femme blesséeLorsqu’on est une femme blessée, on se referme sur soi. On a mal et on n’ose rien dire. On garde nos angoisses, nos douleurs. On se dit que personne ne nous comprend et on s’isole. Et ce sera long avant de se remettre à nu dans une relation d’amour confiante.

Afin de vous expliquer comment se relever après avoir vécu une expérience douloureuse, j’accueille Nelly Delas, une auteure qui aide des milliers de femmes blessées à se relever. Et elle vous dévoile dans cet article ses conseils pour remonter la pente au plus vite après une blessure.

Les questions à se poser quand on a été blessée…

Comme il est parfois difficile d’aimer à nouveau quand on a eu le cœur brisé.

Comme il est parfois compliqué de refaire confiance en quelqu’un quand on nous a trahi, déçu et blessé profondément. Comme il est parfois dur de se trouver belle, attirante, désirable, aimante quand on nous a manqué de respect et abandonné.

Notre solitude intérieure nous fait tourner en rond et finit par nous empêcher de croire de nouveau en l’amour et par conséquent en une relation aimante.

On pleure son âme un bon moment. On se remet d’abord en question, on cherche des réponses à notre mal.

Pourquoi c’est moi et pas une autre ?

Pourquoi est-ce tout le temps moi qui souffre alors que d’autres ont l’air de s’en sortir ?

Que faut-il faire pour sortir de ce cercle interminable et cette répétition de blessures ?

Comment faire de notre âme blessée une force pour aimer à nouveau quelqu’un ?

Comment se comporte une femme qui a souffert ?

Une femme blessée ne laisse pas ses larmes couler devant le miroir. Elles se versent souvent dans le creux d’un oreiller le soir tard. C’est une blessure silencieuse comme ce cœur brisé qui saigne et qui laisse une sève nous donnant un goût amer pour l’amour.

Une femme blessée reste toute sa vie avec ses blessures. Ce serait un mensonge de vous dire que nous guérissons de nos blessures au fil du temps. Mais l’amour reste un guérisseur certain. Et même si ce n’est pas une guérison miraculeuse lorsqu’on arrive de nouveau à aimer, l’amour est celui qui nous fera sortir de notre zone inconfortable.

Comment retrouver ce goût de l’amour de soi et ce goût de l’amour pour l’autre ?

Comment une femme blessée va de l’avant 

Une femme blessée arrive à cicatriser ses peines, son chagrin intérieur, ses douleurs, son cœur brisé par les relations qui l’ont tellement éprouvée, en faisant une chose.

Une femme blessée peut se reconstruire de n’importe quelles blessures, de n’importe quelles situations grâce à l’écriture.

Pourquoi écrire peut-il panser nos blessures et nous donner la force d’aimer à nouveau ?

L’amour est personnel. L’amour nous appartient. L’amour ne doit pas être un mendiant. Il est une réponse à soi. Et personne ne peut vous aimer à votre place.

L’écriture est le miroir de notre cœur.

Que ce soient quelques lignes, quelques pages noircies de votre main, quelques textes qui sortiront de votre source intérieure, vous lirez au travers de vos mots des messages, des réponses.

La réponse se trouve à l’intérieur

Une femme blessée vient chercher sa peine au fond de son cœur. Elle parle au fond d’elle-même en marchant pour que le monde l’entende et lui réponde.

Elle vit cette sorte de folie. Elle navigue dans ce dialogue intérieur pour comprendre qui elle est et pourquoi elle a souffert dans ses relations ? Pourquoi elle n’a pas pu supporter cela ? Pourquoi a-t-elle dû passer par ses épreuves pour comprendre ?

Vous pouvez vous persuader que chaque relation n’est pas un hasard, que cette dernière est là pour vous enseigner quelque chose sur votre chemin, sur votre amour ;tant que vous n’avez pas fait ce chemin personnel à savoir d’aller vous trouver à l’intérieur, d’aller vous relier à votre amour personnel, vous ne serez pas résilient face à vos blessures.

Il faut aller à l’intérieur de nous-même pour toucher de nos mains notre terre individuelle, celle où nous seul pouvons planter nos graines pour qu’elles germent au contact de la vie.

Vous pourrez alors aimer à nouveau car en vous connectant à votre source intérieure vous vous reliez à votre propre amour.

L’amour est votre secret intime. Et pour trouver ce secret, il y a une chose que vous pouvez faire c’est écrire. Écrire vos blessures pour qu’elles deviennent des cicatrices d’amour.

Mieux qu’un livre sur une femme blessée, l’écriture peut vous sauver !

Il y a plusieurs façons pour cultiver son jardin intérieur : marcher, méditer, pratiquer une activité créative, s’entourer de nos proches qui sont souvent les parfaits miroirs de notre âme, l’écriture demeure néanmoins un moyen puissant pour exprimer notre être complet.

Plus vous écrirez, plus vous ressentirez cette vérité qui vous appartient.

Grâce aux mots, vous transcenderez vos maux. Ces blessures profondes qui viennent de votre histoire, de votre chemin et pour lesquelles enfin grâce à l’écriture vous pourrez les conjurer avec authenticité.

L’écriture est un moyen thérapeutique authentique qui vous connectera à votre résilience.

Dans mes accompagnements dans l’écriture, j’ai le bonheur de constater combien l’écriture est une porte sensible à notre guérison qui nous donne le sentiment d’exister et d’être capable d’aimer à nouveau.

Dans l’écriture, il y a ce pouvoir de la relation. J’écris pour mon autre moi, j’écris pour l’autre, j’écris pour entrer en relation avec mon âme et avec celle des autres qui pourront peut-être lire mes écrits et s’y retrouver comme une douce résonnance.

Écrire est un acte libérateur. Il permet de dompter nos souffrances et de trouver au fond de nous-même une ressource inestimée pour toucher l’amour.

Faîtes-vous confiance dans l’écriture. Il n’est pas nécessaire d’être un auteur pour écrire. Il suffit de se connecter à soi et parfois juste de se faire accompagner dans ce processus qui permet de libérer son âme pour s’ouvrir à l’amour à nouveau.

Première étape : procurez-vous un cahier qui pourra s’appeler : j’écris pour aimer à nouveau !

 

Nelly Delas

Découvrez la page Facebook de Nelly