Vivre avec un dépressif : 3 règles d’or pour y faire face !

Vivre avec un dépressifPour le meilleur et pour le pire… C’est bien connu, quand on est en couple on ne partage pas uniquement les bons moments à deux. En effet, on peut aussi connaitre des moments plus compliqués au sein de sa relation, sans que l’on soit forcément responsable de ces derniers, et c’est semble-t-il exactement ce que vous traversez aujourd’hui. Il n’est pas toujours simple de comprendre les hommes, surtout lorsque l’on doit vivre avec un dépressif, et de mettre en place des actions adéquates pour améliorer sa situation amoureuse. Je me rends compte jour après jour que beaucoup de femmes ont du mal à s’épanouir au sein de leur couple et c’est en grande partie pour remédier à ce problème que je vous viens en aide à travers cet article.

De plus, une vidéo totalement gratuite pour mieux comprendre son homme dépressif ou déprimé est accessible. Il vous suffit de cliquer ici pour y avoir accès et enfin mettre en place les bonnes méthodes pour avancer dans votre vie amoureuse et ne pas laisser les problèmes extérieurs prendre trop d’importance. Votre couple est en danger parce que votre conjoint a le moral miné et que sa dépression prend de l’ampleur ? Vous ne savez pas du tout comment réagir pour l’aider à aller mieux ? Quelles actions et quels comportements devez-vous adopter pour le soutenir ?

Ce sont ces questions que vous vous posez probablement si vous vivez avec un mari dépressif et auxquelles je réponds ici. Depuis quelques semaines ou quelques mois vous sentez un changement au quotidien, vous avez du mal à savoir exactement ce qu’il veut, ce qu’il attend et cela commence à jouer également sur votre moral. Pour savoir comment se comporter face à la dépression du conjoint, il existe quelques règles à respecter afin de retrouver un peu de sérénité et de gouter de nouveau au bonheur. Il est logique de s’interroger et d’avoir des craintes lorsque l’on vit ce genre de moments mais soyez sure que votre démarche est la bonne, car votre souhait est à la fois d’aider votre compagnon mais également de sauver votre histoire d’amour et pour y parvenir je vais vous guider pas à pas.

Pourquoi est-il difficile de vivre avec un dépressif ?

Vivre avec une personne dépressive ou même en pleine déprime, qui est rappelons-le un stade moins avancé que la dépression, n’a rien de simple. Chaque mot, chaque acte doit être murement réfléchir afin de ne pas avoir d’effets négatifs sur le comportement de la personne que l’on aime.

En effet, le moindre comportement « de travers » peut avoir des conséquences terribles avec de la jalousie, des disputes ou alors un repli sur soi extrême avec des journées entières sans communication. Au départ on ne se rend pas toujours compte que l’état de santé de son homme est à l’origine de son attitude, non seulement parce que l’on a toujours du mal à se dire mon mari fait une dépression mais également parce que l’on ne sait pas toujours comment cela se passe à son travail ou même dans certains aspects de sa vie personnelle. En effet, lorsqu’un homme déprime ce n’est pas forcément en lien avec sa vie de couple ou avec ses sentiments. Vous ne devez donc pas tout prendre pour vous. J’ai bien conscience que parfois vous culpabilisez parce que vous n’avez rien vu venir et que vous vous sentez coupable et c’est aussi pour cette raison qu’il est difficile de vivre avec un dépressif, mais même si vous avez une part de responsabilité, vous ne devez pas baisser les bras.

Au contraire, votre force morale sera également la bienvenue au moment de faire réagir votre moitié. Vous devez mon mari est dépressif que fairedonc utiliser et lui transmettre votre énergie. Ne sombrez pas vous également en voyant son éventuelle prise de recul ou la distance émotionnelle qu’il met car vous êtes personnellement une des clés ! Qui mieux que la personne qu’il aime peut l’aider à se sortir de cette spirale négative ?

La dépression du conjoint peut bouleverser toute une famille et vous devez donc vous montrer forte pour avancer ensemble. La vie ne sera pas toujours rose, le contexte sera toujours délicat et son attitude ainsi que son comportement seront parfois déstabilisants mais vous ne devez surtout pas vous laissez abattre.
Pour aider au mieux son partenaire et vaincre la dépression dans le couple, il existe toutefois une règle à respecter. Elle est élémentaire mais elle est tellement évidente qu’on peut avoir tendance à l’oublier.

Conjoint déprimé : il faut comprendre pour aider !

Avant de trouver des solutions miracles pour aider son conjoint dépressif il faut d’abord comprendre ce qu’est la dépression et les raisons qui expliquent que votre homme en souffre.

Il s’agit d’un état de tristesse, d’abattement et parfois même de colère. Elle s’accompagne d’une peur de l’avenir, d’un sentiment de solitude et surtout, on a l’impression de ne pas avoir de solutions, d’être condamné à rester de cette situation, ce qui peut empêcher la construction d’un avenir serein. Cela peut conduire dans les cas les plus extrêmes à avoir des idées noirs et à être hospitalisé pour éviter de se faire du mal. Il y a donc plusieurs degrés dans la dépression et vous allez devoir tenter de comprendre à quel stade se trouve votre mari afin de mettre en place les actions les plus pertinentes, comme je l’explique dans la vidéo ci dessous.

Il faut savoir que la dépression est une maladie très fréquente dans nos sociétés occidentales et notamment en France qui est l’un des premiers consommateurs d’antidépresseurs au monde. Votre homme est donc loin d’être un cas isolé, bien au contraire. Bien entendu, les médicaments ne sont pas le seul remède et il est possible de sortir d’une déprime ou d’une dépression avec un travail sur soi. Il existe d’ailleurs un excellent ouvrage à ce sujet que je recommande, comment sortir de la dépression sans antidépresseur ?

Mais la principale question qui peut se poser est « pourquoi est-il dans cet état-là ? Pourquoi mon mari est dépressif ? ». J’insiste une fois de plus mais ce n’est pas votre faute. Un homme peut être énervé après une dispute avec sa conjointe, il peut ne pas se sentir dans le couple mais ce n’est pas votre mariage en lui-même qui cause la dépression. On remarque souvent que la vie professionnelle peut être un facteur déclencheur. Un patron qui met la pression, des horaires à rallonge ou un stress omniprésent, un emploi qui ne plait pas et qui frustre votre compagnon, sont généralement des éléments à prendre en compte.

Il peut aussi y avoir une explication plus personnelle, le deuil par exemple est souvent une cause de dépression, quand on perd quelqu’un qui était important dans notre vie quotidienne, quand on perd quelqu’un de proche c’est notre vie qui est bouleversée et malheureusement cela a des conséquences sur la vie de couple.
Quelle que soit la raison supposée ou réelle, vous allez devoir mettre le doigt dessus si vous souhaitez que tout change parce qu’une chose est certaine dépression et couple ne font pas bon ménage

Mon mari est dépressif, combien de temps ça va durer ?

Lorsque je coach des femmes qui souhaitent sortir de la dépression de leur mari, il existe deux questions qui reviennent inlassablement :

Mon homme est déprimé peut-il redevenir comme avant ?

J’ai un mari dépressif que faire ?

La dernière est d’ailleurs la question qui vous travaille le plus et généralement vous avez tendance à lui laisser un peu de distance, vous n’êtes pas constamment sur son dos et il est important de continuer ainsi car en réalité ce qui va permettre de répondre à la question de savoir combien de temps va durer la dépression de votre mari est en rapport direct avec votre attitude.

comment aider son mari qui déprime

Je suis conscient que c’est difficile à accepter mais il faut savoir que la dépression ne se guérit pas en quelques jours et qu’il va donc falloir du temps pour la surmonter. Votre compagnon est surement à fleur de peau et même si vous êtes attentionnée comme jamais, il risque de ne pas forcément réagir comme vous le souhaitez et donc vous allez lui en vouloir et cela risque de créer un cercle vicieux, car vous n’allez plus vouloir faire d’efforts et lui va prendre cela comme du désintérêt ce qui risque d’aggraver la situation.

Quand on vit avec un dépressif, il faut donc par conséquent trouver le bon équilibre entre présence et distance, notamment dans la vie de couple si vous avez des enfants. Son rôle de père ne doit pas être oublié, vous pouvez le responsabiliser, lui demander de s’en occuper pour qu’il sorte, pour qu’il se sente utile à la vie quotidienne de la famille, tout en lui accordant des moments seuls afin qu’il fasse aussi le point grâce à cette solitude et qu’il ne sente pas une pression omniprésente sur ses épaules.

Plus vos actions seront adaptées au contexte et meilleures seront vos chances de le faire sortir de cet état mais également plus tôt vous parviendrez à ce que vous souhaitez. Vivre avec un dépressif n’est pas une fatalité, mais il faut aussi se donner les moyens d’avancer.

Conjoint dépressif : Que faire concrètement ?

Lorsque l’on se dit mon mari est en dépression ou mon copain est dépressif rester les bras croisés n’est pas du tout l’attitude à adopter, mais ça je suppose que vous le savez déjà et je ne vous apprends rien ! Au lieu de ça, vous devez absolument répondre à la question mon mari déprime que faire ?

Je vous ai déjà donné un élément de réponse dans la partie précédente mais ce n’est pas tout. Vous pouvez et devez même aller encore plus loin car le succès réside également dans certains actions bien pensées mais qui vont tenir compte de l’état d’esprit de votre chéri.

Il faut d’abord bien comprendre que vous ne devez pas agir pour le sortir de sa dépression et prendre le rôle d’un psy ou d’un lifecoach car vous risqueriez de commettre des erreurs et de faire des choses qui ne sont pas forcément recommandées. La lecture du livre évoqué plus hait peut également vous aider en ce sens afin de mieux analyser votre moitié.

Plutôt que de chercher des actions ultra impactante et provoquer un bouleversement dans sa façon de concevoir les choses, je recommande davantage des petites actions qui mises bout à bout créent quelque chose de grand. Non seulement cela va insuffler une nouvelle dynamique au sein de votre couple mais en plus vous allez automatiquement vous rapprocher de lui. Alors comment aider son conjoint dépressif ? Eh bien c’est simple (enfin presque !) vous le connaissez mieux que personne donc vous allez forcément savoir ce qui peut le rendre ou heureux et ce qui va avoir un impact positif.

Un petit bisou pour lui dire au revoir, regarder un film en famille le soir, lui faire son dessert préféré, avoir des mon mari n'est plus dépressifprojets pour passer un week-end de rêve. Si l’on prend ces actions une par une elles ne sont pas exceptionnelles mais quand on les voit globalement on se rend compte que le couple va devenir plus fort et votre compagnon ne pourra pas insensible à cela. Par contre, ne voyez pas trop loin car si la date n’est pas assez proche, il aura du mal à se projeter.

De plus, il faut accepter le fait qu’il n’ait pas forcément une réaction très démonstrative mais il sait ce que vous faites et il remarque vos efforts et il en fait de son côté car personne n’aime être dans la position du conjoint en dépression.

Pour aller plus loin dans l’analyse de la situation et profiter de conseils personnalisés, vous avez la possibilité de réserver une séance de coaching ici en ma compagnie pour que nous trouvions ensemble des actions à mettre en place et que vous retrouviez cette sérénité et ce bonheur dans le couple que vous méritez.

 

Amicalement

Le coach pour mieux vivre avec un dépressif

Alexandre CORMONT

Dernières Vidéos

guest

30 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Pascale
Pascale

Bonjour
Mon mari est en pleine dépression depuis plusieurs mois (voire plus) et j’ai tout fait pour l’aider. A force de tout gérer j’ai fini par craquer et je suis actuellement hospitalisée. Le problème qui a aggravé la situation c’est qu’il a rencontré une femme manipulatrice qui le remonte contre moi (elle a l’expérience elle a fait divorcer plusieurs couples comme ça). Il a voulu me quitter puis non il m’aimait moi il ne voulait pas tout foutre en l’air…on a mis les choses à plat et commencer à organiser des changements dont un déménagement prevu qui lui ont fait du bien. Malheureusement il a sombré d’un coup sans comprendre et j’ai su qu’il était de nouveau en contact avec cette personne et il se met à délirer à me reprocher des choses incompréhensibles et veut maintenant divorcer. Il va voir un psy la semaine prochaine (enfin) car il ne voulait pas…J’ai voulu une thérapie de couple qu’il a refusée à la première crise. Je lui ai dit la semaine dernière que je n’engagerais rien tant qu’il ne se ferait pas soigner parce qu’il n’est pas en état de prendre des décisions….
Je pense au fond de moi que notre couple n’est pas mort mais je suis vraiment à bout et j’ai peur de le perdre parce que déjà la situation est compliquée mais la chose qui a empiré c’est l’arrivée de cette manipulatrice qui a vu la faille en lui…comment lui ouvrir les yeux sur cette femme pour pouvoir sauver notre famille et qu’il sorte de cette depression?

Jennifer
Jennifer

Mon conjoint a fait pour la 3e fois une depression il est hospitalisé actuellement j’essaie de faire tout ce que je pouvais on a 2 enfants un petit bébé un petit garçon j’ai essayé de se tenir de l’aider il voulait pas et t’aider je fais tout pour qu’il soit hospitalisé pour qu’il soit à son traitement pour voir un psy pour l’aider ses parents il ne les voit pas il habite très très loin sa maman est très malade je sais que je ne peux pas y aller financièrement c’est la galère j’ai du mal à supporter cette troisième dépression beaucoup je voulais même le quitter je sais que c’est pas une bonne chose à faire je ne supportais plus comment il réagit c’est comment se comporter alors comment faire face à ce problème là dites-moi merci on a appris qu’il était Marco dépressif et c’est dur à vivre

Lisa
Lisa

Bonjour a tous
Mon conjoint est divorcé depuis un an et il vit très mal cette rupture, j,essaye de le soutenir de lui remonter le moral , de lui faire des surprises cependant il est très instable moralement et change d,humeur constamment et c’est par fois blessant
Je ne sais pas comment l,aider surtout qu,il s,enerve facilement et me menace de me quitter
Cordialement

Sylvie
Sylvie

Mon mari est dépressif suicidaire il est a sa deuxième hospitalisation et 4 ème tentative de suicide en 10 mois, nous avons un ado qui demande a son père de rester en vie c’est terrible….. je suis complètement perdue

Magalie
Magalie

Mon conjoint est également dépressif. Cela fait 6 ans que nous sommes ensemble. Au début de notre relation il ne le montrait pas. Mais rapidement ça s’est vu. Et puis j’ai su qu’il avait déjà fait une tentative de suicide à cause de son ex femme qui l empêche de voir ses enfants. Alors je pensais que son mal être était du à ça. Mais quand la situation s’est arrangée au niveau de ses enfants, il était encore mal. Et en fait il y a aussi le travail qui ne va pas. Et actuellement il n’y a que ça. Il n’aime pas son travail mais impossible pour lui de changer car il a que le bac et il dit qu il ne pourra rien faire d autre, qu il est nul… Je lui dis qu’il n’est jamais trop tard… mais sa dépression fait qu’il n’a aucune motivation… Il reste devant sa télé tout son temps libre. Même quand il a deux fils il reste devant la télé.
Dernièrement je me suis rendue compte que je pointais du doigt ses coups de gueule quotidiens sur des choses non importantes pour qu’il se rende compte qu’il est dans un cercle vicieux et qu’il ne doit pas se prendre la tête pour si peu… Moi j’aimerais qu’il vive les moments présents et qu’il râle pas pour des choses futiles. Mais finalement il a pris mes remarques comme des reproches alors que je voulais lui montrer que telle situation n’était pas grave, qu’il devait rester positif.
Donc il a dit qu’il devrait compter sur moi mais en vain… Ça m’a fait mal car c’est pas du tout ce que je veux.
Je crois que C est un dépressif chronique, que même ado il a toujours était mal dans sa peau.
Aujourd’hui ça me bouffe et comme j’ai pu le lire dans un autre commentaire, au final ce sont souvent les aidants qui souffrent ! Mais je me dis que je ne pourrai pas le quitter car sinon il déprimera encore plus et je ne veux pas qu’il se fasse du mal. Je crois que j’ai fait le deuil d’une vie avec quelqu’un qui aime la vie et qui s émerveille pour un rien.
J aimerais réussir à ne plus souffrir de cette situation. Et également réussir à me dire que ce n’est pas de ma faute (une fois que j’ai fait ce qu’il faut bien sûr, même si là encore pas facile de savoir ce qu’il faut ou bien encore savoir comment réagir à ses coups de gueule… convenablement)

Julie
Julie

Pour moi je crois que j’ai trouvé votre article trop tard…
Hier il m’a quitté car le voyant dans un état de renferment, de colère, d’ignorance et j’en passe j’ai appelé ses parents pour l’aider sauf que ça ne lui a pas plus. Mais je m’inquiète pour lui car je l’aime plus que tout.
Depuis que je le connais, le fait de ne pas avoir de boulot stable, une situation, des amis qui ont tourné le dos ça l’a toujours travaillé et il dit que tout est de ma faute.
Il ne veut pas d’aide, et veut partir loin.
Est ce qu’il reviendra vers moi ? Est ce qu’il se rendra compte que je veux que son bien ?

Stéphanie
Stéphanie

Bonjour mon conjoint un coup il dit qu’il maime un coup autre semaine il m’aime moin alors au début on était heureux que ce que je dois faire pour changer les chose et que les chose sarange entre nous

isabelle
isabelle

bonjour
mon ami est en pleine depression depuis un plus d un an il a perdu son travail ,il est en plein divorce puis il a ete opere d une tumeur au cerveau ,il est suivi par une psychologue au cmp de st girons depuis peut et sous anti depresseur mais a la moindre petite contrariete il se referme sur lui meme et la cela fait 3 jours qu il sort de son lit juste pour manger pourtant j essai de faire tout ce que je peux pour lui faire plaisir mais il m envoi paitre et ne me parle pas je ne sais plus quoi faire

jacobina
jacobina

Dans les règles d’or, comme je le lis et je le constate, en fait, si moi épouse, je supporte, mon mari ira bien sinon c’est l’enfer ! Et une déprime chronique c’est insupportable ! J’y ai droit tous les trimestres à peu près tout est prétexte à déprime et comme il fait l’autruche c’est à moins qu’il est conseillé de consulter !

Anick
Anick

BONJOUR,
mon conjoint vit une bonne dépression suite à la perte de sa cie et de la perte de contact avec ses enfants! Il ne veux pas consulter et cela dure depuis maintenant 2ans. Je tente du mieux que je peux pour l’appuyer et d’être à l’écoute pour lui, mais en vain. Suite à la perte de sa cie, nous sommes aller vivre 6 mois a cuba question de lui faire du bien et prendre de l’air nouvel, à notre retour au Qc , après de longues discussions, nous avons décider de repartir a neuf donc sommes acheter une petite fermette en Ontario ou il pouvait s’accomplir et enfin se sentir bien. En janvier dernier, il a subi un trauma crânien et nous avons du depuis repartir au Qc et donc se départir de la fermette et notre petit chez nous. Ce qui a eu comme cause de le replonger sérieusement en dépression. J’ai depuis,je me suis trouvé un emploie de la maison pour pouvoir être présente pour lui et l’accompagner. Il a perdu tout intérêt sauf cuisiner mais encore…… J’ai beau me dire que je doit être forte pour lui, pour nous deux, ça pèse et je ne sait plus ou donner de la tête, j’ai l’impression de ne plus exister que pour lui, tout mes gestes, actions et mots semble l’irriter au plus haut degrés ce qui en résultent trop souvent animosité, d’angoisse et de chicane. Par chance, malgré l’inintérêt qu’il me porte, la tristesse dans ses yeux et la méchanceté de ses mots quelquefois ( en phase déprime/chicane) je sait qu’il m’aime et j’ai même des fois la chance d’entendre des excuses et de la reconnaissances de mon appuie envers lui….trop peux souvent, mais vaux mieux peu que jamais. Sur ce je me perd, le perd et nous perd dans ce cercle vicieux qu’est la dépression et je cherche désespérément à lui faire briller les yeux et ramener la joie dans sa vie dans notre couple!

Stephanie
Stephanie

Bonjour,
Mon compagnon est parti ..à l’étranger travailler…
Alors que nous avions le projet un mois après de travailler ensemble…
Je me retrouve seule et sans rien…
Il affirme qu’il n’a pas voulu me quitter…
Qu’il m’aime..
Il ne veut pas revenir et je ne peux pas le rejoindre…
Il dit de toutes façons vouloir être seul.

Il n’appelle pas ça un break…
Il est épuisé de tout…et ne sait pas ce qu’il en adviendra pour nous…ni quand…

Sabrina
Sabrina

Bonjour, mon ex avec qui j’avais gardé contact a perdu sa maman il ya 4 mois, le seul parent qui lui restait. Au début, il me parlait de sa tristesse. Mais la, il ne me parle plus du tout et cela me pèse. Car j’aimerai l’aider mais il refuse mon aide a chaque fois.
Que dois-je faire ?

Emeline
Emeline

Bonjour je m’appelle Émeline je suis en couple avec Christophe depuis 7 ans et 3 mois Christophe est un garçon gentil attentionné au grand cœur mais depuis que je le connais il y a eu 2 mois et demi de bonheur mais depuis 7 ans mon chéri a des mauvaises passes il est souvent dans son coin discret où a des moments d’agressivité comment l’aider à ce que ça aille mieux que se sois pour lui-même pour nous pour notre couple et notre bébé de 2 ans il est souvent dans son coin il y a des moments où tout se passe bien mais la plupart du temps chacun est de sont côté c’est un homme formidable exceptionnel mais j’aimerais le retrouver pouvez-vous NouS aider merci Je regarde tout le Temps vos video Merci Pour tout c’est couple que vous aider ou sauver que dieu vous garde est vous bénisse

Emeline

Last edited 1 année plus tôt by Emeline
lina
lina

bonjour mon mari ancien militaire ayant eu des crashs d helico’ mécanicien volant’ dans son métier s’en étant toujours sorti physiquement parlant de par sa constitution même comateux et traumatismes a un tempérament de battant et pourtant mariés depuis 39ans je fais de la dépression en couple Il faut savoir que ma mère ne nous a pas élevés préférant en 1959 refaire sa vie et laisser ses 3enfants a un père nerveux qui m enfermait dans les placards pour que je ne fasse+de bêtises d ou à l âge adulte ma forte dépression et 18années de psychothérapie pour faire un travail sur moi même qu eux auraient du faire!!j ai cru au bonheur et de me marier me sortirait de ma depression mais avec un’nevrosé ‘cela ne m a pas épanouie du tout j ai évolué lui non et nous sommes sur du sable mouvant ou nous parlons de séparation car au delà des problèmes dûs au passé la vie propre que s est créé mon mari sans voir qu un couple c est 2 ,nous a mis une distanciation sur la compréhension du quotidien les sentiments ne font pas tout la preuve!c est son manque de communication qui a tout détruit!! voilà merci de m avoir lue Lina

cathy
cathy

Bonjour voilà je m’inquiète pour mon conjoint qui a 30 ans, cela fait 10 ans que nous sommes en couple.
Voilà je l’ai toujours connu plus ou moins avec un certain mal être, à « se faire du mal » (faire des choses mauvaises pour sa santé). Je sais qu’il a vécu une enfance difficile (un père violent qui leur a fait peur lui et ses frères et soeur quand ils étaient petit quand il menaçait la maman etc..) aujourd’hui les parents sont divorcés depuis que les enfants étaient ados. Dans sa famille j’ai souvent remarqué que c’était le garçon qui « faisait des gaffes », « disait des bétises », « ratait ce qu’il entreprenait », j’ai souvent entendu qu’on le traitait de « feignant ». Malgré tout ils l’aiment mais ne pensent pas à ce qu’ils disent.Voilà mon conjoint pour arranger cela a fait quelques bétises (problème de comportement?) et s’est retrouvé incarcéré pendant quelques mois il y a 3ans, évidemment il l’a mal vécu et je pense qu’il en souffre encore. Aussi, cette année il a souffert de « délires » et sa famille a décidé de le mettre en clinique psy sans son accord, encore un gros choque pour lui. Il y est resté quelques moi aussi, cela fait 6 mois qu’il est rentré. Voilà je pense que quand il arrive des choses (décès d’un proche ou d’un animal, problèmes financiers récurrents dans notre couple, lui qui n’a pas eu de ressource du tout pendant 1an et qui était obligé de me demander de l’argent chaque fois.. échec à des examens, n’arrive pas à garder un travail, perte de permis donc obligé de rester « cloué » à la maison.. bref j’en passe mais je voulais vous donner une idée) depuis quelques semaines je le trouve mal, les yeux « humides », pensif, distant, etc.. je pense qu’il a un mal être général de toute façon. J’essaye de ne pas être trop embétante avec lui mais franchement j’ai besoin de conseils car je suis perdue, en plus très inquiète car je ne sais pas s’il pense au suicide mais en tout cas il ne prends pas du tout soin de lui, il boit pour oublier. Que faire? je voudrais tellement qu’il soit bien dans ses baskets, maintenant il a un revenu de la caf et il vient d’obtenir son permis mais j’ai l’impression qu’il n’est pas mieux pour autant, bizarrement c’est pire..
répondez moi svp

Tiffany
Tiffany

Bonjour, moi j ai laissé tomber il n a jamais été quelqu’ un de très joyeux ni de très dynamique mais là on a été voir mon médecin et depression. Il a des soucis il ne règle rien, il devait prendre contact avec un psychothérapeute, rien. Il était agressif dans ses mots même si je n étais pas la cause de ses problèmes je me prenais des réflexions comme si j en étais la cause et que je devais résoudre ses problemes. Bref j ai laissé tomber il y a de ça 15 jrs j en pouvais plus. Je refuse de m écrouler avec lui.

alex
alex

je vais peut être paraitre égoïste mais trop c est trop …j ai fait ce que j ai pu pendant 3 ans mais là c est juste plus possible bosser, gérer la maison, m occuper des papiers … et lui qui passe son temps à procrastiner en regardant la télé . Il a un tas de papier à remplir parce qu en plus maintenant il passe en invalidité et rien … il ne se passe rien , il faut encore et toujours que je gère STOP car sinon c est moi qui vait finir dépressive plus les moyens, plus le temps .Je comprends la détresse mais à un moment donné c est les accompagnants qu on devrait aider facile de dire patience, empathie moi j abandonne j en ai assez

veronique
veronique

Merci j’ai ecouté et je vais faire ce que vous avez dit. Mais je pense qu’il est vraiment très très mal dans sa peau.

Minouche
Minouche

Bonjour,

Merci pour l’article, il aide à mieux comprendre car en effet, ça n’est pas facile du point de vue féminin. La femme en dépression a besoin d’amour « proche », tandis que l’homme en dépression a besoin d’amour « distant ». Quid lorsque les deux sont dépressifs ? Pour l’instant, ça n’est pas mon cas, mais je suis quelqu’un de naturellement mélancolique et hypersensible. Mon environnement impacte beaucoup mes ressentis (du coup, après trois épisodes de dépression sévère (1999, 2007, 2013), je boycotte les couleurs sombres, j’aime les grandes fenêtres, les grands espaces, les couleurs, la bonne humeur…). Pour l’instant, tout va bien, mais je pense que mon homme, d’habitude un véritable rayon de soleil, est en dépression.

Comme les autres le disent, trouver la bonne attitude est vraiment difficile. A fortiori, comme la première commentatrice à cet article le soulignait, lorsque l’on est… enceinte. Contrairement à elle, c’est moi qui ai découché après une semaine. Je l’ai juste rassuré sur le caractère « sain » de cet éloignement, j’avais juste besoin de m’épargner les silences, l’indifférence voire l’agressivité ambiante. Je ne peux pas supporter ça : l’inquiétude, les remises en question, les espoirs inutiles. Autant être seule physiquement que se sentir seule alors qu’on est deux. Cela l’a fait sortir de son isolement, mais je vois qu’il lutte avec sa mélancolie. Comment soutenir son homme lorsqu’on est physiquement affaiblie ? Je vais faire au mieux car je pense que vos conseils sont judicieux.

Je croise les doigts <3

Williewa
Williewa

Bonsoir et merci pour cet article et cette vidéo pleine de bon sens.

Mon conjoint traverse en ce moment une période difficile au niveau familial et cela joue beaucoup sur son moral, il ne dort presque plus… Il ne veux pas l’admettre mais je le vois bien, il commence (ou est déjà) une dépression nerveuse.
Pour ajouter à cela, nos finances sont de plus en plus justes (et je culpabilise pour ça car je suis tout juste au chômage suite à un Burn Out) et du coup moi je peine à me sortir de ma propre dépression.

J’ai peur ici qu’on se retrouve dans un cercle vicieux. Moi j’ai besoin de me sentir proche de lui pour me sentir bien, mieux dormir et aller mieux et lui a besoin de prendre ses distances afin de pouvoir mieux réfléchir et appréhender la situation et aller mieux.

Comment trouver un juste milieu afin de lui permettre d’aller mieux tout en m’évitant de me remettre à déprimer (ce qui va pas l’aider à aller mieux) ?

Je suis quelqu’un de très empathique et quand il va mal, même si moi j’ai réussi à passer une bonne journée, ben je finis par me sentir mal aussi, et impuissante. Je sais que je peux contenir mon besoin d’être cajolée (je me venge sur mes chats, la musique, le dessin), mais je ne sais pas si je pourrais tenir suffisamment longtemps sans redéprimer…

florence
florence

Mon mari vient d’être hospitalisé pour une forte dépression liée avec un souci de santé qui l’empêche de continuer son travail qu’il aimait tant (l’exploitation familiale), il ne peut plus faire non plus son sport favori, et c’est fâché avec son unique frère et ne connaît pas ses neveux (nous n’avons pas d’enfants). De plus il vient de perdre son père et sa mère a la maladie d’halzeimer et ne le reconnait plus.
La seule chose positive c’est mon immense amour pour lui depuis plus de 35 ans !
Mais il ne le voit plus et c’est fait piéger sur internet par un chantage à l’amour et on lui a retiré beaucoup d’argent!!!
je suis désespérée et je veux le sortir de là car nous nous sommes tjs très bien entendus malgré les années !!! je ne veux pas le perdre !

Stéphanie
Stéphanie

Voilà mon conjoint fait une dépression depuis un moment maintenant mais je n’en pouvais plus de tout cela de sa méchanceté de ses menaces dimanche je l’ai laisser je suis partie et je culpabilise parce que je l’aime moi même ayant des problèmes de dépression je ne savais quoi faire. Maintenant je suis mal je m’en veux
Merci pour vos réponses

Linda
Linda

Merci et compliments pour votre article. Il y a certaines choses que vous citez que je fais pour mon mari, mais son état déprimé dure… Nous sommes installés à Porto, Portugal, depuis 18 mois pour une mission professionnelle de Vincent. Les enfants sont restés en France et nous sommes assez isolés socialement. Bcp de retraités ici, et de gens seuls. Malgré la présence du soleil, la stimulation n’est pas toujours là. J’ai 61 ans, Vincent en a 56, et je suis souvent prête à partir tellement je trouve la situation difficile par moments. Mais il faut accepter… J’aimerais pouvoir en parler à qun. Peut-être par FACETIME avec vous ? Mon compte Skype n’a pas l’air de fonctionner en ce moment…
Merci d’avance de votre aide.
Linda AL

Isabelle
Isabelle

Bonjour mon mari est dépressif a chaque fois il me quitte et il veut divorcé cette fois il m’a quitté après il a demandé qu’onqu’on se remet ensemble j’ai refusé après sa il ma rappeler pour me dir qu’il a bien réfléchi et que le divorce et la bonne solution que dois je faire ?

cocotte
cocotte

Bonjour,

je pense que mon conjoint est dépressif, je n’ai pas su comment réagir à son silence et son désintérêt total pour moi alors je suis passée par différentes méthodes pour le faire réagir, l’agacement, les excuses, l’ignorance etl’énervement, mais rien n’y fait pas un mot ne sort de sa bouche. Il a découché une nuit sans me prévenir, j’en ai été malade et je suis enceinte, j’ai fini par lui demander par sms si tout allait bien car je m’inquiétais il y a répondu très brièvement (trop d’alcool egal dormir sur place) je ne sais pas où il était. Je n’ai pas voulu parler à chaud quand il est revenu. J’ai attendu le lendemain et lui ai dit ce que j’avais sur le cœur, j’ai essayé de le faire réagir, lui demandant s’il voulait que je parte, que son silence depuis 1 mois me met en colère, et j’ai fini par lui dire que je l’aimais et que je voulais que ça aille bien entre nous.

Je n’ai pas eu la bonne attitude peut-être mais j’étais révoltée par ce silence, je l’aime et j’attends nos bébés ce n’est pas rien…

Je me demandais si par mon attitude d’énervement (qui sur un mois n’a eu lieu que quelques fois) j’ai pu lui donner envie de me quitter?

Retour haut de page