Comment gerer ses emotions apres une rupture Vous venez de vivre une séparation et forcément le moral n’est pas au beau fixe. Vous vous posez forcément des questions et souhaitez vite rebondir. Cependant, ce n’est pas toujours simple de contrôler ce que l’on ressent. Heureusement, il existe quelques techniques pour aller mieux rapidement.

Alors, Comment mieux gérer ses peurs, ses colères et ses chagrins après un chagrin d’amour ? Est-il possible de retrouver la joie de vivre, de retrouver le sourire ? Voici 5 conseils de Tiffany Buton, du blog « ©Du bonheur et des livres », pour mieux gérer ses émotions après une rupture amoureuse.

1/ Le contrôle des émotions passe par l’acceptation de ses peurs

Une rupture amoureuse est comme un tremblement de terre dans notre vie. En effet, tout autour de nous vacille, nos points d’appui disparaissent et nous nous sentons plus que jamais perdus, déboussolés.

Alors, des peurs surviennent.

La peur d’être seul.e et la peur de ne plus jamais être aimé.e, surtout.

En fait, ce silence autour de nous nous oppresse et se transforme en angoisses. Des « et si » tous plus terrifiants les uns que les autres résonnent dans notre tête et font souffrir notre coeur, déjà bien mal en point.

Alors, que faire pour mieux gérer ses peurs, pour mieux gérer ses émotions ?

Pour cela, je t’invite de tout coeur à noter toutes tes peurs sur une feuille. Note bien tout, même si cela te semble puéril, maladroit. Peu importe.

Parce que tu n’es pas là pour te juger, mais pour te relever. Et, poser un regard honnête sur ce qui te traverse pendant ton chagrin d’amour est essentiel.

Une fois que tu as noté toutes peurs, prends un instant pour t’asseoir et ferme les yeux.

Respire et répète-toi : « J’accepte mes peurs. J’accepte d’avoir peur. Je suis dans un moment de ma vie où je me sens vulnérable et je l’accepte. Je n’ai pas toujours à me montrer fort.e. J’ai le droit de vaciller. Mais, au fond de mon coeur, je sais que ça va passer. Ça passera. »

Autrement dit, apprends à accepter tes peurs sans les retenir, car elles ne font que passer.

En effet, trop souvent, nous croyons que nos peurs prédisent l’avenir. Elles n’ont pas ce pouvoir. (rires)

C’est pourquoi détends-toi. Accepte leur présence, mais ne les laisse pas diriger tes prochaines décisions.

2/ Il faut calmer sa colère pour mieux gérer ses émotions après une rupture

Pendant une rupture amoureuse, la colère vient également nous rendre visite. Très souvent !

En effet, régulièrement, en repensant à ce qui s’est passé, à ce qui nous fait souffrir aujourd’hui, et sans nous en rendre compte nous nous positionnons en tant que victimes de l’autre.

L’autre devient notre bourreau et nous ressassons tout un tas de colère en nous.

Le problème, c’est que la colère fait mal ! Sachant qu’après un chagrin d’amour nous avons déjà mal, la cohabitation avec la colère devient donc de plus en plus difficile.

Alors, que faire de cette colère, comment faire pour mieux gérer ses émotions ?

Pour cela, je t’invite de tout coeur à contester toutes les fausses bonnes raisons que tu as d’être en colère.

En effet, as-tu remarqué que nous passons notre temps à revenir sur le passé, sur ce que l’autre a fait ou n’a pas fait, et nous ressassons le fait à quel point cet autre a mal agit, qu’il nous a fait du mal et que c’est injuste ?

En fait, nous n’en avons pas conscience, mais nous sommes en train de nous inventer tout un tas de bonnes raisons de nous consumer de colère.

Et, cette colère, loin de changer quoi que ce soit à la situation, loin de changer l’autre personne d’ailleurs, nous fait un mal fou.

C’est pourquoi il est temps d’arrêter ! Arrête de ressasser, arrête de te chercher mille et une raisons d’être en colère.

C’est normal de ressentir de la colère, mais laisse-la te traverser. Ne la nourris surtout pas en passant des heures à te convaincre que l’autre est un véritable bourreau.

Parce que ce n’est pas la colère dont tu as besoin pendant ton deuil amoureux. Pas du tout !

Donc, je t’invite de tout coeur à prendre un temps pour respirer et te répéter : « Je ressens de la colère en cet instant. Je ne la nourris pas. En fait, je la laisse simplement me traverser. Parce que je me souviens que la colère ne me blesse que davantage. »

3/ Le secret pour aller mieux après une rupture : apaiser sa tristesse sans se morfondre

C’est la tristesse qui nous aide le mieux à traverser notre rupture amoureuse. En effet, la tristesse nous aide à ralentir pour vivre un deuil, une perte et nous réorganiser par rapport à cela.

Autrement dit, la tristesse nous invite à faire des pauses pour, petit à petit, apprendre à accepter, à apprivoiser, notre rupture amoureuse.

Elle est notre alliée. Mais, attention, à ne pas nous accrocher de toutes nos forces à elle, en d’autres termes faisons attention à ne pas nous morfondre.

En effet, il y a une différence entre être triste et nous morfondre. Une différence qui va faire que nous allons nous relever sereinement, sainement même, alors que l’autre va nous pousser à sombrer chaque jour davantage.

Alors, comment mieux gérer sa tristesse, sans sombrer ?

Pour cela, il faut savoir accepter la tristesse sans la retenir.

Parce que la tristesse est passagère. En fait, si tu fais bien attention, la tristesse que tu ressens ne reste que quelques minutes, le temps de quelques larmes. Mais, elle passe.

Ensuite, elle peut revenir. Parfois, plusieurs fois dans une même journée.

Mais, avec le temps, elle revient de moins en moins jusqu’à disparaitre complètement.

C’est pourquoi je t’invite de tout coeur à prendre un temps et répète-toi : « J’accepte d’être triste. Ma tristesse vient m’aider à me relever chaque jour, un peu plus. Alors, je me laisse traverser. Je m’autorise à pleurer si j’en ressens le besoin. Mais, je sais aussi que cela passera. »

4/ En finir avec sa culpabilité pour mieux gérer ses émotions

Nous avons appris à nous remettre tout le temps en question, à toujours mettre l’accent sur nos défauts, nos points faibles et nos erreurs et à en ressentir de la culpabilité, voire de la honte.

Parce qu’il faudrait être parfait, parfaite dans cette vie, ce monde.

C’est pourquoi une rupture amoureuse est aussi difficile, parce qu’au lieu de prendre soin de nous, de mieux gérer ses émotions, nous perdons notre temps et notre énergie à nous en vouloir pour des erreurs. Des erreurs qui sont, bien souvent, imaginaires.

Parce que nous croyons que comme l’histoire est terminée, c’est que quelque part c’est de notre faute et que nous devons en éprouver de la culpabilité.

Alors, pour se remettre d’une rupture amoureuse, il est essentiel de ne pas réduire notre histoire d’amour à sa seule fin.

Oui, elle est terminée. Oui, c’est triste et douloureux, mais pour autant cette histoire est beaucoup plus cela.

C’est pourquoi il est essentiel de savoir prendre un peu de hauteur pour voir qu’il y a du bon et du beau dans ton histoire. Peut-être que là, maintenant tu n’es pas prêt.e à te le dire, mais c’est tout de même la réalité.

En fait, comprendre cela va t’aider à ne plus nourrir inutilement ton sentiment de culpabilité.

En effet, quand tes émotions se seront calmées et que tu pourras poser un regard plus serein sur ta rupture amoureuse, là, tu pourras vraiment comprendre ce qu’il s’est passé et prendre la part de responsabilité qui te revient. Mais, pas avant.

D’abord, prends soin de toi, c’est de cela dont tu as le plus besoin.

5/ Retrouver la joie de vivre, la clé ultime pour guider ses émotions post rupture !

Est-il vraiment possible de ressentir de la joie après une rupture amoureuse ? Évidemment ! Mais, comment faire pour retrouver la joie de vivre ?

Pour cela, il faut avant tout se l’autoriser.

En effet, as-tu remarqué que quand nous vivons un moment difficile dans notre vie, comme une rupture amoureuse, nous ne nous autorisons plus à rire et même à sourire ?

En fait, dès que nous prenons conscience que nous sommes en train de ressentir de la joie, nous sommes perplexes et nous nous rappelons que nous vivons un moment difficile et nous taisons notre rire, notre joie.

Comme si la tristesse, la colère, la peur, la culpabilité ne pouvaient pas cohabiter avec la joie.

Le problème, c’est que nous avons tendance à nous identifier à nos émotions. En effet, nous croyons que la colère fait de nous une personne colérique par exemple.

Et, donc quand nous ressentons de la joie, nous croyons que ce n’est pas pour nous puisque nous sommes en train de traverser un chagrin d’amour.

C’est pourquoi je t’invite de tout coeur à t’autoriser la joie. Autorise-toi à rire quand tu en ressens l’envie.

Parce que le rire et les larmes peuvent très bien cohabiter. D’ailleurs, tous deux t’aident à leur manière à te relever.

Alors, pourquoi t’en empêcher ?

En effet, ose vivre chacune de tes émotions, sans les retenir souviens-toi. Mais, ose les laisser te traverser : tes larmes comme ton rire.

En fait, il n’y a pas de meilleure façon que d’autres pour faire un deuil amoureux. Enfin si. C’est de savoir gérer ses émotions !

Et, gérer ses émotions, c’est les accepter, les laisser nous traverser avec sérénité, avec confiance.

Tu vas y arriver. Chaque jour, de plus en plus, tu y arrives et tu te relèves. Aie confiance.

Pour finir, je t’invite à lire mon ebook « Mieux gérer ses émotions ». Dans cet ebook, je te dévoile les 5 étapes à suivre pour mieux comprendre, vivre et exprimer tes émotions et ainsi te créer, pas à pas, une vie plus douce, plus sereine. Je te le conseille de tout coeur, car tu y trouveras beaucoup de douceur et de joie. Il te fera beaucoup de bien.

Je te remercie de tout coeur d’avoir lu cet article.

Prends soin de toi.

 

Tiffany Buton

 

Formatrice en bonheur et créatrice du blog « ©Du bonheur et des livres ».

J’enseigne comment être heureux dans la vie à travers des articles, des vidéos Youtube, des ebooks, des formations en ligne et des accompagnements.