On s’aime mais on se quitteToutes les ruptures ne sont pas dues à une baisse de sentiments. La routine, une infidélité ou bien le manque de communication ne sont pas les seuls facteurs qui peuvent pousser à mettre fin à son histoire d’amour. Malheureusement, dans certaines situations, la rupture se fait à contre cœur. Que ce soit chez vous ou chez votre ex les sentiments sont intacts mais pour une raison ou une autre, vous êtes amenés à vous quitter.

Aucune séparation n’est faite par plaisir mais celle-là est particulièrement difficile à accepter étant donné que les sentiments sont réciproques et que l’envie de briser le couple n’est présent chez aucun des deux partenaires. Pourtant le constat est clair, votre histoire n’avance pas. Mais alors pourquoi décider de rompre ? Qu’est ce qui peut expliquer le fait de se quitter alors que l’on s’aime ? En effet, pour tous ceux et toutes celles qui parcourent ce site internet, suivent mes conférences pour retrouver l’amour, il est impensable d’agir de cette manière.

Mais ils/elles ne sont pas à votre place et ne savent pas ce que vous ressentez, ce que vous pouvez vivre au quotidien. Il y a plusieurs explications qui peuvent « justifier » cette décision. « On s’aime mais on se quitte » vous vous doutez bien qu’en tant que coach en amour entendre cette phrase est un crève-cœur et c’est pour cela que quelques explications plus complètes s’imposent !

« On s’aime mais on se quitte », pourquoi ?

La plupart des personnes ne comprennent comment il est possible de prendre ce genre de décision. En effet, l’amour est probablement un des sentiments les plus forts qui puissent exister et vous en priver ou du moins mettre fin à une relation, alors que vous le ressentez toujours et que c’est réciproque, est quelque chose qui est inconcevable pour beaucoup. Néanmoins, la conception du couple évolue avec le temps et surtout, elle dépend aussi de la situation dans laquelle vous vous trouvez.

Cet article sur le thème « on s’aime mais on se quitte » m’a été inspiré par le témoignage d’une de mes connaissances qui me racontait que la distance était la cause de cette séparation. Pendant de nombreuses années, ils ont réussis à résister, mais en ne se voyant que quelques fois par an pour des raisons professionnelles. Il n’y avait aucune possibilité de s’épanouir et de former un couple solide qui pouvait perdurer. C’est très souvent l’éloignement qui est la cause de cette décision. En effet, vous n‘arrivez pas à passer du temps ensemble, parfois la jalousie prend de plus en plus de place, mais vos sentiments sont extrêmement forts. Jusqu’ici, ils suffisaient pour faire « maintenir le couple en vie », mais ne voyant pas de solutions à long terme vous décidez d’un commun accord, qu’il est préférable de se séparer plutôt que de souffrir encore et encore.

Mais se quitter par amour s’explique aussi par des éléments extérieurs, je fais bien évidemment référence à la belle famille. Que ce soit de votre côté ou de celui de l’homme ou la femme que vous aimez votre relation peut ne pas être acceptée. Que ce soit pour des raisons religieuses, ethniques, sociales ou bien générationnelles (si la différence d’âge entre vous et votre moitié est trop importante) toutes les histoires d’amour ne se finissent pas par un mariage avec les deux familles réunies et qui font la fête ensemble. Les différences culturelles peuvent être sources de conflits et de séparation car vous êtes amenés à faire un choix et ce n’est pas toujours le couple qui est privilégié, surtout lorsque le chantage ou les menaces sont de mises.

Tourner la page ou se laisser une chance ?

Se séparer alors que l’on s’aime laisse évidemment une grande part de regrets. En effet, au moment même vous prenez cette décision vous vous dites que vous allez souffrir et que vous faites une erreur. Vous ne vous imaginez avec personne d’autre, vous voulez que votre avenir se fasse avec lui/elle et pas avec un(e) next. Vous avez vécu des moments forts à deux et il est tout fait compréhensible que vous ressentiez cela aujourd’hui.

Afin de raviver ses sentiments et de construire un couple solide, la reconquête amoureuse est la solution à envisager mais votre passé est particulier, vous devez donc agir d’une manière plus spécifique afin de réussir à le/la faire revenir. Je vous invite donc à réserver une séance coaching de manière à ce que l’on établisse ensemble un plan avec des actions adaptées de manière à ne plus souffrir de la séparation mais surtout à reconquérir son cœur. Se dire « on s’aime mais on se quitte » est très difficile à accepter et il n’est pas rare que le couple se reforme malgré les différents problèmes qui subsistaient. Souvent il faut envisager un avenir à moyen terme ou des projets à long terme afin d’aller de l’avant.

Néanmoins, il faut apporter de réelles solutions car vous ne devez pas lui proposer la même relation qu’auparavant. Je reprends l’exemple de la distance. Si vous savez que vous n’allez pas pouvoir vous rapprocher et mettre fin à la distance par exemple, votre ancien(ne) partenaire risque de ne pas comprendre.

Il faut plus que de l’amour pour être heureux à deux !

Les sentiments amoureux ne sont pas les seuls éléments à prendre en compte pour (re)construire un couple qui perdurera dans le temps. Comme vous l’avez compris tout au long de cet article, il faut trouver un bon équilibre lorsque vous connaissez certaines difficultés dont vous n’êtes pas responsable. Si vous vivez à distance il faut penser à bien communiquer à s’organiser pour se voir le plus souvent possible, si votre couple n’est pas accepté vous pouvez vous voir en cachette ou bien n’en parler qu’à vos proches les plus ouverts, du moins, dans un premier temps.

Une fois que vous allez être en mesure de trouver cet équilibre, d’avoir les bons gestes, vous pourrez totalement vous épanouir. Mais il est important de ne pas négliger les piliers de la vie à deux, comme la confiance, l’échange, les sorties en amoureux ! Votre problématique a une solution et c’est à travers le coaching que nous allons pouvoir y remédier.

Amicalement

Votre coach quand on s’aime mais on se quitte

Alexandre CORMONT