tentative de suicide après une ruptureLe message de Fred* est mis en ligne un peu en décalé car il avait été initialement posté sur l’espace des commentaires en vue de la conférence questions-réponses que je donnais le 25 mai dernier en présence d’un invité prestigieux, Adrian de l’agence Elite Coaching de Miami aux Etats-Unis. J’ai donc repris sa question afin de lui apporter une réponse car son histoire m’a ému, comme beaucoup d’ailleurs. Je sais que beaucoup de mes lecteurs et de mes lectrices peuvent avoir des idées noires après une séparation et je veux donc m’adresser à vous qui vous sentez au plus mal, à travers ce courrier des lecteurs.

Fred explique donc son histoire et ses sentiments et je lui apporte une réponse en fonction de son récit. Ce dernier explique que son mal être était tellement fort sur les jours qui suivirent la rupture qu’il a tenté de mettre fin à ses jours. Si vous aussi vous pensez que c’est en vous faisant du mal que vous serez en mesure de faire réagir votre ex alors sachez que ce n’est pas du tout la solution à adopter, bien au contraire. Non seulement vous allez le/la faire encore plus fuir, car votre ex prendra peur, mais en plus cela ne vous rendra pas plus heureux pour autant. Il faut toujours garder à l’esprit que l’objectif après une rupture est de se retrouver soi-même et de se sentir bien dans peau. Pour mieux comprendre cet aspect, je vous suggère de lire le témoignage de ce lecteur qui avoue « j’ai fait une tentative de suicide après la rupture pour récupérer mon ex », puis de prendre en compte mes explications et mon analyse sur la situation.

Faire une TS pour pousser son ex à revenir est un des interdits de la reconquête car il/elle ne reviendra jamais pas par pitié, sachez que ce « stratagème » ne fonctionne que dans les séries ou dans les films. C’est en réalité une forme de chantage affectif et je vous assure qu’il existe des méthodes bien plus efficaces. Cela commence par une analyse précise de la situation ce que je délivre un peu plus bas.

J’ai fait une tentative de suicide après une rupture pour faire réagir mon ex

Bonsoir Alexandre,

J’ai réservé une place pour la conférence du Lundi 25 Mai à 19h.

Je t’explique mon histoire.

J’ai rencontré cette fille il y a environ 2 mois sur internet, elle est de Bruxelles, musicienne de métier et de parents musiciens (la musique étant ma passion). On a commencé par se voir sur Skype, à la première vidéo on a littéralement accroché, on a donc continué 2 ou 3 fois à se voir sur le net, et elle comme moi, a ressenti un feeling de dingue, une force très forte que je n’avais jamais ressentie, elle me dit que pour elle aussi c’est pareil, elle sent un truc… Elle me dit même « je t’adore déjà ». Nous nous proposons donc de nous voir, elle se propose de venir jusque chez moi par le biais d’un covoiturage le week end d’après.

Le jeudi suivant, elle me contact pour me dire qu’elle n’a pu de venir, je ne comprends pas pourquoi et le prend mal, elle me dit qu’elle préfère attendre la semaine d’après (j’ai compris pourquoi bien après, mais tu verras au cours de l’histoire et c’est aussi pour cette raison que j’ai fait une tentative de suicide après la rupture pour récupérer mon ex). Bref, arrive la semaine d’après, le vendredi soir, elle est là, je viens la chercher, nous allons chez moi, est là elle fut très avenante, au bout d’une demi-heure on s’embrasse, 1 heure après il se passe ce qu’il se passe… Week-end génial !!!

Le week-end d’après je vais chez elle, impeccable, je lui dis que je l’ai dans la peau, elle me dit la même chose ! La semaine suivante elle revient, nous vivons des choses fortes en émotions, puis elle repart le soir, un petit Skype et boum elle tient des propos blessant à mon égard ce qui a eu un impact sur moi puisque je me suis mis à pleurer parce que j’étais déjà très attaché à elle.

La semaine passe, elle s’excuse du mieux possible puis je vais chez elle et on passe à nouveau de superbes moments. Plusieurs week-end passent, quelques tensions et prises de têtes mineurs, on sort sur Bruxelles (milieu de musiciens très mondain), les gens sont froids, je ne me sens pas à ma place, j’en fais une petite crise devant sa meilleure amie. Ensuite autre week-end, elle vient puis repart et me fait des reproches sur Skype et ça me blesse.

Un petit moment passe, et je découvre sur son Facebook une conversation ou elle dit « j’ai rencontré deux hommes, j’adore les deux, je ne sais lequel choisir ». Je lui en parle, elle me dit que c’était avant moi, que je ne fais pas partie de ces deux hommes, je zappe l’affaire.

La semaine suivante elle donne un concert en Belgique, me dit que sa mère sera là. Je vais avec elle, me prépare psychologiquement (pour moi c’est une présentation, pour elle non vu le contexte). Au final, une heure avant elle me dit que son père sera là aussi (je flippe toujours un peu avec les pères !), ça me rend pas trop à l’aise. Du coup soirée catastrophe, toujours pas à ma place, je pars après le concert dehors et seul, elle me cherche, je lui dis que ça va (mais elle avait vu que non). On repart, dans la voiture on discute, je lui dis des choses très négatives, nous avions prévu d’aller dans un gite d’amis à elle, sublime décor dans la campagne (on adore la nature), un truc d’amoureux quoi. Je foire tout en m’endormant et le téléphone prêt à acheter un covoiturage. Fin de wkd pas trop mal malgré tout.

Elle revient une fois chez moi, impeccable, sauf qu’elle est restée plus que prévu et ça la gêne, de plus à chaque fois je fais l’erreur de bouder quand elle va pour repartir. Je suis triste à chaque fois. Dernier wkd, je devais aller chez elle, je lui dis que non au final puis je change d’avis puis non, elle me parle pendant 3h sur Facebook me suppliant. Le lendemain, elle m’envoie, j’accepte ton adieu et le blabla qui va avec. Je fonce à Bruxelles, on discute, j’essaye de la raisonner et de lui dire que c’est maintenant qu’il faut vivre si on veut essayer de construire, elle me dit qu’elle veut du temps et que le temps fera le reste, elle ne se sent pas bien et me dit au final, « je préfère que l’on arrête là ». Tout s’effondre, je pars toute la soirée boire et boire encore, je rentre ivre, je me couche dans mon lit (qui n’était pas le sien ce soir la) je vais vomir, lui dit que je me suis battu, elle me dit que je lui fais peur. Je lui dis, ok on va attendre que le temps fasse les choses mais demain je pars dès mon réveil.

Lendemain, je me lève, prends mes affaires et part, elle me court après dans la rue et me supplie de rester, qu’elle regrette ce qu’elle a dit la veille, en larme elle me dit « si je viens chez toi, tu m’ouvriras? », « je viendrais te retrouver »…Je rentre chez elle, on discute et me dit « je vais réfléchir à ce que tu m’avais dit sur le fait de vivre maintenant ». Le soir elle doit partir rejoindre ses parents, sa deuxième meilleure amie et sa sœur qu’elle ne voit presque jamais. De mon côté, je devais rester chez elle puis au final elle me propose de venir. Nous y allons, c’était à Liège, festival de jazz, le deal était, elle rentre chez ses parents (c’était prévu), moi à Bruxelles chez elle puis elle m’aurait rejoint le lendemain. Superbe soirée, j’essaye d’être plus à l’aise, je parle, bon feeling avec sa sœur (très rare car sa sœur est froide en général avec les gens), niquel quoi. Au final elle me propose carrément de venir dormir chez ses parents, je refuse car je n’avais pas d’affaires et je suis maniaque à ce sujet !

Du coup elle repart avec moi à Bruxelles. On se dit que l’on repart sur de bonnes bases et que l’on se dit tout et qu’une nouvelle communication doit s’instaurer, c’était super. Le lendemain matin, on discute super bien, je ne sais pas pourquoi mais je reparle de ce fameux message sur Facebook (l’histoire des deux hommes), je creuse puis elle avoue que j’étais l’un de ces deux hommes, je demande si elle avait vu l’autre, elle nie. J’insiste et creuse, elle me dit au final que oui, elle l’avait vu à un rdv. Je lui demande si ça a été plus loin, elle nie. Je creuse, et me dit les larmes aux yeux que oui, elle avait couché avec, ce rdv était juste après qu’elle m’ai vu sur Skype.

Je me sens trahi, je pète un plomb. Elle m’explique que depuis qu’elle m’avait vu en vrai, elle était fidèle, que ce type et ce qu’elle avait fait était une erreur… Je me barre… elle me supplie, me dit « tu vas changer d’avis, tu as besoin que la pilule passe ». Elle pleure, je reviens en prétextant d’avoir oublié quelque chose, repars et reviens, puis on discute, mais je la rabaisse, lui dit que c’est sale de faire ça… etc. J’ai prononcé des choses très blessantes, puis on discute mais elle devait partir obligatoirement chez ses parents, on se quitte dans les bras on s’embrasse et je lui dis, j’ai besoin que ça passe mais je ne veux plus que tu me blesses (c’était la 3ème fois déjà).

Le lendemain on discute sur le chat Gmail, elle me dit qu’elle ne sait plus, que ses sentiments se sont estompés, qu’elle n’est pas sûr de vouloir arrêter. Elle me dit « je vais penser à moi, je te mets juste de côté mais protège toi et concentre toi sur ton mémoire, je vais partir au Portugal, pour ma tournée de concerts et on verra quand je rentre ». A ce moment précis, je tombe de haut, je fais tout pour la garder, lui avoue mes sentiments fort pour elle, elle dit qu’elle a peur de me faire souffrir, qu’elle a peur de mes sentiments. Je lui parle le lendemain sur Skype et lui dit des choses positives, de repartir à zéro, elle est réceptive puis 3 jours sans nouvelles, j’en souffre, elle qui est si avenante avec moi lorsqu’on est ensemble… Puis, elle m’envoie au bout de 3 jours un sms, « tu me manques, gros bisous ».

Le lendemain je lui propose un Skype, en pleurs, je lui dis que j’en peu plus, elle essaye de me raisonner puis nous parlons. Je tiens à préciser qu’elle m’a écrit également « s’il le faut je viendrais dormir à ta porte ».

Au final je lui pose deux questions, et elle me répond qu’elle ne ressent pas d’amour, qu’elle est open pour essayer mais ne me promet rien, qu’elle veut un truc avec de la légèreté et qu’elle ne sait pas si ses sentiments vont revenir ou exister un jour. Je lui dis que je ne veux pas continuer, elle me dit plusieurs fois, tu es sur tu ne veux pas essayer? Je lui dis que non. J’ai des affaires à elle, dont un doudou, je lui dit que je vais lui envoyer par la poste, elle me répond, « pas si peut-être on se voit ! », je lui dit que non. Au final elle accepte l’envoi. Me souhaite de trouver une femme qui me rendra heureux et me dis qu’un jour on se retrouvera surement, j’en fais de même, et elle me dit: peux être adieu ou peux être pas.

Je lui renvoie un message lui disant que ce que nous faisons c’est le jeu du chat et de la souris, que je ne veux pas de cela, que je veux construire quelque chose. Elle me répond qu’elle aussi ne veut pas jouer, qu’elle aimerait être heureuse dans l’absolu et me glisse un « on fait comme prévu, peux être que je reviendrai ou peux être pas…»

Là elle est au Portugal jusque mardi, pas de nouvelles, elle m’a toujours sur Facebook et Skype mais ne me parle plus. Avant-hier j’ai craqué, je lui ai envoyé « J’espère que tu vas bien ? Comment se passe tes concerts ? Les gens sont réceptifs à ta voie si douce ? Bisous, Fred » plus une de nos chanson (chanson qui bouge, relevant d’un bon moment de partage que nous avions eu).

Sa réponse « coucou, oui ça va je m’éclate, c’est cool, bisous X »

Que dois-je comprendre ?

C’est foutu avec elle ?

J’ai pris conscience cette semaine de mes erreurs, je me demande même si je n’aurais pas une dépendance affective ? Est-ce elle qui est perdue ?
Ce que je sais c’est que c’est elle avec qui je veux être, c’est la femme de ma vie, je le sens en moi, j’ai toujours ce truc, que faire? Est-ce mort entre nous ? Faut-il une lettre manuscrite? Un silence radio (ça n’a pas l’air de fonctionner dans mon cas).

J’ai toujours ses affaires et je ne veux pas les envoyer car ce sont les seules choses qui me tiennent en lien avec elle….dois je lui ramener ? Lui dire de venir les chercher ?

J’ai malgré tout pris du recul pendant quelques jours et je voulais la reconquérir pour recommencer sans commettre mes erreurs, faire en sorte qu’elle m’aime, même si je dois attendre le temps qu’il faut. Mais ça a été plus fort que moi, n’y suis pas parvenu. En effet, les choses ont évoluées négativement. En effet, j’ai fait une tentative de suicide après la rupture samedi soir. Bien que je sois affaibli, je vais bien physiquement mais psychologiquement je suis encore dans le flou. Je l’aime vraiment profondément et je voudrais qu’elle me revienne.

Mon ex est au courant de cette TS, elle s’est d’ailleurs déculpabilisée de cela puis n’a pris aucunes nouvelles, hormis cette nuit, brièvement.

Je suis désolé pour ce roman interminable et les fautes d’orthographe et je crois que notre histoire va te donner du fil à retordre !

Faire une TS après une séparation est la pire des idées

Dans un premier temps je vais répondre directement à Fred au sujet des deux questions sur les techniques de reconquête. Tout d’abord en ce qui concerne le silence radio, il ne sera pas efficace comme tu as pu le constater jusqu’à présent, pour le simple et bonne raison que vous étiez encore dans une phase d’apprentissage de l’autre. Le couple était dans ce que j’appelle un CFP qui concerne les histoires de moins d’un an. La séduction était encore au centre de vos échanges et c’est d’ailleurs ce qui a manqué. Pour ce qui est de la lettre, là en revanche c’est envisageable, mais il ne faut surtout pas adresser une lettre classique. Comme je l’ai expliqué durant la conférence, il faut une lettre très courte dont l’objectif sera simplement de renouer le contact et la simplicité dans les échanges.

A présent je souhaiterais analyser un peu plus en détail la relation afin d’aiguiller l’ensemble des lecteurs ou des lectrices qui se demandent « peut-on récupérer son ex avec une tentative de suicide ? ».

Dans ce récit on s’aperçoit que tout va beaucoup trop vite. Il y a une rencontre de prévue seulement après quelques discussions sur le net, un premier rdv de programmé mais qui est finalement annulé et ensuite on passe à l’acte 30 minutes après le premier bisou. Je ne critique pas ce type de relation car chacun fait ce qu’il veut. Par contre, lorsque l’on souhaite s’engager, on ne doit pas aller aussi vite.

Il faut laisser le temps de s’acclimater, de mieux comprendre les attentes de l’autre et de mieux cerner son comportement. Lorsque tout va trop vite, on se place dans une position inconfortable car ensuite tout se joue en accéléré. Du coup le piège principal est que les sentiments suivent la même cadence et c’est exactement ce qu’il s’est passé. Il y a une énorme dépendance affective et on sent même que Fred doit être un écorché vif pour se comporter comme il a pu le faire (alcool, bagarre…). Dès le départ il y a eu cette dépendance car lorsque son ex a décalé le premier rendez-vous, il a particulièrement mal pris les choses. Puis tout au long de la relation on a senti un homme déstabilisé, qui ne savait pas comment se comporter jusqu’à en arriver à cette tentative de suicide pour faire revenir son ex.

Il y a eu plusieurs erreurs de comportement de part et d’autre et cela a pris des proportions impressionnantes allant jusqu’aux pleurs pour des reproches. Il faut se montrer fort dès le début de la relation et cela que l’on soit un homme ou une femme. En l’espèce, les deux partenaires étaient beaucoup trop dans l’affectif. Au bout de deux mois, c’est bien trop tôt et cela gâche forcément la suite.

Il en a donc découlé une perte au niveau de la séduction. Lorsqu’on se trouve dans un CFP, il faut montrer à l’autre à quel point on est génial et cela se traduit à travers une séduction active. Après une année il faut continuer de séduire son/sa partenaire mais les choses sont un peu différentes. Alors plus son ex copine était dans l’interrogation et plus Fred tentait de la rassurer. Même pendant les disputes il revenait systématiquement parce qu’il était trop dans l’affectif. Etre trop attaché à une personne empêche de prendre la bonne décision.

Mais en parallèle, il y avait également une forme de fierté. Juste avant la rupture, son ex envisageait un retour mais il a repoussé sa proposition. En réalité ce qu’elle voulait c’était juste prendre un peu plus son temps mais Fred voulait de suite quelque chose de sérieux, un véritable engagement et tout ce qui va avec. Pourtant, une relation ne peut pas naitre de cette façon. Il faut créer de la complicité, que les deux soient à l’aise, il faut une atmosphère détendue. Pour se relancer dans une histoire avec son ex, il faut parfois savoir repartir de zéro.

Du coup il a été totalement perdu lorsqu’il n’a plus eu de nouvelles et c’est pourquoi il m’a écrit en me disant « j’ai fait une tentative de suicide pour récupérer mon ex ». C’est le geste à ne pas faire car elle a déjà expliqué qu’elle avait peur et là ses craintes vont s’amplifier. Pour le moment elle est en représentation à l’étranger. A mon sens il vaut mieux attendre son retour car ça fera un sujet de discussion afin de reprendre contact.

Fred, tu dois te montrer fort et prendre ton mal en patience. A son retour tu pourras reprendre contact et lui montrer que tu es capable de changer, de lutter contre ta dépendance affective et de réinstaurer le bonheur et la légèreté (mot qu’elle a d’ailleurs employé) au centre de votre histoire.

Amicalement

Alexandre Cormont,

Coach après une TS post rupture

* Pour préserver l’anonymat de la personne ayant rédigé ce témoignage, le prénom a été modifié.