le conflit permet d'avancerOn ne peut pas parler de confiance en soi sans évoquer la volonté que possède tout être humain de s’imposer et/ou de suivre ses envies. Avoir confiance ou prendre confiance, c’est aussi éviter de se laisser marcher sur les pieds et de ne pas paraitre trop gentil ou trop gentille. Bien entendu, il faut savoir rester courtois, garder son calme et accepter parfois de mettre de l’eau dans son vin. Mais il ne faut pas non plus que vous soyez la seule personne à effectuer des efforts, que cela soit dans votre vie amoureuse, familiale comme dans votre vie professionnelle.

Être dans l’excès de gentillesse n’a jamais conduit au bonheur et il est nécessaire que vous puissiez être vous-même en toutes circonstances. La confiance en soi passe par ce besoin de rester soi-même, c’est-à-dire savoir rester naturel(le). Il arrive donc parfois que le conflit soit la solution pour s’imposer dans les relations humaines. En temps normal, vous pouvez fuir le conflit mais parfois cela peut être utile de donner un bon coup de pied dans la fourmilière. Car oui, le conflit permet d’avancer. La frustration de ne jamais être en mesure de s’imposer et toujours être dans la position du dominé est plus qu’inconfortable et il est conseillé de l’éviter autant que possible. C’est pour cette raison que dans cet article, nous verrons comment le conflit peut améliorer votre vie. Désormais, vous allez appliquer et suivre toutes vos volontés afin d’apprendre à vous imposer et à libérer votre esprit. Vous seul(e) êtes maitre de votre vie et je vous assure que parfois le conflit permet d’avancer !

Le conflit permet d’avancer et de révéler ses pensées

A première vue les disputes ou les conflits dans le couple ne sont pas une bonne chose dans une relation humaine et la plupart des gens mettent tout en œuvre pour les éviter. Depuis notre plus tendre enfance, on nous apprend qu’il ne faut pas se mettre à dos ses amis, ses collègues, son ou sa partenaire ou pire encore son patron. Mais si vous y réfléchissez bien, dans certaines situations, le conflit permet d’avancer. Vous pouvez dire tout haut ce que les autres pensent tout bas, c’est de cette façon que vous parviendrez à vous imposer aux yeux des personnes qui vous négligent ou qui ne vous estiment pas à votre juste valeur.

Par exemple, il peut y avoir des effets positifs qui font suite à un conflit en amour. Il me semble important de préciser avant toutes choses que je ne parle pas de la dispute que vous pouvez avoir chaque semaine mais bel et bien d’une confrontation visant à vous faire davantage respecter. Que ce soit en matière de vie amoureuse ou dans n’importe quel autre domaine, vous devez refuser que qui que ce soit ne vous manque de respect.

Trop souvent par crainte de représailles vous laissez votre patron, la personne qui partage votre vie ou même votre sœur, votre père… avoir tout le pouvoir et vous n’osez pas leur tenir tête, même quand ils/elles ont tort. Une attitude comme celle-ci est la preuve d’une réelle dépendance affective en amour ou d’un manque de confiance en soi qui est bien évidemment négatif pour vous. A force, vous risquez que l’on vous marche dessus ou que l’on s’adresse à vous sans prendre de gant. Le conflit est donc l’opposé de cette attitude car vous prenez le taureau par les cornes et vous « revendiquez » votre droit au bonheur, votre droit de parole et votre liberté d’agir. Vous dites ce que vous avez sur le cœur, ce que vous ressentez et cela peut vous libérer.

Bien que paradoxal au premier abord car vous risquez de souffrir de votre soudaine prise de parole, vous constaterez très vite les bienfaits de votre nouvelle résolution. Plus personne n’osera vous marcher dessus. En effet, en exprimant votre ressenti, vous vous sentirez vivant(e) et écouté(e). Par la suite, vous ne pourrez plus vous passer de cette sensation. Mais attention toutefois à ne pas trop en faire.

Le lien entre conflit et confiance

En d’autres termes, utilisez le conflit permet d’avancer pour résoudre un manque de confiance en soi même si cela ne peut s’effectuer en une seule journée ou même en quelques semaines.

Comme je vous l’ai rappelé un peu plus haut dans cet article, j’évoque la confrontation qui permet de faire réagir et non pas le fait de créer une dispute pour le simple plaisir de faire du bruit. Il doit donc y avoir une véritable problématique que vous souhaitez résoudre. Par exemple, si le comportement ou les actes de votre partenaire ou de votre responsable hiérarchique ne vous plaisent pas vous devez réagir immédiatement et parfois vous pouvez être obligé(e) de remettre les pendules à l’heure de manière directe afin de mettre fin à ces agissements.

Pour certaines personnes agir trop « violemment » n’est pas envisageable mais parfois, malheureusement, c’est le seul moyen de montrer qu’il existe des dysfonctionnement. Attention toutefois, je n’évoque pas la violence physique.

Il faut résoudre les tensions avant qu’elles ne prennent des proportions trop importantes. Je comprends qu’agir de manière conflictuelle puisse vous paraitre étrange mais que faire quand personne n’entend vos plaintes ?

Vaincre définitivement les tensions

Dans tous les rapports humains, il existe des moments de doutes, d’interrogations ou des moments au cours desquels on peut se sentir inférieur aux autres pour X raisons et c’est à ce moment que le conflit permet d’avancer. Mais seules les personnes assez solides psychologiquement les surmontent convenablement.

Créer un conflit est aussi une preuve d’honnêteté car vivre un tel moment n’est jamais une partie de plaisir, or si vous vous sentez concerné(e) par une problématique et que vous recherchez les solutions c’est ce que votre vous ne pouvez plus assumer certaines choses qui peuvent vous blesser.

Vous devez vous faire confiance et dire stop lorsque les limites sont dépassées! L’honnêteté fait partie intégrante du conflit car vous exprimez ce que vous ressentez mais pour votre épanouissement, il est nécessaire de ne pas cacher ce que vous ressentez réellement. S’affirmer c’est aussi pouvoir bénéficier de possibilités.

Amicalement

Votre rédacteur sur le conflit permet d’avancer

Alexandre CORMONT