Dépendance Affective
Le guide pour la vaincre au plus vite !

  • Vous avez tendance à vous attacher beaucoup trop vite et vous multipliez les faux départs ?
  • Vous faites des crises de jalousie ou êtes possessif/possessive ce qui a tendance à étouffer votre moitié ?
  • Vous aimeriez vivre une histoire sentimentale stable ?

La dépendance affective est un des principaux fléaux de la vie amoureuse car elle touche aussi bien les couples que les personnes en rupture mais également – et c’est plus surprenant – les célibataires.

Les dégâts qu’elle provoque sont considérables pour les deux parties de la relation : celles et ceux qui en sont atteints et les personnes qui la subissent.

Pourtant, il existe des façons simples de se libérer de la dépendance amoureuse

Si vous êtes dépendant affectif ou dépendante affective alors vous trouverez sur cette page les ressources essentielles pour vous guider afin de vaincre vos doutes et vous épanouir en Amour.

Nous allons voir ensemble les principaux points et plus particulièrement les différentes causes cette dépendance à l’autre, ainsi que les clés pour mieux gérer vos émotions et enfin comment vous pouvez la combattre au quotidien.

Ce qu’aucun coach ou psy ne vous dira !

Depuis 2007 j’ai accompagné plus de 23 000 personnes et j’ai pu constater que la dépendance amoureuse fait des ravages chez les femmes comme chez les hommes. Personne n’est épargné.

La dépendance en amour est méconnue ou mal interprétée alors qu’en réalité elle touche plus de 7 personnes sur 10 qui me contactent ou que j’accompagne en coaching.

– Alexandre CORMONT

Alexandre Cormont
Les cas sont plus ou moins extrêmes car ça peut même aller jusqu’à une dépression affective.

Si cette addiction a autant d’impact c’est parce qu’il n’est pas facile de vivre avec une peur permanente dans son quotidien.

Pourtant, vous pouvez sortir de cette dépendance à condition de prendre la mesure de ce qui vous attend et de ne pas baisser les bras au premier obstacle.

Oubliez tout ce que vous avez pu lire ou entendre jusqu’à présent car ce que j’ai à vous présenter sera différent. Mais vous aurez aussi un rôle à jouer et votre optimisme sera une des clés !

Ce ne sera pas une partie de plaisir mais avec des efforts et des actions ciblées, vous pourrez rapidement reprendre le contrôle de vos émotions pour ne plus avoir à subir la dépendance émotionnelle.

Vous pourrez ainsi ouvrir les portes d’une vie amoureuse beaucoup plus épanouissante tant pour vous que pour votre moitié.

Vous devez y croire !

Vous devez renoncer à vous trouver des excuses et fournir des efforts quotidiens. Dès maintenant !

Mais avant de mettre en place le moindre plan d’action, vous devez comprendre la dépendance affective pour la contrer efficacement.

Voici le plan de ce guide gratuit sur la dépendance affective
1. La définition et les explications de la dépendance affective

2. Les 6 signes qui prouvent que vous êtes concerné(e)

3. Les 3 causes de la dépendance affective

4. Comment gérer ses émotions pour mieux vivre

5. Comment sortir de la dépendance affective

1

La dépendance affective
Définition et explications

Qu’est-ce que la dépendance affective ?

Il est indispensable de la définir tant cette notion peut avoir différentes facettes et surtout différents stades.

J’ai volontairement choisi de la découper en 3 catégories car la dépendance est différente selon que l’on est en couple, célibataire ou après une rupture.

Souffrir de dépendance affective quand on est en couple

La dépendance affective en couple

La dépendance à une personne et plus particulièrement au partenaire amoureux est un état de stress qui mêle à la fois jalousie, possessivité et besoin de la présence de l’autre.

Les personnes qui en souffrent sont en permanence dans le doute sur les sentiments de leur moitié et demandent des preuves d’amour dès qu’elles le peuvent.

Dans les cas les plus extrêmes, il y a aussi une impossibilité d’être séparé(e) de la personne aimée même quelques minutes.

Du coup les crises sont nombreuses car il y a une forme d’emprise sur l’autre avec des interdictions constantes comme celles de voir la famille, de sortir avec les amis, de passer du temps avec les collègues après le travail…

Cela complique même les sorties banales comme le fait d’aller chercher le pain ou de faire les courses. On parle ici de surdépendance affective.

C’est le sentiment d’abandon qui surgit et qui conduit à se comporter de la sorte. A chaque instant la personne dépendante affective est sur le qui-vive par peur de perdre son âme sœur.

On se met alors beaucoup trop en demande, on place son partenaire sur un piédestal, on a tendance à s’enfermer dans la relation, ce qui provoque des incompréhensions. C’est alors que des crises éclatent et entrainent ce que l’on redoutait le plus : une séparation.

Homme qui a rompu avec sa femme

La dépendance affective après une rupture

C’est souvent suite à une rupture que la dépendance amoureuse a tendance à se plus se faire sentir.

En effet vous n’imaginez pas votre avenir sans cette personne que vous aimez, vous vous laissez dépasser par vos émotions, vous ne pensez plus à vous et forcément cela vous empêche d’aller de l’avant.

Il existe principalement deux explications :

  • la peur de rester seul(e) ;
  • mais aussi la crainte que votre ex retrouve quelqu’un d’autre avec qui il ou elle s’épanouie$ra plus.

Bien souvent, pendant les mois ou les années de relation vous vous êtes oublié(e), la rupture est donc un électrochoc pour vous.

Cela réveille souvent le syndrome d’abandon que vous avez pu vivre ou bien les erreurs que vous avez faites dans le passé qui se reproduisent une nouvelle fois aujourd’hui.

Vous êtes par conséquent obnubilé(e) par votre ex. Que ce soit pour l’oublier ou le/la reconquérir, vous allez devoir repousser cette dépendance affective qui vous conduit à adopter de mauvais comportements.

Célibataire souffrant de dépendance affective

La dépendance affective du célibataire

On associe souvent la dépendance affective à la vie de couple car c’est la plus répandue.

Néanmoins, beaucoup de personnes que j’accompagne se considèrent comme dépendant(e) affectif(ve) bien qu’ils ou elles soient célibataires.

Dans cette situation, ce sont les schémas qui se répètent constamment et qui sont liés au manque de confiance en soi.

Vous ne vous focalisez pas forcément sur une seule personne mais plutôt sur l’idée de la vie de couple.

De plus, quand vous cherchez l’amour vous avez tendance à vouloir une relation trop parfaite, trop formatée pour réellement la trouver. Par conséquent vous restez dans une spirale négative parce qu’à vos yeux chaque rencontre est la plus belle.

Vous donnez tout, tout de suite, et ne prenez pas le temps de lancer la relation progressivement.

Cela conduit encore et toujours à des faux départs

Et le pire c’est qu’il s’agit d’un cercle vicieux car plus le stress de rester célibataire s’intensifie, plus vous vous montrez en dépendance.

Vous devez absolument abandonner ce schéma en allant contre nature sinon dans 10 ans vous en serez toujours au même stade…

2

Les 6 principaux signes
de la dépendance affective

Il est important de savoir quels sont les signes de la dépendance sentimentale afin de savoir à quel stade on se trouve.

Si vous vous reconnaissez dans un seul de ces signes, c’est a priori moins grave que si vous vous reconnaissez dans tous !

1 – Vous avez régulièrement besoin d’avoir de ses nouvelles

L’un des principaux signes de la dépendance est le fait de constamment avoir besoin d’être en contact avec l’autre.

Que ce soit sur les réseaux sociaux, les sms ou à travers des appels réguliers, vous avez besoin de vous sentir rassuré(e) même s’il ne s’agit que de virtuel.

2 – Vous ne faites aucun projet seul(e)

Que ce soit pour une sortie ou pour planifier les prochaines vacances, vous incluez toujours votre partenaire et vous ne faites rien sans lui/elle.

Cela peut ressembler à de l’amour mais quand vous oubliez totalement de vous faire plaisir et de penser à vous, cela devient plus négatif.

3 – Il/elle vous manque en très peu de temps

Votre chéri(e) part le matin et vous ressentez un manque quelques heures plus tard ?

Il/elle ne peut pas passer un après-midi chez sa famille sans que vous ne vous sentiez pas bien ?

Vous vous sentez mal lorsque votre moitié passe du temps avec ses amis ?

À ce moment, on peut réellement parler de dépendance sentimentale.

Homme qui quitte le domicile conjugal

4 – La peur qu’il/elle parte est tout le temps présente

L’un des signes qui revient le plus souvent  est la peur constante de le/la voir partir parce que vous ne vous sentez pas à la hauteur ou que vous vous sentez en concurrence permanente.

Subir une nouvelle rupture ou un nouvel abandon affectif vous effraie et par conséquent vous cherchez à l’éviter.

Mais en pensant ainsi vous créez encore plus de problématiques.

5 – Vous pensez au passé négatif

Non seulement vous avez peur de le/la voir partir mais vous avez également des souvenirs de votre enfance, de précédentes relations, d’un manque que vous avez connu qui refont surface et qui affectent forcément votre relation amoureuse.

C’est cette projection négative qui vous bloque et qui influe sur le présent.

6 – En amour vous ne dites jamais non !

Par peur des conflits ou par peur de perdre cette relation, vous ne mettez pas de limites. Vous ne voulez pas ou vous ne pouvez pas dire « non » et vous imposer. C’est un signe de dépendance.

Désormais vous connaissez les principaux signes mais il faut également étudier de plus près la dépendance affective et ses causes.

3

Les 3 causes
de la dépendance affective

Je pars du principe que pour résoudre convenablement une problématique, il est nécessaire d’en connaître l’origine exacte.

Dans cette partie, j’ai souhaité vous ouvrir les yeux sur les causes plus précises qui peuvent vous pousser à vous dire « je suis dépendante affective ou je suis dépendant affectif ».

Il s’agit par conséquent d’étudier en profondeur vos émotions et vos difficultés.

1) Le rôle du passé pour soigner sa dépendance affective

La dépendance affective trouve souvent sa source dans votre passé mais a des répercussions dans vos relations amoureuses du présent.

Et il y a deux explications à cela.

Votre enfance et son impact sur votre vie actuelle

Personne ne peut nier le fait que si vous avez manqué d’amour, d’attention ou de tendresse dans votre jeunesse, vous allez constamment ressentir la peur d’être quitté(e) ou de ne pas être à la hauteur dans vos relations actuelles.

Ainsi, vous allez en permanence être à la recherche de l’approbation des autres, que ce soit votre moitié, vos amis, votre patron…

Impact de l’enfance sur la dépendance affective

Votre passé sentimental

Si vous avez vécu une déception sentimentale, un adultère, une trahison amoureuse ou encore une relation avec un manipulateur pervers narcissique, vos doutes prendront de l’ampleur car un transfert négatif s’effectue.

On assimile souvent ce que l’on a vécu auparavant en le comparant à ce que l’on vit aujourd’hui, et pourtant il faut avoir conscience que chaque partenaire est différent.

Mais cela ne dispense personne de faire un travail sur soi pour vaincre sa dépendance affective ou sa paranoïa amoureuse. Le but est de se lâcher complètement dans sa vie de couple et de mettre une énergie positive de manière active.

Vous ne pourrez pas sauver votre couple ou contrôler vos émotions si vous n’augmentez pas votre confiance personnelle sur la durée.

C’est à ce niveau que le lien entre le développement personnel et l’Amour se rejoint.

Vous devez désormais cesser de regarder dans votre rétroviseur

Laissez tomber les histoires douloureuses qui datent de plusieurs années et les désillusions qui accompagnaient ces moments pour vous concentrer uniquement sur le moment présent et sur le futur que vous souhaiteriez vivre.

C’est le moment de prendre des décisions fortes. Vous ne devez plus vous dire « je veux changer mais je n’y arrive jamais ».

L’optimisme est de mise et avec un accompagnement efficace réalisé par un professionnel vous pouvez reprendre votre vie en main.

Besoin de conseils personnalisés ?

Profitez de l’expérience d’Alexandre Cormont et de son équipe

2) Manque de confiance et addiction amoureuse

Le manque de confiance en soi est souvent à l’origine de la dépendance affective. Comme bien des personnes, vous doutez constamment de vos qualités et vous avez l’impression de ne pas être à la hauteur de votre partenaire ?

Et pourtant, si vous êtes en couple aujourd’hui c’est parce qu’il/elle se rend compte de ce que vous lui apportez et tient à vivre une histoire passionnelle avec vous !

Il n’y a rien de plus douloureux que de sentir son/sa partenaire douter de sa fidélité et c’est pourquoi votre comportement peut conduire à une séparation.

Une femme seule avec une tasse à café

Alors je sais ce que vous dites à votre partenaire pour tenter de lui montrer que vous lui faites confiance. Cette phrase je l’ai déjà entendue des centaines de fois en coaching avec une personne dépendante affective :

J’ai confiance en toi, ce sont les autres qui m’inquiètent

Lorsqu’on y réfléchit bien, cette phrase ne veut strictement rien dire.

Pour ne plus la prononcer vous devez prendre conscience de ce que vous pouvez apporter à l’autre ainsi que de vos qualités. Il n’y a rien de pire que de vivre avec une quelqu’un qui se dévalorise en permanence.

Je vous invite par conséquent à reprendre votre vie personnelle en main pour ne plus dépendre de la personne que vous aimez.

21 jours pour vaincre la dépendance affective

Bien plus complet qu’un simple livre sur la dépendance affective,
j’explique point par point comment procéder.

Plus vous allez être en mesure de vous construire indépendamment de votre partenaire et de votre couple et plus combattrez la dépendance à l’autre avec efficacité. 

Cela aura également pour effet d’augmenter votre confiance personnelle et faire en sorte que votre partenaire s’en rende compte, ce qui accentuera la passion dans votre relation.

Vous lutterez ainsi indirectement contre la 3ème cause de dépendance affective !

3) Les problèmes de couple provoquent le manque affectif amoureux

La troisième source qui explique une forte dépendance affective concerne les problèmes inhérents à votre couple.

Lorsqu’une relation va mal, un phénomène survient et provoque un changement dans les comportements amoureux. Il s’agit de la peur de perdre la personne que l’on aime…

Dans ces conditions il vous est difficile de transformer les conflits en moment de bonheur et vous vous retrouvez totalement désarmé(e).

Plus vous tentez d’améliorer les choses et plus vous sentez votre moitié qui s’éloigne

La raison est simple, en agissant ainsi vous allez contre nature et du coup vous n’êtes plus naturel(le). La personne que vous aimez ne vous reconnait donc pas.

Couple qui essaie de ne pas se séparer
Dans ces conditions il est légitime de se poser ces 3 questions :

  • Comment agir efficacement contre la dépendance en amour ?
  • Comment (re)prendre le contrôle de sa vie de couple ?
  • Quelles réactions avoir pour améliorer les choses progressivement ?

Rassurez-vous, c’est tout l’objet des prochaines parties de cet article mais également de la formation dont je vous parlais plus haut !

Mais avant de vous inviter à les lire, je tenais absolument à vous préciser que tous les couples traversent des phases difficiles.

Si vous souhaitez sauver votre relation il est nécessaire que vous arriviez à prendre de la distance !

Contrairement à ce que la majorité des personnes pense, la prise de distance est considérée comme une action réelle qui vous permettra de recentrer vos idées et de prendre les bonnes décisions suivant les différentes situations.

Si votre couple traverse des périodes de tensions c’est votre moral au quotidien qui s’en trouve affecté.

Vous en faites alors une obsession mais malheureusement c’est de cette façon que vous vous enlisez dans vos erreurs. La toute première étape lorsque l’on se trouve en dépendance affective consiste à travailler sur son self contrôle.

Là encore, le développement personnel est donc la solution.

4

Comment gérer ses émotions
et atténuer sa dépendance en amour

Avec des milliers d’heures d’expérience en coaching mais aussi grâce à la publication d’ouvrages et de formations, j’ai pu déceler un trait caractéristique chez toutes les personnes qui souffrent de la dépendance affective.

Malgré vos efforts, vous avez l’impression qu’une force surnaturelle vous empêche de vous sentir bien dès que vous êtes séparé(e) de la personne que vous aimez, et vos craintes prennent le dessus.

Très souvent, vous êtes conscient(e) de votre attitude mais il vous manque l’essentiel, à savoir les solutions pour contrôler vos émotions et vos pensées négatives.

Pour illustrer ce phénomène, je reprendrai la phrase d’un coaché :

« Ma femme est ma drogue. Morsqu’elle n’est pas avec moi j’ai l’impression de ressentir un manque absolument incontrôlable ».

Baiser passionnel

C’est extrême, certes. Mais même si vous n’en êtes à pas à ce stade, vous ne devez pas espérer pouvoir vaincre une dépendance amoureuse en lisant simplement un article, il faut vous mettre à l’action.

Mon travail consiste donc à vous offrir un plan que vous allez devoir appliquer rapidement et pendant plusieurs semaines si vous souhaitez obtenir des résultats.

Alors pour connaitre et maitriser chacune de ces étapes, j’ai élaboré un programme sur-mesure que vous pouvez retrouver ci-dessous.

Sortez de la
dépendance affective

Il reprend avec précisions le schéma pour soigner la dépendance affective. Pour cela, il existe 3 axes à prendre.

1) La force de caractère pour combattre la dépendance affective

À toutes les personnes qui se disent que ce n’est pas simple de lutter quand on est dépendant affectif, je répondrai que vous avez entièrement raison.

Mais il est aussi vrai que de nombreuses personnes avant vous ont déjà réussi à sortir de cette spirale infernale.

La grande différence réside dans votre force de caractère.

  • Serez-vous capable de faire des efforts aujourd’hui pour que demain vous vous sentiez mieux ?
  • Souhaitez-vous vraiment sortir de cette impasse qui vous rend malheureux ou malheureuse ?
  • Êtes-vous prêt(e) à vous battre pour votre Amour ?

Il n’est pas donné à tout le monde de contrôler ses émotions mais chaque petite action apporte forcément des résultats sur la durée et il vous faudra passer par différentes étapes afin de redevenir le/la partenaire idéal(e) !

Couple d’âge mûr

2) Une vision de l’Amour à long-terme

Avec une vision à long terme du couple vous allez être capable de faire changer les choses.

Cela, afin d’apporter un maximum de bonheur dans votre relation mais également pour que plus jamais vous ne ressentiez ces émotions négatives prendre le dessus.

Si vous voulez contrôler vos émotions, vaincre vos peurs, éviter de souffrir, prendre confiance en vous… alors vous allez devoir mettre en œuvre une stratégie sur la durée avec l’intention d’apporter un maximum de bonheur à votre conjoint(e).

Toutes les personnes que j’ai coachées peuvent témoigner d’une chose : si vous appliquez les bonnes actions sur la durée, vous récolterez des résultats de plus en plus forts.

Vous pourrez ainsi convaincre votre moitié que vous êtes sur la bonne voie

Dès lors, vous constaterez que lui/elle aussi évolue dans le bon sens et fera un pas vers vous.

Ne vous laissez pas berner par les émissions de télévision lors desquelles il suffit de quelques minutes avec un(e) coach en amour pour que tout change.

On veut vous montrer un changement immédiat mais ce n’est pas aussi simple, d’ailleurs on ne montre jamais l’évolution de la relation. Si vous pensez vous en sortir grâce à une solution miracle, alors vous risquez de déchanter.

Ce sont vos efforts répétés et votre évolution qui seront la clé. Ce n’est qu’à ce prix que vous vous sentirez mieux.

Parlez-moi de votre histoire !

Ensemble, nous établissons le plan d’action idéal

3) Le pouvoir du cerveau humain sur les émotions

Pour prendre le contrôle de ses émotions, il est nécessaire d’avoir une emprise sur son cerveau en lui adressant des signaux positifs.

Pour cela, je vous invite à réaliser un petit exercice qui vous paraitra simple mais qui, appliqué pendant plusieurs semaines, se révèlera ultra efficace.

– Exercice –

Chaque matin à votre réveil, je vous recommande de prendre une feuille que vous diviserez en trois colonnes.

Sur la colonne de gauche, vous dessinerez un petit smiley positif (un bonhomme qui sourit, qui fait un clin d’œil, qui pleure de rire…) et de vous forcer à sourire en même temps.

Tout au long de votre journée lors des coups de mou, je veux que vous repensiez à ce dessin et que vous retrouviez votre plus beau sourire.

Vous allez ainsi envoyer un signal fort à votre cerveau pour lui dire « j’ai un nouvel état d’esprit, désormais je croque la vie à pleines dents ».

Sur la colonne du milieu, vous noterez une phrase positive d’auto-motivation.

Prenons par exemple « Je suis génial » ou « Je suis une belle personne » et je vous demande de vous répéter cette phrase au moins 5 fois le matin puis encore 5 fois au cours de votre journée en fermant les yeux et en contractant bien le poing.

Grâce à cet exercice vous constaterez que votre confiance augmente.

Enfin, dans la troisième colonne, je vous invite à vous fixer une mission ou un challenge au cours de la journée.

Essayez un maximum de sortir de votre zone de confort, de vous surpasser et de toujours réaliser une action qui vous procure un véritable bien-être ou qui vous rend fier de vous.

En réalisant cet exercice vous enverrez un message fort à votre cerveau et vous constaterez que c’est ce qui vous permettra de sortir de la dépendance amoureuse !

Vous êtes génial(e) mais vous ne le savez pas encore alors inutile de vivre au travers de votre homme ou de votre femme !

5

Les solutions
pour sortir de la dépendance affective

Vous l’avez sûrement compris mais lorsque l’on parle de dépendance affective, il est nécessaire de travailler sur sa reconstruction personnelle.

Vous êtes dans une situation délicate où vous placez votre partenaire sur un piédestal et bien souvent vous organisez votre vie en fonction de lui ou d’elle.

Pour ne plus être dépendant affectif ou dépendante affective, je vous recommande principalement de vous positionner sur un axe de développement personnel pour que vous soyez capable de devenir une version améliorée de vous-même !

Si vous parvenez à équilibrer vos différentes vies (personnelle, sentimentale, amicale, familiale et professionnelle) alors vous obtiendrez un quotidien parfait !

Emploi du temps

Vaincre la dépendance affective grâce à son emploi du temps !

Lorsque l’on se demande comment sortir de la dépendance affective, il est nécessaire de se fixer des objectifs à court, moyen et long terme.

Je vous invite à créer un emploi du temps spécial avec une vision à moyen terme (je vous recommande 2 à 3 mois) afin de sortir de votre dépendance affective et de reprendre le contrôle total de votre évolution.

Pendant plusieurs semaines, je vais vous inviter à réaliser un challenge par jour, à mettre en place une action qui vous aide à sortir de votre dépendance et qui vous permettra de vous concentrer uniquement sur vous !

Pensez à bien la noter par écrit pour suivre vos engagements et vos résultats.

Même si vous sentez que c’est difficile, vous ne devez pas baisser les bras

L’échec ce n’est pas d’avancer trop doucement, c’est de laisser tomber.

Apprendre la patience

Apprendre la patience

Sans aucun doute, la patience sera votre meilleur atout car vous ne pouvez pas vaincre une dépendance amoureuse l’espace d’une semaine.

C’est un processus qui prend du temps

Bien entendu en suivant ma formation vous pourrez l’accélérer mais à mon sens 21 jours sont nécessaires pour bien maitriser toutes les étapes pour sortir de la dépendance amoureuse.

Prenez réellement le temps de vous dégager des missions avec une évolution sur plusieurs semaines afin de prendre en compte votre évolution et de montrer votre changement.

Non seulement vous constaterez des améliorations au niveau de votre personnalité dépendante affective mais cela vous permettra également d’être plus heureux(se) dans votre quotidien.

N’essayez pas d’aller trop vite car la lutte contre une addiction sentimentale est un processus de développement personnel et il vous faut poser les bonnes fondations pour ne plus jamais commettre les mêmes erreurs.

21 jours
pour tout changer

Ouvrez-vous aux autres !

La dépendance en amour est un cercle vicieux qu’il est nécessaire de combattre le plus tôt possible.

Pour sortir de votre phénomène et de la peur de perdre l’être aimé, je vous recommande de prendre du temps pour vous re-socialiser avec toutes les personnes qui vous apportaient du bien-être auparavant.

Ne délaissez jamais vos amis proches ainsi que votre famille car il est nécessaire d’avoir un bon équilibre pour être heureux(se) dans sa vie.

Alors c’est le moment de programmer des sorties et des activités avec ces personnes qui comptent.

Réagissez dès maintenant !

Homme qui se balade en forêt

Commencez un sevrage affectif

Bien entendu il ne doit pas s’agir d’un sevrage affectif strict mais pour ne plus être dépendant de quelqu’un, il faut s’éloigner progressivement de cette personne.

Ainsi, votre objectif sur les prochains jours doit être de vous éloigner de votre partenaire de façon progressive et d’avoir des activités de votre côté.

De ne pas lui envoyer de messages pendant un certain laps de temps ou de ne pas l’étouffer avec vos demandes, par exemple.

Comme il existe plusieurs types de dépendance sentimentale, il existe différentes façons de lutter.

Pour cela, vous pouvez vous procurer ma formation ou alors profiter d’une séance de coaching personnalisée.

Vous obtiendrez ainsi la méthode pour lutter contre la dépendance affective de la façon la plus efficace possible.

Vaincre la dépendance affective ?

Laissez un coach vous dire exactement quoi faire !

– Exercice –

Vous retrouverez dans ces questions des pistes pour comprendre comment sortir de la dépendance affective :

  • Avez-vous l’impression de faire suffisamment de sport ou d’activités pour vous aérer l’esprit ?
  • Êtes-vous satisfait(e) de votre physique ?
  • Prenez-vous soin de l’image que vous renvoyez aux autres ?
  • Avez-vous arrêté une passion pour passer plus de temps avec votre partenaire ?
  • Entretenez-vous des bonnes relations avec vos proches en continuant à les voir autant qu’avant ?
  • Avez-vous des objectifs personnels et professionnels ?

En règle générale, vous retrouverez dans ces questions les causes d’un mal-être personnel qui peut engendrer des signes de dépendance au partenaire.

Vous aurez besoin de reprendre confiance en vous et de profiter de sorties indépendamment de celles réalisées avec votre partenaire.

Bonus

Pourquoi vous ne pouvez pas compter sur votre partenaire
pour lutter contre la dépendance en amour

En période de dépendance émotionnelle, vous avez tendance à vouloir absolument compter sur votre partenaire pour qu’il/elle vous aide à mieux maitriser vos émotions et qu’il/elle vous fasse de grandes déclarations d’amour.

En réalité, cela ne changera rien à la problématique.

Plus il/elle vous rassurera et plus vous vous mettrez en demande

C’est l’effet boule de neige et il faut absolument le combattre car lorsqu’on en arrive à ce stade, la lassitude du partenaire s’accentue !

Et pourtant, vous devez savoir que votre moitié se sent tout aussi mal de ne pas pouvoir s’épanouir dans la relation. C’est pourquoi vous allez devoir apprendre à penser et agir uniquement par vous-même.

Ce n’est qu’une fois que vous aurez le bon comportement que celui de votre conjoint changera et évoluera positivement.

***

Pour résumer :

  • Vous devez premièrement fournir les efforts en direction de vos émotions (donc vers vous-même) ;
  • Avant de modifier votre comportement dans le couple ;
  • Et c’est seulement dans un troisième temps que vous pourrez espérer que votre partenaire vous aide à relancer définitivement votre relation.

Ne soyez pas trop pressé(e), prenez votre temps et ne perdez pas espoir de pouvoir contrôler vos émotions.

Je vous souhaite le meilleur.

Alexandre Cormont

Alexandre CORMONT

Votre coach pour lutter contre la dépendance

Ce guide vous a plu ? Partagez-le !

Découvrez nos autres guides gratuits

– Récupérer son Ex –

Les secrets de la reconquête

– Le Silence Radio –

Maîtrisez-le pour récupérer votre ex

– Sauver son couple –

Comment ne pas baisser les bras

– La rupture amoureuse –

Comment la gérer et s’en relever

– Séduire un homme –

Comment lui plaire ?

– Fuis moi, je te suis –

Comment l’appliquer ?

366
Publiez un commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

JJ07
JJ07

Bonjour,
J’ai 35 ans mon épouse 29, nous avons 11 ans de vie commune, 3 enfants. Nous nous sommes oubliés sentimentalement et sexuellement, par notre rythme de vie travail/enfants.
Ma dépendance a surgit il y’a deux mois lorsque j’ai senti un froid s’installer, j’ai fini par découvrir qu’elle cultive une attirance purement sexuel auprès d’un autre homme que je connais. Du coup, je l’ai naturellement sur-couvé au point qu’elle m’a dit quelle comptait partir de la maison ne supportant plus de me voir souffrir, et n’ayant plus sentiment, ni attrait sexuel à mon égard. Cela ayant laminé ma confiance en moi, chaque jour est une souffrance, pour elle et pour moi, j’applique vos conseils d être une meilleure personne, je met de la distance pour ne plus l’étouffer, je me suis remis au sport. Mais que les semaines sont longues. Que notre histoire est complexe. Mais elle ne parle plus pour l’instant de partir et je ne lui en parle plus moi non plus.
j’ai juste une question, dois je bien mettre de la distance, tout en montrant mon esprit de séduction subtilement? Et comment le tenir ? car j’ai envie de la toucher, de lui dire des mots doux voir coquin.
nous dormons toujours dans le même lit mais on a tendance inconsciemment durant le sommeil à se coller l’un à l’autre, la situation devient génante car quand elle s’en rend compte, elle sursaute et se remet à l’écart, et je commence à faire pareil.
Devrions nous dormir séparemment finalement ?

du coup c’est plusieurs question
merci en tout cas pour tout, vidéos article qui apporte un soutien.
cordialement

Lynn
Lynn

Bonjour Alexandre.

Je tiens à vous remercier pour cet édifiant article qui vient éclairer la problématique de dépendance affective.

Je suis dans une relation de couple à distance avec un homme de 3 ans mon cadet et ce depuis une année et quelques mois avec des rencontres peu fréquentes pour des circonstances familiales de mon côté.

J’ai l’impression que je souffre de dépendance affective,cet homme m’ignore,ne s’investit plus dans notre relation,comme s’il me prend pour acquise et cela me fait énormément de mal.Son discours et son attention sont diminués.

Or,il existe un point crucial,d’une part,j’ai découvert que cet homme est infidèle,il sort avec deux autres femmes que moi ( s’investit dans des relations amoureuses et non pas des coups d’un soir ) je ne manifeste point de jalousie,je garde le calme et je fais semblant que je ne suis pas au courant,ses liaisons en addition à sa prise de distance et sa froideur ( sous prétexte de boulot ) ulcère mon orgueil, je sais qu’il préfère les autres femmes et me garde pourtant.

D’autre part,je ne suis pas une femme épanouie dans ma vie professionnelle et sociale,il me trouve une femme conventionnelle et me le reproche indirectement.

Je voudrais savoir s’il vous plaît si je suis vraiment dépendante affective de lui , ou bien c’est son comportement d’homme infidèle qui déclenche ce sentiment désagréable en moi ( avec tout le mal que cela puisse engendrer : jalousie , manque d’estime de soi, dévalorisation, comparaison à ses autres copines, vouloir chercher en sa vie privée pour savoir plus d’infos lorsqu’il m’ignore etc … ) est-ce justement ma dépendance affective qui m’empêche de l’affronter de sa malhonnêteté de peur qu’il me largue je garde le silence et ainsi pour ne pas subir une rupture ? Sachant que j’avais déjà ce problème de se sentir mal quand mes exs m’ignoraient et pire encore lorsqu’ils me trompaient… Quelle approche adopter en l’occurrence ?

Je vous sais gré de votre amabilité.

Bien cordialement.

Lynn
Lynn

Je t’en prie Alexandre,c’est très aimable de ta part.
Je voudrais savoir d’après ton point de vue de love coach, comment se comporter avec cet homme infidèle tout en étant dans la dépendance affective? Est-ce que cette dernière est engendrée voire accentuée par l’infidélité de mon partenaire ? La situation est un peu complexifiée,je suis une femme qui est dans l’indépendance affective + l’investissement de mon copain avec plusieurs femmes conjointement.

Diaz
Diaz

Bonjour Alexandre
Je suis une jeune femme de 27 ans. J’ai grandi avec une mère poule très proctrice et un père absent. Mon rêve et d’avoir un homme qui prend soin de sa famille. Je suis introverti et je vis des relations très fusionnel au début puis mm si mes partenaires ont des sentiments je sens qu’ils se lassent quand moi je me sens à l’aise et en sécurité. Et donc je doute de nouveau. Je suis naïve fragile je me bats depuis 4 ans contre la maladie. À force je connais mes défauts mais je n’arrive pas à arrêter ce schéma. Comment faire je perds espoir.
Merci

edouard
edouard

Bonjour Alexandre,
je tiens tout d’abord à te remercier pour cette article, il me permet déjà d’avoir des axes sur lesquels travailler afin de sortir de cette dépendance affective.
Cela fait maintenant 8 mois que je suis avec ma compagne, nous n’habitons pas ensemble ( peut etre dans quelques mois si elle ne prend pas la décision de me quitter).
ce qu’il y a de bien avec elle c’est que nous avons cette capacité de communiquer mais malheureusement, j’ai peut etre attendu trop longtemps avant de me prendre en main.. en effet elle a pris soin plusieurs fois de m’avertir à ce sujet..
J’ai tendance à lui demander d’etre trop présente pour moi au détriment de son besoin de liberté. oui par ce qu’elle est indépendante et a besoin de pouvoir passer du temps avec ces amis pour garder un bon équilibre dans sa vie ( ce qui est au final tout à fait normal).
Ce qui provoque par moment chez moi des situations de mal être, comme si elle préférerait etre loin de moi pour se sentir bien. Or elle ne m’a jamais montré de signe me laissant penser que j’ai du soucis à me faire sur notre couple, bien au contraire elle me montre plutôt de belle preuve d’amour..
Je t’avouerai que je ne sais pas trop pourquoi je t ‘écris tout ça car je n’ai pas de question qui me vienne à l’esprit.. je suis juste plus que motivé à travailler sur ma dépendance et cela fait plusieurs jours que je m’intéresse à différents ouvrages et article afin de m’aider dans cette démarche.
Merci de me permettre de garder espoir, j’ai hate de découvrir tout livre “vaincre la dépendance affective en 21 jours” celui ci est il disponible chez des libraire tel que la fnac ou le furet du nord ?

Bien à toi,
Edouard

Jean baptiste
Jean baptiste

Bonjour Alex.je m’appelle Jean baptiste et je suis très très dépendant de ma copine depuis 6 ans.nous avons un enfant.mon mal vient du fait que j’ai peur qu’elle face l’amour avec quelqu’un d’autre.le fait d’y pensée me conduit a la déprimé au quotidien vu qu’elle est déjà tomber une fois.cela a conduit a dedrader notre couple au point au elle ma dit qu’elle ne m’aimait plus.comment sortir de ce dépendance et comment raviver la flamme entre nous. Je suis au bord de la rupture j’ai perdu goût a la vie

Daphné
Daphné

Bonsoir
Je suis en souffrance dans la relation que j’entretient avec mon partenaire depuis peu surtout lorsque nous sommes loin l’ un de l’autre en effet la relation est plus que parfaite quand nous sommes ensemble le week-end mais des que celui ci reprend le travail je n ai que très peu de nouvelles à mon goût je suis souvent à la origine des messages il ne m’appelle que une ou deux fois par semaine et le contenu des messages ne sont pas très chaleureux cela est très compliqué pour moi je doute de ses intentions je suis angoissée je retourne la situation en boucle dans ma tête mais je ne osé pas lui en parler.
Quelle solution adopter..
Merci de m aider

Isabelle
Isabelle

Bonjour
Voilà avec mon ancien copain nous avions décider demenager ensemble fin de l’année 2017 nous vivons sous le même toit depuis 4 mois et nous avons rompu y a 2 mois et presque rien à changer dans notre relation on es toujours fusionnel, affectueux l’un envers lautre, on couche toujours ensemble et javous que sa me genai au départ et une copine ma dit que c’était malsain je n’avait pas compris ou était LE mal à ce faire du bien et ressemment j’ai lu quelque par que notre relation était une relation qu’on appelle “pansement affectif” alors j’aimerai savoir si c’est vraiment mal et si sa peu faire plus mal après que je demenagerai et quel genre de relation on aura par la suite? Puis une autre question me turlupine es ce normal qu’après 2 mois de rupture je commence à me détacher sentimentalement de mon ex?

Céline
Céline

Avec mon copain nous ne vivons pas ensemble, il s’avere que parfois il ne me dis pas quand il sort, cela ne me dérange pas en soi. Ce qui me gêne c’est que j’ai l’impression qu’il me le cache sûrement, du au fait qu’il boit beaucoup pendant ses soirées. Il est militaire et cela arrive quand il revient de 2/3 semaines de sortie terrain.
Dois je lui demander qu’il me prévienne juste quand il sort ou bien est ce un détail (cela fait 5 mois que nous sommes ensemble).
Il me dit que je peux avoir confiance en lui, qu’il sait ce qu’il fait.

Noemie
Noemie

Bonjour Alexandre,
Tout d’abord, je tenais simplement à vous dire que je suis une fille du Québec / Canada et que vos vidéos me rassurent et me donnent beaucoup de confiance. Je les montre à mes amies d’ici qui apprécient également vos bons mots. De plus, je passe effectivement à l’action comme vous le dites au lieu de juste comprendre vos paroles 🙂 Merci pour vos conseils encore une fois.

Je suis une jeune professionnelle qui a été en couple 5 ans . Maintenant rendue à 27 ans, je suis célibataire depuis un an et j’ai eu quelques fréquentations. J’étais avec un garçon et tout allait bien jusqu’au moment ou je lui parle du mot couple. En fait, nous étions comme en couple mais le mot lui a tellement fait peur qu’il m’a dit vouloir prendre son temps et même arrêter pratiquer la relation tellement cela lui faisait peur. Après une semaine de distance , il est revenu 2-3 fois vers moi en disant qu’il s’ennuyait. Nous avons donc repris contact mais en faisant un pas en arrière. Je pense aussi que j’étais dépendante affective… ce que je n’ai jamais été dans le passé … Je pense que je voulais TROP l’avoir et que je lui ai fait peur.

Je dois travailler sur ce point, faire des actions pour moi et être aussi plus indépendante. En espérant que cela fonctionnera ! Pour l’instant, nous prenons notre temps et l’engagement viendra sans que j’en parle… j’imagine ! Merci !

Geneviève Marie
Geneviève Marie

Bonjour
j’ai besoin d’aide Alexandre le partenaire avec qui je suis en ce moment est mon premier amour. On était ensemble à l’adolescence après je l’ai laissé car j’avais déménagé .On est resté des années sans être ensemble mais il revenait toujours me faire part de ces sentiments .Mais j’étais avec quelqu’un autre et il attendais toujours ce quelqu’un d’autre m’a abandonner et sa m a fait très mal et j’étais en dépendance affective sans le savoir j’ai du être avec quelqu’ un autre pour l’oublier. Mais mon partenaire était là et il ne comprenais pas pourquoi je me suis pas m’y avec lui je lui ai expliqué que s était juste pour oublier l’ ex qui m’ a abandonné .J ai rompu avec ce dernier aussi et après on s’est m’y ensemble avec mon partenaire après une année de relation .Mon partenaire a pris de la distance il ne fait plus de moi sa priorité il m’a rabaisser comme pas possible je souffert trop .Maintenant il veut revenir mais il ne fait aucun d’effort il rejette tout sur moi que je lui ai fait du mal qu’il a couru derrière moi 10 ans.Que s’il me néglige juste pendant trois mois je lui ai fait pire or il m a fait et dit des choses qui me font mal jusqu’à présent .Il m’a complètement dévalorisé je me suis rabaissé j’ai tout essayé pour qu’il change de comportement durant ces trois mois c’est quand j ai compris qu’il me respecte plus que j ai prie mes distances et maintenant il veut qu’on redevient comme avant mais je sais que je suis en dépendance affective de lui j ai peur de le perdre je pense pas pouvoir vivre sans lui .Tout mon entourage me dit de tourner la page car si je retourne avec lui il connaîtra jamais ma vrai valeur. Aidez moi svp QUE FAIRE.

Aurélie
Aurélie

Bonjour,
J’ai 35 ans et cela fait 16 ans que je suis avec mon mari.
Je pense pouvoir être classée dans cette catégorie.
Je n’empêche jamais rien mais c’est vrai que je suis déçue lorsque mon mari planifie quelque chose en dehors de moi ou de nous (nous avons 2 enfants).
Il est en règle générale plutôt compréhensif mais il lui arrive de puis toujours de péter les plombs pour un ras le bol de cette dépendance. Il dit à ce moment là des choses qui sont très méchantes et qui ne m’aident absolument pas à reprendre confiance en moi.
Je pense que je changeais petit à petit en prenant de l’âge et que j’aurai pu commencer à prendre confiance en moi mais je retombe souvent dans mes travers et nous avons eu la mauvaise idée de travailler ensemble.
Sur beaucoup de points, cela a été plutôt sympa mais j’ai l’impression que nous sommes de ce fait entrés dans un cercle trop fermé et que nous avons naturellement trop vécu l’un pour l’autre et non plus l’un à côté de l’autre à regarder dans la même direction.
Les angoisses reviennent d’autant plus que mon mari n’arrive pas, je pense, à se situer par rapport à cette dépendance.
Malgré le fait qu’elle l’insupporte, elle lui apporte aussi régulièrement un grand confort et une certaine sécurité (même si je peux me tromper).
Je suis plutôt confiante en moi en ce qui concerne le travail et ça, ça a aussi eu tendance à le déstabiliser tout en lui apportant également un certain confort puisqu’il n’était plus forcément obligé de faire les choses qui ne lui plaisaient plus: répondre au téléphone par exemple.
Bref, j’ai l’impression que nous sommes dans un cycle infernal duquel il est difficile de sortir.
Les enfants ne se sentent pas bien dans cette atmosphère.
Les choses me paraissent simples: il faut vraiment que je retrouve mon indépendance et j’espère que ces conseils m’éclaireront.
Certains doivent lutter contre leur nature plus que d’autres…
A bientôt.

muriele
muriele

bonjour Alex…..cette article est plus qu’opportun ça fait trois jours que je ne suis pas sortie entre larmes et colère juste parce-que je n’ai pas pu communiquer avec mon homme depuis trois jours. il est ma drogue malgré ses explications je retombe dans la souffrance de cette dépendance affective. J’espère qu’il gardera patience et que je ne le perdrai pas.Je me mets aux exercices et espère y arriver. Merci d’être là.

Priscille
Priscille

Bonjour Alex heu j’ai fait un peu la paresseuse j’ai survolé un peu tes conseils
Moi mon cas est un peu complexe mon petit ne critique pas mes proches mais j’ai tendance à passer tous mes temps libre avec lui et je m’ennuie grave de son absence je veux toujours qu’il soit avec moi mais je le contrôle pas Je ne lui fait pas de crises et aussi Ya le fait qu’il fait le jaloux quand je sors sans lui
D’autre part il me met en 2nd position après sa famille figure toi que il lui arrive d’interompre Des relations sexuelles juste pour parler à sa soeur
Il est du genre narcissique il dénigre toujours ses amis mais côté famille il est très protecteur
Et enfin j’ai un peu peur qu’il se remette avec son ex qui est allée faire ses études en Asie il me dit tout le temps que c’est fini mais tout le monde en parle et ça m’intrigue vraiment trop je sais plus comment faire
Aide moi stp

Holly
Holly

Grand merci pour cet article. je me reconnais totalement dans tout ce que vous avez dit. Je commence à faire les exercices aujourd’hui et j’espère tenir jusqu’au bout. Je souhaite vraiment être débarrassée de toute influence négative de mes anciennes relations, qui m’ont laissé des blessures profondes. Je ne veux plus ressentir cette boule au ventre.

Elisée
Elisée

Bonsoir Alexandre,
Je dois avouer que vos articles sont une bouffée d’oxygène… Même si ça me semble compliqué à appliquer dans la mesure sans doute où je suis assez impatiente… Je vais sans doute me “mélanger” un peu, mais ce soir tout se bouscule dans ma tête… suite à une “discussion” en début de soirée…
En 16 mois, on a du faire face à des situations compliquées et douloureuses, tant séparément que dans notre couple, notamment un passé judiciaire conséquent de son côté, des problèmes de famille importants dont le décès récent de son père, conflits fraternels notamment, de mon coté les tendances bipolaires et alcooliques de ma mère (dont je ne parviens pas à lui parler, malgré le fait qu’il assiste à nos conflits téléphoniques fréquents… Et bien sûre qu’il s’en lasse… tout en m’ayant incitée à me confier… Mais n’est-ce pas trop tôt, compte tenu de la “gravité” de certains sujets? Et compte tenu de l’enchaînement des épreuves, comment trouver le moment propice?), un présent judiciaire douloureux depuis 2 ans du côté de mon père (il le sait), des “frustrations” professionnelles…
Il a 33 ans, moi 28… Nous nous connaissons depuis début décembre 2016, première rupture au bout de 15 jours (pour une autre on va dire, qu’il connaissait depuis longtemps et une attirance réciproque non concrétisée disons + une petite distance géographique compliquée par ses soucis judiciaires notamment), pendant lesquelles il tirait déjà des plans plus que significatifs (notamment bébé! ET oui…) sur les comètes (il me semblait pourtant que c’était plus un “classique” de filles…) et coupure d’environ 2 mois même si les 1ers temps il était toujours en demande de ma compagnie malgré tout…
Malgré le fait que ce soit lui qui soit revenu (après avoir était pris comme je l’avais “prédit” pour un …!), il s’avère être à l’exact opposé de sa personnalité des débuts (sauf la “demande” de projets… bébé, mariage, etc… celles-ci toujours par écrit, sms ou lettre, lorsque la distance s’imposait à nous… Revenus dans la même pièce, il a tendance à s'”isoler”, console, discussions Chat entre potes, entre autres…), lui qui était presque trop démonstratif (à mon sens disons que c’était trop beau pour être vrai). Aujourd’hui il me reproche de ne pas m’imposer, mais lorsque je souhaite l’orienter vers mes “désirs”, tout en lui rappelant par exemple ce que l’on partageait les 15 premiers jours, cela semble comme un nuage de poussière qu’il balaie d’un revers de main, me donnant le sentiment de la jouer perso… J’ai conscience de l’aimer de plus en plus au fil des épreuves, mais le sentiment de ne plus le connaitre pourtant, de ne plus savoir qui il est, d’avoir perdu l’homme dont je tombait amoureuse… Aujourd’hui si “froid”, depuis son retour début avril, alors qu’il était limite encore plus démonstratifs lorsqu’il me voyait en étant avec elle… Est-ce (en plus du sentiment d’avoir été trop pris pour un c.. au fil des années) qu’il ne me sens pas assez impliquée ou motivée dans les projets à long terme??? Si je venais à l’envisager maintenant (sans pour autant, je préfère préciser, le faire dans lez but de ne pas le perdre!) cela inverserait-il la donne? Mais n’est-ce pas encore “rapide”? (En partie j’ai sans doute peur qu’il finisse par retourner sa veste)
J’ai conscience que le décès très récent de son père suite à un cancer fulgurant soit une épreuve insurmontable, surtout n’ayant pu le voir avant pour des raisons notamment financières. (Pourtant compte tenu de l’incarcération de mon père, à 76 ans et en Espagne, et une absence depuis 2 ans, je pense être un peu mieux placée que n’importe qui pour me mettre au moins un minimum à sa place…)
Ce n’est pas la première fois qu’il me reproche clairement de ne pas m’imposer, mais je n’ose pas… Ni me confier à lui sur mon passé (même présent, notamment familial)…
J’ai mes passions, lui les siennes, que l’on pourrait être amenés à partager, et pourtant…
Malgré nos différences et les épreuves que l’on a traversé je peux dire que je l’aime de plus en plus, mais lui se mure de plus en plus comme un bloc de béton et semble me tenir à distance dès qu’on se retrouve proche “géographiquement”…
J’ai sans doute tendance à exposer mon ressenti comme des reproches, même si je suis pourtant consciente au fond de moi d’une partie de mes tords… J’ai eu suite à certains “conflits” des prises de conscience, pourtant après nos “nouveaux” conflits je réalise que j’ai tendance à reproduire plus ou moins similairement mes erreurs passées…
Mi- janvier, quelques jours après avoir “souhaité” une rupture, je dois “confesser” m’être rapprochée d’un ami pour lequel j’avais une attirance depuis plusieurs années… Pourtant malgré son apparente “perfection” j’ai fini par réaliser, en plus de la puissance de mes sentiments pour mon conjoint, le caractère trop “lisse”, presque plat de cette “aventure” (“concept” qui va je dois l’avouer à l’encontre totale de mes principes et valeurs)… J’avoue m’être “justifiée” en disant que j’avais “souhaité” et imposé une rupture quelques jours avant, et en faisant un “parallèle” avec son “départ” pour “l’autre”… Il m’accordait pourtant depuis toujours une confiance plus qu’aveugle, qui pourtant me semblait trop, surtout suite à son départ pour l’autre et la tournure que ça a pris… Ai-je voulu “défier”?
Un changement radical de “décor”, combiné à de nouveaux projets pourrait-il être “salutaire”?
J’ai le sentiment d’être dans une impasse, de foncer tête baissée dans un mur si je concrétise certains projets… Malgré mon envie d’y croire et d’avancer…
Merci de vos “conseils”…

Minh-Fei.
Minh-Fei.

Bonjour Alexandre.Tout d’abord ,je tiens à te remercier.Je suis actuellement en dépendance et grâce à tes vidéos, j’arrive à mieux vivre de la situation .Je suis dans un cas particulier à des personnes que tu coach d’habituellement,car Je suis gay et amoureux d’un homme qui désire des relations homo (plan de cul).Mais il prétend qu’il est hétérosexuel et il a une copine cacher la face.Je vis dans une situation d’enfer.Je voudrai couper le pont avec lui,mais malheusement,nous vivons dans le même quartier et on se voit une fois par semaine dans le lieu de travail .Je ne sais pas quoi faire et j’ai besoin qu’on aiguille .

Laure
Laure

Bonjour
J ai trouvé votre article sur la dépendance en amour extrêmement intéressant voire rassurant…
Je suis vraiment très motivée par votre méthode. Et je suis partante pour réussir a être… sereine !
Merci

Emilie
Emilie

Bonjour,
j’ai lu également votre article, je retrouve des similitudes avec ce que j’ai pu vivre. Je sortais d’une relation de 7 ans. J’ai eu une relation d’un mois avec un garçon après cela. n’ayant aucune confiance en moi, je me suis tout de suite éperdument amourachée de lui jusqu’à ne plus avoir l’envi de manger. Cette relation était bizarre mais j’étais aveugle et très amoureuse.Je le mettais sur un pied piédestal, il m’a fait découvrir pleins de chose entre autre l’escalade qui est devenu une vrai passion. le garçon en question était un vrai coureur de jupon.je ne le savais pas. il a finis par me larguer par téléphone. j’étais effondrée. voila un an que ça dure. je suis toujours en dépendance affective , je n’arrive pas en m’en détacher.Je le cherche constamment, regarde ou il sort avec qui, le plus dur c’est que je me fais énormément de mal et lui s’en fou. J’ai refais ma vie mais ce gars la est toujours présent, escalade travail, soirée. je ne sais plus quoi faire. La souffrance reste présente, et a coté de cela j’ai peur de faire fuire mon copain actuel.

Donnez moi s’il vous plait des réponses j’en ai besoin

merci beaucoup

chancy
chancy

Merci Alex..cela semble difficile mais efficace.

dominique
dominique

je viens de lire cet article et je me retrouve dans cette problématique, mon compagnon est parti… cela fait plusieurs fois en 4ans, d’anciens parisiens nous
sommes devenus des ruraux! à retaper une vielle bâtisse moi veuve depuis 2011
avec un mari qui était très aimant de 15ans plus jeune que moi, une enfance sans affection ,mon compagnon a 64ans,moi 66ans, lui est en activité et se déplace très souvent à Paris, je vois les notes de restaurants et je me fait un film!
Je n’ai pas confiance en lui et il me dit qu’il n’a pas à me rassurer!
Je vais suivre les conseils A. Cormont, je pense que il y a une telle logique que cela
peut fonctionner ,si ce n’est pas pour mon compagnon au moins ce sera pour moi!

Sophia
Sophia

Mais comment faire lorsque dans le couple on est ainsi. Et que le conjoint est quelqu’un qui ne parle pas de ce qu’il ressent ( il est comme cela)

Muriel
Muriel

merci

Lisa
Lisa

Bonoir Alexandre
Comment accéder à votre programme audio ?

James
James

Bsr j’aI lu votre article car je souffre de dépendance affective et j’ai pas envie de perdre celle que j’aime je suis vraiment motivé pour me libérer de ce fardeau mais j’ai peur de ne pas y arriver seul
Que puis je faire ?merci pour votre aide

noullez
noullez

bonjour
comment cela peut il se finir lors d’une rencontre de deux mêmes “types de dépendant affectif” svp?
bien à vous

Ophélie
Ophélie

Bonjour Alexandre,
Merci pour cet article.
Je suis une jeune femme de 22 ans. Je n’ai jamais vraiment eu de relation longue.
En juin 2017 j’ai fait la rencontre d’un homme fort plaisant avec qui j’ai une certaine différence d’âge car il a quarante ans. Je le connaissais très peu et ne savait pas comment m’y prendre. Nous avons eu l’occasion de nous revoir début mars mais je pense qu’il est trop tôt pour se projeter. Je ne cessais ces derniers jours de penser à lui. Je me rendais même malade. Je pense évidemment que j’ai une dépendance affective liée à mon passé.
Je voulais vous remercier car votre article m’a éclairé.
Amicalement,
Ophélie

AUDREY
AUDREY

merci pour ces pistes. Comme les autres je suis dans la même situation et je souhaite m’en sortir. Je suis devenue dépendante malgré moi. j’ai 30 ans et je suis en couple avec mon époux depuis mes 16 ans. c’est ma première vrai histoire d’amour. Je pense qu’on s’aime encore mais on n’arrive plus à être bien et serein ensemble. Mon mari s’est renfermé et semble malheureux.je voudrais juste retrouvé le bonheur perdu depuis maintenant presque 3 mois. je vais me concentrer sur moi comme tu nous le conseille.

bahaddou ghizlane
bahaddou ghizlane

oooh merci merci infiniment alexandre pour ce travaille interessant pour nous aider,vous avez aborder tous bravo alexandre et merci. une remarque on trouve aussi parmis les cas la dependance affective a cause de la mort d’un cher qu’on a pas pu dépasser et qu’on esseye de lui remplacer par qlq d’autre,je vous ai jamais endendu parler de cela.merci un autre fois pour cet article bien travailler.

Avi
Avi

Bonjour Alexandre,

J’ai 22 ans, sa fait 6 mois que je vis aux USA en tant qu’étudiant.
J’ai toujours eu un manque de confiance etc… Et la je viens de réalisé se qui m’arrivait.
Grace a vos articles si précis et si honnêtement expliqués, se qui est plutôt rare a trouver.
Moi c’est la TOTAL.
J’ai rencontré un mec ici depuis 4 mois, et bien sur, j’ai doucement réalisé que c’est un pervers narcissique, troubles de la personnalité narcissique etc .. (j’ai lue des articles qui montrés exactement la situation)
Et en plus, je suis complètement tombé en dependance affective. Bref c’était horrible …

Jeune, aucune confiance en sois, nouveau pays, TOUTE PREMIERE relation avec quelqu’un,
dependance affective envers lui, surement des problèmes personnel de mon enfance du a mon manque de confiance, très peu d’estime de soi meme, je tombe sur un mec FOU,
OH mon dieu mais qu’est ce que j’ai fais au bon dieu LOL.

Je me suis mis au sport, je me vide la tete de choses négatives, JE vais commencer a penser a MOI,, je veux changer, je veux l’oublier. et je VAIS y’arriver je le sens un jour.
Je garde espoir
Merci pour tout
AVI

Samuel
Samuel

Bonjour,
Je viens ici pour avoir certaines précisions dans votre article. Dans les grandes lignes je pense que vous dites qu’il faut remettre son passé en question et passer à autre chose pour pouvoir vivre une vie nouvelle et qu’il faut aussi prendre confiance en soi et rencontrer de nouvelles personnes.
Maintenant j’ai une question : est il meilleur de se séparer complètement de la personne en question pendant un certain temps ou vaudrait il mieux parler du problème avec cette personne pour qu’elle nous aide là dedans ?
Je me pose cette question car une amie virtuelle a remarqué que j’étais dépendant d’elle et elle pense qu’en finir avec notre amitié à jamais, mais même si il a raison sur un certain point j’aimerais tout de même lui reparler plus tard car je suis sûr qu’au fond je l’apprécie aussi pour sa personnalité.

Sylvie
Sylvie

Bonjour , Je lis vos conseils et visionnent vos vidéos sur YouTube.

Je crois comprendre maintenant pourquoi mon ami ne me donne plus de nouvelles depuis une semaine.
Je souffre énormément de son silence.
J’avoue que j’ai peur de le perdre totalement.
Je vais mettre en oeuvre vos conseils.
Je ne suis pas jalouse , il habite à 900 km de chez moi et j’ai seulement besoin d’entendre le son de sa voix parfois trois fois par jour. Je ne parviens pas à me contenter de simples SMS , un le matin et un le soir.
Comment peut-on entretenir une liaison et apprendre à se connaître quand on s’est rencontré il y trois mois seulement , qu’on a passé seulement 10 jours ensemble et que nos prochains moments d’intimité seront peut – être qu’au mois d’août.
Depuis huit jours “silence radio ” !!
Cordialement,
Sylvie

Hope
Hope

Merci pour tout.
Se sentir comprise…
Comme c’est rare…

Viviane
Viviane

Merci à vous. J ai un gros travail à fournir pour me sentir mieux. Y arriverai je ? ??

Alice
Alice

Bonjour Alexandre , sachez que je vous suis depuis 2 ans et que j’adore vos vidéos vous faite un travail remarquable et merci de faire autant attention à notre bien-être . Je vous explique mon problème , j’ai 25 ans et je viens de comprendre grâce à vos vidéo que je suis Dépendante affective et que j’ai provoquer du à ca,la rupture avec ma copine il y a 2 jours ,car elle pense que toute notre relation n’as été que des disputes constant et dû à notre différence de caractère moi généreuse en amour et elle beaucoups moins (alors que c’est à être trop dans la demande excessive d’attention qui a provoquer son mal ne plu être heureuse ,épanouis dans notre couple et personnel effet boule de neige) sauf que tout viens d une première rupture de sa pars l’an dernier pour l’amour d’une autre . Notre relation n’avais durer que 2 mois puis elle est revenu au bout de 7 mois , les 2 premiers mois etait super puis après ma dépendance est survenu à la peur qu’elle reparte , on a vécu donc 5 mois de relations avant qu’elle me quitte il y a 2 jours . Je sais que tout ça à été accentué à cause d un vécu similaire ou la personne était repartie une nouvelle fois mais la c’etait pas le cas je l´ai provoquer avec la peur de la perdre une seconde fois .
J’ai pris tout les devant pour avancer , pour changer avec ce que vous préconisez et vos exercices mais la question est comment faire pour la reconquérir ? Car vous expliquez seulement lorsque le couple est encore ensembles . Car j’ai tout mis en place pour changer radicalement bien sure dans le temps . Mais son entourages me dis qu’elle a trop souffert de mon comportement et ne reviendra pas une seconde fois . J’ai tout perdu ma copine et mon travail alors je n’ai pas encore les moyens de consulter ou d’être coacher . Et en plus je le sais qu’elle m’aimes elle l’a encore dis à ses proches . S’il vous plaît pourriez vous m’aider ?

marine
marine

J’ai déjà laissé un commentaire sur l’un de vos articles… ” la différence d’âge”

Ce jour je n’apporte pas un témoignage personnel, je tiens simplement Alexandre Cormont, à vous féliciter pour vos écrits !

Manon
Manon

Bonjour Alexandre,
Je réagis de manière générale à vos théories et méthodes qui me semblent de prime abord pertinentes préserver son ego que l’on ressent souvent malmené lorsqu’on est en relation. Mais je m’interroge sur le fait que parti de ces principes énoncés, l’amour réciproque ne peut pas exister. Personnellement, j’ai souvent été aimée lorsque je n’ai pas aimé en retour, et lorsque je suis amoureuse, de nature entière et spontanée, j’exprime mes sentiments sans honte et me fais plaquer ou pire utiliser en retour. Cette conception de “l’amour” communément admise est-il simplement un jeu de miroir, de pouvoir et de domination ? Ou est-ce qu’on se trompe de sujet pour ne décrire ce qui est simplement de la séduction dont les objectifs ne seraient au fond que purement égoïste et narcissique ? Bien-sûr, dans ce cadre on peut jouer un rôle en donnant quelques gages à l’Autre afin d’entretenir la relation et continuer à acteur/consommateur de cette illusion et laisser entendre que l’on vit une histoire d’amour… Franchement où est l’amour là-dedans? Je n’arrive pas à le reconnaître, je ne vois que des ressorts psychologiques qui sont manipulation, profit, domination, soumission, dépendance, des interrelations qui visent à tenter de s’attribuer une valeur supérieure à celle des autres. Ce n’est pas l’aigreur qui m’anime lorsque je dis cela mais la tristesse de voir que pour faire “couple” l’amour sincère est à proscrire.

Eyvi
Eyvi

bravo ! bien dit !

Saoussen
Saoussen

Bonjour Alex,votre document m’a pleinement éveillé sur de tas de problèmes réellement vécus. Je tiens à vous remercier pour votre effort pour embellir notre vie.Votre expérience est véridique et précieuse :un grand merci ☺.saoussen

Sandrine
Sandrine

J’aimerais avoir une solution svp je me suis disputé avec mon mec et la faute vient de moi il vraiment en colère jusqu’au point ou il me dit que je le dégoûte qu’il na pas envie de me voir je sais que j’ai fauté parce j’étais en colère et j’ai dit des paroles pas bien mais je me suis excusé plusieurs fois mais il refuse de me pardonner svp j’ai besoin d’une solution svp aidé moi

Maria
Maria

Bonsoir Alex. J’ai 24ans et je croix que je suis dans une dépendance affective. Je suis avec un homme a peut 1an et demi, avec qui j’ai envie de m’engager. Et j’ai constamment cette peur de le perdre que je fais tout pour ne pas le perdre. Mais ce dernier ne fait aucun efforts pour notre relations. Quand il y’a un soucis que ça soit moi ou lui qui déconne il ne fait rien pour arranger la situation, il attend toujours que je fasse le premier pas. Il m’apporte aucune attention, et là je me demande s’il tient à moi. J’ai l’impression de trop donner sans rien recevoir en retour. On se parle pas ça vas faire deux semaines. C’est-à-dire dire si je le fait pas signe lui non plus il le fera pas. Pour dire vraie j’avais pris l’habitude l’envoyer le premier message. Que l’on soit en dispute ou pas. Là je ne sait plus quoi faire.

valérie
valérie

Bonjour Alex, je pense être dépendante amoureuse j ‘ai vécu longtemps avec un PN et aussi probablement j’ai manqué d’attention durant mon enfance ..je mets vos pratiques en place, j ai une assez bonne estime de moi, et un boulot qui me passionne, donc il me reste le sport à “activer” pour retrouver toute ma confiance. J’ai une question, j’ai rencontré il y a 2 mois un homme qui voudrait tout comme moi se lancer dans une belle et longue histoire, à ma demande nous prenons le temps de nous découvrir, étape par étape, sans aller trop vite. de mon côté mes amis savent que j’ai rencontré qqun, du sien , pas encore sauf ses enfants que j’ai déjà rencontré…. ma question est la suivante : nous avons l’un et l autre des agendas professionnels chargés et nos enfants en garde alternée, nous nous voyons donc assez peu…(une fois par semaine) et par contre il ne m’envoie pas systématiquement des messages chaque jour, est ce moi qui suis trop en attente ou est ce normal ? Merci Valérie

Karine
Karine

Bonjour est il possible d avoir la vidéo et de suivre un programme? Merci

Marie-line
Marie-line

Bonjour Alexandre
J ai découvert vos vidéos sur toi YouTube et je les trouve vraiment intéressante.
Pour me présenter brièvement, J ai 58 ans j ai été mariée 26 ans suivi d un divorce en 2006 qui m à anéanti, j ai un caractère malgré tout assez fort j ai eu un nouveau compagnon pendant 10 ans qui passé la passion du début ne me convenait pas du tout et il y a 7 mois par le biais d un site de rencontre je pense sincèrement avoir rencontré l homme de ma vie je me comporte comme une adolescente je le trouve beau intelligent et surtout nous partageons une grande passion : la musique. Je pense avoir été en dépendance affective mais à force d écouter vos conseils j attend qu’ il m appelle et ça marche ! Nous sommes éloignés par 1 heure de distance et ne pourrons vivre ensemble avant la retraite ! Comme je voulais faire bref je voulais vous dire que mon attitude avec lui est conditionnée par le fait qu’ il a vécu de grosses déceptions (comme moi) qu’ il avait perdu confiance envers les femmes et décidé de finir sa vie seul, il est d autre part très romantique susceptible et à toujours besoin d être rassuré et je sais que si nous tombons dans la routine il va fuir.
Voilà je souhaite de tout coeur que cette relation dire dans l amour la joie et le bonheur mais même SI je ne lui montre pas je vis dans la peur de le perdre.
Merci infiniment de m avoir lu et pour vos judicieux conseils
Cordialement
Marie-line

Prisca
Prisca

Merci réellement pour cet article, je me reconnaît entièrement et ma relation qui dure d’à peine 5mois est au bord de la dérive. Ma dépendance est dû à mon passé sombre. Mon copain ne me comprends mm plus mais je lui ai qu’à mm dit que j’étais dépendante, il a été surprise et m’a dit que je manquais juste de confiance en moi. J’aimerais mettre fin à cela seulement, je ne sais pas si je dois lui faire part de ma décision? Certes vrai que le dialogue se raréfie entre nous depuis un moment mais je ne veux pas le perdre, je veux qu’il sache que je veux sortir de ce cercle vicieux. Devrais-je le faire ?

muriel
muriel

Bonjour,
Merci pour cet article très intéréssant.
mon cas est un peu particulier, je vis avec un dépendant affectif, tout concorde. Je ne veux pas rentrer dans le détail, mais réellement, ça correspond. (l’abandon et le manque d’amour dans l’enfance, la possessivité, demande permanente de preuves d’amour, dit me faire confiance mais peur des autres qui sont des prédateurs…). Il est gentil quelques jours, j’ai l’impression que tout va bien et tout d’un coup, une crise survient pour des sottises et là, il balance qu’il est malheureux. Ça fait 5 ans que ça dure. Et maintenant, j’entends régulièrement : “avant tu faisais ci, avant tu m’aimais mieux, tu m’aimais plus.” Ce qui est vrai, il faut le reconnaître. Je prends mes distances, j’ai trop souffert de ses accusations de mal faire, alors j’essaye de faire en sorte que ça ne m’atteigne pas. Mais, malgré des dizaines de discussions, deux psy, je n’ai jamais réussi à le faire se remettre en question. Pour lui, être jaloux, c’est une preuve d’amour. Il le revendique.
Ma question est donc : comment amener un dépendant affectif à reconnaître qu’il se fait du mal, que l’amour n’est pas une fusion totale entre deux personnes ? et qu’il n’est pas dans le vrai ?
Merci.

Fanny
Fanny

Bonjour Alexandre,
Je me permets de vous laisser un commentaire car moi et mon conjoint avons tous les deux une dépendance affective forte l’un envers l’autre. Elle se matérialise différemment (pour lui le besoin d’avoir de mes nouvelles constamment, pour moi la nécessité d’avoir son avis sur tout) et aujourd’hui nous nous rendons compte qu’elle nous détruit.
Nous nous connaissons depuis presque 5 mois et il a résolu de nombreuses zones d’ombres de mon passé (qui est plutôt sombre) qui pouvaient influencer mon présent. Cependant, ce qu’il a fait pour moi a accentué sa dépendance affective car il a peur que je reproduise avec lui ce que j’ai fait dans le passé.
De mon côté, j’ai peur qu’il puisse chercher de l’affection auprès de son ex-femme avec qui il est encore marié et chez qui il vit encore car ils ont une petite fille de 4 ans et demi.
Nous voulons tous les deux nous sortir de cette spirale qui nous nous en sommes conscient, nous détruit alors que nous nous aimons profondément. Auriez-vous des axes sur lesquels nous pourrions travailler ?

Sandra
Sandra

Mon cas est un peu particulier ,on travaille ensemble depuis 4 ans ,il était déjà avec quelqu un , il ya une grande attirance physique entre nous mais je voulais pas coucher avec lui par peur qu’ il me quitte car il est du style volage ,a un poste important n a pas de problèmes financiers …alors que je suis encore étudiante en troisième cycle .je pense que ma situation financière m a rendue affectivement dépendante de lui car j étais mieux quand je travaillais comme cadre superieir avec un contrat , il n a rien fait pour m aider à trouver un nouveau job et le pire c est que cette semaine il a changé de ton ,plus agressif ,il a refusé de me voir alors que la tendresse nous rapproche quand on se voit ,je suis déçue mais je vais mieux et je sais que si ma situation financière se stabilise je l oublier ai et aucun regret de n avoir pas couché avec lui sinon je , air ai réellement regretté .

Fanny
Fanny

Bonsoir,
Merci pour cet article. Je me suis complètement reconnue. J’ai compris certains de mes comportements et des siens aussi.
Une seule question subsiste pour moi. Je suis consciente de ma dépendance, lui ne se remet pas en question de la même manière. Y a-t-il un espoir que notre couple résiste si je me prends en main sans que lui ne fasse quoique ce soit ?

Tiffany
Tiffany

Bonjour,

Hier soir nous nous sommes rendu compte avec mon ami que j’étais réellement dépendante de lui, cela m’a fait un électrochoc sans vraiment comprendre ce que cela signifiait. Ce matin je me suis donc aventurée sur internet et je suis tombée sur votre article. Je ne sais pas si cela doit me faire peur ou me rassurer. Chaque mots, lignes ou paragraphes me donnaient l’impression que vous étiez entrain de parler de moi. C’est assez incroyable mais dans un sens me rassure énormément car je me rend compte que je ne suis pas “folle” ni “malade” j’ai juste une dépendance causée par certains aspects de ma vie actuelle ou passée. Je vous remercie d’avance pour m’avoir seulement réconforter par vos mots. Je vais m’empresser de voir les liens a ma disposition dans cet article car il est grand temps que je retrouve mon sourire et de voir mon futur mari rentrer a la maison avec le désir de me voir …
Alors. Merci pour cet article encourageant.

Adeline
Adeline

Merci pour cet article très complet !
Pour ma part j’ai 21 ans et mon copain en a 24. J’ai connu une relation douloureuse par le passé pendant laquelle j’ai été dépendante affective contre ma volonté car j’avais peur de mon partenaire .. Tout ceci me pourri la vie aujourd’hui je n’arrive pas à faire la part des choses et à être ma propre priorité dans la vie.. je donne tout pour mon couple et il est bien la le problème car ma relation n’a que 15 jours on apprend à se connaître et je suis la seule à m’investir et à faire des efforts pour que notre couple avance.. du coup forcément ça me fait beaucoup de peine et j’ai vraiment l’impression de passer au second plan dans la vie de mon partenaire .. sachant qu’il travaille énormément la semaine (8h – 22h) je ne peux pas le voir quand je le désire car il est souvent très fatigué et ses jours de repos ne sont pas fixes .. au delà de ça quand il a un moment de libre j’ai l’impression qu’il ne pense pas à moi, ni à me proposer qu’on se voit ! Je fais tout, toute seule ! Et j’ai rapidement l’impression d’être oppressante et de renvoyer une mauvaise image telle que celle d’une femme maniaque du contrôle, chose que je ne suis pas !
J’essaye de prendre de la distance pour le faire réagir mais à côté de ça la peur qu’il s’en aille me terrorise alors je peine à appliquer mes efforts.. je me dis aussi qu’il devrait s’impliquer si nous sommes en couple mais son comportement est vraiment étrange c’est comme s’il n’avait jamais eu de copine auparavant ! Quand nous nous voyons tout est parfait mais c’est par la suite quand nous discutons par messages que tout est vague..
Il n’y a pas de tendresse ni de surnoms .. quand nous nous voyons la tendresse est la mais pas les surnoms c’est assez étrange je vous le répète mais j’ai comme l’impression d’être une amie avec qui il couche et Ca me blesse .: voila

Bonne soirée !

Rachel
Rachel

Merci beaucoup pour cet article. j’y découvre des aspects de ma personne que je n’arrivais pas à comprendre jusqu’à présent. je suis l’exemple type d’une personne dépendante affectivement. Sortant d’un divorce, j’ai du mal à croire à la sincérité de l’autre et je suis méfiante. Pour peu qu’il ne réponde pas à un sms ou à un appel, je vois les signe d’une rupture et je me sent mal. Cet article m’a permis de comprendre beaucoup de choses malheureusement trop tard. Je crois que je l’ai perdu. Je crois qu’il en a eu marre de mon manque de confiance, de mon obsession à vouloir être avec lui tout le temps et de mon besoin infini de sa preuve d’amour. Cela fait déjà 10 jours sans nouvelles de lui. Merci, j’essaierai de rectifier le tire.

Kafou
Kafou

Bonjour Alexandre et merci beaucoup pour cet article. Moi j me suis rendue compte que j avais un serieux problème de confiance en moi et envers mon partenaire. Aujourd’hui il faut que je change car j m en rend malade, gastrite et inflammation du côlon lié à l angoisse et au stress. Voilà mon histoire, un peu longue mais vous l écrire et le début de ma demarche pour changer.
Je tiens a préciser que mes relations precedentes m ont detruite a cause de mensonges et trahisons.
Voila, il y a deux ans j ai rencontré quelqu’un sur un site de rencontre, un homme qui n a jamais fait les sites de rencontres auparavant et ne pensait pas rencontrer vraiment quelqu’un. Cet homme habitait l aisne (02) travaillait sur paris et on ne se voyait pas les week-end car c etait pour ses enfants. Ca a duré six mois et je lui faisais des crises de jalousie car j avais peur qu il voit les enfants en presence de sa femme. Jusqu’au jour ou il m a montré son studio la bas pour me prouver qu il ne vivait pas avec. Ne jamais le voir le week-end m a rendu parano. C etait que des scènes. Du coup il ne m a plus repondu et a arrêté la relation , il m a bloqué sur téléphone. Moi du coup par habitude des échecs avec les sites , j ai vite rencontré quelqu’un d autre. Tout en essayant d envoyer messages pour le supplier de me revoir. Au bout de deux semaines il m a repondu. J ai arrêté de voir l autre personne. Mais je n ai pas dit a lui que j avais vu quelqu’un d autre pensant que je ne le reverrai plus. Puis un jour il m a demandé si j avais vu quelqu un d autre et j ai dit oui. Il la très mal pris. On a continué a se voir , et un jour il a eu un problème avec les impots et devait une tres grosses somme . Il a rendu son appartement.Il m avait demandé s il pouvait vivre chez moi , alors que j avais dit oui avant là j ai refusé par peur de je ne sais quoi .Du coup, Il m a dit vivre chez sa mère et qu elle ne voulait pas qu il decouche car ce n est pas l hôtel. On ne se voyait plus que deux heures avant quil aille au travail une fois par mois. Il m a dit récemment qu il digérait pas le truc. Ca a duré six mois comme ca. J lui ai fait part que je ne pouvais plus continuer comme ca et que cette situation me laissait penser qu il vivait chez sa femme. ( mais s il etait retourné avec je pense pas qu il me verrait c est pas le genre) . Ensuite il a fait des efforts , on se voyait plusieurs jours par semaines et les nuits. Jusqu’à ce qu il y a peu ou une collegue la appelé et ou j ai fait une crise. Il ne voulait pas me montrer ses messages et il a fini par me montrer brièvement. Il parlait travail avec sa collègue et un message coupé j ai reussi a voir, oui j aime bien t embêter… Il disait ca a sa collègue. Je suis devenue complètement folle, il avait beau préciser que c etait une femme marié qu il la considerait comme sa fille car dix ans de moins que lui. Il fallait que je sache la vérité sur tout ca. J ai fait tous les magasins de son enseigne et j ai trouvé la fille. Elle aaa etait très gentille avec moi. Elle m a montré photo de son mariage, m a tout expliquait, qu entre collegues ils etaient comme une famille. Seulement j ai voulu aller plus loin et savoir s il vivait chez sa mère. J ai fait une heure et demis de route pour trouver l adresse. ( je tiens a preciser qu il m a dit avoir trouvé un aappart et vouloir signer le bail, mais moi j ai posé ultimatum et lui ai dit que s il le prenait c était plus la peine, il a dit ne pas le prendre). Évidement après le travail il n est pas allé chez sa mère. Je l ai appelé et lui ai dit de descendre car j etais la et je voulais qu il me prouve qu il habotait la. Il n a jamais voulu decrocher. Et par sms repondait tres peu en me disant que j etais folle et de retourner chez moi. Bref grosse scène. On a fini par se revoir et il m a avoué avoir pris l appart pour voir ses gosses. Chose que je comprend après coup. Seulement je me demande comment sa femme deposait les enfants et faisait les allers retours de soissons a meaux…..
Aujourd’hui, on se revoit . Aussi au bout de deux ans il n est pas divorcé,, il dit c est l argent qui retaarde le truc…..
Je ne sais plus se que je dois faire. Je souffre. Ca parait compliqué et ca l est. Actuellement je ne supporte plus cette situation je ne sais plus quoi faire car je l aimme et suis dependante affective. Merci de m avoir lu et de me conseiller. J en ai vraiment besoin. Je vous conseille un doliprane , désolée 😉

Melo
Melo

Bonjour,
Ce qui me fait peur dans le fait de “se recentrer sur soi même..” et faire plus de choses sanq l autre afin de créer un manque c’est que dans ce genre de situation de nouvelles rencontres peuvent se faire.. du chef de l un ou de l autre.. l homme qui se sent peut être un peu délaissé essayera peut être de combler.. la femme qui sortira davantage fera peut etre de nouvelles etc. De plus vous avez tendance a dire qu’ il ne faut pas jouer un jeu.. mais pour la plupart des personnes, elles vont le tenter pour susciter une réaction.. quand bien même cela marche.. chassez le naturel il revient au galop.. je suis du genre à focaliser ma vie entière sur mon partenaire.. si je test le “fui moi je te suis” si il revient je ne serais pas capable de garder les nouvelles habitudes bien longtemps.. que faire alors ??

jerriel
jerriel

bonsoir et merci pour ces précieuse informations…. je suis avec ma conjointes depuis 3 mois .je l’aime mais elle me le montre pas elle et elle ma deja tromper, ma tete se tourmentait avec plein de questions jusqu’à aujourd’hui… cest a dire je décide de changer je vais prendre de la distance, j’en ai marre ,je prend de la distance, je sort de son emprise ,cette dépendance affective qui me fatigue…. merci beaucoup pour article c’était la solution a mes problèmes a partir de maintenant je vais reprendre ma vie en main et personne s’y opposera..

Lise
Lise

Merci beaucoup pour votre article. Je viens de quitter une personne et enfin de comprendre que son comportement s’apparente à de la dépendance affective qui me fait souffrir. J’ai reçu aujourd’hui plus de 150 messages de sa part ! Sa demande d’amour et d’affection est boulimique et il n’est jamais rassuré. Mais j’ai dit stop fermement et ne tombe plus dans ses griffes étouffante. Ma vie est plus importante que cela. Et je le vaux bien !

Jocelyne V.
Jocelyne V.

merci de votre aide, j’ai trouvé des réponses à mes questions dans cet article qui correspondent à mon mal être. J’ai 52 ans, je suis veuve , j’ai deux enfants et trois petits enfants. Mon père est décédé j’avais huit mois, ma mère m’a surprotégé et je me suis éloignée d’elle à l’adolescence. Mon mari est décédé il y a huit ans et je revis en couple depuis deux ans, mon compagnon est divorcé, il a deux enfants.
J’ai peur de perdre mon compagnon, je ne retrouve pas avec lui l’intimité, l’affectivité, ni la complicité que j’avais naturellement avec mon mari, le contact physique est extrêmement difficile pour lui. Après son divorce, il a survécu a une tentative de suicide, a une addiction a l’alcool, il se reconstruit tout doucement.
Je fait une thérapie de groupe pour les femmes veuves, qui m’a fait prendre conscience de cette peur du “survivant”. J’ai besoin d’aide pour accepter ce manque affectif et physique et cette peur de perdre encore ceux que j’aime.

Walid
Walid

je lis malheureusement cet article un peu trop tard… Elle m’a quitté il y a 3 jours, a cause de ma jalousie, mon manque de confiance et par conséquent ma dépendance affective. Nous vivons une relation à distance depuis 3mois et nous voyons une semaine par moi. L’erreur fatal à été de fouiller dans son tel plusieurs malgré mes promesses d’arrêter. Je n’y arriver pas par manque de confiance et j’ai malheureusement trouver des messages ambiguë à chaque fois que je fouiller. Vers lequel de tes articles devrais je me tourner pour rattraper mes erreurs ? Merci

constan
constan

merci .à vous lire simplement j ai l’assurance que je vais bientôt sortir de cet état.

Alexandra
Alexandra

Bonjour.

Mon copain rentre du travail et viens raconter ses malheurs je l’écoute une fois fini il se douche et c’est TV et il attend que le repas soit fait.
Une fois fini manger devant sa TV et non pas avec moi c’est dodo.le matin c toilette café et hop boulot.
A aucun moment il me demande comment s’est passé ma journée si je vais bien ou si j’ai besoin d’attention.
Ça me faisait mal car au début j’étais très dépendante de lui effectivement parlant, trop collante a peine folle et j’ai fais beaucoup d’effort je le colle plus je fais le travail d’une bonne femme jusqu’au jour ou j’ai craqué et j’ai lu un de vos articles et j’ai appliquée vos conseils je m’occuper de moi quand il rentré je n’étais pas a la maison mais avec de nouvelles amies et je rentré a la maison il me demandé ou j’étais je lui répondait avec des amies et c tout.il me demande ce que je vais faire a manger je lui répondait rien je suis fatigué fais toi un sandwich et quand il me demandé qlq chose et que je n’en avait pas envie je lui disais simplement non et il me demandai pourquoi et je lui répondait simplement que je n’en avait pas envie j’ai mm dresser un planning de petit service pour le travail a la maison un jour c lui un jour c’est moi en lui expliquant que moi aussi je travail dure et que la maison n’étais pas qu’a moi mais a tt les deux donc on la nettoie a deux..Depuis il me colle me fais des câlins me parle bcp une vraie pipelette moi je fais plus attention car je suis heureuse de m’occuper de moi. Mais depuis quelques jours il joue la carte de inversement des rôles il veut m’igniorer comme je l’ai fais mais comme je joue pas aux jeux je continue a m’occuper de moi il devient agressif verbalement par exemple ce matin je vais lui dire que ce week-end on allé faire tel ou tel chose et il me répond laisse moi tranquille dégage x3 sur le coup ça m’as énervé que j’ai jeté sa chaussure loin de la maison comme une gamine.. Il a commencé a me critiqué a me charié cm un gosse de 10 ans je lui ai juste répondu de fermé sa bouche j’ai préparer mon sac a main pour partir de la maison et lui il me dit tu as fermer la porte de derrière avant de s’en aller en souriant comme si il avait gagné qlq chose.. Alors ma question est : Qu’est ce que je dois faire? Svp.

Joelle
Joelle

Alex bonjour merci bcp pour ces conseils j’espère m’ensortir aussi vite car j’était vraiment a deux doigts de rompre. Mais je vais essayer de travailler sur moi merci encore.

Maeva
Maeva

Bonjour Alexandre,

Alors voila ça fait 6ans environ que nous sommes ensemble, j’ai 23 ans et lui 22, je me rend compte que l’on évolue pas ensemble, lui ne travail pas, ne se prend pas en main, il a perdu sa maman jeune, il est tomber dans la drogue, et ne s’en sort pas.. j’ai pas l’impression qu’il me tire vers le haut, je souffre énormément de le voir comme ça.. impuissante, je ne sais pas quoi faire pour l’aider à avoir ce déclic.. il dit qu’il va bien, et qu’il n’a pas besoin d’aide. il se ment à lui même, et je n’arrive pas à lui faire entendre raison.. discutions de sourd.. j’ai essayé de le quitter une première fois, en lui disant qu’il devais grandir, faire un travail sur lui même. il reviens 1 mois après en me disant qu’il est prêt, il me manquais terriblement, je ne voulais pas l’abandonné, il dit qu’il a besoin de moi.. alors je lui est donné une seconde chance. On se retrouve, je voie du changement de l’attitude, il fume moins, et est plus attentif, je suis contente, mais chassée le naturel reviens au galop, ça repart de plus belle, dispute, manque de communication, toujours pas de travail, il n’évolue pas.. je suis me demande si j’ai bien fait de me remettre avec.. je pense à me re séparer de lui, c’est tellement dur.. c’est une bonne personne au fond je le sais, mais je suis malheureuse de la situation que me conseiller vous ?
je suis perdue.. je n’arrive pas à m’en sortir, entre la peur de laissé, la peur d’être malheureuse sans lui aussi, la peur de regretter.. de faire le mauvais choix..

rose
rose

bonjour
le dépendant affectif a t il le mauvais rôle du coup ? s éloigner pour guérir et moins souffrir oui pourquoi pas mais dire que le conjoint va être super heureux de ce changement et que l’on va vivre mieux dans notre couple encore faudrait il que ce conjoint nous aimait vraiment et ne profitait pas de notre dépendance pour agir de façon perverse avec nos sentiments. pour ma part je doute de tout cela. toutes ces femmes qui vont au coaching pour sauver leur couple en pensant que tout venait d elles. au mieux quand elles ne seront plus dépendantes affectives les monsieurs auront toutes leur liberté d’action et si elles replongent ils diront ahhh voilà tu recommence à te faire des films!!! pfff désolée Mr mais c’est du vécu. a quoi bon à part pour nous même afin de pouvoir rompre mais pas de les garder !!!! le mal est fait.

Maëva
Maëva

Bonjour Alexandre,

je me permet de vous écrire, ça fait pas mal de temps que je lis vos différents articles, mais malgré ça je suis toujours dans une impasse. j’aimerai avoir votre avis, sur ma problématique..
alors voila je suis en couple avec Mr depuis 6 ans, j’ai 23ans et lui 22ans, je sens que j’évolue (mentalement, professionnellement); que j’ai des projets, que j’essaye de construire un avenir, mais lui n’avance pas, stagne.. il a perdu sa maman très jeune, délaisser par son père, il est tomber accro au join depuis longtemps, au début de notre relation je ne faisait pas attention car nous étions au lycée, l’écart ne se voyais pas, aujourd’hui je constate que j’avance mais pas lui, il ne se prend pas en main.. persuadée que c’est à cause de ça qu’il n’évolue pas, il arrive à me convaincre qu’il vas bien, qu’il n’a pas de problème qu’il n’est pas accro.. il inverse les rôles et arrive à me faire culpabilisé alors que je souffre.. malgré tout nous avons pleins de moment de complicités, nous avons le sport en commun, ce n’est pas un mauvais garçon, mais il réagit comme un gamin, il ne se bouge pas pour trouver du travail, ne communique pas avec moi, je suis coincée car je l’est déjà quitter une première fois, parce qu’il fumais, ne travaillais pas, mettais beaucoup de temps à faire les choses, ne me surprenais pas, n’étais pas attentionné, etc on a finit par se remettre ensemble car on se manquais et il m’avais dit qu’il allas changer, mais depuis rien à réellement changer, il fume toujours moins mais toujours, il ne travail toujours pas, toujours la même chose.. quand je lui en parle il dit que je ne le soutiens pas, je suis tellement patiente.. peu de fille continuerais se genre de relation, je ne veut pas l’abandonné.. mais d’un coté j’ai besoin d’avoir un homme qui me tire vers le haut, qui communique facilement, qui me surprend, qui ne fume pas .. une personne qui se prend en main tout simplement.
je suis perdue car je n’arrive pas à lui faire comprendre qu’il doit avoir un déclic, qu’il doit évoluer. j’ai tellement de souvenirs avec lui, je suis très attachée, je ne sais pas quoi faire .. je pleur souvent, je pense tout le temps à trouver une solution, je sais que cette relation n’est pas seine, j’ai besoin de comprendre si le problème c’est moi ou lui, et quel solutions j’ai pour m’en sortir.. excusez moi pour ce long commentaires, c’est une longue histoire, j’attends votre réponse avec impatience

je vous remercie d’avance

Sarah
Sarah

Bonjour Alex ,

Je sors d’une relation difficile mon ex m’a bloquer sur les réseaux sociaux j’ai fait l’erreur de recréer plusieur compte pour le contacter il ma rebloquer doit je supprimer ces Comptes ou laisser Tel quil sont ? De plus la je prend mes distances et j’essai de me concentrer sur moi meme et ma vie merci pour tous bisous

sagia
sagia

cher alex je t explique en gros.g rencontrer un homme en separation ,ns ns sommes frequentes 4 annees arrive sa decision de divorce accorder et la il part plusieurs semaines au maroc pour epouser une cousine de 18ans.sachant qu il en a bientot 40.au retour en france a peine sortit de l aeroport sur l autoroute du retour il m envoit un texto.bonjour comment vas tu,je lui repond et decide de l ui telephoner.il m explique parce que je lui ai demander pourquoi il a bloque et eteint son telephone depuis 4 semaines.il avoue s etre marier mais a peine avons ns discuter il ve me voir le soir meme.on s est revu il me propose la polygamie le hallal.je sui ecoeurer mais rentre ds son jeux monstrueux…etc etc je decide a ce jour de l effacer de ma vie .quelle histoire on dirait un film…t en pense quoi alex a s arracher les cheveux non,?!!!!!!!!!!!!!!!! si ce malade avait une poussiere de ta bonte et generosite dieu que je serai heureuse!!!!!!!!!!!!!!!

Jimmy
Jimmy

Je trouve le programme très bien. Pour faire une petite histoire courte je me suis séparer avec la mère de mon garçon sa faisait 13 ans qu’on vivait ensemble.Ensuite après notre rupture je me suis mis en couple avec une femme formidable.Mais depuis le mois de mai les deux derniers mois que j’étais avec la mère de mon garçon je me suis mis à aller sur des sites de rencontres et de fréquenter d’autres femmes. Nous avons fait une thérapie de couple mais sa n’a guère arrangé les choses au contraire ça l’a empiré. Ensuite je me suis remis toute suite en couple et j’ai continué mes conneries sauf en virtuel.J’ai déménager à 700km de Québec pour fuir la femme que j’ai blessé parce que j’étais toujours en train de noyer ma peine dans la boisson et j’allais tourner autour de la maison à mon ex. Je ne demande qu’à redevenir l’homme que j’étais avant le mois de mai. Je suis prêt à tout pour y parvenir!!

Mali
Mali

Bonjour,
Je suis dependante affective et surtout avrc les hommes qui me plaisent, je deviens excessives et il me delaisse. Je sais d’ou proviens mon probleme et chaque jour est un combat interieur car si jme laisse emotionnenellement aller, je peut faire une crise de panique que j’ai appris a controler. Je suis mere celibataire depuis 2 ans, et n’arrive a garder un homme qui s’approche, j’ai une vie active et mes met souvent des defits. J’ai plutot confiance en moi et mes capacites mais je perd pied quand il s’agit de relation homme femme. Et si l’homme me plait, jlui fais endurer un calvaire sentimentale avec nombre de question inutile car les histoires ne decollent reelement jamais. Comme ci je faisais expres et de surcroit j’en souffre. Ceux qui me voudrait je ne l’est veut pas et vice et versa. Mais actuellement j’ai rencontrer qqun qui ma deja pardonner une fois mon excessivité et la je recommence, l’histoire est platonique encore aujourdhui et c’est de ma faute, je lui fais peur. Et je ne sais commeent me detacher de lui en etant simplement naturelle comme je pourrai l’etre quotidiennement. Pourquoi je suis comme ca avec lui? Je ne sais pas commeent corriger mes reactions.

gisele
gisele

bonjour ,j’ ai bien lue atentivements votre article, et cela m,a beaucoup aidée deja je me sens mieux dans mon esprit et me sens plus sereine.
je suis amoureuse et j,ai toujour ete dans l,independance afective a cause d,un manque d,amour dans mon enfance .j,ai 57 ans divorcee deux enfants donc un ,qui ne me parle pas,mon divorce a duree cela vat faire cinq ans maintenant,et j,en soufre enormement.a cause de mes enfants.car mon ex maris ne ma jamais manquer. aussi je vais suivre a la lettre et noter ce que vous avez ecrit,pour que je m,en sorte.
je vous suis reconnaissante d,avoir fait cet article pour toute les personnes qui se trouve dans ma situation .je pensse que mon amoureux qui a l,age de 62 ans .soit un pervers narcissique ,?mais voila je n,en suis pas certaine ,dans mes phrase je prononce souvent le mot peur! je manque de confiance en moi meme mais je me bat et ne me laisse pas me rabaisser .voila je vous ai a peu pres tout dis! en vous remerciant!

Daniel
Daniel

Merci Alexandre.
Ce texte m’as ouvert les yeux très sérieusement et me fait prendre conscience de mon sentiment d’inquietude qui me gruge en dedans.
Je vais m’appliquer et prendre soin de moi même pour que ma partenaire puisse l’être elle aussi.
Merci.

Isabelle
Isabelle

^Bonjour Alexandre ,
Wow !superbe article très détaillé et qui vas m’aider en m’en sortir je suis certaine car je suis prête à confronter cet bebette qui est en moi qui est la dépendance affective!merci encore et je commence dès maintenant tout c’est beau mots qui vas me faire grandir !oufff !ca ne sera pas facile mais je suis déterminée! Isabelle beaupré

Nathalie
Nathalie

Je commence le programme des ce jour.
Je tente.
Merci de vos conseils.
Nathalie.

Domingos
Domingos

Bonjour,
Je viens de me rendre compte que je suis actuellement en dépendance affective envers ma petite amie avec laquelle je suis en couple depuis 4 mois. Au tout début j’ai su conquérir son coeur car se qui l’attirait chez moi est ma positivité, ma sociabilité, mon sourire, ma confiance, mon humour et ma joie de vivre. Mais depuis peu de temps j’ai l’impression de perdre ma propre personnalité et de devenir quelqu’un de très renfermé qui ne sourit plus. Je ressent comme un énorme manque quand je pense à elle au point de stresser énormément de peur de ne pas être assez bien pour elle. C’est comme une sorte de drogue que quand je suis avec elle toutes mes angoisses disparaissent et je retrouve un peu de ma personnalité mais je ne suis plus le même et elle a du s’en rendre compte. Donc j’aimerais savoir comment devenir indépendant affectif en ayant des conseils ?
Merci.

Vanessa
Vanessa

Bonjour Alexandre,
Ayant vécu à l’étranger, je suis tombée amoureuse d’un homme là-bas. Cette relation, qui pour lui n’était qu’une passade, est très vite devenue importante à mes yeux et j’ai tout fait pour qu’elle se développe en quelque chose de réel. C’est là que j’ai commencé à tout faire pour lui plaire. Lui, acceptait tout, sans s’impliquer de trop dans cette relation. Je suis revenue dans mon pays mais le manque était trop fort alors je suis repartie là bas après qu’il m’eut assuré qu’il s’était rendu compte qu’il ne m’avait pas valorisé et me promettait de tout faire pour me rendre heureuse. Sur place, les choses n’ont pas été simple car je devais lui pardonner une infidélité pdt mon absence. Il a vraiment fait des efforts pour s’impliquer mais j’ai perdu la confiance et dès lors, le cercle vicieux de la dépendance affective s’est exacerbé. Avec son lot de reproches, d’engueulades. En plus de la dépendance s’ajoutait une certaine manipulation de sa part avec parfois des comportements blessants. Bref, je suis de nouveau dans mon pays d’origine avec une question: je sais que je dois travailler sur mon problème de dépendance mais je ne sais pas quoi par rapport à la relation. Dois-je couper tout contact ou ce problème pourrait dans un avenir se résorber pour que nous puissions vivre heureux? Il est évidemment encore difficile pour moi d’être à distance.

carine
carine

bonjour je souffre d’une dépendance affective qui me ruine la vie , comment avoir un coaching avec vous.

Annie
Annie

Bonjour, je me trouve également dans une dépendance affective
Je vis dans la peur de perdre mon partenaire à chaque instant, chaque minute….

Anonyme
Anonyme

Bonsoir,

Mon cas est délicat et je n’en ai jamais parlé, en tout cas pas à un coach et j’aimerai qu’on m’aide, je suis dans le flou total !
J’aime une personne depuis 3 ans et bien-sûr je suis dans une dépense affective extrême.. Je ne travail plus à cause de ça, je ne fais plus les choses pour moi, mon centre c’est cette personne. J’ai eu un passé difficile et j’ai comblé ce manque d’affection (de mes parents) par “l’amour ” d’une personne.. Bref, on me dit de couper court, de ne plus lui parler mais c’est juste impossible de faire ça comme ça du jour au lendemain . Cette personne pourrais me “re-aimer” je le sais .. Elle m’appelle tout les matins, des fois me dit qu’elle aime passer du temps avec moi etc.. mais elle même est indécise face à ses choix. Bref, je lui dit jamais mes sentiments, quand je la voix je ne suis JAMAIS tactile, je lui dit jamais “Je t’aime” , est ce une erreur ?
Bref j’aimerai aller mieux pour moi, et pour “sauver” ma relation, car il reste LE truc qui fait qu’on est pas ensemble. Ma dependance certainement.. quel petit effort je pourrai commencer à faire ? Merci d’avance, mon histoire est très compliquée, je n’ai pas tout raconter en un message.. Merci d’avance de votre aide. Je préfère rester anonyme..
Amicalement

Elisa
Elisa

Bonjour Alexandre et merci pour vos interventions et votre bienveillance, c’est top !
Suis-je une dépendante affective ?

Je suis comme la grenouille qui va finir ébouillantée sans s’en apercevoir. Je suis en relation avec un homme qui parait bien sous tout rapport, quelques années que nous nous fréquentons et il voulait prendre son temps. Je me suis montrée patiente, compréhensive, disponible et lui peu enclin à l’effort ou au compromis car il avait soit disant beaucoup trop souffert. Depuis il souffle le chaud et froid, paroles et promesses non tenues et ça me déstabilise. Il me couvre de cadeaux quand on se voit, puis se montre distant et blessant, mais c’est de plus en plus rare car nous avons du nous éloigner géographiquement et c’est moi qui doit me déplacer pour le voir la plupart du temps. Le “fuis moi je te suis … est semble-t-il devenu notre mode de fonctionnement” et notre relation s’étiole, lentement mais surement, acceptant l’inacceptable mais sans pouvoir ni partir ni rester.

Je tentais de me rapprocher de lui géographiquement cette année quand il m’annonce partir travailler à l’autre bout du monde, sans vouloir que je l’accompagne malgré ce qu’il avait laissé entendre au départ (mais que j’ai mal compris selon lui), je peux cependant aller le retrouver pour les vacances, et lui rentrera en France une fois l’an, cela pourrait durer entre 3 et 5 ans. Notez qu’entre nous il y aura maintenant 23 heures d’avion.

Je ne connais pas ses amis, il n’a jamais souhaité rencontrer les miens, je connais très peu sa famille et il ne s’entend pas avec la mienne. La distance n’est pas facile à gérer pour moi et cette annonce m’a plongée dans un profond désespoir. Je n’ai rien eu à dire, il n’entend pas mes paroles et le reconnait, ne comprend mon attitude et me demande de contrôler mes émotions. De mon coté je souffre énormément, j’ai l’impression de ne faire qu’attendre et d’être de plus en plus en demande, je dépéris à petit feu et mes amis ne me reconnaissent pas. Tous me disent que je suis en face d’un manipulateur. Je n’arrive plus à me positionner dans cette relation et je me sens perdue. Je ne me reconnais pas moi-même.

Je ne suis pas de nature jalouse, plutôt avenante et gaie, mais plus du tout depuis quelques temps.
Alors suis-je une dépendante affective ? J’aimerai votre avis et savoir quels sont dans les DVDs que vous proposez, le sujet le plus adapté à ma situation car je viens de donner en séance de coaching avec quelqu’un qui n’était pas sérieux et je suis échaudée.

Merci.

Cathy
Cathy

Bonjour Alexandre,
Me voilà de retour sur l’un de tes articles…. Je pensais en avoir fini avec cela après l’astuce du silence radio pour récupérer son ex… Mais voilà qu’aujourd’hui il est reparti car me dit qu’il n’est pas amoureux de moi et que même si on reprenait il ne le sera toujours pas ! Sauf, que jusqu’à la fin il a toujours été demandeur et d’un grand soutien ! Sauf que je lui en ai beaucoup demandé, comptant vraiment sur lui dans les démarches du quotidien. Ce qui était un peu trop pour une relation de 4 mois où on était au stade d’attache et non d’amour car tous deux ayant souffert sentimentalement par le passé vis à vis de nos ex.
Je pense lui avoir communiqué ma peur de le perdre à travers mes actes ( plus docile que d’habitude)… Aujourd’hui je ne sais pas quoi faire… Je ne pense pas être amoureuse tout comme lui mais une chose est sûre, il me plaît beaucoup… Au point de réessayer !
Dois-je le prendre au mot et laisser tomber car aucun espoir ou dois je me battre… A commencer par lâcher du lest en me focalisant moins sur ma peur de l’abandon…

Denis
Denis

Merci pour vos précieux conseils et la richesse de votre article.

Valerie
Valerie

Puree je suis … etonnee.. apres avoir tentè e trois psy en deux mois avec un resultat catastrophique je trouve votre analyse tres encouragante et je n ai envie que de rajouter que ceci : SOS
Ou consultez vous ?

José
José

Bonjour je suis dans ce cas avec mon épouse, de plus elle m’a trompé pendant 3 mois je ne l’a reconnaissait plus…Les choses sont maintenant redevenu normale. Mais Je souhaite vraiment ne plus être dependant d’elle emotionnellement, et ne plus souffrir. Pouvez vous m’aider ???

Joanie
Joanie

Très intéressant!

Sam
Sam

Bonjour,je vien de lir cette article et je suis emu de me voir a cette image .
Jete perdu de ne pas savoir se qui marrive et voila que je decouvre que je suis qq de depandant affectivement,mais mon probleme je crois que cest trop tardde le recupere car moi je suis marier j’ai 3 enfants et le mal est deja fait min mari me trompe et jarrive ni a le quite ni a reste avec lui ma vie est tourne vers un calair dont je ne trouve pas la sortie.
Merci de me fair au moin comprendre mon tourmant.

Michel
Michel

Salut Alex
Tu vois j’ai retrouvé l’amour mais une fois de plus je suis en train de me mettre en état de dépendance affective….J’y remédie dès ce jour car je pense enfin avoir rencontré la femme de mes rêves. Seul problème : elle ne livre pas ses émotions mais elle elle n’est pas en dépendance affective. Nous avons deux passions communes le vélo et la danse et là nous le faisons ensemble.
Pour le reste je fais du sport, m’occupe beaucoup de moi, m’investit dans mon association mais je ne pense qu’à vivre près d’elle. Je suis et tu le sais un éternel amoureux qui ne peut vivre seul.. Et même si j’ai mes enfants j’ai du mal loin d’elle .
Merci encore pour tout ce que tu fais pour les personnes qui souffrent Alex

suzie
suzie

Bonjour 🙂
Merci pour cet article…j’en ai vraiment besoin en ce moment et ça m’aide beaucoup…
Énorme merci 🙂

Diane
Diane

Jai aimé lire cette documentation sa ma sécurisé et j ai bien l intention de mettre en pratique les execices proposés.

Nathalie
Nathalie

Merci Alexandre. J’ai identifié ma dépendance affective depuis longtemps, mais je viens peut-être de rater une magnifique relation amoureuse à cause de ça. Donc aujourd’hui, je vais m’en occuper, me donner des exercices. Merci de parler de notre souffrance, ça fait du bien de se sentir compris quand on vit un moment critique. Merci surtout de nous donner des clés pour réussir à traiter la question vraiment, pour du long terme.
Ma situation financière étant également critique, je ne me paierais pas une formation, mais je l’aurais fait si j’avais pu, je suis convaincue que ça m’aurait aidée. En attendant, je me mets au travail toute seule, comme une grande.

Lola
Lola

Re, je precise un peu plus… j’ai souffert de depression etant plus jeune et que cette depression a créé une dépendance affective envers une personne qui a tué (un garçon) son temps pour m’aider et donc cela ma toucher moi a l’époque(il y a 3 ans quand j’étais âgée de 13-14 ans) car il y avait pas vrm personne qui voulait m’aider, puisque j’étais pointer du doigt a cause du fait que pour les gens j’etais marginale.
Et donc une fois que je m’en suis sortie ce garçon a changé et s’est transformé en pervers narcissique en temps que couverture car il a subit un traumatisme qui fait qu’il ne ressent plus d’émotion et donc il a joué de cette dépendance et j’en ai souffert jusqu’à que je me suis rendu compte de son vrai visage, donc par la suite j’ai coupé les ponts avec lui et je me suis reconstruite(juillet-aout 2017), et j’ai constaté que tout mon entourage était vrm comme moi(moi qui me suis mis en tête qu’il y a que Bob qui est vrm comme moi).
J’avais encore des restes de depression ce qui a fait que j’étais agressive au lycée car j’avais passé 6 mois sans être dans une classe plus le problème de ce garçon et donc a cause du fais que j’étais 《le lion du troupeau》, j’ai eu pas mal d’histoires et que j’avais replongé un peu dans la depression
Grace au grandes vacances et a des amis, en deux mois, j’ai bcp changé, je suis plus ouverte, je suis mieux dans ma peau et j’ai retrouvé bcp d’estimes de sois grâce a des declics de voir que j’interresse en bien ou en mal les personnes qui sont obligés de salir ceux qui brillent a leur lumière naturelle pour se valoriser de façon aveuglément, je suis plus spirituelle avec de vrais valeurs de la vie et une bonne philosophie.
Ensuite, ce garçon en question est revenu et c’est excusé de son comportement, qu’il a enfin reconnus ces erreurs et ma valeur,’il est redevenu comme quand je l’ai connus au fil de nos discussions(empathique, très ouvert, qui se met a la place pour comprendre, qui soutient la prs) et qu’il faisait des efforts pour se rattraper malgré le fait que le mal est fait, et qu’on ne revient jamais en arrière mais on peut se rattraper et changer les choses:
《 Je sais très bien que tu ne me pardonnera jamais, j’ai été con avec toi. Et même si je m’en veux car tu as été là pour moi je ne te demanderais jamais de me pardonner.
Je suis content et fier de toi et de ce que tu es devenu, vraiment.
Tu es devenu une femme forte et fier d’elle au fond j’était peut-être un freint a ton développement personnel alors si sans moi tu avance mieux, je quitte ta vie sans regret ou du moins en sachant que c’est mieux pour toi. Après je tiens vraiment à te dire que je ne suis pas plus gay que hétéro. Je suis bi point final.
Mais merci pour tout et désolé. Je te souhaite une vie plus quheureuse car tu le mérite.》(le msg qu’il m’a envoyé)
Je lui es impose certaines conditions si il veut qu’on se reparle(ne pas faire le con en face et dans mon dos, qu’il me respecte [parce qu’a l’époque il disait tt le temps que j’étais conne ou autre], et enfin qu’on garde une certaines distance, qu’il a tt de suite approuvé)
Mais malheureusement, je me suis vite rendu compte que cette dépendance est encore présente mm après 2 mois de silence, car j’ai très vite retrouvé la manie de lui envoyer des tonnes de msg quand il me repond pas et il a vite compris que qlqc cloche et je lui est tt de suite dis qu’on continue nos distances car je ne me sens pas encore prête et que j’ai peur de redependre a nouveau de lui (moi étant très indépendante, et comme il le dit une femme forte). Il a compris même si j’ai senti via son msg que sa a du lui faire du mal mais c’était le mieux pour le moment, car non seulement c’est invivable pour moi de dépendre encore affectivement de quelqu’un, mais aussi pour lui de se dire merde a cause de ce que j’ai fait de mes conneries c’est de ma faute si elle souffre etc…. Le truc c’est que j’aimerai qu’on soit redenouveau copain, sa ne me derangerait pas puisque c’est une des premières personnes qui s’excuse au mal, puisque malheureusement bcp de personnes restent indifferentes au mal qu’ils font.
Mais le problème c’est que cette dépendance affective qui nous pourris autant l’un que l’autre, et que je me dis fin merde en 4 ans que je le connais je ne vais pas tjrs dependre de ce garçon, faut que je passe au dessus de sa et le plus rapidement possible

Celine
Celine

Bonsoir
Je viens vers vous car force est d’admettre que je suis une dépendante affective
J’en souffre chaque minute comme tous et souhaite limite disparaître pour que cela cesse
Je rêve oui d’une solution car je n’en peux plus
Lorsque j’ai connu mon amoureux j’étais une femme forte, indépendante une working girl
Je pense que c’est ce qu’il a aimé
Aujourd’hui surtout depuis quelques mois et une histoire complexe avec cet homme complexe j’ai développé d’un seul coup ce travers de la dépendance

J’étais très occupée toute cette année et lui aussi
On ne vit pas ensemble
Et une fois mon examen réussi
Le vide
Et instantanément plus rien sauf cette dépendance qui fait que je ne vis plus
Que jenai envie de rien d’autre que de savoir ce qu’il fait et pourquoi il ne me répond pas
Et pourquoi il n’est pas aussi attentionnne que je le suis bref

Je l’aime

Et il est lui un ancien dépendant affectif et ancien dépendant d’autres choses
Il a réussi à s’en sortir
Et c’est à mon tour maintenant

Il sent que je doute tout le temps

Bref

Je veux que ça cesse

Donc voilà
Mais j’ai peur de ne pas réussir
À me détacher
À trouver des pensées positives
À prendre de la distance

J’ai peur

Bien à vous

Céline

Lola
Lola

Bonjour, je suis en ce moment en periode de reconstruction depuis juillet a cause d’une dépendance avec un pervers narcissique et de reste de depression(a savoir j’ai 17 ans, je resterai anonyme) et cette personne avait cette couverture puisqu’il a subit un traumatisme et qu’il s’etait renfermé sur lui meme et après 2 mois de silence, il s’est rendu compte du mal qu’il a fait et il s’est excusé malgré cela je ne le pardonne pas mais on a commencé a se reparler un peu et il était redevenu comme quand je l’ai connus (empathique, très ouvert, qui se met a la place des gens pour comprendre leur souffrance, qui te soutient), ensuite tout allait bien jusqu’au moment ou je me suis vite rendu compte que je n’ai pas reussis a ne dependre plus du tout de lui car j’ai re de nouveau la manie de lui envoyer trop de message et je lui es tout de suite dis stp reprenons nos distances car je ne me sens pas prête a lui reparler.

C’est une dépendance affective amicalement, car c’etait le premier a tenir a m’aider il y a 3 ans quand j’etais en depression.

VERONIQUE
VERONIQUE

Merci pour votre article, sa fait du bien.

Annabella
Annabella

Bonjour Alexandre,
Merci pour cet article très intéressant !
J ai appris beaucoup en le lisant !
Mon soucis majeur est le fait que je doute de moi et que si mon partenaire ne m envoie pas de message c est qu il ne pense pas à moi ou qu’il cesse de m aimer !
Nous ne vivons pas ensemble car il dépendants tous les deux !
Mais nous nous voyons régulièrement et faisons toutes sortes d activités ensemble !

Comment me libérer de cette attente de messages et me dire qu il pense à moi malgré tout ?

Un immense merci Alexandre.
Bonne journée
Annabella

Julie
Julie

Bonjour,

Je souhaiterai savoir de quelle manière vous envisagez la “reconstruction” du conjoint, notamment quand la relation est finie. Lorsque l’on a été “la drogue ” de quelqu un pendant des années, comment se situer dans une autre relation ? Quelle est le niveau “normal” de communication, de partage d’émotions? Ou est l’équilibre. Cette dépendance se transmet. Aujourd’hui être avec quelqu’un de plus mesuré semble “anormal” …et a notre tour on devient en sur demande…
Julie

team.cormont
team.cormont

Bonjour Julie,

Il n’est pas simple de répondre à cette question par commentaire…

goetzmann olivier
goetzmann olivier

Bonjour
je travaille beaucoup et j ai oublié ma femme
elle a changé de comportement tout en me disant qu’elle m’aimait !
Elle a trouvée le besoin d’avoir des amis alors que le discourt été rassurant de sa part ( il y a encore dix mois, elle me disait être bien dans sa vie et dans maison ) et donc elle me rassurait !
puis elle a éprouvée le besoin de sortir avec d’autres personnes car moi j étais fatigué par le travaille et la vie famille ( je porte le tout )
Un jour, je suis parti a Prague pour les affaires et elle a organisé une soirée avec ses amis plus jeunes de 15 ANS et la soirée a fini au trajic enfin pour moi ( elle a eu 2 cotes cassées ) car l’un de ses amis la jeter dans la piscine ( j ai trouver cette proximité déplacé et il n’y avait plus barrière et de respect pour moi )
elle sait mise a me mentir et elle sentais une pression a la maison car je l’observai ,dans son attitude !
Je sentais qu’elle m’échapper et qu’elle attendais une raison de partir !!
et malheureusement j ai explosé après six mois d’observation et j’ai demandé a tout le mon de partir !
car si j étais de trop et bien , je n avais plus rien a faire avec eu .
Voila maintenant je sais que je l’aime et elle refuse la communication avec moi ! (comme un aliment avalé et puis le vomissement.
je n ai jamais su lui dire que je l aimai comme un soleil par elle était dépendante mais je ne renvoyais rien hors du confort matériel mais je voulais lui ca car elle me disait qu elle était bien chez elle et puis après changement radicale et puis la séparation .

Josee
Josee

Bonjour votre article arrive à point dans ma vie. Avez vous une de vos lectures à me recommander.

Arthur
Arthur

Bonjour Alexandre,
D’abord je te remercie pour tout ce que tu apportes à la société.
J’ai lu attentivement et écouté tous t’es articles et vidéos sur la dépendance affective.
Je constates que tu parles que de la dépendance affective en Amour et non en amitié. Est-ce que être dépendant avec son meilleur ami change beaucoup que d’être dépendant de sa chérie?
Cela fait depuis 1 ans que je suis extrêmement mal, j’ai déjà été voir plusieurs pschy, sans succès, ils disent tous que je dois me séparer de cette amitié qui est toxique. Penses-tu qu’ils ont raisons ? Que je devrais me séparer de mon Meilleur Ami ? Je ne comprends pas exactement ce qu’ils veulent dire par “amitié toxiques.”
Pourrais tu m’en dire plus ?
Bien à toi,
Arthur.

team.cormont
team.cormont

Bonjour Arthur,

Malheureusement je n’en sais pas suffisamment sur ta relation avec ton meilleur ami pour pouvoir t’en dire plus. Le mieux est de réserver une séance de coaching pour faire une analyse précise.

anita
anita

Bonjour, j’ai 27 ans et me demande si je souffre de dépendance affective. Je viens de subir une deuxième rupture où on m’annonce que les sentiments ne sont plus là ou n’évoluent pas et ne viennent pas. De mon côté je vis toujours mes relations à 200%, me projette et veux que ça fonctionne.. je ne sais pas si c’est ce qui leur fait peur ? est-ce que je dois me méfier et ne pas vivre pleinement mes relations ? est-ce vraiment de la dépendance affective de s’investir dans son couple ? Merci pour votre aide.

team.cormont
team.cormont

Bonjour Anita,

Que tu souhaites que la relation fonctionne en t’impliquant par conséquent à 200% je le conçois tout à fait. Toutefois, il faut y aller doucement afin de ne pas prendre un faux départ.

Didou
Didou

Bonjour Alex il se trouve que je suis sepuis un an dans une relation avec un homme plus agé adepte d echangisme ,libertinage,Bdsm…..nous avons dabord commencer par une envie de jouer ensemble et moi de decouvrir son monde ….je suis tomber amoureuse et pensais que lui aussi car il me le dis encore…..depuis quelques moos notre relation s est compliquer quand j ai inviter une copime qui avait le fantasme d etre soumise a jouer avec nous et là tout s est degrader….l histoire est tres longue….et je suis toujours avec cet homme ….j aimerai savoir comment retrouver nos momemts de xomolicite et l amour dont il faisais preuve…..je sais que le problene est en moi et j ai besoin de vous pour ça.

CORINNE
CORINNE

cet article me concerne je suis dans cet état depuis 10 ans. J ai compris qu’il fallait que je m’aime et que je vive pour moi..
J’ai 1 histoire avec 1 homme marié. Je sens que je retombe vers cette dépendance ! Au secours je n’arrive plus seule.
On s’aime fort ts les 2 je sais qu’il est bien marié !!!! Comment je dois vivre ce morceau d’histoire avec légèreté ???
Merci Alexandre pour vos conseils

Corinne

Coralie
Coralie

Bonjour Alexandre !
Je viens de lire votre article par hasard , déjà merci beaucoup Car je viens de découvrir votre chaîne YouTube et d’autres articles genialissmes . Bravo pour tout ce travail . Je viens vous parler Car je suis avec un homme de 35 ans que je pense etre dependant affectif car il présente tous les signes dont vous parlez . Mais il n’a révélé cet aspect de sa personnalité que récemment . C’est un gros problème pour notre couple car je suis une femme dépendant et habitant seule depuis 12 ans . Nous avons rapidement habité ensemble et l’appartement devenant trop petit les disputes devenaient plus grandes … mon copain à décidé de retourner habiter chez ses parents . Depuis cet événement il se montre possessif , toujours à se demander ce que je suis en train de faire , me reproche de ne pas passer assez de temps avec lui chez ses parents . Parfois meme il veut que je reste à côté à le regarder pendant qu’il monte un ordinateur, et prend mal le fait que je prefere aller à la plage. Lorsque nous passons un moment ensemble il est adorable et dès que je dois partir ( RDV avec le plombier dans mon appartement , repas organisé avec mes amies ,…) il rentre dans des colères monstrueuses .
Étant enseignante il trouve que j’ai assez de temps libre pour faire mes affaires et voir les copines la journée et lui etre complètement dévouée le soir. Il en est arrivé à un point oú II grince des dents lorsque je reçois des SMS tard . J’ai fini par passer le portable en mode avion pour éviter les disputes . Cette initiative n’a fait qu’envenimer les choses et à fini par me dire ” tu as des choses à cacher ? Qui t’envoie des messages ? Pourquoi tu te mets en mode avion ?”
C’est alors qu’il me dit ” je ne compte pas pour toi ” , ” je ne suis pas ta priorité”, ” tu fais ta vie en t’en foutant de la mienne ” … Le bon moment se transforme en cauchemar pour moi qui suis hyper-sensible .
J’ai donc progressivement mis de la distance pour éviter que chaque au revoir ne soit une dispute . Autant vous dire que mon copain souffrait tellement de cette distance qu’il a préfèré la séparation .
Je sais que ce problème fait parti de lui , et le fruit d’une douleureuse déception amoureuse de son ancienne copine ( tromperie ) .
J’aime vraiment cet homme car il aime sans limite et réellement , il sais se montrer attentionné, à l’écoute , surprenant … voila les raisons pour lesquelles je vous écris . J’aimerais , malgré notre séparation qu’il prenne conscience de son problème et l’aider éventuellement dans une ” thérapie”.
Je suppose que cela peut être frustrant pour un homme de tomber sur une femme totalement indépendante mais cette sorte “d’autosuffisance ” ne m’empêche pas de réellement aimer quelqu’un , d’en prendre soin , de le gâter ou de passer des moments avec .
Mon compagnon à beaucoup de mal à comprendre que je passe du temps avec mes amies , ma famille , mes collègues de boulot . Il me dit ” Tu préfères passer des moments avec eux plutôt qu’avec moi !! ”
Personnellement je ne peux plus vivre comme ça et je pense que lui non plus car son problème se représentera certainement à l’avenir.
J’aime cet homme à la folie mais aucunes de mes attentions ne trouve grâce à ses yeux car il voudrait toujours plus d’attention , plus de temps ensemble , plus de câlins , plus de bisous , plus de sexe , pmus de messages , plus d’appels … ce n’est jamais assez et j’ai finis par me remettre sérieusement en question .
Je me suis d’abord demandé si le problème venait de certaines de mes négligences puis je me suis rendu compte que ces colères / disputes se déclenchait à chacun de mes départs.
Je me suis remise en question , je suis triste de ne pas le combler mais il a constamment besoin que je lui démontre mon amour .
Malgré la séparation est t il possible de soulever le problème avec lui ? Dois je respecter la séparation car cela est déjà difficile pour lui ( et moi)?
Dois je laisser passer un peu de temps? Je ne sais plus quoi faire !
merci beaucouo Alexandre pour vos articles ou les conseils y sont vraiment précieux .
Merci à vous !
Coralie

Célia
Célia

Bonsoir!
Je tenais avant tout à vous remercier pour cet article très complet voire exhaustif dans le bon sens du terme car cela m’a déjà permis de prendre en considération le fait que je n’étais plus un cas à part Mais que ce phénomène s’apparente finalement à une multitude de personnes, dans cette éternelle quête et remise en question de ce “syndrome”. De plus, étant très explicite cela m’a aussi forcé à admettre réellement ce qui perpétuellement ne tournait pas rond dans ma tête, comme vous l’avez si bien dit la prise de conscience n’est que superficielle et ne permet pas d’agir efficacement et sur le long terme pour pouvoir se sortir de ce cercle vicieux et infernal. Je vais de ce pas consulter vos autres articles et données concernant ce problème parce qu’il me semble indispensable désormais de me tenir patiemment à la tâche de ce complexe. Encore une fois, merci beaucoup à vous pour ce premier aperçu qui a fait d’un état de “voilage de face” à une lucidité et conscience aiguë de ce que je pensais et ressentais vis-à-vis de cette dépendance!

Coralie
Coralie

Bonjour Alexandre !
Apres plusieurs recherches sur la dépendance affective je suis tombée sur votre article. Premièrement ce n’est pas votre premier article que je lis , et c’est réel plaisir à chaque fois de voir la justesse avec laquelle vous parlez des situations .
De mon côté, je voulais vous envoyer un message Car j’ai besoin de votre aide . Il me semble que mon conjoint de 36 ans à tous les symptômes de la dépendance affective . En somme, je ne lui donne jamais assez d’attention et il estime que je le néglige lorsque je ne suis pas avec lui. Souvent les retards ou les repas entre copines finissent toujours en disputes avec mon compagnon qui remet tout en question très facilement en me faisant culpabiliser . ” tu ne passes jamais de temps avec moi”, ” je suis le dernier de tes soucis “, “fais ta vie et tu verras ce qui va se passer ” . Pouvant meme parfois aller jusqu’a des propos menacant et blessant !
Sa souffrance est indéniable car il m’ a plusieurs fois parlé de son besoin d’être avec moi . Ne pouvant être présente 24h/24 avec lui , il a fini par me quitter en me disant que je lui faisait trop de mal .
Victime de tromperie dans sa dernière relation , mon conjoint m’a plusieurs fois accusé de le tromper à cause de signes insignifiants : retard de 10mn , deux verres sales sur la table , dîner avec des amies …
Il nie sa dépendance affective et prétend que son attitude n’est pas un problème mais tout simplement sa vision du couple ” belle et retro ” comme il dit.

Aujourdhui a 29 ans je suis professeur et donc beaucoup de vacances … mon temps libre est devenu un enfer mon conjoint à du mal à accepter que je soit liberee de les obligations professionnelles alors que lui travaille en restauration ( avec les horaires qui vont avec ) Je vis seule depuis mes 17 ans et mon indépendance le dérange énormément .
Alexandre pouvez vous me dire si mon conjoint souffre de dépendance affective? Je l’aime comme une dingue et pourtant je souffre énormément de son manque de confiance . Il SE fait mal et ME fait mal. Maintenant qu’il a décidé de se séparer pour” se protéger ” d’après ses dires, pensez vous qu’ il est possible que je puisse l’aider à prendre conscience de sa dépendance . Car à ce jour il m’admet pas être dépendant et prétendu être partisan d’une relation fusionnelle . Quelle est la frontière entre les deux ? Merci beaucoup par avance de votre aide et de vos conseils

Coralie

Audrey
Audrey

Bonjour Alexandre,

J’ai fait fuir mon homme et mal vécu cette relation à cause de ma dépendance affective. Je ressentais cette insécurité et tant de peurs. Un grand merci pour cet article qui va m’aider à me prendre en main pour être plus forte et sereine. J’ai compris que je dois me construire une belle vie avant de retenter l’aventure à deux !

Coralie
Coralie

Bonjour, votre article me touche puisque je me reconnais tellement dans votre article. Je suis célibataire depuis peu ex d’un pervers narcissique et d’un vampire émotionnel … j’étais en dépendance émotionnelle pourtant je savais que ce n’était pas les bonnes personnes, pourtant la dernière relation en date (2 mois) quand elle est partie, j’ai vu ma vie s’effondrer, je ne voulais plus de cette relation quand elle était dans ma vie et c’est comme si j’étais en manque de drogue quant elle est partie. Je suis habituée à souffrir et je me nourri de ca, je ne connais que ca … je n’avais pas fais le deuil de pervers puisque le vampire a pris le relais, je n’aime pas être seule d’où la dépendance… pourtant aujourd’hui je me bats contre mes propres demons et je sais que je vais y arriver meme si hier je pleurais encore parceque elle vit bien et que moi je suis en période de préavis pour mon logement et Que je stress de ne rien trouver pour moi et ma fille. Je sais que moi j’aurais fais mon travail de deuil aussi douloureux soit il meme si je n’étais foncièrement pas heureuse dans cette relation, elle ne l’aura pas fait fin elle me dit qu’elle l’a déjà fait en étant encore en couple avec moi. Je crois en l’univers et en la force du destin, j’ai toujours su que quand je me serais débarrassé de ce genre de relation, Que j’aurais retenu la leçon les portes s’ouvriront d’elles même.

Audrey
Audrey

Bonjour Alexandre , je suis en plein dans cette problématique et je tombe par hasard sur votre article qui me parle énormément .

Tout d’abord je suis surprise du nombre de personnes concernées, moi qui me sentais seule . Pour ma part la dépendance affective m’affecte surtout lorsque je suis avec qqn où il y a un lien fort . Je ne me sens exister qu’auprès de lui et des que je reprends mon quotidien , je perds confiance en moi et me replie sur moi . Je vis donc des montagnes russes émotionnelles . Comment me détacher petit à petit de ce schéma toxique ?

Sabine
Sabine

Tres sympas . Ca fait du bien . Ca permet de mieux comprendre son fonctionnement .a médité et pratiquée . Merci merci

Mélanie
Mélanie

Bonjour

Je dis souvent à mon compagnon j’ai confiance en toi mais ce St les autres qui m’inquiètent..
Pourquoi dites vous que ça ne veut rien dire ? “lui pense que je n’ai pas confiance en lui
J’ai acheté votre audio book sur la jalousie maladive ce suis au début du chemin mais ça me fait déjà du bien. Merci

Laeti
Laeti

Merci pour ces conseils

diane
diane

Alex tu m as fait un vrai cadeau en plus de m aider je peux faire lire cela a ma fille Bravo et merci pour tous ces beaux partages a plus un gros gros merci

team.cormont
team.cormont

Bonjour Diane,

Merci pour ton commentaire et ta gratitude.
Je vous souhaite le meilleur en amour à toi et ta fille.

Audrey
Audrey

Vraiment…Merci!
Je suis vos articles depuis un moment et,franchement, ils m’aident beaucoup…

team.cormont
team.cormont

Bonjour Audrey,

Merci pour ton commentaire et ta gratitude.
Je te souhaite tout le bonheur en amour.

Aude
Aude

Bonjour,

Votre article est vraiment bien.
J’aimerais vous faire part de ma situation si cela ne vous gêne pas.
Voici 1 an et 2 mois que je sort avec mon petit-ami. La relation a été des plus compliqué par le passé, il m’a trompé, nous nous sommes séparés en mauvais terme et revu, donc recommencé. Mais maintenant, la confiance est brisé en quelque sorte, meme si je veux en avoir. Il me rassure du mieux qu’il peut, meme s’il n’est pas très expressif. Notre relation évolue pourtant à son rythme, et est arrivé au point que je voulais auparavant. Mais j’en veux toujours plus.. Et du coup, je suis rassuré seulement en étant avec lui. Quand je ne suis plus avec, je me pose des tas de questions, je le harcèle, j’en deviens vraiment parano. Et c’est infernal pour lui comme pour moi. Je veux etre tout le temps avec lui, savoir ce qu’il fait, et meme quand je suis avec lui, j’ai besoin de tout le temps etre collé, d’être rassuré.
Je ne sais pas si c’est de la dépendante affective, mais mes émotions sont liées à lui. Je le voit ainsi et je m’en rend compte de plus en plus. Je ne sais pas quoi faire pour me détacher de ce cercle. Cordialement, Aude

Zenebou
Zenebou

Bonsoir mr Alexandre
Effectivement mon passé personnel et amoureux affectent négativement ma présente relation a un tel point que je perd toute confiance en moi. J’ai manqué de l’amour de mes parents et avec le père de mes enfants, j’ai eu une relation malheureuse sans amour , soutient affectif. J’étais en quelque sorte livré a moi même et je déprimais beaucoup. Aujourd’hui dans ma nouvelle relation, vue sue mon chéri vie à Paris et moi en Afrique nous causons beaucoup par messages chaque jour matin comme le soir. Et j’ai tendance à douter de ses sentiments quand il m’ignore une demie journée. J’ai une peur bleue de le perdre. Une amie sur facebook m’a conseillée de relâcher un peu en faisant des jours sans rentrer en contact avec lui et c’est telle qui m’a parlé de votre site. Vraiment vos conseils m’ont éclairée et dorénavant je saurai comment me comporter pour vaincre cette dépendance affective. Mais j’ai une question.
Est ce ma dépendance affective qui me pousse a vouloir tout lui dire ( mon chéri) ? Mon ex me harcèle ,et l’on me dit d’éviter d’en parler à mon chéri, mais j’arrive pas. Je l’aime si fort que je veux qu’il soit au courant de tout. Et je fais aussi malheureusement à mes 28ans beaucoup de caprice. Comment géré cela??? Je veux vraiment pas le perdre mon chéri.

CONSTANCE
CONSTANCE

Bonjour

Comment être sur que c’est de la dépendance affective et pas de simple réaction en fonction du comportement de l ‘autre?

Tout d’un coup il a plus de temps pour vous et autre ….

Robert
Robert

j’ai 62 ans et ma conjointe aussi et ont vie présentement une séparation ,je trouve vos commentaire intéressante ont se reconnais tous un peut ,je me reconnais a des endroit et je reconnais ma conjointe s’est tu possible que l’on vive un peut le meme problemme

LILIANE
LILIANE

Bonjour Alexandre j’avoue que je vivais dans une overdose de dépendance affective. Et toutes les fois que mon homme faisait quelque chose qui ne me convenait pas, j’en souffrais énormément. Dans l’espoir d’avoir quelques conseils sur comment gérer son couple à travers les post sur YouTube, je tombe par hasard sur toutes tes vidéo. WahOOOO, ça m’a fait un bien fou. En plus d’être sortie de cette dépendance, j’ai repris ma vie en main. je fais le sport, je sors avec mes copines, je prends du temps pour me faire toute belle et là j’ai même fais la connaissance d’une personne avec laquelle je prends du bon temps tout en mettant en pratiques tes conseils pour garder le dessus. Et ça marche!!!!!!
NB: suis toujours dans ma relation de couple.

Françoise
Françoise

Bonjour je souffre de dépendance affective vis à vis d’un manipulateur pervers narcissique. Il mène une double vie . Je suis ce que l,on peut dire la légitime . Il décide quand il le veut de partir vivre chez l’autre quelques mois puis revient . Chaque départ me détruit un peu plus . L’autre accepte et gère ses attitudes . Moi pas j’ai fait une TS et je voudrais m’en sortir qu’il sorte de ma vie . J’ai vu un psy fait de l’hypnose pris des traitements je retombe tjs dans cet enfer . Aidez moi je voudrais retrouver ma vie sinon la seule solution c’est de partir pour tjs . Merci

team.cormont
team.cormont

Bonjour Françoise,

Souffrir de dépendance affective est difficile au quotidien. La situation est délicate, pour cela je te recommande de prendre une séance de coaching.

Coach Vladimir

Jacques
Jacques

Salut Alexandre,

C’est le second article sur le sujet que je lis et commente sur ton site.

Encore une fois, je me reconnais entièrement dans ce qui est dit, par rapport à la confiance en soi, au fait de rassurer son partenaire en lui disant qu’en réalité on a peur “de la concurrence”, au fait que la dépendance affective trouve aussi sa source dans les relations sentimentales passées.

Dans mon cas personnel, je dois dire que mon ex ne m’a pas non plus aidé. Elle m’avait certes dit pas mal de choses que je retrouve dans ton article, et c’est hallucinant comme ça colle parfaitement avec mon histoire avec elle. Mais elle a aussi beaucoup contribué à mon manque de confiance, en continuant à fréquenter régulièrement le site de rencontre sur lequel nous nous étions rencontrés. C’était le problème numéro 1 de notre couple, la jalousie, la suspicion, les disputes qui en ont découlé. Au final, elle m’a récemment trompé avec un homme dont elle avait fait la connaissance sur le site. A un moment où je ne nourrissais plus de suspicions à son égard.

Alors, au final ai-je eu raison d’être suspicieux ? La dépendance affective peut-elle être causée par la relation actuelle elle-même ?

Bien à toi

Jacques

team.cormont
team.cormont

Bonjour jacques,

J’ai répondu à ton autre commentaire 😉

christelle
christelle

Merci pr cet article, je souffre de dépendance amoureuse depuis quelques années et j’en vois pas le bout du tunnel malgré plusieurs tentatives de sevrage. J’espère trouver au plus vite les clés d’une solution efficace.

Drey
Drey

Bonjour M. Cormomt, il y a maintenant un peu plus de 2 ans que je lis vos conseils et je tiens à vous dire merci. Celui-ci plus particulièrement répond à beaucoup de mes ennuies. J essaierai d être bonne en pratique cette fois ci, PAs juste en théorie.

Odo
Odo

Merci coach
Moi c’est manque de moyen qui est mon probleme.je ne travail pas pour le moment mais de fais une thèse de doctorat en geographie.comment prendre le dessus sur ma partenaire.

Valerie
Valerie

Merci pour vos conseils. J ai 48 ans et je souffre depuis trop longtemps de dependance affective. Je fais fuir mon partenaire car j attend plus d attention de sa part et ca vient jamais. En plus c est une personne qui communique peu et est peu demonstratif ( me prend jamais ds ses bras…) . Je dois interpreter ses silences. Je sais jamais à quoi il pense. Je vais essayer d appliquer vos conseils car je n ai plus aucune estime de moi et j ai des idées noires quotidiennement. Merci pour vos conseils. Cdt. Valérie

Angers

kiki
kiki

bj comment dire c est tout moi sauf que je n empeche pas mon conjoint de partir car j e suis consciente de mon mal je pese mes mots mais les symptomes sont mentaux et physique si bien perte de poids ,ect ….a savoir que j ai ete suivi pour cela mais si un choc emotionnel vient boulverser cette therapie vous replongez je parle pour moi e t le doute se reprend sa place c est tres dur mais je suis battante car en ce qui concerne mon symptomes c est une immense tristesse que je ressends cycliquement comme si je perdais tout ceux que j aime et la solitude m envahie et m angoisse terriblement , je sais aussi d ou il vient mon pere m a abandonnee et maman s est occupee de mon frere malentendant , donc vous voyez je suis positive je ne sais pas si on en guerit mais au moins apprendre a vivre avec car ce la m epuise parfois , heureusement mon compagnon comprends jusqu a une limite biensur , rassurez vous j ai aussi mes periodes euphoriques ou je m amuse .mais il est vrai que cette dependance me tue a petits feu

Cynthia
Cynthia

Je suis dépendante de mn ex j’ai toujours des sentiments pr lui se mn premier amour .j’ai couper TT contact avec lui pour essayer de vaincre cette dépendance.sa marche lorsk je suis sans nouvelles de lui mais lorsque un seul de SN SMS surgit je revient a la case départ Que faire?

Malek
Malek

Bonjour,

Mon ex m’a proposé de la revoir en fin août 2017 car je n’étais pas prés et quelques avait besoin de digérer les rdv pour m’annoncer la rupture de février 2017 ou je suis pas allé car je n’était pas prés. Après l’avoir sollicité plusieurs je l’ai rencontré il y a deux 2 jours je n’étais mémé pas prés ” dépendance affective ” j’ai rien pu lui

dire elle m’a dit que je manqué de confiance en moi et que je n’était pas honnête avec moi mémé et parlé de nos famille respective. puis elle est partie en me souhaitant de prendre soin de moi. comment faire le suis pas bien.

Lilly
Lilly

Bonjour, je peux pas dire que je rentre dans la catégorie de la dépendance affective cependance il m’arrive d’avoir peur d’etre trahie et d’etre en manque car ma relation est à distance , on construit petit à petit et on a deja défini les “regles ” et “objectifs” du couple donc fidélité confiance projet de vie… ça fait un an qu’on se connait d’abord amicalement

Jennifer
Jennifer

Bonjour Alexandre,
De nature jalouse et possessive depuis toujours j’ai pu réussir à me canaliser un certain grâce à une thérapie. J’ai connu la violence conjugale et ai mis beaucoup de temps à m’en remettre. Je n’ai pas pu tomber amoureuse et donner de l’affection peu d’antan quelques années. Depuis quelques mois j’ai rencontré quelqu’un de merveilleux que j’aime énormément. Il y a peu de temps après une phase difficile il a eu un “coup d’un soir” avec une autre femme. Il regrette énormément, et s’est rendu compte que j’étais celle avec qui il voulait vieillir. J’ai décidé de lui pardonner cet écart car il a vraiment changé de comportement. Il est beaucoup plus affectueux et attentionné. M’écrit souvent quand il est loin de moi, communique plus facilement ce qu’il ressent bref que du positif. Malgré ça j’ai souvent des angoisses. Peur qu’il recommence. J’ai pris des distances ce qui fait qu’il est encore plus demandeur de ma présence. Mais j’ai du mal à lui refaire confiance, pense souvent à ce qu’il a fait, ce qui est difficile pour moi. Dans ces moments j’ai envie de l’accaparer, de le mettre limite sous clé. Comment reprendre confiance en moi? En lui? Et changer pour ne pas être en tension face à lui? J’espère ne pas être trop hors sujet…
Merci d’avance

Ludovic
Ludovic

Bonjour Alexandre.
Etant actuellement en difficulté sentimentale, et n’arrivant pas à trouver toutes les réponses à diverses questions que je me posais, je me suis donc orienté vers votre formation, que je trouve d’ailleurs très pertinente et relativement riche.
Cependant, une grande question reste en suspens. Pour plus être dépendant sentimentalement il faut réussir à “s’autosuffire”. Mais justement cette autosuffisance, n’est-elle pas à l’encontre du sentiment d’amour ? Il me semble que c’est justement quand nous sommes amoureux que notre coeur requiert la présence de l’autre.
Si vous pouviez éclairer ma lanterne s’il vous plaît…

catherine
catherine

Bonjour Alexandre
C’est toujours avec plaisir que je viens relire un de vos articles quand le besoin s’en fait sentir…
Je vous remercie et vous souhaite également une vie heureuse et riche en bons moments .

Catherine .

Ines
Ines

Bonsoir Alexandre,
J’ai 19 ans et j’arrive pas à me défaire de cette situation
Enfaite mon problème c’est que j’ai vraiment pas de patience j’ai essayé plusieurs fois de me retenir de ne pas envoyé le premier message de ne pas appeler en premier et j’ai failli parceque malgré mes efforts je n’y arrive malheureusement pas j’ai même tenu tête une semaine mais mon partenaire ne m’a rien envoyé pourtant il répond à mes messages mais sans plus
Ma dépendance affective est très forte au point que j’arrête pas de lui envoyer des longs messages​ de ce que je ressens pour lui
Je sais plus quoi faire exactement
J’aimerais bien avoir votre avis la dessus
Merci beaucoup

Anne
Anne

Bonjour, je ne trouve pas le lien pour la formation de une heure de temps concernant la dépendance affective. Ou puis je la trouver ?

celine
celine

La dépendance affective est mon credo. je suis émotionnellement déréglée mais je crois que je ne m’en suis jamais rendue compte…c’est aujourd’hui à cause de trop grosses souffrances que j’ouvre les yeux. également parce que je suis séparée de mon animal de compagnie qui lui me remplissait énormément. je détruit toutes mes relations Amours amitiés car ma souffrance affective déteint sur toutes et tous. je ne pensais pas que c’était un problème jusqu’au jour où je crois que cela fait peur à tout le monde d’être autant en manque d’Amour…comment être heureuse? car cette spirale infernale s’est retournée contre moi. Merci de votre aide.

stephanie
stephanie

Bonjour Alexandre,
Je me reconnais dans tous les signes que présente la dépendance affective. J’ai vécu une relation pationnelle et fusionelle.
Je me suis montrée jalouse dès le début de ma relation et expliqué que j’avais du mal à faire confiance.Est ce que le comportement du partenaire peu augmenter une dépendance affective ?
Ma relation vient de se terminer mais je n’ai jamais osé en parler à mon partenaire. Est ce que je dois lui en parler ?

Gisèle
Gisèle

Bonjour M.CORMONT et merci beaucoup pour ces explications. Je comprend mieux mon mal être que je vis depuis que je suis toute petite et aujourd’hui je suis une femme de 50 ans, j’ai toujours été jalouse, dépendante et possessive. Je me sent tellement inhibée et là vous me redonnez espoir. Quel est le site pour s’inscrire à votre formation?

Zoe
Zoe

Quel formation devrait-on prendre pour nous aidée à créer notre emploie du temps personnalisé avec différents objectifs ?

Hana
Hana

Merci beaucoup pour cet article Alex , ca me Donne espoir je suis une dépendante affective le probleme est que je ne sais plus comment me comporter avec Mon paelrtenaire ,nous sommes ensemble depuis 4 ans mais on a deja eu une rupture de 5 mois jai toujours peur de revivre la meme chose

Caroline
Caroline

Je vous remercie. VOUS VENEZ DE ME SAUVER.

Ingrid
Ingrid

Bonjour , et merci pour cet article , tout le long j’ai pris des notes pour essayer de changement se sentiment d’abandon. Moi en effet je suis divorcée et j’ai vécu une histoire très douloureuse avec un homme qui m’a quitté et pour qui j’avais des sentiments très très fort. Aujourd’hui il ne veut plus me parler et il ne me calcule plus j’en souffre tellement. Je l’ai croisé à plusieurs reprises avec une nouvelle femme et je cherche sans cesse à me comparait à elle . ” en me disant elle est mieux que moi” et je souffre de cette situation. Pouvez-vous m’aider?

nour
nour

Bonjour , alors merci profondément pour cet article . Je suis en couple depuis un an et je suis dépendante affective . je veux changer cette situation et j’ai commencé par couper le contact avec mon amoureux , suis-je sur la bonne voie ou est-ce que je dois faire autrement ? j’ai peur qu’il s”ennuie et me laisse si je ne lui parle pas !

Tommy
Tommy

Bonjour Alexandre,

J’aurais une question,
J’ai 19 ans, et bien que j’ai eu de la misère à accepter le fait que j’ai une dépendance affective, je lis votre article et je m’y reconnais trop pour le dénier.

Je tente le plus possible de combattre mes insécurités que je trouve moi-même absurde quand je m’y arrête, mais pour tout de suite il y a place à amélioration.

Je n’ai pour l’instant pas parlé de mon problème à ma copine, car j’ai honte un peu et je ne sais pas comment elle réagirait.

Devrais-je lui en parler? Cela serait-il une bonne idée pour qu’on puisse travailler ensemble là-dessus?

Virginie
Virginie

Bonjour Alexandre,
Comment définir le challenge par jour / mission . quels seraient ils par exemple pour suivre la progression et voir que nous sommes sur la bonne voie.

merci beaucoup
“Prenez réellement le temps de vous dégager des missions avec une évolution sur plusieurs semaines afin de prendre en compte votre évolution et de montrer votre changement.”

Brigitte
Brigitte

Je suis dépendante affective, chaque jour je ne pense qu’à lui, il faut dire aussi que j’ai traversé de grosses épreuves, perte d’emploi, décès familial et séparation de mon fils avec sa compagne. Aujourd’hui en retraite j’ai envie de redémarrer et de retrouver mon indépendance ce qui va être facilité par la rémunération constante que j’avais perdu pendant une dizaine d’années.

J’ai consacré beaucoup de mon temps pour la recherche d’emploi sans me donner beaucoup d’occasion de sortir et de profiter de loisirs.

Je veux tourner la page et enfin retrouver la Brigitte qui est en moi.

Merci pour votre aide,
Bien cordialement,
Brigitte

marie-jo
marie-jo

bjour
merci de m’eclairer sur ma situation; Apres une longue absence (7 ans) de relation amoureuse suite a une grosse deception avec un seducteur manupulateur, je retrouve une connaissance par hasard qui a une longue maladie mais est en remission. et qui je le sais est aussi un seducteur. La relation debute alors que je n’y pensais pas une seconde , mais etant complexée par mon physique(bien en chair et en manque d’affectif (ni enfant ni rien) je me sens acceptée telle que je suis et je reprends confiance en moi. Cependant je lui dis que vu son age 70 ans et son etat marié et malade je souhaite avoir une relation sereine mais HONNETE car il me plait et je suis bien dans ses bras. Je ne lui empeche rien et je ne veux lui creer pas de souci . Le resultat il n’a pas jouer le jeu en restant honnete , il utilise sa maladie et meme celle de s/proches pour justifier ses empechements , mais il mapl 5 a 6 fois par jour 30 secondes : POURQUOI ?? JE L’ai mis a l’aise au depart pourquoi agit -il ainsi ? Nous sommes a 80km de distance.
Pourquoi a 70 ans , l’épee de damocles sur la tete agit-il ainsi? Je veux m’en sortir mais j’ en creve car g bcp de mal. Que pensez vous de ce personnage, a-t-il des sentiments et lesquels pour moi ? Je lui laisse libre choix mais il veut continuer a me voir ( 1 fois ttes les trois semaines)

Lili
Lili

SOS : je me suis bien reconnue dans votre article . Pour être franche, cela ne fait que 2 jours que je connais le terme de “dépendance affective” et ça me réjouis de savoir que je ne suis pas un cas isolé (pourtant personne ne comprend mes réactions dans ma famille proche). Cela fait bientôt 3 ans que je suis en couple avec mon petit ami, nous avons décidé de prendre un appartement ensemble pour septembre. Cela me rend heureuse, mais je ne pence pas que ce soit pour de très bonnes raisons ; j’aurai la possibilité de voir se qu’il fait tout le temps, je pourrai me coller contre lui, rester qu’avec lui, aller voir ses amis avec lui. Bref tout faire avec lui. De toutes façons je n’ai que lui. J’ai même perdu mon amie d’enfance et je ne cherche pas à être avec des amies car je préfère être avec lui. Il faut dire aussi que lui est comme moi, il me fait des crises quand je vais voir des amis, quand je me fait belle quand je sort, quand je parle avec des amis sur Facebook ou par messages etc… Je ne peut donc pas mettre en place vos conseilles car me faire belle ne lui fait pas plaisir, que je parle avec des gens ne lui fait pas plaisir et que je prenne mes distances avec lui est carrément impossible car même quand je sort avant lui du lit pour aller faire autre chose dans une autre pièce il s’énerve et dit que je suis distante … Pour ma part je fait des crise quand il sort sans moi aussi et donc il ne le fait plus et des fois je pete même des cable quand il joue à des jeux video avec son frère car il ne s’occupe pas de moi. On en ai venu à un point ou on ne peut plus se séparer, on est devenus complètement dépendant l’un de l’autre. Cela fait à peut près deux années que ça dure pourtant la première années c’était très bien passée je n’étais pas dépendante de lui mais en fin d’année il a commencé à me harceler de messages et il me faisait des crises a répétition alors qu’il n’avais rien a craindre jusqu’au jour ou j’ai pété un cable et j’ai embrassé un ami à moi (une réaction que je ne comprendrai jamais j’ai étais vraiment très conne) et c’est a peut près 2 mois après ça que j’ai commencé a être comme lui, complètement dépendante. SVP aidé nous, aidé moi… je n’ai que 17 ans je l’ai rencontré à 14 ans et j’ai l’impression que je me prend vraiment trop la tête pour mon âge .

BRIGITTE
BRIGITTE

Bonjour Alexandre , je rejoins le commentaire de Fabien du 18 Mai 2017 … Le trauma de base peut être bien différent selon les personnes . Même après un travail avec un spécialiste il y a des structures qui sont vraiment trop ancrés dans la psyché qu’il est impossible de les déloger . Je n’avais pas pensé effectivement à cette perte in utéro . En ce qui me concerne (et cela pourrait en guider d’autres) ma maman était très souvent “absente” , elle partait de manière inopiné en maison de repos pour “dépression” c’est le terme dans les années 60 , en réalité elle était Schizo … Il lui était impossible de communiquer avec nous … Sans compter les risques physiques , la psyché a été sérieusement modifiée parce qu’il a fallu s'”adapter ” pour survivre … Aujourd’hui tous les 5 , nous avons des problèmes de couples , mais qui sont les mêmes que ceux de la “population normale” . En ce qui me concerne , j’ai une bonne image de moi , ma tête est plutôt bien faite(socialement) mon corps aussi mais je suis incapable de “lire” sur le visage d’un homme les codes qui correspondent à ses vraies émotions … Voilà pour moi c’est là que tout pêche . Parce que étant bébé, ma maman ne renvoyait pas les bonnes infos … Donc pour moi c’est un puzzle … Il me faudrait un homme …très patient , compréhensif et amoureux … Je suis incapable de lire cela … J’ai appris les bases à l’école en observant les autres , les mamans des autres , les amoureux des autres … J’ai piqué les hommes des autres aussi , parce que c’était “rassurant” ces hommes chez qui le couple fonctionne ( enfin pas vraiment …). Pour ceux qui ont eu un vrai trauma je crois qu’il faut faire pour le mieux avec nos possibilités et puis pour finir ce post avec humour ; je vois un grand nombre de couple poussant leur caddie dans les supermarchés je ne suis pas persuadée qu’il s’agisse d’amour entre eux alors si c’est pour obtenir cela je préfère garder mon gros trouble de l’attachement et mes vieilles méthodes …. Plus sérieusement je me dis que finalement j’ai beaucoup de chance …ma maman ….je l’aimais telle qu’elle était… donc je connais “l’amour vrai” 😉 ! Bien cordialement .

Flora
Flora

Merci énormement !

Laëtitia
Laëtitia

Bonsoir Alexandre Cormont

Sincèrement merci pour tout ce que vous nous apporté je regarde régulièrement vos vidéos sur YouTube et j’essaie au mieux reagir de changer car une Action sans savoir n’est pas une Action et de même un Savoir sans Action.

Je suis une jeune maman de 27 ans bientôt avec une petite fille de 6 mois. Je souffre de complexité et de dépendance affective je sais que apprendre a m’aimé serais une des clefs pour m’en sortir mais Comment reussir a s’aimer ??? Ma volonté es sans limites mais hélas je retombe souvent

Marié depuis 2 ans je suis constamment dans une reel crainte qu’il me trompe au point d’observer tout cheveux qui me semble pas le mien…. cela es ridicule mais je me detruit je souhaiterai me libérer j’ai essayé de faire la technique “Silence Radio” mais ca ne tient jamais 24h cela me ronge et je suis a ca merci et ca je ne le veux plus !

Je souhaiterai savoir si il es possible de pouvoir vous consultez avez vous un cabinet dn Île de France ? Si oui comment faire ?
Je ne veux pas finir ma vie au crochet de cet homme qui es mon mari et que j’aime…

Mais je l’étouffe au point que lors de violente dispute je l’empêche de quitté la maison… car il souhaite sortir car il etouffe mais je n’arrive vraiment pas a lui faire confiance car il ne montre pas ces sentiments et de plus il communique sur Facebook avec des amies femme “celon lui”

J’ai beau connaitre mon passé ce qui va et ce qui es mais je suis bloquée…

S’il vous éclairer moi un peu si vous le souhaitez.

Merci pour tout et merci d’être présent pour nous.

Judsy
Judsy

Je crois que j’en souffre

Khitem
Khitem

Salut,
Moi je pense que j’ai un problème de dépendance.
Alors vous dites que vous deveriez prendre votre vie en main pour s’en sortir, entre autre gagner en confiance. Le problème que j’ai c’est que je suis dans mon quotidien totalement indépendante et côté professionnel je suis satisfaite. Malgré ça, c’est moi qui vais vers les hommes, et c’est moi qui donne toujours en premier, et je fais beaucoup d’attention, et par conséquent, il me fuit, il ne s’engage même pas dans la relation. Je suis une femme acquise pour lui, ça c’est clair.
Alors, est ce que c’est un problème de confiance ? Comment puis-je faire face à mon attitude ? Et comment puis-je contrôler mes émotions ?
Merci beaucoup de votre aide.
Bonne journée/soirée.

Fabien
Fabien

Merci pour cet article. Pour avoir étais un Hyper dépendant affectif et avoir beaucoup travaillé dessus (il y a encore un peu de taf), je sais que ce que propose de faire cet article (que j’ai fais et refais) est un travail de surface insuffisant.

Il y a quelque chose de plus profond et physique (cellulaire) à traiter dans la plus part des cas. Se contenter de travailler sur la personne à laquelle on s’identifie ne suffit largement pas.

Les résultats sont intéressants au départ, mais très vite on se rend compte que la racine est toujours là.

Une piste, peut-être surprenante, à travailler est le jumeau mort in-utero.

Il y a de plus en plus de recherches scientifiques sur le sujet qui prouvent et démontre l’impact de ce jumeau mort dans la vie des personnes suivies.

Et pour faire ce travail là, une thérapie adaptée est nécessaire. L’EMDR ou la méthode NERTI bien faite peut aider… si le thérapeute sait guider ce genre de trauma 🙂

Et ne pas confondre contrôler ses Émotions (ce qui équivaut à les refouler… malheur) avec les apprivoiser et ne pas se laisser happer par celles-ci.

La cause d’un trauma racine, n’est absolument pas intellectualisable. Et encore moins une histoire de confiance en soi, même si celle-ci en prend un coup.

Bref… ce genre de problématique se traite à 90% grâce à l’aide du corps, et très peu celle de la tête.

Donc attention de ne pas rester en surface pour les personnes qui souhaitent se détacher de cette dépendance affective.

Susu
Susu

Excellent. J’ai enfin compris doù viennent les tensions dans le couple. C’est à cause de ma très grande dépendance affective. Ça me fait souffrir et lui aussi.

virginie
virginie

intéressant mais j’ai dû mal à m’identifier. ma dépendance affective m’empêche de quitter mon compagnon avec qui je sais n’avoir aucun avenir. Il ment sans cesse à moi, à tout le monde et sur n’importe quoi, est acheteur compulsif et vis dans un environnement (poubelle), il ne jette rien. bref clairement, il faut que je parte mais dès que j’aborde cela avec lui je rentre dans un état de panique totale. je ne peux plus respirer et toute ma vie s’écroule
Donc je ne veux pas sauver mon couple, je veux me sauver

Parfait
Parfait

Génial!Très bons enseignements

Mathieu
Mathieu

Bonjour Alexandre je cherches la vidéo d’une heure que vous faites mention à la fin sur votre site Merci

Sabrina
Sabrina

Je viens de lire votre article et je m’y retrouve dans la dépendance affective envers mon conjoint. Nous avons grandi ensemble dans le même village, nous sommes tomber amoureux à l’adolescence, et il a mal tourné dans ces fréquentations, l’alcool et la p’tite goutte qui a fait déborder le vase, il m’a trompé. Je suis partit, avec énormément de peine à m’en remettre. 12 ans après, il est réapparu dans ma vie, nous avons eu un coup de foudre à nos retrouvailles. Et depuis, j’ai peur de le reperdre une deuxième fois. Sa famille me déteste, je fais des efforts quand il y va seul, car chez eux, c’est l’alcool, donc ça me stresse, les angoisses montent. Je n’ai jamais vécu dans un monde d’alcool. Il est devenu très égoïste et indifférent envers moi mais m’aime toujours et a pas l’intention de me quitter. Il est routier, donc je le vois que les weekends, quand vous disiez de pas envoyer de messages le matin et le soir, par son métier, c’est juste pour me rassurer. Je lui fais confiance sur sa fidélité et je ne suis pas jalouse. Car je le connais par coeur, et nous sommes fusionnelle. J’essais de pas l’appeler, mais c’est dur. Je vais faire mon possible pour suivre vos conseils et vaincre​ mon manque de confiance, vaincre cette angoisse de le perdre. En tout cas, je me sens mieux depuis que j’ai regardé vos vidéos car je me retrouve complètement. Merci de me donner un conseil face à mon cas entre guillemets.

Athéna
Athéna

Merciii,
Vous avez éclairé la vision que j’avais déjà de ma situation en y apportant ou confirmant des éléments essentiels à mettre en place pour me détacher de ce passé qui m’empoisonne l’existence.
Bonne chance à tous ceux qui, comme moi, essaient de se sortir de ce mauvais pas

Lilou
Lilou

Jai lu votre article et je pense que je sui depeNantes affective

safa
safa

Bonjour Alexander,

C’est un article vraiment très intéressant. J’ai tout de suite acheté la formation du 21 jours pour vaincre la dépendance affective. Toutefois, je ne sais pas si mon cas en fait partie ou pas. En résumé, je me suis mariée depuis 9 ans et malheureusement, depuis le 1er jour de mon mariage mon mari se trompait de mon nom et cela pendant un an. Il ne me respecte pas et se laisse draguer par des femmes….. …. En bref, il alimente mon doute et plus encore. Je me suis doutée de lui et j’ai sacrifié tout mon temps à chercher la preuve de sa trahison………j’j’avais des indices. Est-ce qu’il s’agit ici de la dépendance affective ou non ? Pendant mon enfance, j’étais la plus gâté et j’avais l’amour de mes parents….On peut parler d’enfant surprotégé. Merci encore !

krin
krin

Et c’est vraiment plus pénible car il est calme et très peu rassurant du coup je ne sais a quoi il pense et n’aime pas très souvent que je sois ou il est avec ses amis soit disant que c’est une sortie entre homme et le doute s’installe. ce qui fais que chaque fois qu’il sort seul les weekend sans moi je suis inquiète, son tel je nai pas accès, on ne fais presque pas d’activités ensemble et c’est vraiment frustrant…bref jai telmt a dire … car il semble ne pas me comprendre malgré toutes mes tentatives pour lui faire part de mes maux, des disputes au quotidien et j’en souffre car on ne se comprends même pas au final. et je vie ca tres mal car jaime partager presque tout avec lui mais jai limpression que cest pas reciproque. comment ca se passe pour participer a vos formations Alexandre? Merci davance

krin
krin

super vivement que ca m’aide car c’est pas drôle ce que je vies c triste car récemment mariés

olga
olga

Bonjour Alex. c’est très important. je suis avec lui depuis 4mois. suite à sa prise de distance j’ai décidé un silence radio qui n’a duré que 4 jours. après je l’ai recontacté mais il était toujours froid. je lui ai quand même dit que c’était pour nous deux que je l’ai fait. que je voulais savoir comment vivre avec lui et ne plus letouffer.il a dit qu’on allais se voir et en parler. mais jusque là il me répond pas. je me sens perdue. je me demande si je devrais continuer le silence ou comment. comment le faire réagir ? Merci

Wouriane
Wouriane

Merci pour cet article je sens que je men sortirai.mais mon mari mest infidele depuis le debut de notre mariage.par peur detre abandonner je subit et je narrive plus a lui faire confiance.cela ma conduit plusieur fois a fouiller sa messagerie et jetais tjrs decu jusqua present cest le cas.si je suis dependante aujourdhui cest a cause de lui.je veut lui faire confiance mais dans un coin de ma tete jai un blocage.jai peur de le quitter car jai peur de soufrir de son absence et de son manque damour.jebsoufre reelment

Anne-Lise
Anne-Lise

Bonjour,
J’ai sincèrement adoré votre article je ne me lasse de le relire ca me fait un bien fou !
Séparé du père de mes enfants depuis 1 ans d’une relation de 12 ans (homme pervers narcissique) mes relations n’ont été que échec car trop grande pression que je mettai aux hommes que J’ai fréquenté. .Je suis déterminée à ne plus reproduire les mêmes erreurs et suivre votre programme pour ce fait J’ai 2 questions:
– dans le tableau que l’on rempli le matin je ne vois quel genre de challenge dans la 3ème colonne pourrais je citer qui me detacherai de ma dépendance ds mon tt couple actuel (en loccurence j’ai tjrs besoin de sms rassurant et que l’on M ecrive pour montrer que l’on m’aime et on pense à moi )
– aussi quels genre d’action qui m’aide à me sortir de ma dépendance ?
Merci bcp pour l’attention de mon message
Amicalement

Lili
Lili

Bonjour,
Je me retrouve vraiment dans la position que vous décrivez….cela fait 9 ans que je vis une relation avec un homme… lui vivant chez lui…et moi chez moi….habitant la même rue, cette situation me convenait très bien …il vivait chez moi lorsqu’il n’avait pas ses enfants…et dormait chez lorsqu’il les avait…depuis 4 ans…j’ai repris des études le soir en travaillant à temps plein…il n’a pas supporter mes études … et à pris de la distance…et plus il prenait de la distance…alors que j’attendais de lui un soutien…plus je me suis rendue malade…cette année ayant moins de cours je pensais que tout allait rentrer dans l’ordre …mais c’est le contraire…plus je fais des efforts pour le reconquérir …plus il s’éloigne …là …je suis en arrêt de travail tellement je vais mal…alors que je ne suis pas comme ça…je n’arrive plus à me concentrer sur mes études tellement cela m’obsède …et il faut absolument que je passe mon mémoire cette année pour clôturer ce master…je me rends compte qu’il faut vraiment que j’y arrive et je vais suivre vos conseils dès demain….

Somsima
Somsima

Un très bon article , Merci Alexandre , en attendant aussi vos autres articles concernant ce thème , mais vraiment vos lignes réchauffe et ranime nos cœur .

Marie Brigitte
Marie Brigitte

Bonjour Alexandre,
Votre page est riche en positif et elle m’aide tellement aujourd’hui. C’est tout moi cette femme “dépendante affective” et j’en souffre beaucoup. Pourtant je suis une femme intéressante et jolie. Malgré cela, toute nouvelle relation n’aboutit pas bien loin; je fais carrément fuir ces messieurs par mon empressement à sauter les étapes et à vouloir d’eux qu’ils comblent mes vides intérieurs par des liens sentimentaux magiques et éternels…
Je viens tout juste de renouer avec un partenaire d’il y a 30 ans…J’étais ai départ curieuse de le revoir. Maintenant il me surprend par sa belle maturité et nos intérêts communs qu’on se découvre. Ma dépendance affective a malheureusement refait surface..car je le presse à me donner du temps et des sentiments après seulement deux soirs passés ensemble! Lolll
Je vais le perdre si je continue c’est claire..
Je suivrai vos conseils à la lettre car oui j’ai besoin de me faire une vie bien à moi et renforcer ma confiance en moi et en l’avenir. Je veux qu’il ait envie de continuer de lui même de partager ensemble le meilleur de nous!

Merci Alexandre pour tout,
Marie, de Québec

Myriam
Myriam

Bonjour Alexandre,
Je me suis séparée fin novembre 2016 .
Il s’est remis en couple en février 2107
On était ensemble depuis 2008.
Il a connu ma fille elle n’avait qu un mois.
Elle le considere comme son papa. Mais il a couper toute contacte avec elle.
L’histoire est lourde . Je ne peux pas tous dire ici. Mais entre mes resultats medicaux pas top que jai eu et cet evenement. Je suis déboussolée et risque de perdre mon travail si je ne me ressaissi pas
Besoin de conseils.

Rosa
Rosa

Bonjour!
Je suis ”ROSA” !
je suis carrément !! dépendante affectif !! amis..homme.. inconnue ! je m’accroche a tous! une vrai pieuvre! mais le pire ce qui ma rendu sur cette page est que je ne suis pas heureuse! j ai été abusé depuis ma jeune enfance! mon Père, mes oncles, un livreur, les amis a mon père, et mes 4 de mes demis frère! donc j’ai été conditionné ! ferme ta bouche et fais ce que je dit! donc imagine ce que ca fais en moi! dépendante! et soumis! je suis vraiment pas la bonne personne ! car je lui en demande surement trop et de plus il est Violant! no il me frappe pas mais avec la bouche!! il en fait du mal! je croyais aussi que le problème étais moi donc je reste la dans un cercle ou je me dit un jour je vais mourir! je vais tous simplement exploser! jusque a ce qu’une personne me dit ! et si tu explosais mais positivement? et si je me sauvais! je c que c vraiment ce que je veux car je suis une fille superbe j ai bcp de potentiel je le c avoir eu bcp de probleme dans la vie je gère un compagnie ! tous le monde vx un morceaux de moi ! aide moi ici, tu px m aider la, moi oui! OUI! OUI! mais la je suis plus capable!! je ne prend pas soin de moi, mon copain ne me laisse pas ! il prend tous le jus et des fois on dirais que le citron est tlm presser qu’il vois plus rien de beau! d attirant et me voila malheureuse ! je suis dans une guerre intérieur qui écoute et lit ce que tu dit mais ne LE FAIT PAS!!! donc si la porte de sorie existe !! jespere la trouver !! tous ce que je vx c etre heureuse et arrete de voir MA vie dans les yeux des autres ! j’ai également une fille de 7 ans ! et disont que je l ai perdu car… tous le monde peux voir a quel point je m’auto detruis dans une relation ou il y a que du mauvais… c comme voir une personne avec un surplus de poid entrain de pleurer pcq il fais un surplus de poid mais il pleur au Mcdonal entrain de manger des fristes!! tous le monde peux voir que la personne ne s aide pas mais la personne qui agis comme sa ne le souhaite pas tous le temps c juste que LA PEUR domine la raison!! et tu te laisse aller car LA PEUR!! et la ! je me suis mis a chercher la pilule du miracle mais comme tu dit Alex elle est la je l’ai déjà avaler le miracle est nous meme!!! MON OBJECTIF est devenir autonome affectif pour le bien de ma fille car si elle devais vivre comme je vis ca serais la choses la plus triste que je vais vivre!! je souhaite courage a tous ceux qui doivent ce battre contre cela !! et Merci Alex pour prendre le temps de faire ce que tu fais Merci !

Rosa !!!

irene
irene

bonjour Alex

je me retrouve dans certaines des actions de dépendance affective se qui à fait capoter beaucoup de mes relations affectives par mon manque de confiance en moi du à mon enfance mon passé affectif je commence à comprendre beaucoup de chose sur moi même .
se qui va me permettre de mettre en place mon futur mon évolution

un grand merci pour tous tes conseils
que j’applique

Daniella
Daniella

Merci
C’est riche et apaisant!
Bravo

chris
chris

Je tenais à exprimer ma gratitude pour ce que vous faîtes et ce que vous partagez avec tant de bienveillance. J’admire votre expertise et sagesse, la pertinence de vos propos et votre façon de les transmettre. Je viens à peine de vous découvrir, et ai commencé à mettre en pratique quelque uns de vos conseils, qui ont fonctionné illico presto. Alors, merci pour la magie, et belle journée à vous. Si je ne parviens pas à me sortir des relations conflictuelles et de ma dépendance affective, je pense vraiment à faire appel à vos services.

Dolores
Dolores

Bonjours ,je suis ravie d avoir lu cette articles car je me renconte que je suis vraiment dans une dépendance affective et bien plus quecje ne voulait l imagine je tient énormément à mon conjoint donc je doit réagir tres vite … merci pour vos conseils au plaisir de vous lire
Solides boulanger

xavier
xavier

Bonjour,

Très bon article!

Étant resté 5 ans avec une PN et ayant eu bcp de mal à sortir de cette relation, je me rend compte que même après toutes ces années certaines séquelles reste, le coup de la boule au ventre ma franchement touché…

Aujourd’hui je fuis toute relation sérieuse pour ne pas perdre le contrôle et quand je rencontre une personne qui vaut le coup je foire tout, je deviens presque instantanément dependant. Alors dès la première disparition, au premier message sans réponse je craque et je la fait fuir.

Merci, cela me rassure de voir que c est presque normal. Je vais suivre t es conseil et tout faire pour m épanouir dans ma vie affectueuse.

Bonne continuation à toi!

Et encore merci d apporter ta sagesse et t es conseils!

seb
seb

Bonjour , excellent article .
Je me retrouve bien dans vos écrit car j’ai une dépendance affective dans mes relations sentimental liée a mon enfance , j’ai donc noter vos conseils.
Petite question me concernant pas directement , je souhaite reconquérir mon ex mais je suis quasi certain quelle est dépendante affective de l’homme précédent notre rencontre car elle a si je puis dire “les symptôme” ( jalousie, besoin de l autre, sentiment d abandon”) et qui je pense a jouer un rôle entre autre a notre rupture meme si elle m a toujours affirmer ne plus vouloir etre avec car elle le sait toxic pour elle . Difficile pour moi de lutter pour ma reconquête quand son esprit est accaparer par un autre . Quelles conseils pouvez vous me donner svp , ca m aiderai vraiment . Merci

Patricia
Patricia

J ai adore vous lire et a hate de voir le resultat… Avez vous un autre ecrit sur la confiance en soi

Carole
Carole

Excellent comme texte… J’ai pris en note dans un cahier les points les plus importants pour moi!!!
Carole

Sophee
Sophee

Bonjour je réponds au nom de Sophie , je sors depuis près de 3 ans avec un homme, avant lui j’étais plutôt proches de mes amis, mais j’ai connu un autre type de relation avec lui, au début je pensais que c’était juste de la complicité, le fait de passer du temps avec lui, le fait d’aimer le voir souvent, il est vite devenu un meilleur ami pour moi alors imaginer une activité sans lui est devenue inimaginable, ce que je faisais avec mes amies normalement j’ai commencé à le faire avec lui, j’ai toujours pensé que c’était de la complicité avant de lire votre article. Il s’est fait que j’ai découvert qu’il m’a trompé durant près d’une année et depuis j’ai constamment peur, quand on se dispute je suis incapable de faire un jour sans lui parler, je suis incapable de prendre des distances, quand il sort je ne suis pas bien et j’exige à ce qu’il me dise où et avec qui il est. Est-ce juste la peur d’avoir été trompé ou une dépendance ?

Jacqueline
Jacqueline

J’ai vécu cette situation avec mon amour, nous nous sommes rencontrées au travail et avons commencé à nous tourner autour. j’étais dans une relation qui n’allait pas très bien et elle me disait qu’elle n’était pas comme ca ni comme ci…en fait elle était la femme parfaite pour moi….je me suis séparée de mon ancienne compagne et petit à petit nous sommes sorties ensemble… dès le moment où nous avons été ensemble, ma nouvelle compagne a littéralement changé, elle est devenue super jalouse et était persuadée que je ne l’aimais pas…genre c’était même trop pour elle que je m’absente qqs heures un dimanche pour aller faire du sport avec une amie.. tout cela a fini par faire que nous nous sommes éloignées l’une de l’autre…j’ai même rompu en disant que je ne voulais pas être avec une personne autant jalouse….puis je suis revenue qqs temps après……mais rebelote, elle n’a jamais cru à mon amour, et le plus pathétique dans l’histoire est qu’elle est allée embrasser une autre personne….chose que j’ai pardonnée mais qui m’a détruite à l’intérieur…..puis manque de communication…nous nous éloignions….et j’ai moi même eu une attirance pour une autre personne..me sentant “écoutée”…attirance qui ne donna rien mais bousilla mon couple…nous nous somme séparées….
je suis revenue qqs semaines après…. pdt 6 mois il y a eu des hauts et des bas, nous n’étions pas ensemble mais nous nous voyions. elle avait aussi qq d’autre dans sa vie pdt un moment…aujourd’hui nous ne sommes pas ensemble et malheureusement je pense qu’on ne le sera jamais…. nous nous aimons, je l’aime plus que tout, elle dit m’aimer…mais elle a un blocage….elle ne me fait pas confiance et elle ne pourra jamais me faire confiance….donc elle ne reviendra jamais….. tout ca pour dire….que oui cette dépendance affective détruit les couples….

Angélique
Angélique

Je viens de lire votre article et j’ai commandé votre livre “35 Règles pour sauver son couple”. Je suis totalement dans la dépendance affective. J’ai fais de mon conjoint le pilier central de ma vie, pour un oui ou pour un non je prends tout à coeur, il a beau faire ce qu’il faut et prendre certaines choses en mains, sur le moment tout va bien et après comme vous dites, l’effet boule de neige prend le dessus. Je me suis éloignée d’énormément de personnes, pour moi je ne peux compter que sur lui. Ce n’est pas une vie, ça ne peut plus continuer comme ça, on se fait du mal sans arrêt, le quitter n’est pas une solution puisque le problème vient de moi et non de lui. Je ne sais pas comment m’y prendre, comment trouver des solutions, j’espère que votre livre pourra m’aider.. Merci

Sam
Sam

Bonsoir
J ai rencontré un dependant affectif, nous sommes restés 4 mois ensemble…
Trop dur de supporter cet excès…
Vous expliquez au dependant sa dependance, mais comment l autre qui ne l est pas peut il comprendre?
Je suis une personne très empathique mais je me sentais etouffee…

Alan
Alan

Comment s’en sortir lorsque l’on est dépendant affectif dès les tout premiers instants d’une rencontre ? Comment pouvoir construire quelque chose avec quelqu’un alors qu’on souffre déjà de dépendance affective pendant la phase de “séduction” ?
Je trouve cela encore plus inquiétant et ça m’empêche de construire quoi que ce soit …

Monique
Monique

J’aimerai pouvoir m’en sortir!q

Fabiola
Fabiola

Très bon article

sangoum
sangoum

Bonsoir, je vous explique ma situation
Je suis étudiant et depuis 4 mois environ je suis tombé amoureux d’une amie de ma classe. Après 2 sortie, elle m’annonce qu’elle a déjà un petit ami mais continuait toujours a me voir et a accepté mes invitation dès lors je me suis de plus en plus attaché a elle et je pense que elle également si je me trompe pas. Après notre a notre 5e rencontre nous avons faire l’amour et Cela mais encore réduit plus attaché a elle. Mais a chaque fois que nous discutons sérieusement elle me dit que ce que nous fesons n’est pas bien car elle est toujours avec son petit ami. Nous somme toujours ensemble a l’école je l’aide a faire c’est devoir et a comprendre des cours or des horaire de cours. Ainsi a notre 6e rencontre hors école nous faisons l’amour pour une seconde fois. Je sais ou son mec est et quand elle va dans cette commune je suis malade de la savoir avec lui mais journée deviennent noir. Je sais pas ce quel récent au fait pour mok quand je lui demande de me le dire elle dit que ces personnel quel préfère le garder pour elle devant les autre ami elle me traite comme son ami mais en lieu clos elle se laisse a moi. Je sais pas quoi pensée aider moi

Tout commentaire ou réponse pouvant m’aider a quoi faire serait la bien venu merci

Anne-Lise
Anne-Lise

Bonsoir Alexandre,
Pourquoi mon message de début mars a-t-il été supprimé à 2 reprises ? 🙁
Merci de votre réponse.
Anne-Lise

Alexis
Alexis

Une amie dépendante affective m’a fait parvenir votre article. Il m’a fait prendre conscience que je suis probablement dépendant affectif moi aussi. Il y a juste une chose qui ne colle pas trop à mon profil en tout cas tel que je me vois: je pense avoir confiance en moi alors que vous décrivez le dépendant affectif comme peu confiant en lui, tant vis à vis de ses capacités que de son corps.

Michaël
Michaël

Je suis prêt ! Je veux m’en sortir de cette dépense affective!merci beaucoup

Lydia
Lydia

Je suis vie très mal je suis dépendante affective .Je n’ arrive pas à reprendre ma vie en main je n’ attends que sur lui .Quand il sors je pleure comme un enfants et pourtant j ai 42 ans je suis toujours en demande d affection des qu il manipule son portable je suis en crise je n arrête de tout contrôler je n en peut plus je vous en prie aider moi svp

Laure
Laure

Bonsoir
J explique ma situation
Je me suis laissée séduire par un homme sur le net nous nous sommes rencontrés une fois et cela c’est très bien passé
Seulement mon désir de lui parler h 24 via sms m obséde et je ne peux me contrôler
Il me demande de me laisser vivre et de lâcher du lest ….
J ai peur panique de l abandon. …
Pourtant je ressens énormément pour lui ….
La situation actuelle est qu il me réponds à tous mes messages même quand il travaille mais auparavant il m en envoyait de lui même chose qu il ne fait plus
Je ne veux pas le perde ….
Que puis je faire ?
Merci d’avance pour votre réponse
Cordialement

Lilou
Lilou

Je suis un peu dans ce cas, mais ayant demenager pour le travail je n’est pas d’ami ici. J’ai surtout pas beaucoup confiance en moi et pas beaucoup d’activite a faire..

Joelle
Joelle

Excellent

Manon
Manon

Bonjour Alexandre. Votre article est très intéressant, cela m’a beaucoup aidé à trouver mon problème qui a commencé quelques semaines après ma relation (toujours actuelle). J’ai énormément de détermination pour en finir avec cette independance affective et ainsi ne plus faire subir tout cela à mon partenaire. Est-t-il possible de vous contacter ou de contacter une personne pour me coacher ? Merci à vous.

jenn
jenn

Bonjour,
J’ai lus vos article sur la dépendance affective et je crois réellement que j’ai ce genre de problème et cela fais que mon copain prend ces distances car je lui met trop de pression et il se sent etouffé. Jhabite au canada et jaimerais savoir comment pourrais bénéficier de vos service ?

merci

camille
camille

Bonjour,

Je suis dependante affective..je m en suis rendue compte que j etais en proie avec un pervers narcissique…comment ne plus l etre..un ex revient vers moi et je n ai pas envie de retomber dabs cette spirale infernale..deja que je dois rejongler avec le fait de le reseduire et qu il redevienne amoureux..
j ai achete votre livre en esperant qu il m aide dana chaques etapes…
merci

Danielle
Danielle

BONJOUR?

Comment faire pour ne pas trop s’attacher à quelqu’un surtout quand on vient à peine de le rencontrer ou quand elle nous intéresse beaucoup ? Car c’est ce qui m’arrive, je suis tres attachée à mes amis ,allant jusqu’ a être collante et dans cette voie je tombe facilement amoureuse.Quand on ne reponds pas à mes messages ou ne me parle pas ,je suis toujours mal l’aise Et comme conséquence , je suis toujours déçue car eux ils manifestent de la malaise.

Danielle
Danielle

Bonjour
Je suis une fille de 23 ans.Et j’ai quelques soucis affectives qui sont les suivants :La première c’est que je m’attache facilement à quelqu’un que ce soit en tant qu’ AMI ( E) ou PRÉTENDANT. Quand je fais une nouvelle rencontre , je lui parle tout de suite beaucoup et je m’attache tout de suite à lui (elle). La deuxième c’est que quand j’envoie des messages genres sms ou sur fb à mes amis et qu’ils ne répondent pas mais font juste VU, j’ai tout de suite une sensation de malaise comme si on ne m’aimait pas ou on ne me portait pas d’attention : en fait c’est presque toujours ma première impression. La troisième , c’est que lorsque je m’intéresse à un garçon , je ne peux m’empêcher d’être accro à lui ,c-a-d , j’ai toujours envie de lui parler ,d’être très proche de lui et quand il ne me répond pas ou comme ça , je me sens mal à l’aise. Je veux en finir avec ces problèmes car non seulement il me fait du mal à moi mais aussi ils compromettent ma relation avec mon entourage et risquent de m’empêcher à avoir une relation amicale et peut-être même amoureuse stable. AIDEZ MOI S IL VOUS PLAIT . Merci ,

Elenna
Elenna

Bonjour Alexandre,

Ton article m’a vraiment surprise car elle decrit tout ce que je vis en ce moment.. et tou ce que tu dis etre mauvais a faire cest justement cela que je fais.. tou tes conseils mont beaucoup motiver dans le sens que je pourrai a lavenir changer mes abitudes et men sortir..

Cela ft un an de cela, jai eu une relation vraiment intense avec mon ex pendant plus de deux ans.. et cela mavait vraiment marqué. Trois mois plUs tard jai rencontré la personne qui partage ma vie en ce moment et nous sommes ensemble pres de un an… cinq mois après, cela a commencé a se degeneré.. jétais souvent mal .. et je narrivais plus a etre moi meme.. comme tu la decris dans ton article.. je depend de lui pour faire mon bonheur.. je me sens mal quelques fois car jme dit que je laime mai je ne suis jamais satisfaite.. et tou cela est dus a mon passé douloureux avec mo ex qui ma beaucoup brutalisé.. aujoud’hui cette peur menpeche de vivre et detre epanoui pleinement avec la personne que jaime..
Mais jaimerais te demander .. tu a dis que la distance etais important car les retrouvailles seront plus belles.. cela fait de jours que jai rompu avec mon homme pour prendre de la distance et cela me fait enormement souffrir et lui aussi.. est ce vraiment necessaire pour me debarasser de cette dependance affective?

Anna
Anna

Bonjour voilà j’ai un gros problème de dépendance affective et j’ai bientôt 18 ans, je suis actuellement en pleine dispute avec mon copain depuis dimanche, il a bientôt 19 ans, il a claqué la porte de mon appartement et il est rentré chez lui. cela fait 1 an et demi que nous sommes ensemble, il vit chez sa mère et moi j’ai mon appartement, il vient très souvent chez moi. Depuis cette dispute j’ai beaucoup beaucoup de mal à être bien, je suis très mal et j’ai l’impression qu’il m’a quitté, il a pris toute ces affaires avant de partir comme une rupture… ma famille m’aide à voir le bon côté des choses, il m’a envoyé plein de messages, enfin, il répond aux miens mais il y a toujours un froid. Hier soir j’ai fait l’erreur de trop le poussé à le voir ce weekend pour discuter alors qu’il avait prévu de rester en famille… je suis en demande constamment et j’ai totalement perdu confiance en moi, j’ai peur de le perdre et je vis que par lui. J’ai l’impression qu’il a besoin d’air, hier soir je lui ai dit que je comprennais et je lui ai souhaité une bonne soirée car il commençait à se braquer vu que je forcé trop… il a répondu “à toi aussi, passe une bonne nuit” et plus rien.. que dois-je faire maintenant ? ne plus lui adresser la parole, attendre qu’il se manifeste ? Je sais qu’il m’aime, mais on se dispute trop et j’ai vraiment l’impression que c’est à cause de ma dépendance affective, je le sent à bout et j’ai l’impression qu’il a besoin de souffler mais moi de mon côté c’est une véritable catastrophe je suis plus motivé à rien quand il me parle pas alors que c’est pas vraiment une rupture dans le fond… que faire ? j’ai besoin de vrai conseils…

DANIEL
DANIEL

Merci de ta générosité, pour ce qui de ma relation, c’est trop peu trop tard, mais je suis grandement dépendant affectif et je me cherche des outils pour changer.

J’espère un jour être en paix avec moi dans une relation saine et épanouissantenne.

Lea
Lea

Bonjour Alexandre,
J’ai beaucoup aimé votre page, et les conseils que vous donnez sont très pertinents. Néanmoins, à la différence des autres dépendants affectifs, je maitrise déjà ces techniques d’éloignement : par exemple, si on ne m’écrit pas, c’est en tout cas pas moi qui vais écrire. Le problème c’est que même si j’arrive à prendre de la distance, à gérer l’image que je renvoie, ça n’enlève en rien la sensation de douleur que je ressent. S’il ne m’écrit pas, j’ai des pensées négatives mais je ne le saoule pas. En fait, j’ai l’impression que l’amour est simplement un jeu, et que dès qu’on a le malheur de dire à quelqu’un qu’on tient à lui c’est mort

Vefa
Vefa

Bonjour Lea,
En fait je me reconnais beaucoup en lisant votre commentaire. C’est juste par fierté qu’on maitrise la distance sinon au fond, on se sent malheureux dans l’attente qu’il soit le premier à nous contacter à être intéressé.

Aline
Aline

Alexandre moi mon plus grand problème je rencontre que des nases qui me quittent a chaque fois et me ils refaient leurs vies avec d autre que moi et apres ils reviennent en critiquant leurs nouvelle partenaire et me disent qu ils pensent tjrs a moi je ne sais pas. Pourquoi ca m arrive a chaque fois et on me dise que quand tu t enerve tu dis n importe quoi et ce qui est beau chez toi ce qui est tu es irrésistible mais au meme temps je me sens tres mal quand ils me quittent je sens le monde s effondre devant moi surtant en sachant qu ils se sont marie

evelyne
evelyne

Un grand merci pour ce fabuleux article!
je travaille beaucoup le développement personnel , depuis quelques années maintenant pour avancer dans ma vie et apporter aussi beaucoup aux autres . J’ai encore quelques efforts à faire concernant cette satanée dépendance affective mais je me soigne et ton article vient à point.
Je sens que ça va marcher pour moi!
Merci encore de tout coeur
Ev

Cathy
Cathy

Très intéressant !! Il ne reste plus qu’à mettre en pratique … C’est là que ça se complique. … mais ça sera mon 1er challenge.
Merci de tout coeur