L’abandonnismeL’abandonnisme est le fait de ressentir un fort sentiment d’inquiétude voire d’insécurité en lien avec l’appréhension d’être quitté par la personne que l’on aime. Ce phénomène qui touche en majorité les hommes est souvent lié à l’enfance ou à l’éducation reçue étant plus jeune. C’est par exemple le cas lorsque les personnes qui ont été abandonnées par leurs parents, ont vécues le décès du père ou de la mère en étant très jeune ou qui n’ont pas reçu suffisamment d’amour par leurs proches.

La difficulté qui se pose est que bien des années après, lorsque ces enfants deviennent adultes, les troubles persistent et créent des situations délicates au sein de leur propre couple. Cette situation a pour conséquence de créer des tensions entre les partenaires et cela pour plusieurs raisons.

Beaucoup de spécialistes s’accordent pour dire qu’il est extrêmement difficile voire impossible de se mettre en couple avec un partenaire abandonnique car il existe une trop forte instabilité.

L’abandonnisme et la séparation inéluctable

Une personne touchée par l’abandonnisme aura énormément de mal de se mettre en couple mais surtout à y rester. Le comportement des personnes abandonniques est assez classique et suit toujours le même raisonnement.

Dans un premier temps, il/elle aura énormément de mal à se mettre couple et privilégiera les relations courtes. Néanmoins, lorsqu’une personne est victime d’abandonnisme mais qu’elle a un coup de cœur pour son/sa partenaire, il arrive qu’elle reste en couple car les sentiments sont plus forts que tout.

Néanmoins, a un moment donné, le syndrome de l’abandonnisme reprend le dessus et malgré tout l’amour que cette personne porte à son/sa partenaire, elle prend la fuite et décide de rompre par peur d’être elle-même délaissée. Le patient abandonnique décide donc de se séparer pour se protéger, en anticipant une future rupture à l’initiative de son/sa partenaire, alors que tout va bien dans le couple.

Abandonnisme et dépendance affective

On peut considérer que l’abandonnisme est une forme de dépendance affective. En effet, toutes les personnes qui sont touchées par ce trouble ont un besoin constant d’être rassurées par le/la partenaire.

Ce dernier doit effectuer un vrai travail de pédagogie pour démontrer presque quotidiennement que ses sentiments sont toujours aussi forts qu’au premier jour, ce qui à la longue peut être éreintant. D’autant plus que le partenaire abandonnique en demande toujours plus car à mesure qu’il/elle s’attache sa peur d’être abandonné grandie.

Si vous êtes confronté(e) à cette situation, sachez qu’il existe cependant des conseils précis pour améliorer les choses. Pour en savoir plus, vous pouvez me contacter pour un coaching spécifique.

Amicalement,

Votre coach pour lutter contre l’abandonnisme
Alexandre CORMONT