Solutions pour maman soloPrendre la décision de se séparer ou de divorcer ou se faire quitter, et donc devenir maman solo n’est jamais facile. Qu’on ait le sentiment de contrôler sa vie en décidant de rompre ou l’impression de la subir parce que notre partenaire met fin à la relation, le résultat est le même : l’avenir est un inconnu qui fait peur.

Se retrouver à élever seule un ou plusieurs enfants mineurs à la maison demande beaucoup de temps, d’énergie et pose énormément de questions : « comment bien les éduquer ? » , « comment limiter leur souffrance ainsi que la tristesse face à la séparation ? », « comment vivre avec des ressources financières réduites  ? » mais également « comment bien vivre son célibat » et « de quelle façon s’ouvrir à de nouvelles rencontres ».

Tellement de questions, de doutes, de peurs, d’inquiétudes, de défis jalonnent la journée d’une maman qui doit apprendre à s’adapter à sa nouvelle famille monoparentale. Pour vous guider dans cette période délicate, Miali Alexandra qui tient un blog maman solo et moi-même vous offrons cet article. Si vous souhaitez aller plus loin, nous avons également créé une formation disponible ici pour toutes les mamans solos qui veulent rapidement se sentir bien dans leur peau et redécouvrir l’amour.

Une maman seule doit absolument respecter ces 3 piliers !

S’en sortir seule sans le soutien du papa sous le même toit, assurer le quotidien des enfants, les courses, le ménage, travailler…que de grandes responsabilités à assumer seule ! Il y a donc 3 aspects essentiels, que j’appelle également les piliers de la maman solo : santé, moral et énergie sont indispensables pour avancer.

La fatigue guette et le risque est de s’isoler de ses amis, de ses proches, de ses collègues car les enfants deviennent l’unique priorité. Et aussi parce qu’avoir une vie sociale demande de l’énergie et de l’argent pour sortir et faire garder ses enfants.

Malheureusement en raisonnant ainsi, on s’enferme dans une routine épuisante où les journées ressemblent à des courses contre la montre, où le sommeil et la bonne humeur font défaut.

Fatigue et manque de temps empêchent de socialiser et petit à petit les contacts avec le monde extérieur se réduisent.

La lucidité permet de s’en rendre compte mais trouver la solution pour avoir une vie plus riche et épanouie n’est pas évident. D’autant plus qu’un sentiment néfaste risque de faire surface progressivement…

Le sentiment à fuir absolument quand est maman solo

Les statistiques sur les mères célibataires et les mamans solo qui restent célibataires ne sont pas de nature à rassurer. Elles disent que 55 % des hommes sont de nouveau en couple moins de cinq ans après la séparation, alors que les femmes ne sont que 45 %.

Les mois (voire les années) passent la situation ne change pas. Et l’ex qui refait sa vie nous renvoie à notre célibat. Certaines femmes éprouvent même de la jalousie pour la nouvelle copine de leur ancien compagnon.

Et pourtant quel bonheur ce serait d’avoir à ses côtés un homme qui soutient, qui écoute, un homme avec qui partager de bons moments agréables avec ou sans les enfants. Un homme séduisant, présent, complice, fidèle avec qui construire une belle histoire durable.

Ce serait tellement bien de connaître une nouvelle histoire différente du passé et enrichie par les leçons de la séparation ou du divorce.

Retrouvez l’amour en transformant le négatif en positif…

Qui après sa séparation n’a pas entendu les phrases types suivantes :

  • « T’inquiètes pas, un de perdu,10 de retrouvés »
  • « T’es jeune, t’es jolie, tu retrouveras l’amour »
  • « Tu rencontreras l’amour quand tu ne t’y attendras plus »

Ces phrases se veulent encourageantes mais apportent rarement du réconfort tellement elles ont été répétées.

En moins positif, on a droit aussi à :

  • « Avec un enfant, aucun homme ne voudra de toi »
  • « Quand on est maman solo c’est plus compliqué »
  • « Tu es célibataire parce que tu es trop exigeante, trop difficile »

D’un homme marié et infidèle, j’ai même entendu : « les mères seules sont les plus faciles à séduire car elles sont vulnérables. » Mais on ne peut pas savoir à l’avance qui sont les hommes malintentionnés et manipulateurs… En tout cas ça ne donne clairement pas une bonne idée du type d’homme qui s’intéresse aux femmes à la tête de famille monoparentale.

Les mamans plus motivées s’inscrivent sur des sites de rencontre et multiplient les chats et les rendez-vous sans forcément construire un lien épanouissant avec un homme prêt à s’investir.

En résumé, la vie de maman solo ou de mère célibataire semble difficilement favoriser la naissance d’une belle histoire d’amour.

Mais la vérité, c’est que tout ce qui a été écrit précédemment ne sont que des croyances limitantes. Ce sont des croyances qui enferment dans un mode de vie et des habitudes empêchant un changement positif.

Ne vous inspirez pas des autres, ou soyez votre propre modèle !

De plus, la société ne véhicule pas forcément une image positive de la maman qui n’est pas en couple. Il est donc difficile de s’identifier à un modèle féminin valorisant et encourageant.

Quand on ne sort plus faute de temps et d’argent, quand on est oubliée par ses anciens amis qui ont pris le parti de l’ex, quand les familles en couple ne nous invitent pas, quand les occasions de rencontres se réduisent à peau de chagrin, le moral en prend un coup.

Et on se demande comment changer les choses, comment retrouver confiance en soi et comment construire une histoire durable. Mais surtout comment éviter de souffrir dans une nouvelle relation ?

La dernière histoire s’est très mal passée. La peur de reproduire les erreurs du passé est forcément présente.

Maman Solo : débarrassez-vous de la peur du passé !

Alors de quelle façon être sûre que le coeur ne sera pas blessé de nouveau ?

Pire encore : comment éviter de s’attacher à quelqu’un d’autre et de vivre la fin de la relation ? Les enfants supporteront-ils ce nouvel abandon ?

C’est dur d’être tiraillée entre l’envie d’être en couple et la peur d’en souffrir. Et c’est aussi dur de trouver la voie pour rencontrer la bonne personne.

Où la rencontrer ? Comment trouver le temps d’aller à un rendez-vous galant alors que 24h ne suffisent pas à faire toutes les tâches de sa to-do-list ? Et quand sortir est possible grâce à une baby-sitter, une amie disponible par exemple mais que l’énergie pour sortir manque, que faire ?

Avec le temps qui passe et les jours qui se répètent à l’identique, il devient de plus en plus difficile de croire de nouveau en l’amour.

La tentation de se dire qu’être seule, c’est pas si mal est forte : « pas d’homme dans sa vie rime avec absence de compromis à faire ».

Et qui n’a pas été désabusée par des tentatives frustrantes de rencontres avec des personnes indisponibles ou irrespectueuses ? La quantité de profils sur internet n’est pas toujours associée à la qualité et à force de multiplier les rendez-vous sans avenir, le coeur n’y est plus et la lassitude s’installe.

La peur de rester célibataire pour toujours devient la plus fidèle des compagnes.

Mères célibataires, passez à l’action !

Mais heureusement ce que j’ai décrit plus n’est pas une fatalité. Même en ayant des enfants, il est tout à fait possible de séduire, d’avoir une vie de femme et de s’épanouir dans une belle relation.

Des mamans qui retombent amoureuses avec un homme bien, il y a en a de plus en plus. En France, le nombre de familles recomposées ne cesse d’augmenter et de joyeuses tribus redéfinissent un nouveau modèle de famille. Et sur mon site cité en fin d’article, tu trouveras de nombreuses interviews de parents positifs qui retrouvent joie de vivre et amour.

Bien sûr, l’homme de ses rêves ne tombe pas du ciel et le prince charmant providentiel n’existe pas. Trouver l’amour demande de la motivation et un travail d’introspection. Le jeu en vaut la chandelle.

La marche à suivre pour vaincre le célibat de la maman solo

Pour en finir avec la peur de rester célibataire, il va falloir suivre un certain nombre d’étapes comme :

  • faire le deuil de la relation passée :

c’est un travail d’acceptation nécessaire pour aller de l’avant et rebondir en amour.

  • en retirer des leçons pour mieux réussir la prochaine relation : faire le point sur ce qu’elle nous a appris de nous mêmes, sur ce qui n’a pas fonctionné, reconnaître ses responsabilités dans la relation
  • se libérer de toutes les émotions associées à la situation douloureuse et à tout ce qui se joue en soi : sentiment de culpabilité, blessure d’abandon….
  • identifier ses croyances sur l’amour qui influencent nos comportements relationnels. Bannir les croyances négatives qui maman seule avec bébélaissent croire que l’amour est impossible quand on a des enfants.

Le célibat ne doit pas être vécu comme un mauvais sort difficile à rompre. Se remettre en couple est à la portée de toute femme qui s’en donne les moyens.

Pour en savoir plus sur la méthode unique et adaptée aux mamans solos pour connaître le bonheur en amour que j’ai définie avec Alexandre Cormont, je vous invite à cliquer sur l’image.

Je te souhaite le meilleur en amour car tu le mérites. En tant que femme, tu as beaucoup plus de pouvoir sur ton existence que tu ne le crois. C’est ce que notre formation va t’apporter : de la confiance et du dynamisme pour vivre ta relation idéale.

 

Miali Alexandra, la créatrice du site lanouvellemamansolo.fr