effets psychologiques de la ruptureS’il existe un sujet sur lequel il est relativement simple de s’accorder, il s’agit bien des effets psychologiques de la rupture. Bien sûr, chaque personne interprète à sa manière une séparation et chacun à sa manière de concevoir les choses mais surtout de se comporter. Il n’en demeure pas moins que ce type de situation provoque un choc émotionnel intense pour tous ceux qui la vive, que l’on soit à l’origine de la décision ou pas.

Parmi les effets pervers que peuvent provoquer un divorce, on remarque notamment qu’une grande dépendance affective va pouvoir se créer. Il est toutefois possible de luttre contre ce phénomène et c’est pour cette raison que je mets mon expérience de coach à votre service. Si vous voulez vous sentir mieux après une rutpure, vous avez deux possibilités qui s’offrent à vous.

Un choix à faire immédiatement après la rutpure

La vie est faite de choix. Après un divorce ou une séparation, vous n’avez pas cinquante solutions afin d’envisager votre avenir amoureux. En réalité vous avez deux possibilités. Soit, vous mettez en place une stratégie pour récupérer l’être cher, auquel cas je peux vous aider à définir un plan d’action qui vous permettra de vous sentir mieux et surtout de mettre en place immédiatement les bons procédés, soit vous décidez de passer à autre chose et de vous reconstruire seul, sans la volonté de récupérer la personne qui partageait votre vie. Une fois votre choix déterminé, vous devrez vous lancer à fond soit pour retrouver celui ou celle que votre cœur ne parvient pas à oublier, ou bien pour vous faire le deuil de cette histoire passée. Dans ce dernier cas, je suis également en mesure de vous accompagner grâce à des outils de développement personnel, mais aussi de programmation neuro linguistique, plus communément appelée PNL.

Je peux vous aider dans chacun des cas à vous sentir mieux et à ne plus être obnubilé par un ex ou pas une ex. Par contre, je ne peux pas prendre cette décision à votre place, il doit s’agir de votre choix et c’est à vous de le déterminer. La raison est simple, si je me substitue à vous, les effets psychologiques de la rupture risquent de prendre le dessus car vous ne serez pas déterminer à suivre le plan d’action mis en place ensemble. En revanche, si vous croyez en vous et que vous souhaitez défendre votre choix coute que coute, vous pouvez espérer des résultats spectaculaires.

les différents effets psychologiques de la rupture

Une séparation est souvent à l’origine de plusieurs troubles qui sont susceptibles de persister si rien n’est fait pour les éradiquer. Pour citer l’ensemble des effets psychologique post rupture, il faudrait des dizaines d’articles et c’est pour cette raison que je ne vais évoquer ici que les plus courants.

Compte tenu du choc émotionnel ressenti, ces derniers sont susceptibles de faire leur apparition dès l’annonce de la mauvaise nouvelle. Pour que les effets néfastes disparaissent au plus vite, il est indispensable de s’y prendre le plus tôt possible. En effet, plus vite vous agirez et vous mettrez en place des actions pour surmonter cette douleur, et plus vous obtiendrez des résultats probants rapidement.

Même si vous avez un cœur de pierre, il est toujours délicat d’entendre la personne que l’on aime nous avouer qu’elle nous quitte. Il est donc tout à fait normal de ressentir de la tristesse et de ressentir le besoin de pleurer. Lorsque ce phénomène ne prend pas de proportions trop importantes, c’est même plutôt sain car cela prouve que vous étiez sincère.

Après une rupture, il arrive fréquemment que l’on se sente désorienter et que l’on ait du mal à prendre les bonnes décisions. Il est donc parfois nécessaire de prendre un peu de distance et de couper les ponts avec ses proches et surtout avec son ex quelques jours pour se remettre les idées en place. Il s’agit d’un travail qu’il est recommandé de réaliser avec un coach car ce dernier pourra vous faire profiter de son expérience afin de limiter la peine ressentie.

Forcément, il se passera une période durant laquelle vous n’aurez plus d’intérêt pour rien. Ce qui vous passionnais il y a peu de temps ne représentera plus rien ou au mieux vous ennuiera. En l’espèce, cette situation ne doit pas se prolonger plus de quelques jours car vous risquez très vite de tomber dans une forme de déprime. Alors si vous considérez que c’est votre cas, agissez vite.

Après une rupture, on a beau avoir le physique de monsieur univers, on passe forcément par un passage à vide et on manque de confiance en soi. Parfois, on ne parvient même plus à séduire des personnes qui quelques semaines avant nous trouvait attirant(e). C’est le choc. C’est pour éviter d’en passer par cette étape, qu’il faut retravailler au plus tôt sur sa séduction. Il est même possible de tenter de reséduire son ex en utilisant les techniques que je préconise.

Mais, le phénomène lié aux effets psychologiques qui survient le plus souvent dans une période de divorce ou de séparation est le syndrome de la dépendance affective. On ne pense plus que par son ex, on ne jure plus que par son ex et la seule idée que l’on a en tête est de le/la récupérer absolument. Pour vous expliquer cela, je vous laisse lire le témoignage d’un jeune homme que j’ai accompagné après sa rupture. On voit bien dans récit que son jugement était totalement altéré par la décision de son ex.

Luttez contre la dépendance affective avec votre coach

« Bonjour à tous je m’appelle Chris et j’ai suivi quelques séances de coaching avec Alexandre. Si je rédige cet avis, c’est pour encourager les personnes souffrant d’un chagrin d’amour et qui n’osent pas sauter à envisager une séance avec ce formidable coach qu’est Alexandre CORMONT. Je faisais partie de ces personnes sceptiques, je me disais pourquoi faire ? Que va-t-il pouvoir m’apporter ?

Lors de ma rupture J’étais dans un état dramatique, j’avais perdu gout à la vie, j’aurais pu faire n’importe quoi sans penser aux conséquences. J’étais tellement mal que j’ai fait une vraie déprime. Puis, j’ai compris que je devais me ressaisir et je me suis mis en tête de récupérer mon ex pour aller mieux. Et c’est à ce moment que je suis tombé sur le site d’Alexandre. J’étais au départ assez perplexe de contacter un love coach mais je me suis lancé car je me suis senti en confiance de par son discours et la qualité de ses articles mais aussi de ses vidéos.

Nous avons donc commencé par discuter lors d’un coaching téléphonique et il a su me mettre en tout de suite confiance en ciblant parfaitement mes besoins et en comprenant mon histoire, sans jamais me juger. Ensuite j’ai évoqué avec lui ma relation et les rapports que j’avais avec mon ex. A ce moment-là je voulais absolument récupérer mon ex car je considérais que je n’étais rien sans elle.

Alexandre à tout de suite identifié le problème. J’étais en dépendance affective… Il savait que je ne voulais pas la récupérer par amour mais simplement pour satisfaire cette dépendance. Mais j’ai tout de même insisté et nous avons commencé un travail dans l’optique de la récupérer.
Cependant en faisant ce petit travail Alexandre a réussi à faire en sorte que je me pose les bonnes questions.

Peu à peu grâce à ces conseils extraordinaires j’ai repris confiance en moi et j’ai retrouvé mon côté séducteur, j’ai repris tout ce qui faisait de moi ce que j’étais avant et j’ai compris que ce que je voulais n’étais pas mon ex mais un plaisir que je voulais satisfaire. Alexandre m’a fait complètement guérir de ma dépendance affective, et je l’en remercie du fond du cœur.

Je n’ai finalement pas souhaité récupérer mon ex mais au fond de moi c’est ce que je voulais et j’en étais conscient. Je savais que je me voilais la face mais c’était plus fort que moi. Alexandre l’a compris, il a travaillé sur mon subconscient et je m’en suis sorti ! N’hésitez pas à le contacter Alexandre car vraiment, je le recommande. »

Si vous aussi vous vous sentez concerné par la dépendance affective, que l’histoire de Chris vous est familière, alors n’hésitez pas à laisser à commentaire et je me ferai un plaisir de vous aider.

Amicalement,

Alexandre CORMONT

Le coach pour surmonter les effets néfastes de la rupture