Relation fusionnelle dans un couple, quels dangers ?

relation fusionnelleUn amour fusionnel est basé sur des affinités de pensées. Cela forme une symbiose des deux êtres qui forment le couple. Au contraire d’une relation passionnelle, la relation fusionnelle peut durer dans le temps et parfaitement lier un homme et une femme.

Lorsque deux personnes fusionnent et ne font plus qu’un, cela peut être tout autant merveilleux que problématique ! Chaque couple passe par cette phase d’entente parfaite et d’osmose totale. Cependant, cette période a une durée limitée dans le temps et la relation doit évoluer pour permettre à chacun de progresser dans sa vie personnelle autant que dans le couple.

Une relation pleine de passion est toujours spéciale à observer et elle comporte certains dangers comme l’oubli de soi. Pour garder une relation saine, il faut être très prudent et ne jamais s’abandonner au risque de perdre l’autre. Un couple c’est avant tout deux entités qui forment un tout.

Définition de la relation fusionnelle ?

Une relation fusionnelle se traduit par son caractère exclusif. Les deux partenaires se suffisent à eux-mêmes pour être heureux et vivent dans une symbiose totale. Le reste du monde n’existe plus, il n’y a pas de place pour autre chose que leur relation. Les deux partenaires ont généralement les mêmes goûts, les mêmes désirs et ne peuvent vivre l’un sans l’autre plus de quelques heures et avec quelques sms malgré tout ! En les regardant, on a l’impression qu’ils vivent le coup de foudre tous les jours et que l’excitation des premiers instants de la relation n’est jamais partie.

Quand on partage une relation intense avec quelqu’un, l’autre devient indispensable et on ressent systématiquement une sensation de manque quand il n’est pas là. On voudrait pouvoir passer tout son temps avec l’être aimé, sans jamais avoir à se séparer. La complicité est très forte et on a la sensation de vivre en harmonie parfaite avec l’autre. On aime tellement sa moitié qu’on en devient dépendant.

Si la relation est perçue de la même manière par les deux partenaires, l’équilibre du couple sera assuré. Dans une relation fusionnelle, on s’oublie totalement pour ne penser qu’aux intérêts communs. L’amour est alors sans limite et on serait prêt à faire n’importe quoi pour la personne que l’on aime. Les sentiments dépassent la mesure et l’entente entre les deux partenaires semble inaltérable.

Au début d’une relation, il est courant de ressentir cette passion fulgurante qui nous lie à l’autre. C’est une phase de la relation amoureuse qui ne doit pas durer très longtemps. Après, le désir d’indépendance doit se faire ressentir et chacun des membres du couple souhaitera se différencier un peu de l’autre. Les deux souhaiteront prendre leurs distances afin de rendre la relation saine et équilibrée, où chacun possède sa propre vie tout en étant là pour l’autre et en continuant de le tirer vers le haut.

Une histoire fusionnelle peut déraper…

On peut vouloir s’enfermer dans une relation fusionnelle, par manque de confiance en soi ou simplement pour être proche de l’autre, mais il y a des limites à ne pas franchir pour sa propre sécurité. Chacun doit conserver son individualité en dehors du couple.

Continuer à voire son propre cercle d’amis en dehors de sa moitié permet une relation plus saine. Faire des sorties chacun de son côté permet de conserver notre personnalité. Et puis si chacun a des activités qui lui sont propres, il y aura plus de choses àcouple-possessif se raconter une fois l’être aimé retrouvé.

En cas de rupture

Ainsi, en cas de rupture, les conséquences seraient dramatiques. Au cours de la relation, ils se sont convaincu qu’il était impossible pour eux de vivre l’un sans l’autre et qu’ils n’avaient plus d’identité propre. Ils en oublient leur personnalité et le fait qu’ils étaient tous deux des personnes à part entière avant leur couple. Après la rupture, ils seront en manque de repères total et auront l’impression de ne pas exister. Cette conduite peut parfois mener à la dépression amoureuse.

A trop s’enfermer dans une relation fusionnelle, l’estime de soi diminue grandement. On s’estime incapable de faire quoi que ce soit sans notre partenaire. On est soumis à l’autre, et même en dépendance affective. A trop vouloir être collé à l’autre, on en oublie nos propres goûts, nos envies et nos ambitions. On ne sait plus qui on est en résulte une totale perte d’identité, le fameux : « Je ne suis rien sans lui ».

Relation trop fusionnelle, un danger pour soi et pour le couple !

Pratiquer des activités seul contribue au développement d’une personne et permet de s’accomplir en tant qu’être humain. Avoir des activités de couple n’est cependant pas à proscrire !

Il faut simplement que cela ne déborde pas sur nos propres besoins et envies. Il faut continuer à se voir comme un être singulier, avec ses propres forces et être reconnue par la société comme une identité propre et non être constamment associé à quelqu’un d’autre.

Dans une histoire passionnelle, il y a un grand risque de perdre son identité et de ne plus rien faire seul. Il en va de même pour la relation fusionnelle. Ainsi, s’ils pensent que leur couple se suffit à lui-même, leur vie sociale va petit à petit s’amoindrir. Au début, ils auront le même cercle social et sortiront avec les mêmes personnes, en même temps. Puis au bout d’un moment, ce cercle social va se réduire. En effet, c’est très mignon d’observer un couple fusionnel mais cela peut vite devenir agaçant pour leur entourage.

Leurs proches, amis et familles, se lasseront de les voire tout le temps à deux, dans leur bulle, et de ne plus pouvoir partager de moments uniques et privés avec seulement un des deux membre du couple. Ils connaîtront alors un éloignement social et s’enfermeront dans une bulle dorée. Le jour où cette bulle éclatera, ils se retrouveront seuls et ne sauront pas vers qui se tourner pour trouver de l’aide afin de faire le deuil de leur relation.

Par la suite, affirmer sa différence dans le couple peut être un stimulant. Etre toujours d’accord avec quelqu’un sur absolument tout perd de son intérêt et ce n’est pas forcément excitant sur le plan intellectuel. De légères confrontations de temps en temps conduisent la relation à progresser, car il est prouvé que les disputes font parfois avancer le couple. Cela peut permettre d’avoir un autre point de vue sur certains aspects et d’élargir notre champ de connaissance tout en ayant la possibilité de remettre en question sa propre vision des choses.

Un couple est la somme de deux individus qui se tirent vers le haut mutuellement. Un couple trop fusionnel a un côté réducteur et on en oublie facilement ses propres valeurs et idées pour ne mettre à profit que celles de l’autre.

Amicalement,

Alexandre Cormont

Votre conseiller pour éviter la dépendance affective

Dernières Vidéos

guest

30 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Manuela
Manuela

Ah seigneur. C’est tellement nous pendant 6 ans. Et puis il c’est eloigné. Je ne comprenais pas. Ms en fait c’etait la fin de la relation fusionelle. M1nn on doit construire une vrai relation refaire les bases parce qu’on a connu que ca pdn 6 ans. Et cest très dur.

Thierry
Thierry

Bonjour Alexandre
J’ai vécu une relation fusionnelle durant 13 ans.
Ma compagne m’à quittée il y a 2 mois suite à une dépression persuadée que je la trompais alors qu’il n’en été rien. Elle s’est remis avec quelqu’un une semaine après notre séparation. Quinze jours plus tard ils achetaient une maison. Durant tout ce temps j’ai été ghosté et je l’ai vue effacer notre histoire. Aujourd’hui je ne vois même plus mes enfants. Je n’ai plus goût à rien. Je ne dors plus je ne mange plus j’ai perdu 27 kg et toute confiance en moi. J’ai l’impression que personne ne me comprend. Même ma psy ne voit que par des antidépresseurs que je refuse de prendre. Svp aidez moi

guillaume
guillaume

Article très intéressant, je m’y retrouve beaucoup dedans, il m’a bien fait réfléchir!

Chantal
Chantal

Je vis actuellement une relation passionnelle depuis 14 mois, c’est fabuleux le seul hic c’est qu’il fait de la danse et des spectacles, à chaque fois qu’il doit partir quelques jours avec la troupe de danse il en est malade à se poser la question s’il faudrait pas mieux rompre, de toute façon o en est incapable et il le sait, je le rassure comme je peux je sais qu’il est un peu froid pendant le séjour, puis au retour à peine arrivé on est ensemble.
Pourquoi il réagit comme cela avez vous une explication (avant moi son ex femme avait des excès de violence)
A moi il me dit tu es cool, même pas chiante.
Moi je comprends qu’il a son activité qu’il aime et je n’en souffre pas.

Simon
Simon

Je suis pas mal d’accord avec vous mais pas toujours… tout dépend de la vision que l’on a de la vie. D’apres certaines theorie
Nous sommes sur terre mais séparé de notre moitié (dit flamme jumelle )
Une fois cette moitié trouvé ( très compliqué et peu probable…) que demander de plus ?
L’objectif d’une vie n’est pas forcement une réussite professionelle…quoique importante
Selon moi l’objectif de vie est de tendre à trouver sa flamme jumelle (celle-ci sera trouvé en étant le plus naturel possible selon moi) car si nous sommes sur cette terre il y a une raison…
D
E
S
T
N
Chacun son point de vue
Bonne soirée

Soumya
Soumya

Bonjour, cet article ma beaucoup touchée.
Je vit actuellement une rupture douloureuse et je me reconnais bien dans ce que vous décrivez. Nous avons eu un coup de foudre l’un pour l’autre et nous nous sommes installés très vite ensemble. En 4 mois nous voulions déjà avoir un bébé c’est dire…
Tout a basculé d’un seul coup Et z eu des conséquences dramatiques. Il a tenté de mettre fin a des jours et j’ai eu l’impression de devenir folle. Ma vie n’est que souffrance depuis que nous nous sommes séparés c’est intolérable…
Nous avons tous deux franchi des limites qu’on n’aurait jamais dû franchir en allant toujours plus loin.
Aujourd’hui je ne sais pas si je retrouverai l’amour et je ne le souhaite pas je ne veux que lui malgré le mal qu’on s’est fait…
J’aimerai beaucoup pouvoir en parler avec qqn car j’ai l’impression d’être dans une énorme spirale je ne mange plus je ne dors plus je ne sors que poi4 aller travailler. Je n’ose même pas aller récupérer mes affaires dans l’appartement que nous partagions quand nous étions ensemble .
Merci de vos réponses

Claude-Joseph
Claude-Joseph

Petit témoignage : cela a fait 34 ans que nous avons eu notre coup de foudre. Désolé, mais il n’est toujours pas éteint. Malgré quelques tempêtes, quelques déferlantes qui à chaque fois ont fait rebondir notre couple, nous sommes toujours là, toujours amoureux l’un de l’autre, moitié de l’un, moitié de l’autre. Notre amour a bien entendu évolué : il est toujours aussi fusionnel, moins passionnel, plus tendresse, toujours coquin quand il le faut, très contact et câlin. Il faut l’avouer, nous avons notre bulle mais nous essayons de n’exclure personne même si nous faisons tout ensemble… sauf le boulot. Bien entendu, nous avons chacun nos passions et nos divertissements que nous vivions l’un pas trop loin de l’autre. Notre complicité nous permet de fréquenter les mêmes personnes même si nous nous complaisons facilement à rester entre nous (bulle). Les enfants sont grands et ont fait leur vie. Nous les voyons très souvent. mais je pense que nous leur avons, sans le vouloir, posé involontairement un « petit défi » : on aurait « placé la barre un peu haut » selon eux… On leur a expliqué, qu’ils n’étaient pas obligés de reproduire notre schéma et que nous les aimerions quels que soient leurs choix dans la vie. Nous n’avons aucun souci de « séparation » vu que cela n’arrivera pas « de notre fait ». Par contre, la « séparation finale de la vie » nous pose un problème : comment vivre avec une seule moitié de soi ? J’y pense souvent : cette séparation-là, sera cruelle pour le survivant même si elle l’est de toute façon pour tout couple qui s’aime, fusionnel ou pas.
Tout cela pour vous dire qu’on peut vivre sa vie fusionné avec quelqu’un avec un bonheur immense, dans lequel les crises et les disputes légitimes de tout couple n’ont pas laissé de marques irrémédiables. Aimer, c’est aussi pardonner et quoi de plus merveilleux que le moment de la réconciliation !
J’ai bien aimé votre article. je tenais juste à témoigner que, oui, c’est possible et dans le bonheur. On espère encore 30 ou 40 de rab… si Dieu le veut ! 😉

team.cormont
Admin
team.cormont
Reply to  Claude-Joseph

Bonjour,

Merci beaucoup pour ton témoignage ! 🙂 Longue vie à votre couple.

Team Cormont

Thierry
Thierry
Reply to  Claude-Joseph

Superbe témoignage

véro
véro

Bonjour,
Je vis cela depuis 4 ans. Je n’ai plus aucun espoir d’en sortir. Si elle s’en va je me sens trompé en permanence tout en sachant que je ne peux rien lui apporter malgré mes hautes études en médecine qui ne m’ont rien apporté non plus.
Pensez-vous que cela vienne de moi. Au fond de moi même et même sur place je sais qu’elle ne me trompe pas. Merci pour vos conseils.
Bien cordialement

Al57
Al57

J’etais même contente que se soit pas du passionel.et c’est ça qui me faisais l’aimer en core plus.

Al57
Al57

Bonjour

Pour ma part mon compagnon et moi avont les même principe et et gout mais avec nos difference, contrairement a beaucoup de gens notre relation c’est construit petit a petit ce n’etait pas un coup de foutre nous nous sommes rendu compte qu’on etait bien ensemble et comme on dit ca tombe dessus quand on s’y attends le moins.oui on pense au meme chose etc…mais parce qu’on se ressemble,tout dépend du contexte des personnes,nous avions des amis en commub mais pas tous par contre la raison pour laquelle je przferais rester avec lui sans forcément le collé vennait du faite que je me suis rendu compte que plus de 99% des gens m’ennuis et n’on aucune conversation entre temps au bout de quatre mois j’ai fais un stress post traumatique assez lourd avec des angoisses de tout les côtés en plus de ça nous avons demenager dans une ville ou l’on connait personne pour le travail et comme dis je me meffis des gens maintenant.c’est très dure en se moment entre lui qui travail pas mal et moi à côté qui l’enmerde avec les angoisses nous sommes tout deux fatigués et on a du mal a rattraper de plus j’ai peur des hommes avant lui je m’attachais a tout les nouveau venu et je veux pas sortir a cause de ça j’ai peur de rencontrer d’autre homme qui me plairais plus enfin c’est toujours les angoisses et franchement ce n’est pas juste puisque au depart les chose s’équilibrais petir a petit et puis boum…..

Mimi
Mimi

bonjour nous notre couple fusionnelle dur depuis 10ans c est comme si le temps n avait pas d’emprise sur nous ont s aiment trop ont se suffit a nous même c’est magique je suis juste raide dingue de mon homme et c’est réciproque ont forment juste un voilà

Sasa
Sasa

Bonjour,
Voilà ça fais deux ans que je vie une relation fusionnel nous avons les mêmes delire aimons les mêmes choses nous faisons tout ensemble, ont fini les phrases de l autres ont dirai deux adolescents pourtant nous avions la trentaine cette passion le rend jaloux maladive, quand je suis pas avec lui je suis constamment à lui répondre au sms à rendre des comptes je n ai plus de vie social car toujours ensemble, des crises par peur que je me fasse dragué, pour aller au magasin je suis en stress de peur d avoir une crise en rentrant à la maison et j en passe je l’aime énormément mais cette fusion m étouffe. Est ce vraiment de la passion ? Mon compagnon à étais trompé dans le passé je pense payer les frais aujourd’hui. Ou la passion et destructive.

nellly
nellly

comment pouvez vous faire de l’argent en faisant croire a des personnes brisées lors d’une rupture que vous allez les aider a retrouver leur es.. Vous savez tout comme moi que lorsqu’un ex ne nous aime plus il ne sert à rien de retourner se jeter dans la gueule du loup sous peine de se faire évincer une nouvelle fois ou de souffrir encore.. LE SEUL conseil a donner à quelqu’un qui s’est fait abandonner… C’est d’accepter la triste réalité que la vie est ce qui arrive lorsqu’on avait prévu autre chose et qu’il faut désormais nourrir de nouveaux projets… En étant conscient cette fois ci que tous n’aboutissent pas à coup sur… Et qu’il faut savoir passer à autre chose

pim
pim

bonjour,
j’ai beaucoup aimer cet article , car je suis moi même dans ce type de relation .
j’aime mon homme plus que tout au monde , il a des difficulté n’as pas d’amis n’as pas de hobbies n’aime quasiment rien A PART MOI.
Je suis doter d’une grande patience je l’aide a avancé a s’adoucir car il est intolerant (ou presque) et j’use de mon instinct maternel ,cependant je sait que ce n’est pas sain , mon cercle sociale est quasiment réduit a néant.
Je travaille toute la journée , et lui termine a 14hoo il passe son temps a dormir et m’attendre donc pas de place pour le retard ou m’arrêter chez un amis ou papoter dans la rue car j’ai croisée quelqu’un. il faut tous prévoir sinon il est déséquilibrer .
Je fais les 3/4 des choses dans son sens pour qu’il soit bien et de bonne humeur.
Il revient de loin est fais énormément d’effort et j’ai confiance en lui ,mais souvent je me sent seule très seule .
je me sent capable d’assurer ma vie avec lui mais je doit sortir de cette dépendance qu’il a envers moi … si vous avez des conseils…merci

Patache
Patache

Bonjour,
Je suis contente d’avoir trouvé cet article qui me permet d’y voir plus clair.
En effet, je viens de faire éclater la bulle fusionnelle que j’avais créée moi même. Cette relation et mariage fusionnel a duré 19 ans quand même et a fini par m’éttoufer. Je me suis perdue, je suis en train de me retrouver, seule et évoluer. Pour le moment, j’essaie d’assumer mon choix de rupture. Je reprends confiance en moi.

emma
emma

Bonjour, je suis actuellement dans une grande dépression amoureuse, notre amour fusionnel s’est terminé par sms, rien de clair, rien de dit vraiment, l’excuse de retrouver ses enfants. Comment peut on tant donner, lui ne voulais jamais se séparer de moi, il pleurait le soir en me disant qu’il avait tellement peur de me perdre, des milliers de bisous et de je t’aime par jour, une jalousie excessive, d’ailleurs tout était excessif! je suis rentrée dans sa bulle malgré mon indépendance habituelle. J’ai été dans la compassion parce qu’il ne pouvait plus travailler, j’étais prés de lui tout le temps a sa demande et son aisance financière nous le permettait. Il m’a coupé de mes amis, s’est coupé des siens, il m’a fait rêver ma jurer chaque jour cet amour unique et indestructible pour la vie…comment fait il? pourquoi tant aimer et detruire? moi j’étais si sincère, je souffre horriblement, je n’arrive pas a refaire surface pourtant il faut que je tiennes pour mes enfants…j’ai pas envie de lutter, d’affronter ça, je ne comprends pas!!aidez moi!!

Arnaud
Arnaud

Je suis marieé et G vécu un amour fusionnel pendant 3 ans avec un autre homme. Lui sortait d’une vraie relation mais celle ci a mal tournée. Chez moi CT l’amour platonique, la routine….un manque réel de communication, plus de désirs
Ns faisions le même sport et faisions beaucoup de soirées après matchs, nous étions en osmose, on chahutait, on rigolait des vrais gamins d’ailleurs on faisait allusion à  » jeux d’enfant »
Et puis on s’est aimé, s’est désiré mais j’avais pas les moyens d’aller plus loin, même si en boîte de nuit on se jetait l’un sur l’autre, caresse baiser. CT plus fort que tout. Mais voila GT trop dépendante de lui et ne pouvais lui donner plus, il ne pouvait pas m’attendre éternellement alors g décider de quitter le club, lui, était triste et en colère, m’écrivait il. Le dernier soir ça dérapait, (à savoir qu’on s’est toujours chamaillé, j’m’excusais souvent et notre complicité continuait..) et comme le temps m’était compté j’avais encore plus envi de lui ,je souhaitais profiter àu maximum de sa présence,un semblant d’amitié. Il m’avait invité mais malheureusement ce soir là, ma der, y a pas eu du tout de complicité , même amicale…. Ç donc parti en live et depuis je souffre…. Je désirais l’aimer d’amitié mais lui ne le désire pas.

tarot89
tarot89

Merci , je vis un peu ça en ce moment avec ma copine. Je ressens le besoin de m’affirmer en tant qu’indépendant , mais j’ai du mal parce que je ressens ce manque de l’autre et que je sens (peut être en l’exagérant je ne sais pas) que ma copine serait blessée que je sorte de force de cette surproximité. J’ai peur qu’elle se sente rejetée et même si j’en sens le besoin ,j’ai moi même moins en envie d’aller voir ailleurs. Comment faire ça en douceur? Peut-il y avoir un réequilibrage sincère des désirs de chacuns ou est ce que cette tendance fusionnelle doit être traitée autrement , à la racine avant tout…
merci d’avance

Anaïs
Anaïs

Très belle interprétation de l’amour fusionnel c’est exactement ça… C’est une bulle qui se referme peu à peu… Il faut garder son intimité mais c’est assez dur d’aimer comme ça… Ça peut détruire comme ça peut rendre tellement heureux.

joel
joel

Bonjour Alexandre
Tout ce que vous décrivez est exact pour l’avoir vécu.
Après une relation d un an on peu s entendre dire
ON EST PAS COMPATIBLE MAIS RESTONS BON AMIS
Hé oui voila le danger quand on fait pas tout ce que l on aurais
du savoir faire
AMICALEMENT

Retour haut de page