Comment avoir de l'empathieComment avoir de l’empathie ? Il s’agit à mon sens d’une qualité essentielle à la fois en tant que coach mais aussi et surtout en tant qu’être humain. Même si ce n’est pas forcément inné pour tout le monde que de prendre soin des autres, il est possible de mener un travail sur soi. L’objectif étant d’acquérir un sentiment d’empathie plus ancré.

Depuis quelques semaines, je travaille d’ailleurs sur la façon d’améliorer les qualités des personnes qui souhaitent devenir coach en développement personnel, et d’une manière plus générale sur la manière de d’offrir un accompagnement plus performant. L’analyse que j’en ai déduite me ramène souvent au même terme : l’empathie.

Je tenais donc à vous présenter mes travaux dans cet article, que vous soyez professionnel des sciences humaines ou pas. En effet, chaque personne peut, ou plutôt doit, travailler sur son côté empathique afin de développer ses qualités humaines.

Empathie définition, que veut dire empathie ?

Selon le dictionnaire, la définition de l’empathie est la suivante : faculté à se mettre à la place d’autrui.

Mais concrètement que veut dire le mot empathie ?

L’empathie est votre capacité à vous mettre à la place d’une autre personne pour ressentir ses émotions, ses envies, ses états d’âmes. Cela va ainsi permettre de l’aider à prendre les bonnes décisions ou tout simplement à se sentir mieux dans son quotidien.

Pour le professionnel du coaching en développement personnel, la mission ira un peu plus loin. L’objectif sera de rechercher la meilleure façon d’apporter des réponses à la personne accompagnée. Pour cela vous devrez analyser son comportement, ses qualités, ses défauts.

C’est à ce moment-là qu’il faut avoir de l’empathie car c’est ce phénomène qui vous permettra de mieux cerner votre coaché(e). Vous devez par conséquent vous aider de l’empathie pour mieux comprendre l’autre et ainsi atteindre vos objectifs.

C’est ainsi que vous serez capable de comprendre les besoins des personnes qui vous entourent afin d’y répondre du mieux possible.

Et pour développer cette qualité humaine, il existe 3 moyens que je vous présente plus bas.

Comment développer son empathie ?

Pour moi il est essentiel d’avoir de l’empathie pour quelqu’un. C’est la raison pour laquelle au cours de mon expérience professionnelle mais aussi dans ma vie personnelle, je me suis très souvent demander comment je pouvais améliorer ma communication avec les personnes qui m’entourent.

Il me parait crucial de relever mes erreurs, de pouvoir m’auto-évaluer et surtout de trouver des solutions afin d’avoir un impact supplémentaire notamment lorsque je réalise un coaching ou une conférence.

Pour cela, j’utilise une méthode en 3 étapes ainsi qu’un cheminement en 2 étapes.

La méthode pour devenir plus empathique

Pour développer ses qualités d’empathie, vous allez devoir réaliser ce cheminement.

1/ Revenir à la source de la problématique ou des problèmes rencontrés

2/ Faire le cheminement des émotions ressenties par la personne accompagnée

3/ Comprendre l’être humain et son fonctionnement d’une manière générale

C’est ainsi que vous serez en capacité de mieux décoder la personne en face de vous et que vous lui apporterez le meilleur soutien.

Pour suivre ce cheminement et avoir de l’empathie, il existe 2 étapes cruciales.

Les 2 étapes à suivre pour avoir de l’empathie !

Pour bien communiquer et développer son empathie, je vous encourage à suivre deux actions :

1/ Posez des questions et rebondissez sur les réponses

De nombreuses personnes vous posent des questions mais rares sont celles qui vous écoutent réellement et qui ont envie d’en savoir plus.

C’est pourquoi j’utilise très souvent la reformulation ou la demande d’explications supplémentaires. Ceci, afin de m’assurer que je comprenne bien les émotions ressenties par la personne et que je ne réalise pas une interprétation trop rapide.

2/ Prenez conseil auprès des personnes qui vous entourent

Pour avoir plus d’empathie, vous allez devoir avoir une nous phrase préférée ! Celle-ci est « Qu’aurais tu fais dans cette situation ? ».

Pour ma part, je prends toujours un grand plaisir à interroger les personnes qui sont autour de moi en fonction des situations de la vie courante pour comprendre leur état d’esprit et surtout leur réaction.

Cette question est très importante car il est difficile de « mentir » lorsqu’on se projette dans une situation fictive et à contrario vous avez énormément de chances de comprendre les intérêts d’une personne, c’est-à-dire ses valeurs.

Si vous posez cette question, vous aurez beaucoup plus de facilité à développer votre empathie au quotidien et à adopter un comportement positif.

Comment avoir de l’empathie, voici un exemple concret !

Pour illustrer cet article, j’ai souhaité aller plus loin que l’aspect théorique et j’ai donc décidé de vous faire part d’un cas concret. J’ai ainsi sélectionné un exemple que j’ai vécu en coaching il y a quelques temps.

J’ai été contacté par Sébastien, un Lillois de 43 ans qui était en pleine tristesse amoureuse, afin d’envisager une reconquête de son ex partenaire. Le premier appel coaching a duré une heure et nous a permis de faire un bilan afin de fixer les bases de la stratégie. Lors de cette conversation, un aspect a été au cœur de la discussion : le comportement empathique.

Les 30 premières minutes m’ont été nécessaires afin de comprendre les raisons de la rupture, mais aussi d’étudier les problématiques auxquelles il se heurtait et les actions qu’il pouvait réaliser pour reprendre le contrôle de ses émotions. Sans faire preuve d’empathie, il m’aurait été impossible de savoir ce qu’il ressentait et donc de le guider sur la gestion de ses émotions.

Comme pour toutes les reconquêtes,  Sébastien devait faire face à son ex qui était irritée et désagréable lors de chacun de ses contacts.

Il m’a alors demandé « POURQUOI est-ce qu’elle réagit de cette manière ? ». Nous avions ainsi notre premier objectif, il était nécessaire de revivre la situation du point de vue de son ex. Désormais, c’était à Sébastien d’avoir de l’empathie pour son ex !

Les 3 étapes pour apprendre l’empathie !

Pour cela, 3 étapes ont été nécessaires…

Etape 1 : Nous sommes revenus à la source de la rupture : les disputes quotidiennes lors desquelles Sébastien se laissait emporter dans ses mots.

Etape 2 : Nous avons fait la liste des émotions que son ex pouvait ressentir à ce moment-là (colère, tristesse, amertume, manque de confiance, dévalorisation, …)

Etape 3 : Nous nous sommes penchés sur les volontés de Sébastien et de son ex. Qu’attendaient-ils respectivement de leur relation ?

En reprenant ces 3 étapes, Sébastien a pu mener un cheminement global et mieux comprendre les répercussions de ses actes sur son ex. C’était la base pour avoir une attitude empathique.

Voici le point important de l’empathie, vous pourrez rapidement comprendre le sens caché de vos actions et la raison pour laquelle la personne qui se trouve en face de vous ne développe pas les mêmes émotions que vous.

Très rapidement, nous en avons conclu qu’il lui avait fait subir une pression psychologique insupportable. Il dénigrait régulièrement son ex sans véritablement s’en apercevoir et cette dernière n’en pouvait plus de se sentir humiliée. L’objectif fixé avec Sébastien a alors été de réagir en lui faisant reprendre confiance en elle et en la valorisant.

Voici comment Sébastien a développé son empathie…

Toujours en faisant preuve d’empathie nous avons déterminé une liste de 10 mots ou expressions à lui prononcer de manière régulière mais sans que ce soit trop fréquent pour que ce processus reste tout de même naturel. Je vous ai sélectionné les 3 principaux :

  • Dire « Merci » et se montrer reconnaissant plus souvent
  • Lui dire « Je suis fier de toi » à chaque fois qu’elle allait se mettre en valeur
  • Lui écrire une lettre dans laquelle il allait répéter « Je n’ai jamais voulu te dévaloriser » et d’autres phrases dans le même état d’esprit.

Avec ces quelques actions, sont e a totalement changé de comportement car elle a senti que Sébastien était capable d’avoir une attitude différente. Il s’est alors montré plus compréhensif, il l’a encouragée et a été attentif. Il a en réalité fait preuve de plus d’empathie et il a cessé de la prendre pour acquise.

Par conséquent pour avoir de l’empathie ou un sentiment d’empathie, vous allez devoir apprendre à vous mettre à la place de l’autre en prenant des notes et en réalisant une analyse de la situation en partant des 3 étapes et en combinant une réflexion performante à vos envies principales de bien-être.

N’oubliez jamais être en empathie est à la portée de tous mais parfois il faut travailler cette qualité 😉

 

Votre coach en développement personnel

Alexandre Cormont.