mère qui joue le rôle du pèreL’amour est un vaste sujet et il serait réducteur de le limiter uniquement aux comportements entre hommes et femmes ou entre personnes de même sexe. J’aime aller au-delà et m’intéresser à des problématiques encore peu traitées car cela me permet d’apporter ma pierre à l’édifice de la construction sentimentale de chaque individu. Vous l’aurez remarqué la société est en pleine évolution avec le nombre croissant des familles recomposées ou des familles monoparentales. J’ai donc souhaité étudier de près à un phénomène en vogue dans les foyers français afin d’apporter mon éclairage et mon analyse.

En effet, de plus en plus de femmes sont amenées soit par choix, soit par contrainte, à devoir assumer le rôle qui était autrefois dévolu au père de famille. Il existe principalement deux facteurs qui conduisent à se comporter de la sorte et que j’aborderai dans l’article, mais la notion d’équilibre n’est pas pour autant battue en brèche. Le tout est de savoir apporter de l’amour à sa progéniture et de rester droite dans ses choix. Il n’est certes pas simple d’assumer ce double positionnement et de se dire je suis une mère qui joue le rôle du père en plus de celui de maman, mais au final si vous ne le faites pas qui s’en chargera ?

Comment différencier les rôles du père et de la mère

Le côté maternel d’une mère est bien connu et nul ne peut le contester. C’est ce dernier qui est à la base de l’équilibre d’un enfant, qui a besoin de repère pour se construire et pour avancer en toute confiance dans la vie. Néanmoins, cela n’enlève rien au rôle du père qui lui est davantage présent pour cadrer les choses et pour apporter un côté non pas autoritaire, mais une touche d’autorité. Notez bien la distinction car elle a son importance !

Il existe donc une notion d’équilibre entre le comportement de chacun et pour évoluer dans la bonne direction les deux éléments sont essentiels. Il faut à la fois ressentir de l’amour et évoluer dans un cadre structurant avec des contraintes et des règles qui ne changeront pas tous les quatre matins.

Par conséquent, dans chaque foyer et selon le vécu de chacun, il va y avoir des mécanismes qui vont se mettre en place de façon à alimenter le besoin des enfants d’être guidés. Chaque parent à ses propres qualités, et le tout est d’apporter un maximum à son enfant sans forcément se soucier de qui va faire quoi… De plus en plus c’est la mère qui joue le rôle du père et ce dernier voit donc son rôle évoluer, y compris dans les foyers non séparés.

En couple je suis une mère qui joue le rôle du père

De plus en plus de femmes jouent le rôle du père en plus de celui de mère, y compris dans les couples qui ne sont pas séparés et dans lesquels tout va pour le mieux sentimentalement parlant. A la longue le fait d’assumer le rôle de la mère et du père peut être pesant, mais lorsque c’est une nécessité on ne regarde pas les efforts consentis car l’on souhaite le meilleur pour sa progéniture. On se dit que les efforts ne sont pas réalisés en vain et que l’on offre ainsi un équilibre indispensable au bon développement de son enfant. Ne serait-ce que cette motivation permet de trouver la force au quotidien pour assurer cette double implication.

Il existe de multiples raisons pour lesquelles une mère doit assumer à la fois sa mission et se comporter comme le « pater familias ». Cela peut être l’absence régulière du père pour de multiples raisons, que ce soit professionnelles, familiales ou tout simplement par manque d’envie. Mais ça peut être également une raison plus structurelle, c’est-à-dire un manque d’autorité du père ou alors le fait que ce dernier n’a lui-même pas reçu de cadre structurant et qu’il est donc défaillant à ce niveau.

Dans ce dernier cas, être une mère qui joue le rôle du père est donc une contrainte mais comme il en va de l’éducation, ces efforts ne vous effraient pas et au moins pouvez-vous compter sur votre homme pour assurer d’autres tâches au sein du foyer, ce qui n’est pas le cas de toutes les femmes…

Maman Célibataire je dois jouer le rôle du père en plus de celui de mère

En effet, certaines femmes n’ont pas la possibilité de faire ce choix d’être à la fois mère mais aussi d’assurer ce côté paternel. Pour elles cela s’impose car elles vivent seules et dans ces conditions si elles ne le font pas, personne ne sera en mesure de s’en charger. Même si des études démontrent qu’un enfant se sentira mieux entouré de ses deux parents, cela ne signifie pas pour autant qu’il va manquer d’amour. C’est ce que beaucoup veulent faire croire pour démontrer qu’il faut un double cadre à la fois masculin et féminin pour qu’un enfant évolue. Alors certes ce n’est pas totalement faux, mais à cela on pourrait rétorquer qu’il vaut mieux l’amour exclusif d’une maman plutôt que de vivre avec un père violent.

Reste que la problématique demeure. Comment assumer le rôle de père et de mère à la fois ?
Chaque cas est spécifique ce qui engendre forcément une distinction dans l’application. En effet, il existe de multiples facteurs à prendre en considération avant de se demander comment agir, et notamment :
– L’âge de l’enfant
– La raison pour laquelle vous êtes maman solo (est-ce un décès, une séparation ou pour un autre motif)
– De quelle façon vous avez été vous-même éduquée
– Qu’est-ce que vous souhaitez apporter à votre petite tête blonde
– Dans quel cadre vous souhaitez l’élever

En fonction de la situation dans laquelle vous vous trouvez, il existera des réponses adaptées que vous pouvez obtenir avec un life coach. Il est certain que d’être mère célibataire peut compliquer les choses, mais certaines s’en sortent à merveille. D’ailleurs, un coach personnel peut parfaitement vous venir en aide que vous soyez en couple ou pas !

 

Je vous souhaite une vie de maman épanouie

Amicalement,

Alexandre CORMONT, votre coach pour un foyer familial stable