu… ce qu’il me l’a confirmé et s’en est excusé. Il m’a demandé si j’étais partie. J’ai répondu que oui, boire un verre et là j’ai reçu un laconique « ok » et depuis plus rien.

J’ai conscience que mon message est interminable, mais je préférais bien le détailler pour que vous ayez un maximum d’éléments pour m’aider. Je ne sais pas si je fais bien, j’essaie de m’intéresser à lui tout en me montrant un peu détachée et souriante lorsqu’il me croise. J’ai jamais ressenti autant d’attirance pour quelqu’un et aimerai sincèrement pouvoir commencer une nouvelle histoire avec lui car j’ai le sentiment qu’il y a vraiment quelque chose à construire et qu’on passe à côté d’une belle histoire d’amour… qu’en pensez-vous Alexandre ?

Dans l’attente de lire vos précieux conseils, je vous remercie par avance de l’attention que vous porterez à ma demande.
Bien cordialement,

Laly

Laly
Laly

Merci Alexandre pour ta réponse. Le détachement est bien là puisque les contacts se sont espacés et devenus quasi inexistants depuis les fêtes, et nous ne nous sommes pas revus non plus… C’est pas faute d’avoir proposé de se rencontrer pour boire un verre : pas de refus net de sa part, il m’a juste répondu que nous trouverions bien un moment pour trinquer à la nouvelle année mais il n’a pas non plus « sauté sur l’occasion » de me voir si je puis me permettre cette expression. Il se plonge énormément dans le développement de son entreprise et cette semaine il est parti à la montagne avec des copains (exposition de photos sur FB alors qu’il ne publie quasiment rien de perso d’habitude). Je me demande si finalement je n’étais pas une simple relation pansement… je dois bien avouer que cette histoire m’a un peu cassée car j’espérais avoir enfin trouvé quelqu’un qui me correspondait… comment me comporter sans lui courir après, ni le harceler ? Penses-tu que je doive tout de même tenter une re-séduction et montrer le meilleur de moi-même ou feindre l’ignorance lorsque nous aurons l’occasion de nous croiser (car cela se produira, j’en suis certaine) ?
Bien à toi.
Laly

Alan
Alan

Cher Alexandre,
Je vis une situation quelque peu particulière pour laquelle j’aurais besoin de vos conseils. J’ai eu une relation de type CFP avec une femme vivant à l’étranger depuis fin février de cette année. Nous nous sommes très rapidement aimés et avons faits pas mal de projets pour le futur notamment celui de vivre ensemble. Depuis lundi cette histoire a pris fin car en ayant voulu lui prouver que j’étais capable de prendre une décision je lui ai dit que tout était fini. Il faut dire que depuis 4 mois j’ai multiplié les gaffes et les occasions de disputes entre nous ce dont elle a fini par se lasser en refusant de façon avérée de me donner une nouvelle ou énième chance de me racheter. En outre j’étais assez en demande de recevoir de ses nouvelles alors qu’elle était professionnellement occupée, mais j’ai déjà pu améliorer cela sur le fin, c’est déjà cela. Elle considère donc que je lui ai manqué de respect, qu’elle veut être heureuse et que ce ne sera pas avec moi. Jusque là la situation est plutôt classique car depuis lundi elle me répète assez souvent qu’elle m’aime et m’aimera toujours mais que juste la vie en couple n’est pas possible car nous avons tous deux des caractères dits troip forts. C’est évidemment ennuyeux car le fait de la séparation n’aide pas mais je suis convaincu qu’une fois ensemble, ces choses ne se produiraient plus. Ce matin encore alors que je lui annonçais le décès de mon père elle m’a envoyé le texto suivant:  » Tu es et tu seras toujours une personne très importante pour moi et malgré ce qui vient de se passer entre nous, je serai toujours là pour te supporter et t’aider… » J’avoue que cela me fait beaucoup plaisir mais si je lis bien vos articles il ne faut pas traîner quant aux actions à entreprendre. je devais la rejoindre ce soir mais dès lundi elle a souhaité que nous annulions, le cotexte étant selon moi trop émotionnel avec risque de discussion sans fin. Ma question est dès lors comment ou via quelles actes posés puis-je la récupérer? Dois-je accomplir un silence radio? Merci d’avance de vos conseils. Alan

Retour haut de page