Les secrets pour avoir une bonne hygiène de vie

Je suis toujours étonné de voir que lorsque l’on parle d’adopter une hygiène de vie saine, on parle souvent du corps, du sport et de l’alimentation et puis ça s’arrête là ! Bien sûr ce sont des piliers importants pour construire un mode de vie sain mais cette démarche me paraît un peu trop superficielle. Si vous voulez adopter une hygiène de vie parfaite, il s’agit de s’occuper aussi de votre mental. Le mindset est à mon sens ultra important lorsque l’on évoque les habitudes de vie et pour en parler je tenais à vous faire profiter des conseils de Blandine, une experte dans ce domaine.

Bonjour, je suis Blandine du site en modenaturel. Merci Alexandre de me laisser la possibilité de m’exprimer sur ton blog.

Ce que je vous propose avec cet article c’est d’atteindre un double objectif : s’occuper de son corps et prendre soin de son mental. Pour moi, adopter une hygiène de vie saine devrait toujours rimer avec vivre une vie heureuse et épanouie. Pour être en bonne santé, une hygiène de vie saine ne suffit pas, le mental est tout aussi important car il est souvent la source de stress chronique, de manque de confiance en soi ou de colère. Ce sont des émotions très fortes qui sur le long terme peuvent développer des pathologies.

Alors pourquoi devrait-on pratiquer une activité sportive intense, manger sainement et de l’autre côté se laisser submerger par ses émotions, mener une vie stressante ? Selon moi, ça ne colle pas avec la vie saine et heureuse que l’on cherche tous à mener.

A travers les 10 astuces que je détaille dans les lignes qui suivent, je vous propose de vous reconnecter à votre corps et à vos émotions pour qu’ils deviennent des outils pour adopter une hygiène de vie saine et heureuse.

1/ Manger vrai, la base d’une bonne hygiène de vie

L’alimentation est l’un des piliers pour une hygiène de vie saine. En revanche, je ne suis pas partisane des régimes à répétition ou des nouveaux régimes à la mode (paléo, végan, végétarien) à moins que cela soit guidé par de solides convictions.

Selon moi, pour avoir une alimentation saine, il suffit de manger vrai. C’est à dire des légumes et des fruits sans pesticides, des viandes et poissons qui sont élevés dans les règles de l’art en respectant leurs conditions de vie et leur milieu naturel, des oeufs de poule élevées en plein air. Lire aussi: Où faire ses courses pour une alimentation saine.

Cela veut dire aussi oublier les produits transformés (plats préparés, produits trop sucrés, trop salés) et les remplacer par des produits bruts et de qualité comme ceux que je viens de citer dans le paragraphe précédent. Renouer avec ces produits c’est aussi réapprendre à cuisiner et à se faire plaisir dans l’assiette.

Notre corps est une machine complexe mais fonctionne comme une voiture. Si votre voiture a besoin d’essence et que vous y mettez du diesel, c’est la cata. C’est la même chose pour votre corps, si vous lui donnez des pesticides, des colorants alimentaires, des additifs ou du sucre qu’elle ne sait pas digérer, la machine s’enraye. Donner à notre corps des aliments avec de vraies qualités nutritionnelles c’est s’assurer de son bon fonctionnement.

Mais ça ne fait pas tout !

2/ Bouger à chaque fois que c’est possible

Le sport fait partie d’une bonne hygiène de vie, c’est certain, mais je préfère parler de mouvement car vous n’êtes peut être pas un ou une grand(e) sportive et ça n’a pas d’importance. Faire du sport c’est idéal mais bouger c’est déjà très bien. L’activité permet de développer vos capacités respiratoires et cardiaques et de booster votre système immunitaire. Quelle activité pratiquer et à quelle fréquence ? Ces choix vous appartiennent !

En revanche, j’ai quelques astuces à partager avec vous pour vous aider à bouger chaque fois que c’est possible :Bonne hygiène de vie et santé

  • Prendre les escaliers au lieu de choisir l’ascenseur
  • Choisir la marche plutôt que la voiture pour les sorties à proximité de votre domicile
  • Troquer une virée shopping dans un centre commercial pour une promenade dans la nature (parc, forêt, au bord d’un lac)
  • Courir seulement 10 ou 15 minutes si le coeur vous en dit
  • Si vous prenez les transports en commun, descendre un arrêt avant votre terminus pour continuer à pied.

Vous pouvez faire l’exercice dès maintenant avec une feuille de papier et un stylo. Notez tout ce que vous faites dans votre quotidien et que vous pouvez remplacer par un peu de mouvement.

3/ Avoir une bonne hygiène de vie c’est aussi s’occuper de son sommeil

Le sommeil occupe un rôle essentiel pour votre organisme. En effet, il permet :  la stimulation hormonale, la maturation cérébrale, la reconstruction cellulaire, le développement immunitaire, l’apprentissage et la mémorisation, l’amélioration de l’humeur.

Faites une petite analyse de votre sommeil et demandez-vous : Est-ce que je dors suffisamment ? Est-ce que je me réveille souvent la nuit ? Est-ce que j’ai du mal à m’endormir ? Ma nuit est-elle agitée ?

Des actions toutes simples peuvent être mises en place pour retrouver un sommeil réparateur :

  • Prendre l’air quand vous sortez du travail avant de rentrer chez vous pour déconnecter, décompresser de votre journée
  • Dîner léger
  • Avant de dormir, prendre 30 minutes pour une activité calme (loin des écrans TV, de téléphone et d’ordinateur) comme lire un livre, dessiner, faire de la méditation ou écrire
  • Opter pour des infusions de plantes calmantes : la camomille fonctionne très bien pour le sommeil, à condition de la choisir en fleurs dans un magasin bio (les sachets en kraft) ou chez un herboriste pour profiter de tous ses bienfaits

Et si tout cela ne fonctionne pas, pourquoi ne pas chercher à identifier le problème à la source des troubles du sommeil : angoisses, stress ?

4/ Revenir à l’essentiel

Le retour du vintage est partout et ça me rend vraiment optimiste. De plus en plus de personnes participent à des démarches d’économie circulaire : acheter des vêtements de seconde main, retaper des meubles chinés en brocante, renouer avec des produits naturels dans sa salle de bains, opter pour une alimentation de proximité.

Les cycles se répètent et je pense que nous entrons dans un cycle vraiment bénéfique pour notre corps et notre esprit. Nous revenons à l’essentiel, nous vivons rétro en quelque sorte en privilégiant les artisans (boucher, poissonnier, maraîcher), les petits créateurs, l’entraide et le partage des biens. Cela crée du lien social et participe à notre bonheur. C’est aussi ça l’hygiène de vie !

Alors si vous n’avez pas encore rejoint ce mouvement, je vous invite à expérimenter un mode de vie proche de celui de nos grands-parents, époque à laquelle les supermarchés n’avaient pas pris le dessus sur notre mode de consommation.

Consommez différemment juste pour voir les sensations que cela vous procure et pour vous permettre de vous poser la question suivante : “Qu’est-ce qui est vraiment essentiel pour moi ?”

5/ Passer du consumérisme au minimalisme

La société dans laquelle nous vivons est industrialisée et les acteurs de l’agroalimentaire nous proposent des produits transformés dans le but d’être toujours plus productifs et rentables. Le problème c’est que les géants de l’industrialisation nous livre des produits qui mettent notre santé en danger. Pour adopter une hygiène de vie saine, il est nécessaire de se décaler de cette industrialisation de masse.

Comment fait-on ?

On apprend à changer nos habitudes de consommation, à vivre mieux avec moins.

Pas facile à faire n’est-ce pas ? C’est vrai que ça implique de se décaler un peu mais ce qui est sûr c’est que ça permet aussi de mener une vie plus heureuse. Parce que si l’on arrête de vouloir remplir nos logements d’objets inutiles, d’acheter toujours plus de nourriture qui finira dans nos poubelles, de remplir notre dressing pour n’utiliser que 10% de celui-ci, on va pouvoir retrouver notre vrai source de bonheur qui est en nous.

Oui, le bonheur est en nous, il suffit d’aller le chercher et le minimalisme (vivre mieux avec moins) permet cela.

6/ Prendre soin de ses deux cerveaux

Saviez-vous que nous avons deux cerveaux ? Il y a le système nerveux central celui que nous connaissons et le système nerveux entérique qui peut travailler de façon indépendante et autonome et qui est plus communément connu comme le système digestif.Comment changer l'hygiène de vie

Ces deux systèmes sont liés par des voies nerveuses qui leur permettent de communiquer entre eux : le système sympathique et le système parasympathique. Si le cerveau est stressé alors il envoie des signaux au deuxième cerveau donc à l’intestin et cela produit une réaction désagréable (mal de ventre, diarrhée). D’où l’importance de prendre soin de ses deux cerveaux.

L’intestin garde donc de nombreuses toxines (environnementales, alimentaires mais aussi émotionnelles) et d’après des études récentes, ces toxines pourraient bien être à l’origine de nombreuses maladies et cancers. Alors comment prendre soin de ses deux cerveaux ?

Alors avoir une bonne hygiène de vie c’est quoi ?

Adopter de bonnes habitudes de vie c’est s’occuper de son corps mais aussi de son mental, cela prend tout son sens quand on parle des deux cerveaux. Il s’agit de donner à son corps une alimentation vraie qui ne le surchargera pas en toxines mais aussi de s’occuper de ses émotions et de son stress.

7/ Ralentir et se détendre

Plus facile à dire qu’à faire, n’est-ce pas ? Ça c’est la quête de toute ma vie et de la vôtre aussi j’imagine 🙂

Personnellement, j’ai réussi à ralentir et à me détendre quand j’ai arrêté de me dire “j’ai pas le temps“, “j’ai trop de choses à faire”. J’ai commencé à me détendre quand j’ai arrêté de me mettre la pression et surtout j’ai vraiment lâché prise quand j’ai fait le choix de m’occuper de MOI en premier.

Que gagnez-vous à courir toute la journée et surtout que perdez-vous si vous choisissez de vous occuper de vous en premier ? D’expérience, je peux vous assurer que vous gagnez beaucoup plus que vous ne pouvez l’imaginer. Comment fait-on en pratique pour ralentir ?

On s’accorde du temps pour soi : lire un bon livre en rentrant du travail, se mettre au Yoga ou peindre si c’est ce qui vous détend, prendre le temps de se chouchouter dans la salle de bains, lire un poème ou une histoire à voix haute. Souvenez-vous de ce que vous aimiez faire dans votre chambre d’adolescent ou lorsque “vous aviez le temps” et intégrez-le à votre quotidien.

On change ses priorités : faire le ménage tous les jours n’est pas une priorité. La priorité c’est d’agir pour son bien-être, pour aller bien. C’est aller boire un verre avec des amis, c’est travailler sur un projet qui nous tient à coeur, c’est s’écouter.

S’écouter, c’est prendre en compte l’âme que votre corps abrite et qui ne demande qu’à vivre pleinement. Agir pour son bien-être, pour soi. C’est en faisant (même de tous petits pas) que l’on développe sa confiance en soi, que l’on reconnait sa valeur et son potentiel illimité.

Lire aussi : 4 bonnes raisons d’adopter le Hygge, la méthode danoise du bonheur.

8/ Prendre la responsabilité d’aller bien

Adopter une hygiène de vie parfaite ce n’est pas seulement bien manger et faire du sport. Selon moi, c’est bien plus profond que cela. C’est faire le choix d’aller bien, d’une vie saine et sereine.

Parfois, il est plus facile de remettre la faute sur les éléments extérieurs : “je n’ai pas le temps”, “avec les enfants, les tâches ménagères et mon travail je ne m’en sors pas”, “si j’avais plus d’argent je serai plus heureux”. J’ai longtemps été dans ces schémas là, j’ai longtemps cru que la solution à une vie plus saine et plus heureuse viendrait de l’extérieur, j’ai longtemps attendu et en vain. Pourquoi ?

Parce que la solution se trouve en chacun de nous, nous sommes maîtres de notre bonheur. Il convient à chacun de décider s’il veut être heureux, s’il veut modifier son hygiène de vie, s’il veut gagner plus d’argent. Chacun de vous a de la valeur et si vous choisissez de switcher, d’être votre meilleur(e) ami(e) plutôt que votre meilleur(e) ennemi(e), vous commencerez à toucher du doigt  la sérénité, le bonheur.

9/ Apprendre à écouter ses émotions

Apprendre à écouter ses émotions et son corps est le secret pour lutter contre une mauvaise hygiène de vie. Lorsque vous êtesAméliorer sa qualité de vie stressé, vous avez mal au ventre, lorsque vous vous sentez mal à l’aise, inconfortable, votre corps vous parle. Votre corps et vos émotions vous donnent des indicateurs forts, si vous apprenez à les observer vous pourrez aller fouiller dans votre intérieur et nettoyer vos deux cerveaux : du stress, des blessures émotionnelles, des toxines alimentaires.

Pour pouvoir observer ces indicateurs et améliorer son hygiène de vie, encore faut-il se reconnecter à son corps et à ses émotions. Le yoga, la méditation sont des outils incroyables pour se reconnecter à son corps.

Pour les plus réfractaires à ces pratiques, il suffit parfois simplement de renouer avec ses passions et son intuition. Les médecines douces comme l’acuponcture, l’hypnose peuvent vous aider pour des problématiques plus importantes comme les troubles de l’alimentation, les angoisses chroniques, les troubles du sommeil.

10/ Accepter l’imperfection ou comment avoir une bonne hygiène de vie !

Adopter une hygiène de vie saine peut s’avérer plus simple que vous ne le pensez. Finalement, ce que l’on recherche dans un mode de vie sain c’est de se sentir heureux et en pleine santé. C’est donc un équilibre à trouver entre les excès et les bonnes habitudes et donc les bonnes règles d’hygiène de vie.

Par exemple, opter pour une alimentation saine ne signifie pas se priver de tous les plaisirs de la vie. Encore une fois c’est un choix, les personnes qui choisissent le végétarisme le font par conviction et le vivent très bien mais ce n’est pas forcément ce mode de vie qui vous conviendra.

Chaque corps est différent, chaque âme est unique. Alors relax, on avance pas à pas, on teste et on écoute son corps et ses émotions pour ajuster les choses. On ne cherche pas à tous prix le bonheur, il viendra naturellement si vous agissez pour vous et en fonction de vous. Chacun de nous est un être imparfait mais doté d’un pouvoir illimité.

S’il vous arrive de craquer sur une pâtisserie, ne vous blâmez pas (souvenez-vous, si vous vous blâmez, votre cerveau enverra un signal à votre intestin et déposera une “jolie” émotion négative dans votre flore intestinale) et demandez-vous plutôt si ce craquage est une pulsion émotionnelle et pourquoi se manifeste-elle sous cette forme ?

Pour conclure, j’espère que cet article vous a plus et vous donnera les clés pour adopter une hygiène de vie parfaite, ou presque J. J’ai voulu vous montrer, à travers cet article, que le corps et l’esprit fonctionnent ensemble et qu’ils méritent chacun une attention particulière.

Vous pouvez mettre en place tous les régimes alimentaires qui existent, pratiquer toutes les activités sportives du monde, si vous ne prenez pas soin de votre mental, il manquera une composante essentielle à votre bonheur.

Guérir ses blessures émotionnelles, renouer avec son intériorité et comprendre les zones d’ombre et de lumière de son âme est aussi essentiel que de soigner son alimentation et son corps. Selon moi, adopter une hygiène de vie saine c’est accepter son corps comme un tout et le considérer comme un outil pour développer sa valeur personnelle.

Blandine,

Votre experte pour lier hygiène de vie et santé.