études sur l’amourBonjour à tous ! Quel plaisir de vous retrouver pour un nouvel article. J’ai réalisé quelques recherches cette semaine afin de préparer la conférence en ligne que j’ai donnée dimanche dernier, et j’ai pu découvrir 5 études scientifiques qui vont vous intéresser pour votre vie quotidienne et en particulier amoureuse.

Je suis toujours à la recherche des dernières tendances liées aux neurosciences pour vous permettre de prendre conscience des avancées en matière de recherche sur le cerveau et les attitudes ainsi que sur notre comportement. Pour autant, je pense que l’être humain conserve une forme d’imprévisibilité qui le rend à la fois si complexe mais aussi passionnant à étudier.

L’Amour en fait partie car je ne crois pas qu’un jour nous pourrons avoir une science exacte sur la manière de trouver l’Amour ou de construire une relation stable. Je considère que la voie du développement personnel associée à la vie sentimentale est la bonne issue pour conjuguer bonheur personnel et vie à deux.

Même si elles n’expliquent pas tout, ces 4 études sur l’amour sont tout de même d’une importance considérable, alors n’hésitez pas à partager cet article avec l’ensemble de vos proches. Ils vous remercieront, j’en suis certain, soit parce qu’ils sont concernés, soit parce qu’ils seront intéressés par un des sujets !

Comment expliquer l’Amour et l’attraction physique entre deux personnes ?

L’amour n’est pas une attraction uniquement physique mais également chimique. Notre cerveau sécrète de la dopamine lorsque nous sommes amoureux d’une personne. Cette substance est présente dans de nombreuses matières addictives.

On peut ainsi dire que l’amour est une énergie qui vient du cerveau en réponse à une réaction chimique de deux corps.

Avez-vous déjà ressenti une très forte attirance pour une personne au point d’être incapable de l’exprimer ? Ce n’était pas forcément la personne idéale à vos yeux mais vous êtes tombé(e) sous son charme ? La dopamine semble avoir un impact important à ce niveau.

Quand la violence verbale est égale à la violence physique !

Je travaille actuellement sur un produit qui va aider les couples à mieux communiquer et je recherchais des informations sur l’importance de savoir s’exprimer sans blesser l’autre. Puis je suis tombé sur une étude qui expliquait que la violence verbale peut être comparable à la violence physique, voire même dans certaines circonstances devenir encore plus dramatique.

En effet, même en utilisant de simples mots il peut y avoir des conséquences physiques et psychologiques irréversibles. Je pense par exemple à l’exposition à la violence verbale dans l’enfance, qui modifie le comportement à l’âge adulte. Il en va de même durant les années collèges si l’on est exposé au quotidien à la violence verbale ou à l’intimidation. Les conséquences sur le comportement amoureux et la vie sentimentale à l’âge adulte peuvent être directement liées. De ce fait il peut y avoir une forme de dépendance affective plus intense ou une tendance à s’effacer face à son/sa partenaire. C’est une des études sur l’amour parmi les plus enrichissantes.

Découvrez pourquoi une rupture fait toujours très mal !

Selon une étude scientifique, la douleur infligée délibérément est plus douloureuse à supporter. C’est la raison pour laquelle une rupture est difficile à surmonter car le/la conjoint(e) est une personne qui est censé nous protéger et non pas nous faire du mal.

De même, si vous n’êtes pas apprécié(e) à votre juste valeur par votre partenaire, vous allez ressentir une douleur que vous assimilez à un comportement voulu ou souhaité de sa part. Et pourtant, il peut simplement s’agir d’une incompréhension entre vous deux.

Pourquoi le regard ne trahi jamais ?

En matière de séduction, j’ai travaillé sur le regard afin de déceler les formes d’attirance et mes travaux sont confirmés par une étude américaine.

Le résultat nous montre que lorsque l’on met une photo du sexe opposé nus devants les yeux d’hétéros les pupilles se dilatent et de manière identique pour les homos… La situation se reproduit lorsqu’il y a une simple attirance physique.

Les chercheurs mettent en évidence que lorsque que l’intérêt en séduction est présent, les pupilles se dilatent. D’ailleurs, le mécanisme du cerveau qui régule cette sensation est le même que celui qui vous donne la chair de poule ou régule votre rythme cardiaque.

Je vous invite à bien prendre en compte ces études qui peuvent vous permettre à apprendre plus sur les relations humaines et à développer vos relations. La communication est souvent au centre de ces recherches car n’oublions pas que chaque être humain est différent et c’est pourquoi vous devez absolument vous adapter et faire preuve d’empathie.

Je vous dis à demain pour un prochain article et n’oubliez pas de laisser un commentaire juste en-dessous ainsi qu’à partager cet article sur les réseaux sociaux !

 

Bien amicalement,

Votre Coach en développement personnel et en Amour,

Alexandre CORMONT