Déni de rupture amoureuse : 3 étapes pour le surmonter !

Déni de ruptureIl n’est pas toujours simple de se dire qu’après des années ou même des mois intenses notre relation est terminée, notamment quand les sentiments sont toujours présents. Dans ce contexte, il est donc normal de ne pas se considérer comme célibataire et de se dire que l’on a encore une chance de récupérer son ex. Si cela peut vous rassurer, vous êtes loin d’être la seule personne à réagir de cette manière et j’ai déjà apporté mon aide à des milliers de personnes qui refusaient la rupture et qui souhaitaient se remettre avec leur précédent(e) partenaire. Quel qu’en soit le motif, l’amour peut nous pousser à voir la vérité autrement et à repousser nos limites. C’est à présent ce qu’il va falloir faire si vous souhaitez retrouver votre moitié surtout si votre ex s’est réfugié(e) dans les bras d’une autre personne.

C’est pour cette raison qu’à travers cet article je ne vais pas me contenter de vous donner une définition du déni de rupture amoureuse. Je veux aller plus loin afin de vous donner les clés pour que vous sachiez quoi faire dans ces circonstance car une reconquête amoureuse nécessite d’agir. Il y a donc évidemment des solutions à mettre en œuvre de manière à avancer, que ce soit d’un point de vue personnel mais aussi dans votre séduction afin de faire évoluer la relation avec votre ex. Ce n’est que de cette façon que vous serez en mesure de mettre en place les bonnes actions afin de repartir sur les bons rails.

J’aimerais vous mettre en garde car il peut être dangereux de ne pas accepter la rupture et de faire comme si l’on était toujours en couple, tout simplement parce que cela provoque des blocages. Il est donc important de ne plus perdre de temps et d’appliquer les méthodes préconisées dans cet article écrit spécialement pour les personnes qui sont dans le refus de la rupture, mais également dans la vidéo ci dessous à travers laquelle je condense  mes conseils et je vous explique la marche à suivre.

Comment définir un déni de rupture amoureuse ?

Même si l’article ne se focalise pas uniquement sur la définition du terme déni de rupture, il convient tout de même de l’expliquer car ce n’est pas forcément clair pour tout le monde.

Pourtant, il est assez simple de définir le déni de rupture amoureuse, il s’agit du fait de ne pas accepter la décision de son ex, on ne veut pas voir qu’il y a une cassure dans le couple et on refuse totalement la séparation, pire encore on va jusqu’à la nier.

On se considère toujours en couple, on se dit en permanence « je sais que mon ex m’aime encore et qu’il/elle reviendra ». On pense que ses regards veulent dire que ses sentiments sont toujours présents. Et même quand il y a des véritables problématiques comme une demande de divorce, ou la présence de quelqu’un d’autre dans sa vie on se voit toujours partager son quotidien, on s’attend à ce qu’il/elle se comporte comme si la rupture n’avait jamais existé.

C’est justement l’élément principal du déni de rupture, le fait de toujours penser être en couple quoi qu’il se passe. On se laisse contrôler par nos sentiments, nos émotions et par le passé. C’est quelque chose qui n’est pas rare chez les hommes et les femmes qui subissent une rupture notamment quand cette dernière intervient subitement, par exemple lorsqu’il n’y a pas eu de signes annonciateurs comme un break ou de nombreuses disputes avant cette décision.

Quand on se voile la face comme cela, généralement on pense que le temps va jouer pour nous et que tôt ou tard même sans rien changer dans son comportement on sera en mesure de raviver la flamme et de se remettre ensemble avec son ex, presque naturellement ! Il est toutefois dangereux de penser de cette manière et d’imaginer que l’on va pouvoir revenir comme si la séparation ne signifiait rien. Même si elle est parfois mince, il y a une différence entre une rupture, un break et une grosse dispute de couple et par conséquent il ne faut pas se comporter de la même manière selon le cas dans lequel on se trouve.

Quand on a rendez-vous devant le Juge aux Affaires Familiales, quand on voir son ex qui déménage, quand on a plus du tout de contact avec son ancien(ne) partenaire depuis plusieurs jours ou que celui-ci nous ignore, il est important de réagir et de ne plus se considérer comme étant encore en couple. Il faut alors des actions fortes et sortir du déni de rupture.

Pourquoi je suis dans le déni après la séparation ?

Je sais que beaucoup, après la définition que je viens d’apporter ont eu un électrochoc et prennent conscience qu’ils/elles sont en plein déni de rupture amoureuse. Il n’est pas toujours simple d’ouvrir les yeux et de voir que l’on n’agit pas de la bonne manière. Mais à partir de maintenant on va pouvoir agir et mettre en place les bonnes actions pour avoir des résultats et être en mesure de faire changer cela.

La première des choses à faire est de comprendre les raisons pour lesquelles on reste bloqué ainsi et pourquoi on n’accepte pas la rupture, pourquoi on ne parvient pas à voit l’avenir car on reste focalisé(e) sur le passé et sur l’envie de reconquérir celui ou celle que l’on aime tant. Justement c’est souvent cet amour qui explique le déni. On tient à notre ex, on a envie de finir notre vie avec lui/elle et par conséquent le fait de s’imaginer sans lui ou elle est impossible, on se raccroche donc au passé pour se sentir mieux.

Il y a aussi une problématique de confiance en soi visible dans cette situation. En effet, le fait de ne pas se sentir capable d’avancer sans même avoir mis en place des techniques montre que de base on ne croit pas en ses actions et que l’on a peur. Il est donc normal après une rupture de ressentir ce déni tout simplement parce que cela fait peur. Le fait d’avoir une faible estime de soi contribue à augmenter la pression que l’on se met.

On peut aussi expliquer le déni de rupture amoureuse par le fait que l’on ne sache pas du tout comment récupérer son ex. En effet, certains hommes et certaines femmes ne mettent pas en place les bonnes méthodes tout simplement parce qu’ils/elles n’ont pas encore eu connaissance des techniques à appliquer. Je fais par exemple référence à la technique du silence radio, à la lettre manuscrite importance, à la phase de reséduction ou de dépendance inversée et à bien d’autres astuces.

Si vous avez besoin d’approfondir vos connaissances, sachez qu’il s’agirt de techniques ou d’astuces que j’ai pu développer dans mon ouvrage 70 conseils de pro pour récupérer son ex en les expliquant et en les détaillant.

Si vous vous trouvez dans le déni c’est tout bien souvent parce que vous pensez que c’est la seule solution pour garder le contact ou bien pour espérer un retour rapide de son ex. Alors au lieu de rester dans la passivité vous devez agir !

Comment surmonter le déni de rupture

La première des choses à faire pour ne plus souffrir et ne plus être dans le déni de rupture amoureuse c’est de prendre de la distance et d’avoir le courage de s’éloigner de son ex, de manière à savoir exactement où l’on se situe et ce que l’on souhaite. L’objectif prioritaire sera de sortir de l’aveuglement et de ne plus idéaliser son ex.

On reste souvent dans le déni post rupture car on n’a pas réalisé tout ce qu’il se passe et surtout que l’on n’a pas pris soin de faire une analyse assez précise de la situation. Le fait de prendre du recul va vous aider à ne plus être dans cet état d’esprit tout simplement parce que vous allez vous forcer à voir les choses différemment et à prendre de la hauteur par rapport à la situation. Seul(e), il est difficile de s’apercevoir de certain aspects parce que l’on a la tête dans le guidon, mais plus vous allez prendre du recul et plus vous serez en mesure de faire une analyse pertinente.

Cependant, il faut bien comprendre qu’accepter la séparation ne veut pas dire abandonner et ne rien tenter avec son ex, bien au contraire. On peut même considérer qu’il s’agit de la première étape de la reconquête amoureuse. Le fait de tourner une page de sa précédente relation permet justement d’avancer et bien souvent de mieux revenir ! En effet, si vous restez focalisé(e) sur le passé vous risquez de ne jamais avancer et de ne pas être en mesure de lui montrer ce changement si important.

Il est donc important d’accepter les décisions de son ex pour mieux se relancer. Si votre ex veut déménager, ne l’obligez pas à rester chez vous en pensant que cela va le/la pousser à se remettre avec vous, si votre ex ne vous parle plus il est inutile de se montrer harcelant(e), si votre ex prétend que vous n’aurez jamais de seconde de chance ne paniquez pas pour autant. Chaque situation nécessite que l’on mette en place des actions adaptées, et pour cela il existe 2 aspects essentiels : le cas dans lequel vous vous trouvez ainsi que la façon dont fonctionne votre ex.

Désormais acceptez les choses et agissez dans la bonne direction. Maintenant, c’est à vous de jouer !

 

Amicalement

Le coach contre le déni de rupture

Alexandre CORMONT

Dernières Vidéos

guest

10 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Carine
Carine

Bonjour Alexandre,
Des points de vue intéressants. Je vais tenter d’expliquer ma situation de façon concise. Je suis en dépression depuis 2 mois (pas seulement amoureuse à mon sens), suite à la rupture avec mon ex. C’est moi qui suis partie mais plus par obligation que par choix. Nous avons vécu une relation très forte, je n’avais jamais été aussi amoureuse de quelqu’un, au point que je pensais avoir enfin trouvé le bon. Au bout de 6 mois, nous nous sommes pacsés, et nous habitions déjà ensemble (chez lui), par concours de circonstances et par choix. La relation a duré 10 mois, et déjà après le pacs, je voyais une diminution de ses efforts envers moi, alors que je ne cessais de me remettre en question. Lui se montrait de plus en plus dur et froid, et moi de plus en plus flexible. Mais nous trouvions toujours un moyen de nous réconcilier. 2 semaines avant la séparation définitive, un gros clash a eu lieu. Il ne lésinait plus sur les mots (j’ai tendance à faire passer ma famille en premier, je ne vois pas les efforts que tu fais, je ne vais pas me rabaisser à venir vers toi quand tu vas mal car tu risquerais de me dominer…). En l’espace de quelques phrases, il m’a achevée, et je suis restée une semaine de plus, ne sachant plus quoi faire car j’avais bel et bien à faire à un mur. Il avait réussi à briser toute ma confiance en lui, je n’arrivais plus à aller vers lui ne serait-ce que pour le prendre dans mes bras. Et tous les mots sortant de sa bouche étaient devenus des mensonges, il me disait juste ce que je voulais entendre. C’était le début de ma dépression. Mon départ a été d’une difficulté sans nom, plus pour me protéger que par choix. Il m’a imposé le silence radio depuis, que je ne compte pas briser de toute façon car je suis trop fragile. Mais je « rame » littéralement depuis pour reprendre goût à la vie. J’ai tout essayé, et je continue avec tout ce que nous propose la société moderne mais là, j’avoue ne plus savoir quoi faire.
Quoi qu’il en soit, je suis tombée sur un article décrivant les pervers narcissiques et me suis rendu compte que j’aurais pu l’avoir écrit. Je me demandais si, parmi toutes les personnes que vous avez suivies, ou leurs conjoint(e)s, vous aviez rencontré ce genre de personnalité ? Si oui, vos conseils s’appliquent-ils toujours pour ces personnes ? Car vous parlez de remise en question, ce qui est nécessaire à un moment ou à un autre en amour, mais que fait-on lorsque notre ex est un pervers narcissique qui, justement, ignore ce qu’est la remise en question ? Quelqu’un qui est dénué de sentiments, d’une dureté et d’une désinvolture à toute épreuve, sans parler de l’entêtement ? Et à 22 ans seulement (j’en ai 32).
Je sais que je fais une sorte de déni de rupture car la majorité de notre relation était comme un paradis, que j’ai aujourd’hui perdu, et même si mon conscient sait que ce type est toxique pour moi, le reste de mon être ne parvient plus à « vivre » d’avoir perdu ce paradis. Nul ne sait où se situe la vérité dans ce qu’il m’a fait vivre et ressentir, mais ma douleur me force à espérer qu’il réagira, qu’il se remettra justement en question, qu’il reviendra et qu’il pourra à nouveau me rendre heureuse, car j’ai le sentiment que rien d’autre que lui n’en est capable.
Au-delà de ma dépression, que pensez-vous de mon cas et de mon ex ?
D’avance merci pour votre point de vue.

François
François

Bonjour Alexandre,
Déni? Déni de chacun de nous deux? Mystère. Ma compagne ou ex compagne, refuse de verbaliser la fin de notre relation, précise que si notre histoire était terminée elle l’exprimerais sans état d’âme; chacun dans sa maison depuis plusieurs semaines; Fêtes de fin d’années chacun de son coté pour: « se recentrer sur sa famille » dans son sms reçu pour Noël. Quand je la sais compenser son mal être dans des journées de travail non stop, jusqu’à l’épuisement, sans aucune empathie pour elle-même, pour moi, précisant qu’elle est au bord d’un burn out… j’aimerais ne pas en souffrir. J’aimerais répondre aux besoins dont elle me fait part; détermination, recul, sport, parcours professionnel ne me transforment pour autant en magicien pour mettre en place des actions à effet immédiat. J’ai eu la chance d’éprouver des sentiments pour quatre femmes; jamais je n’ai ressenti autant d’amour, de confiance, de complicité. J’ai trois filles en brillantes dans leurs études, des réussites, des échecs, des rêves réalisés, d’autres à accomplir; je n’ai eu cette détermination à rendre heureuse une femme, blessée profondément, par certains épisodes de sa vie, deux compagnons narcissiques dont un est le père de ses enfants. comme de mon côté j’ai été ébranlé par la maman des mes filles, manipulatrice. Mon point de vue sur la situation est que notre couple à une chance magnifique par la capacité à surmonter nos passés. Comment je ne ne sais pas, ton aide sera, je l’espère, un complément du travail que je réalise par ailleurs, du travail que réalise également « …….. » de son côté. L’histoire de chaque membre de notre couple, ce que nous avons construits comme souvenirs, comme projets, ensemble, en presque cinq ans face à des évènements douloureux est notre plus belle expérience de couple. Je ferais tout ce que je peux mais pas ce qui est inacceptable pour moi de nous rassembler. A très bientôt Alexandre.

Nadege
Nadege

Bonjour alex voila mon histoire .je suis amis avec un ex .on se voit régulièrement lattirance etc est tjs la et il y a encore des sentiments mais il ma dit quil etait plus amoureux de moi comme avant . Dc pas assez pour se remettre avec moi . Inconsciemment jai limpression detre avec lui alors que non . Cmt accepté la réalité ? Je ne peux pas m’empêcher de lui envoyer sms etc .mais pourtant au fond de moi je ne veux pas vraiment me remettre avec car je lai quitté car il netait pas du tout expressif et il etait solitaire .

Élodie
Élodie

Bonjour
Je suis en déni de séparation et j’aimerais retrouver mon ex parti il y a 6mois et demi mais il est en couple depuis 3 mois et demi et dit être heureux. Il insiste en disant qu’il ne reviendra jamais. Nous sommes restés 5 ans ensembles.
Y a t il encore un espoir ?
Merci pour tes vidéo. Elles sont d’un grand soutien.

Pierre
Pierre

Bonjour

Je vient de tomber sur se site et sa tombe pile, dommage que vous êtes si loin. Mais je peut poser une question.

Richard
Richard

Comment vous contacter par téléphone ou Skype ?

Retour haut de page